Corris, Peter - Escorte pour une mort douce (1984 - Rivages 1991)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corris, Peter - Escorte pour une mort douce (1984 - Rivages 1991)

Message par edmond Gropl le Mar 4 Aoû - 10:18



Le privé australien Cliff Hardy est pris en otage par un ancien boxeur en quête d'une vengeance et d'un magot ; est engagé par un homme qui craint que sa mère soit tombée dans les griffes d'un vampire ; découvre que les amis des bêtes peuvent assassiner les hommes ; recherche l'amant disparu de la directrice d'un service d'escorte et accepte une mission en Californie, pays du rêve et de la mort violente.

Cinq nouvelles noires par celui que la presse américaine a surnommé "le Chandler australien"
« Cliff Hardy n'est pas Philip Marlowe, mais si un privé peut un jour supplanter Marlowe, ce sera Cliff Hardy.» (Michel Lebrun, Polar n° 2)

Ces nouvelles constituent la seconde partie du recueil intitulé Heroin Annie and other Cliff Hardy Stories, dont la première partie est parue en Rivages/Noir sous le titre : Heroïne Annie.

Deux références à Chandler sur la 4° de couverture.

Cinq nouvelles mettant en scène Cliff Hardy, le privé Australien, personnage récurrent (et donc Chandlerien) de l'oeuvre de Peter Corris "the godfather of Australian crime fiction". On ne parle pas souvent de cet auteur que je découvre avec grand plaisir avec ses nouvelles de forme très classiques dans le genre "enquête de privés".

Tout d'abord, c'est curieusement exotique, ça se passe à l'autre bout du monde, mais selon l'aveu même de l'auteur, l'Australie ne semble être qu'une imitatation sans cachet du modèle Californien, du coup, tout semble se dérouler dans une sorte de sous-décor, une sous Californie, Sydney serait un sous los Angeles. Mais des que l'on s'éloigne de cet environnement urbain et sous-hollywoodien, la nature et les hommes deviennent franchement hostiles. Cela m'a plu.

S'ajoutent le style et la maitrise technique de Peter Corris qui parvient, sur un modèle tres classique (des histoires de détectives) à amener le lecteur vers des dénouements surprenants en ne se privant pas de digressions lapidaires sur le société Australienne. C'est également truffé de métaphores jouissives: un cri "comme un chat qui imiterait la voix humaine".

Le privé Cliff Hardy est très amical, il en prend plein la tronche et est tout à fait dans son role de privé mythique, solitaire, individualiste, toujours en porte-a-faux avec ses clients et la police.

Une bonne découverte.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corris, Peter - Escorte pour une mort douce (1984 - Rivages 1991)

Message par Varg le Mar 4 Aoû - 10:49

Je n'ai pas lu Corris depuis des années mais j'ai ce souvenir là. Quelque chose de doux-amer aussi. De bons moments de lecture.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum