Le polar, à droite ou à gauche ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par edmond Gropl le Mer 2 Sep - 19:19

Je ne comprends pas pourquoi H. Artus persiste dans ce débat pénible. A moins que le seul objectif soit de créer de l'engouement ( du Buzz quoi!)autour de sa personne et de ses propres goûts.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 19:14

Les seules réponses de Chainas (en particulier la première) justifient ce débat, je pense. Le débat peut décliner la question de départ (qui ressemble en fin de compte à une provocation). Cette phrase, par exemple, que je trouve tout à fait pertinente : Une génération atomisée, égocentrée, instantanée et asservie avec le sourire.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 19:17

Ou celle-ci, dans la deuxième réponse :
Pour être réellement intègre, le polar devrait refuser toute forme de divertissement, ce qui, dans le système actuel, est évidemment pratiquement impossible. Sauf à faire de l'écriture expérimentale et, dans le cadre d'un darwinisme économique implacable, à être rendu sinon inexistant, du moins inaudible.
Rappelons-le à toutes fins utiles, dans nos sociétés occidentales, la parole est libre, mais la force du système est de noyer les opinions divergentes (dont celles qui refusent de céder au divertissement).

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Varg le Jeu 3 Sep - 19:28

Tout ceci est très prêchi-prêcha quand même.

Ça par exemple « Vous l'aurez compris, je crois plus à une dénonciation économique que politique puisque, à mon sens, c'est là que se situent les enjeux du pouvoir désormais. » eh bien, je ne comprends pas ce que cela veut dire (mais je suis de la génération d'avant, c'est p'têt pour cela ?).

J'avais écrit un post hier, finalement retiré, inspiré par la phrase d'Atus « Comme lui, Chainas a compris que le capitalisme, devenu virtuel, n'est ni plus ni moins qu'« une nouvelle forme de sacré » parce que cela montre la méconnaissance crasse de ce qui a été fait avant, dans le domaine de la pensée (tout ceci est conceptualisé depuis 1979, à partir d'hypothèses développées en 1956). Mais, en même temps, c'est une illustration de cette génération décrite par Chainas, d'incultes qui prennent la parole pour nous dire à quel point nous sommes tous des gros cons feignants de la comprenette et de l'action.

Le polar refusant le divertissement, Peace en a parlé au moment de 1974. Chainas évite-t-il le divertissement ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 19:56

Tout ceci m'encourage à lire Chainas, entre autres pour répondre à ta dernière question, que je me suis posée aussi en le lisant.
Jamais eu vent des propos de Peace à ce sujet. Y en a-t-il des traces quelque part ? Ça m'intéresse, au vu du roman 1974, justement.

Personnellement, ce qui m'intéresse dans les propos de Chainas, c'est les parties qui concernent l'individu et ses comportements. C'est d'ailleurs ce qui m'intéresse dans le polar et le roman noir, et dans la vie en général.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Varg le Jeu 3 Sep - 20:06

Référence de l'interview de Peace depuis ma note de lecture sur 1974

Ce que dit Chainas sur l'individu et ses comportements n'est-il pas une resucée pâlotte de choses déjà dites par d'autres et dans d'autres domaines depuis fort longtemps.

Cela me fait penser aux lecteurs qui découvrent dans les polars des réalites historiques prédigérées et qui font Oh ! et qui font Ah ! et qui disent C'est génial ! alors que tout cela existe en bien mieux dans un linéaire de la bibliothèque ou de la librairie où ils n'iront jamais regarder...


Dernière édition par Varg le Jeu 3 Sep - 20:35, édité 1 fois

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 20:18

Varg a écrit:
Ce que dit Chainas sur l'individu et ses comportements n'est-il pas une resucée pâlotte de choses déjà dites par d'autres et dans d'autres domaines depuis fort longtemps.
Resucée, peut-être bien (même certainement, et au moins depuis le XIXème), mais doit-on pour autant cesser de le dire ? Le taire sous prétexte qu'on l'a déjà dit et redit ? Visiblement rien n'a changé, alors autant le redire. L'époque s'y prête toujours, et les comportements aussi. Et le roman noir plus que jamais. Ce qui me paraît intéressant, c'est de le redire, encore et encore, mais dans une autre époque : la nôtre. Ça change tout.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Varg le Jeu 3 Sep - 20:22

Mais non, cela ne change rien parce que, dans d'autres domaines que le roman noir, des tas de gens le disent encore et encore et même dans notre beau et rutilant XXIe... Ce qui prouve que le dire ne sert à rien et qu'il faut trouver l'articulation avec le faire et là, c'est pas l'engagement à deux balles de Chainas et ces explications vaseuses sur la dénonciation économique plutôt que politique... qui servent à quelque chose.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 20:41

Varg a écrit:Ce qui prouve que le dire ne sert à rien et qu'il faut trouver l'articulation avec le faire (...)
Entièrement d'accord, cher utopiste.
Mais dans ce que j'écris plus haut, j'en reste au dire. Au constat, pour être plus précis.
Car le fait qu'on le dise et le redise depuis si longtemps démontre bien qu'on n'est pas en mesure de le faire.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Varg le Jeu 3 Sep - 22:18

Le fait qu'on le dise et le redise encore peut démontrer des tas de choses : qu'on ne sait pas ou veut pas passer d'un état contemplatif, végétatif à un état agissant, qu'on ne sait pas lire et discuter au-delà des lieux communs, étape pourtant nécessaire pour aller plus loin, qu'on préfère causer dans son petit confort qu'agir dans le dénuement et/ou l'incertitude, etc.

La question du faire est dans certains tuyaux auxquels ne semblent pas avoir toujours accès les écrivains français de romans policiers. Nous avions parlé un jour des méthodes de travail posées il y a déjà fort longtemps par Cornelius Castoriadis (mais d'autres personnes s'y sont certainement intéressé également) afin de ne pas retomber non plus dans les travers des idéologies précédentes, que Chainas et d'autres balayent sans hésitation d'un revers de dénonciation économique plutôt que politique. C'est aussi pour cela que je lis très peu de romans noirs français.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 22:37

Dans la famille des personnes qui disent, je distinguerais déjà deux catégories : celles qui papotent sur leur palier, ou dans leur coin, et celles qui constatent, sans forcément se situer personnellement dans un état de fait, mais en ayant la délicatesse et l'intelligence de prendre du recul, de s'oublier 5 minutes, de ne pas s'imaginer que la planète tourne autour d'elles. A partir de la seconde, il y a de quoi faire.
Et là, le champ des possibles est vaste - en terme de disciplines et de formes, j'entends.
Constater appartient au champ du faire, à mon sens. Ecrire un roman noir qui constate, par exemple. Ou réaliser un film. Etc.
Constater, c'est aussi dénoncer, et donc réagir. A sa mesure et à sa façon. Question de choix, aussi. J'ignore qui est Cornelius Castoriadis, mais je ne pense pas qu'il soit absolument indispensable pour regarder autour de soi et estimer nécessaire de réagir à ce qu'on voit.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Varg le Jeu 3 Sep - 23:09

Non, il y a le dire et le faire et le deuxième n'est pas une conséquence du premier... Ça c'est de la philo niveau 1 non ?

Cornelius Casteriodis ou d'autre sont bien évidemment indispensables, non pas pour réagir, parce que réagir, c'est encore du discours pépère... Quand on a terminé de regarder autour de soi et que l'on pense qu'il est temps d'agir, ces gens très intelligents ont déjà poser des éléments de méthode pour pouvoir nous permettre d'avancer de quelques pas sans nous prendre les pieds dans trop d'embûches.

Cette discussion est l'illustration typique du refus de transfert générationnel dont parle Chainas non ? Le p'tit poète dans son coin, avec sa petite conscience délicate et son intelligence qui prend du recul pour dire au monde ce que lui seul il voit pasqu'il est pas crétin lui, il est artisse... avec une véritable acuité de visionnaire romantique rimbaldien que c'est la vérité vraie... Toujours la même scie finalement.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par stalker le Jeu 3 Sep - 23:23

Désolé, tu as raison, j'aurais dû attendre d'avoir atteint le niveau philo 2 pour réagir...

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Varg le Jeu 3 Sep - 23:39

Mais non, tu es exempté...

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par edmond Gropl le Ven 4 Sep - 12:51

En restant dans le rayonnage polar roman noir, je suis de plus en plus surpris, désagréablement, par ces tribunes ou articles sur le web où, pour parpahraser Varg, des incultes viennent donner des leçons sur ce qu'est ou devrait être le roman noir.
Quand c'est des gens comme Mesplede, Guerif, Feu J.P. Deloux, S. Bourgoin ou d'autres moins connus qui s'expriment, c'est interessant, ces gens ont voué leur vie au genre, ils ont presque tout lu et en général ils ne se permettent pas de diviser, de créer des échelles, leur propos est enrichissant.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le polar, à droite ou à gauche ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum