Question critique

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 11:27

Mais je suppose qu'il y a quand même une limite financière en milieu rural qui fait que l'on ne peut pas tout acheter/tout avoir en stock. Les politiques d'achat se font très certainement – comme partout – sur le présupposé du cela risque de plaire à tant de gens, ce tant est-il suffisant pour que j'investisse dans l'achat ? qui est également conditionné par le nombre de personnes visées par le service de bibliothèque.

Peut-être trouve-t-on dans des petites bibliothèques et en proportion plus de livres consensuels (qui intéresseront moyennement plus de gens) ?
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 15:19

Varg a écrit:

Je continue de penser aussi que la camaraderie blogueurs / auteurs est une autre forme de parasitisme intellectuel s'agissant des chroniques dont nous parlons. Vous n'abordez pas de la même façon un livre écrit par quelqu'un avec qui vous buvez des coups depuis des années ou que vous fréquentez sur les salons et celui d'un inconnu. Ceci ne veut pas dire que vous n'avez pas le droit de parler de ces livres mais peut-être serait-il intéressant de le mentionner alors pour les lecteurs.


Bonne question / remarque.
On peut se demander parfois si on est le mieux placé pour parler d'un livre écrit par un auteur qu'on connaît ou qu'on a côtoyé. La subjectivité pèse lourd dès l'ouverture du livre et peut s'accentuer encore si le livre nous est apparu pertinent, et qu'on envisage de le dire dans une chronique. Prendre du recul est compliqué dans ce cas.

- Préciser qu'on connaît l'auteur peut apparaître superflu pour un internaute qui va lire la chronique, voire prétentieux (qu'est-ce qu'on en a à faire que machin connaisse machin ?).
- Le risque est grand de froisser l'auteur si tu casses son ouvrage (les susceptibilités abondent sur la toile, je ne citerai pas de noms). Je le sais, j'ai testé la chose avec un auteur qui m'envoyait ses livres depuis deux ou trois ans, et qui a cessé de le faire le jour où j'en ai cassé un. Pas mal d'auteurs envoient eux-mêmes des exemplaires de leurs bouquins à des personnes qui chroniquent ici et là, ou le font faire par leur éditeur, en sachant qu'il y a une chronique "sympa" à la clé. Ce qui rejoint ta question, Varg.

Je me la pose depuis quelques mois.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 15:33

stalker a écrit:
- Préciser qu'on connaît l'auteur peut apparaître superflu pour un internaute qui va lire la chronique, voire prétentieux (qu'est-ce qu'on en a à faire que machin connaisse machin ?).

Je crois cela indispensable car je ne pense pas que les gens qui chroniquent poussent le vice, comme moi, en ne chroniquant pas les livres des auteurs que je connais (maintenant, je n'en connais pas autant que cela, justement parce que j'aime sans doute plus chroniquer leurs livres que la compagnie des écrivains. Et puis je fais beaucoup dans l'international, cela aide...). Mais je ne serai pas choqué de voir une chronique mentionner : service de presse d'un auteur que j'apprécie pour boire des coups avec lui de temps en temps.

stalker a écrit:
- Le risque est grand de froisser l'auteur si tu casses son ouvrage (les susceptibilités abondent sur la toile, je ne citerai pas de noms). Je le sais, j'ai testé la chose avec un auteur qui m'envoyait ses livres depuis deux ou trois ans, et qui a cessé de le faire le jour où j'en ai cassé un. Pas mal d'auteurs envoient eux-mêmes des exemplaires de leurs bouquins à des personnes qui chroniquent ici et là, ou le font faire par leur éditeur, en sachant qu'il y a une chronique "sympa" à la clé. Ce qui rejoint ta question, Varg.

Je me la pose depuis quelques mois.
Eh oui, une vraie question.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par edmond Gropl le Lun 10 Aoû - 17:20

Faudra-t-il réintroduire la pratique du duel dans les moeurs littéraires?





avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 17:29

Quelles sont les règles de cette pratique ?
J'ai quelques vagues idées, mais je voudrais connaître ta version.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par edmond Gropl le Lun 10 Aoû - 17:37

Si tout se réglait au petit matin à l'épee ou au mousquet, cela ferait certainement reflechir écrivains et critiques. Enfin, c'est juste une idée, je n'aurais pas survecu à de telles pratiques.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 17:40

Mais, pour qu'il y ait duel, il faut qu'il y ait eu offense, or la critique littéraire n'en est pas une en principe ou alors il faut en préciser les conditions. Un ego blessé suffit-il ?
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Searclaw le Lun 10 Aoû - 17:42

J'en suis. Je suis jeune et robuste. Et j'ai des griffes.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 17:47

stalker a écrit:- Le risque est grand de froisser l'auteur si tu casses son ouvrage (les susceptibilités abondent sur la toile, je ne citerai pas de noms). Je le sais, j'ai testé la chose avec un auteur qui m'envoyait ses livres depuis deux ou trois ans, et qui a cessé de le faire le jour où j'en ai cassé un.
Ton anecdote me fait penser à ce sentiment que l'on a parfois du génie un jour, génie toujours... C'est-à-dire qu'un auteur qui a écrit un ou des bons livres en écrirait donc toute sa chienne de vie... Or, je ne connais pas beaucoup d'auteurs qui soient excellents sur toute leur production (même mes idoles pondent parfois des nanards) et il faut quand même avoir la possibilité de le dire, sans remettre en cause pour autant ce qui était bon et acquis.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 18:43

Gropl vient de pondre le premier smiley de l'histoire de Noir Bazar.
Je parie que d'ici ce soir minuit, on aura 40 inscriptions de nouveaux membres.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 18:53

La question de l'égo est rarement évoquée. Quand c'est le cas, ou bien on la survole cordialement, ou bien elle entraîne des conflits.
Je crois qu'on a du mal à admettre et à mesurer la part de l'individualisme dans notre société contemporaine (Internet favorise une explosion de visibilité des égos, tandis qu'auparavant, aucun outil ne le permettait, ou à une échelle moindre, la plupart du temps réduite à un environnement social, amical ou familial immédiat, c'est à dire physique). En ce qui concerne Internet, c'est une scène idéale pour exhiber son égo. Les internautes lambdas n'y coupent pas moins que les auteurs qui se frottent à la toile.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 18:55

Searclaw a écrit:J'en suis. Je suis jeune et robuste. Et j'ai des griffes.
Qu'entends-tu par là ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par edmond Gropl le Lun 10 Aoû - 19:00

Varg a écrit:Mais, pour qu'il y ait duel, il faut qu'il y ait eu offense, or la critique littéraire n'en est pas une en principe ou alors il faut en préciser les conditions. Un ego blessé suffit-il ?

C'est une question de douleur et de souffrance. Critiquer un livre face à son auteur, c'est comme parler d'un nouveau né devant les parents.
Il faut savoir dire la vérité mais sans nier la souffrance ..les réactions peuvent être terribles.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Searclaw le Lun 10 Aoû - 19:18

Qu'entends-tu par là ?

Juste que je trouve l'idée du duel amusant. D'autant que ça réduirait l'écriture à une chose essentielle. Si l'auteur devait défendre ses textes avec sa vie, m'est avis que justement, toute question d'égo deviendrait rapidement obsolète. Les armes n'aiment pas les gens imbus d'eux-mêmes, même si parfois, les gens imbus d'eux-mêmes se prennent d'amour pour les armes... L'acier n'admet pas la réciprocité des sentiments.

Bon ok, je déconne... mais ce fut une idée divertissante...
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 20:00

Searclaw a écrit:(...) je déconne... (...)
Dommage.

La métaphore du bébé et des parents est intéressante, sauf que des parents ne peuvent rien contre le fait que le polichinelle naisse avec trois bras, une seule jambe et deux zizis. Tandis qu'un livre, tu peux rectifier de tels inconvénients avant qu'il soit édité.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 20:02

stalker a écrit:La question de l'égo est rarement évoquée.
L'égo, il parait qu'il y a pas d'âge pour y jouer :

avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 20:05

edmond Gropl a écrit:C'est une question de douleur et de souffrance. Critiquer un livre face à son auteur, c'est comme parler d'un nouveau né devant les parents. Il faut savoir dire la vérité mais sans nier la souffrance ..les réactions peuvent être terribles.
Il n'est évidemment pas question de nier la souffrance.

Le mieux n'est-il pas finalement de critiquer lâchement dans le dos de l'auteur, comme on le fait pour un nouveau-né, à peine la porte de l'ascenseur de la maternité fermée ? Et sous un pseudo ? Peut-être que si l'auteur ne sait pas qui dit du mal de son livre, il a moins mal ?
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 20:09

stalker a écrit:La métaphore du bébé et des parents est intéressante, sauf que des parents ne peuvent rien contre le fait que le polichinelle naisse avec trois bras, une seule jambe et deux zizis.
Maintenant, le gamin fera un tabac dans une production Marc Dorcel.

stalker a écrit:Tandis qu'un livre, tu peux rectifier de tels inconvénients avant qu'il soit édité.
A condition de voir que le livre à trois bras, une seule jambe et deux zizis...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 20:14

Au bout d'un certain temps, les pseudos sont presque inutiles, tout le monde finit par se connaître et savoir qui est qui dans un coin de toile.
Mais la question de la lâcheté de la critique peut se poser, en revanche, sous pseudo ou pas.
Un pseudo peut aussi permettre à des égos de la mettre en veilleuse, ou plutôt de parler d'autre chose que de leur vie et de leur oeuvre. Quoi qu'il en soit, on vit aussi une époque où les idées acquièrent souvent moins d'importance aux yeux du public, que la tête de celui ou celle qui les a émises.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 20:18

Varg a écrit:

stalker a écrit:Tandis qu'un livre, tu peux rectifier de tels inconvénients avant qu'il soit édité.
A condition de voir que le livre à trois bras, une seule jambe et deux zizis...
Certes.
Mais des regards extérieurs honnêtes devraient permettre de s'en rendre compte. Ou alors c'est vraiment salaud pour le petit. Ou alors l'auteur estime qu'il n'a besoin de personne et il auto-édite son oeuvre telle quelle. On connaît la musique, et l'auto-édition numérique devrait nous en montrer de plus en plus belles dans ce domaine.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 20:20

Varg a écrit:

C'est toi qui as fait ça ?
Entre nous, la déco de la chambre méritait davantage la mosaïque que la miss, à mon avis.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 20:22

Chez Noir Bazar, on fait attention à l'égo, on l'invite même à boire un coup.



Vous pouvez reconnaître de gauche à droite : Stalker (lunettes noires, très rock n roll), Varg et son masquepourallerpoignarderdesfillesaprèslepot, Limbes qui ne tient debout que parce qu'elle est entourée de tous les autres poivrots, Gropl et ses oreilles aliens, l'Égo vraiment heureux et, en guest star, dans le fond, Jésus Christ *. Txoa était excusé, il avait piscine.



* Jesus-Christ appears courtesy of Vatican.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Varg le Lun 10 Aoû - 20:24

stalker a écrit:C'est toi qui as fait ça ?
Entre nous, la déco de la chambre méritait davantage la mosaïque que la miss, à mon avis.

Eh bien, non, il s'agit d'une vraie campagne de pub de la marque Lego.

Plus ici : Lego, plus vrai que nature
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par stalker le Lun 10 Aoû - 23:19

Si on ne prend pas nos critiques au sérieux après ça, je demande à mon père qu'il ressorte mes Lego du fond du garage.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Searclaw le Mar 11 Aoû - 3:42

Au risque de faire définitivement dérailler le sujet... cette pub lego est vraiment très étrange. Je me demande quel est le raisonnement commercial là derrière... Provoquer une envie de retomber en enfance pour acheter des legos et se construire la blonde/brune de ses rêves, ou chercher à faire grandir de jeunes garçons bien plus vite que prévu. Papa va acheter des legos à fiston parce qu'il a trouvé cool une gonzesse en bouts de plastic cambrée suggestivement sur un lit de chambre d'hotel ? Nan, perso je vois pas...

Tiens ça existe des critiques de pub ? (en admettant que la pub est une œuvre créative et non pas un artiste (en lego ?) qui prostitue son cerveau, bien sur...). Si c'est le cas, je veux bien adopter définitivement la méthode duel de Gropl...
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question critique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum