Seul le silence - R.J. Ellory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seul le silence - R.J. Ellory

Message par edmond Gropl le Jeu 22 Oct - 19:46

À 12 ans, il a découvert le corps d’une fillette assassinée. La première d’une longue liste. Depuis, cette mort le hante. Et quand des années plus tard le serial killer se remet au travail, Joseph n’a pas d’autre choix que d’affronter le monstre… R.J. Ellory a connu l’orphelinat et la prison avant de devenir écrivain. Et ce bouleversant premier livre est plus que le nième thriller mettant en scène un tueur en série : c’est un des grands romans américains de ces dernières années.


Pas convaincu par ce "Thriller au ralenti".

Bien sur, le destin de Joseph est hors du commun et on peut difficilement imaginer un destin plus hanté par l'image du tueur en série violeur d'enfant. C'est d'ailleurs la grande qualité du livre, imaginer une vie totalement sous l'emprise de la présence, pas loin, d'un tueur et développer cette idée, lentement sur 600 pages (Avec une première partie de qualité supérieure par rapport à la suite)

Pour moi, ça ne passe pas car:
- Les personnages semblent tout droit sortis de la petite maison dans la prairie. (au départ, ça fonctionne car le narrateur est un enfant, pour la suite, ça devient pesant). Le récit se déroule en Georgie et on a l'habitude avec toute une ribambelle d'auteurs américains du terroir d'avoir des personnages un peu plus ambivalents.
- Le récit est linéaire, il n'y a aucune surprise, tout semble arriver sur un plat, y compris la révélation finale ( qu'on devine au trois quarts du récit, sachant qu'il ne reste que lui comme suspect possible)
- La première partie est séduisante et il est vrai que j'ai été happé par l'univers de Joseph, mais des la seconde ça se gâte et sur la fin, ça me semble un peu bâclé.

Bon, ce sont des considérations personnelles, ce roman a eût d'excellentes critiques, j'ai du passer a coté de quelque chose.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par txoa le Ven 23 Oct - 0:05

Pour moi, c'est un très bon roman, un des meilleurs que j'ai lu ces quelques années, tout simplement. Il a le mérite de mêler au genre du thriller-au-psychokiller (qui me gave, généralement), une chronique villageoise, une exploration par le menu d'une vie bouleversée. La fin importe peu, il faut finir de toutes façons. C'est ce qui amène là qui compte.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par stalker le Ven 23 Oct - 2:06

Les avis sont très partagés sur ce roman dont on a beaucoup parlé. Le dernier avis en date, sceptique, disait qu'Ellory se perdait un peu dans les descriptions et s'étirait inutilement. Je résume. Je ne l'ai pas lu. Je n'aime pas les pavés. Txoa, j'te f'rais dire que t'as pas d'avatar.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par fredgev le Ven 23 Oct - 12:49

Je viens de le lire. C'est drôle, moi c'est la première partie qui m'a gavé. Pour le côté petite maison dans la prairie justement. En ce qui concerne le final, c'est vrai qu'il n'y avait pas de grosse surprise, sauf que jusqu'au bout on peut se demander si....
Enfin c'est comme ça que je l'ai vu. J'ai été fasciné par le rendu psychologique de ce roman. Je ne me souviens pas avoir lu un texte où on montrait aussi bien les ravages que peuvent laisser l'enfance jusqu'à un âge avancé.
C'est un très, très, très bon souvenir, même s'il a fallu 100 pages pour que je rentre dedans. Je ne regrette en rien le voyage.

fredgev

Messages : 235
Date d'inscription : 26/07/2008
Age : 41
Localisation : lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par txoa le Sam 24 Oct - 1:49

J'ai un avatar et celui qui le pique, sa tête ornera mon toit.

Pour en revenir au bouquin, un paralelle s'impose avec les marécages de Lansdale, autre très bon roman.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par edmond Gropl le Sam 24 Oct - 12:10

Entre autres choses, je n'ai pas compris pourquoi le tueur s'occupe de la fille de N.Y.? et aussi qu'est ce qui motive la dépression de sa première compagne?
j'ai pas été vraiment non plus convaincu par l'explication du naufrage de la mère (qui au départ est dépeinte comme une personne solide, ayant ses idées à elles et copulant joyeusement avec son amant)

Maintenant que j'y reflechis, le seul sens que j'arrive à concevoir, c'est que le tueur ne soit pas celui que Joseph pense et qu'à la fin, ils petent un plomb tout les deux ( ce qui serait comprehensible, logique et génial) mais ce que j'ai compris au premier abord, c'est qu'il tuait le véritable assassin, c'est ce que vous avez compris aussi?

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par fredgev le Sam 24 Oct - 15:50

oui, effectivement. Cette lecture aurait été géniale, mais le livre ne semble pas laisser d'équivoque. Et certes, la faiblesse que tu soulignes (pourquoi n'avoir pas tué la fille d'une balle dans la tête ?) m'avait également frappé.

N'empêche...

fredgev

Messages : 235
Date d'inscription : 26/07/2008
Age : 41
Localisation : lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par Athéna le Sam 31 Oct - 20:24

Abandonné avant la fin. Pareil, ça s'étire en longueur, ça m'a lassé.
Je n'ai pas non plus été convaincue par les personnages, à part celui de l'instit qui m'a bien plu.

Athéna

Messages : 48
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 49
Localisation : Parisienne, enfin presque.

Voir le profil de l'utilisateur http://elisa.vix.club.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par txoa le Sam 14 Nov - 16:58

Quelqu'un a lu le dernier sorti aux éditions sonatine ?

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par André Toutou le Dim 15 Nov - 17:48

Comme Gropl, déçu... Je n'ai pas compris tout ce tintouin autour de ce livre : personnages conventionnels, situations prévisibles, héros fade... J'ai cherché en vain l'originalité. Je ne sais plus où (4éme de couverture ou critique ici et là) on parle de "puissance". J'ai trouvé que justement l'écriture d'Ellory en manquait : linéaire, monocorde, sans aspérité ou image-choc (et trop souvent cette comparaison avec un poing fermé).

Sur plus ou moins le même thème, "Les Marécages" de Lansdale, avec sa fantasmagorie (propre au monde de l'enfance - ce que n'a pas su recréer Ellory) et ses personnages dignes d'une mythologie des bayous me paraît nettement supérieur.

André Toutou

Messages : 88
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par limbes le Jeu 19 Aoû - 19:06

Je suis plutôt du côté Gropl/ Athena/ André, enfin j’ai trouvé son écriture particulièrement pénible, ou inintéressante, pleine d’un savoir-faire qui appliquerait à la lettre ce qui serait un guide d’écriture, tout devant être décrit pour que ça « sonne » vrai, notamment les personnages, avec à chaque fois le petit détail ou la bizarrerie physique qui va bien (la seule que j’ai bien aimé pour son caractère incongru, c’est au début, dans cette phrase : « La rumeur prétendait que c’était une fille du côté de Berrien, aussi jolie qu’un bébé chinois »). Un peu comme si l’auteur cherchait à démontrer son brio. Globalement j’ai trouvé que c’était surtout d’un classicisme très ennuyeux, plein de clichés (du genre, « je sentis le soulagement me submerger », ce genre de trucs). C’est surtout ça qui m’a gênée, que tout était trop convenu. Quant à la fin, moi, je n’avais pas deviné. Mais je ne suis pas très douée.

Peut-être que ma lecture a pâti aussi de celle précédente (Sukkwan Island), sans commune mesure dans la force et la puissance (mais bon, les deux projets n’ont rien à voir)

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul le silence - R.J. Ellory

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum