Sallis, James - Chester Himes : une vie (2000 - Rivages 2002)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sallis, James - Chester Himes : une vie (2000 - Rivages 2002)

Message par Varg le Mar 25 Aoû - 13:13



Lit-on encore Chester Himes ?

Si oui, la biographie intelligente, sensible, cultivée, fascinée de James Sallis est le compagnon indispensable. Parce qu'il reste des mystères autour de Chester, parce que son écriture qui semble aller de soi (surtout quand on ne lit le Cycle de Harlem que comme un cycle alimentaire et policier) est le fruit complexe du vécu, de l'imaginaire, du délire alcoolique, du rêve. Sallis sait ou aller chercher ceci, derrière la mauvaise foi de Chester (dont il dit qu'elle est une partie indispensable de sa sincérité) derrière sa fragilité psychologique, sa violence, son désespoir, sa dénonciation permanente et désespérée du racisme.

Si non, eh bien voilà une façon d'entrer dans un monde littéraire. Celui d'un homme qui construisit sa vie comme une œuvre d'art et qui alimenta celle-ci de sa vie, et réciproquement. Une œuvre de révolte, d'insolence, de grandeur méconnue, d'humiliations dont Sallis nous donne ici quelques clés d'interprétation, sachant que d'autres vies de Chester Himes sont possibles tant était complexe le bonhomme.

« A maintes reprises, Chester Himes nous dit des choses que nous refusons de savoir, et pourtant il nous force à les entendre. Peut-il y avoir mission plus élevée, réussite plus totale pour un artiste ? » (James Sallis, 4ème de couverture)
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum