Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par dandy le Ven 31 Juil - 12:41

C'est un bout de mon histoire, il y a des choses a changer mais je souhaitais avoir un avis pour cette partie.

Qui mieux que des connaisseurs en polars peuvent donner des conseils en polar, bien que je n'en soit pas sur que s'en soit un.


Partie de l’inspecteur Mélo

L’inspecteur Mélo dit la relève du service, patrouille avec sa collègue dans tous les quartiers de Vegas.
Ce sont des flics mais quels arsouilles, quelles genres de personnes vont venir emmerder des policiers qui condamnent des violeurs, des agresseurs d’enfants.
Lui voulait rentrer chez le SWAT mais un jour en tant que stagiaire il a eu affaire à une femme violée alors la, il avait trouvé sa voix.
Sa collègue Jessica Marty est marié et sexy.
Mélo a un penchant pour elle, idem pour Jessica mais son alliance lui dit à chaque fois de se rétracter.
Passage dans un quartier sensible, des jeunes reconnaissent leur voiture, ils se mettent devant eux.
-Qu’es-ce qu’ils nous veulent ses branleurs !
S’énerve le Lieutenant Mélo.
La voiture s’arrête pile aux pieds des stoppeurs.
Un jeune noire, environ 1 m90 et costaud ,dix huit ans environs tape à la vitre de l’officier.
Il entreprend l’alerte avec la voix d’un arriviste avec le mélange ment de la langue de son pays africain et de la langue ricaine.
-M’sieur ! m’sieur ! Vite on a b’soin dé vous.
Le flic ouvre la vitre.
-Qu’es-ce qui se passe ?! Demande le Lieutenant furieux.
-vous voyez la maison la-bas ! montre le jeune homme en pointant le doigt vers une maison devant, à droite de la voiture.
-Oui et bah, le mari tabasse sa femme et même pire.
-Okay, j’ai compris.
-On y vas, coupe Marty.
-Oh fait, il a un fusil ! Cite le jeune.
-On sort nos gilets pare-balles ! Entreprend Marty.
-Grouillez vous, grouillez vous ! S’impatiente le jeune.
-Oh attend ! on va le faire ! On va le faire.
Les deux lieutenants sortent, Mélo ouvre le coffre.
Tous deux saisissent leurs gilets et ensuite ferment le coffre puis chargent leurs neuf millimètres.
Bras tendu et leurs flingues vers le sol.
Mélo ouvre la barrière, ils passent l’allée
Chacun se positionnent deux côtés de la porte. Ils tendent leurs armes prêts des genoux..
Ils entendent des hurlements à l’intérieur.
Ils se font signe, Mélo se met en face de la porte et donne un coup de pieds, la porte s’ouvre en force.
L’homme frappait bien sa femme. Il dut s’arrêter net a l'entré des flics avec leurs armes pointées sur lui.
L’homme lâche son fusil, Il est torse nu ou l’on aperçois des tatouages, des chevilles jusqu’au cou.
Sa femme est un punching ball humain, elle est allongée sur le canapé a moitié évanoui.
-Couché ! A plat ventre ! Les mains dans le dos ! Ordonne le Lieutenant Mélo.
-Mélo regarde ! Lui dit sa collègue en montrant une fillette étalé sur le sol du salon.
-Tiens cet enfoiré en respect ! Demande le Lieutenant à sa collègue.
-Ok !
Il se dirige vers la femme.
-C’est votre fille ?
-Oui
-Elle a été violé ?
-Oui.
-Par votre mari, je suppose ?
Elle ne répond pas et ferme les yeux en baissant la tête.
Il se dirige vers la fillette.
La gamine approximativement âgé de huit ans est allongé, laissant apparaître sur sa peau des bleus aux visages et sans doute sur tous son corps.
-Bonjour petite, ne t’inquiète pas, les urgences vont arrivées.
L’hommes est bouclé. La mère et la fille sont réconfortées.
L’ambulance arrive et elles sont prisent en charges.
L’homme est amené dans la voiture.
Vous ne pouvez pas le laisser s’en tirer ! Menace l’un des jeunes toujours dehors en avançant vers les flics.
-Il ne s’en tire pas, il va en prison !
-Ouais c’est ça, six mois et il ressort puis vous devrez revenir s’il s’en prend de nouveaux à sa femme ou à une autre !
-Il n’a pas tort ! Répond Mélo en regardant sa collègue.
-C’est ça ! Jamais de la vie ,j’ai pas envie de perdre mon taf !
Lui rétorque sa collègue.
-D’accord, d’accord, on enlève nos gilets et on y va.
Ils se désarment et s’en vont.

****
Le même jeune reste fixer la voiture qui s’en va.

-Allô, ouais c’est Mamadou. Vous pouvez y aller !
Attention, pas touche aux flics.
-Okay ! Répond l’interlocuteur.

****
Encore une affaire de réglé ! Se réjouit le Lieutenant Mélo.
(La voiture arrive entre deux routes parallèles et coincées par des immeubles des deux côtés).
Marty n’a pas le temps de répondre.
Deux voiture débarquent, l’une barre devant et l’autre derrière.
Quatre types cagoulés en sortent armés de fusils a pompes et a canons sciés.
Un homme se présente a la vitre de Mélo.
-Pas un geste, on vient pour l’enflure

L’un de ses collègues saisit l’homme puis le cale contre la voiture des lieutenants.
Celui qui tient en respect Mélo s’en va coller son fusil contre la nuque du violeur.
Devant les yeux des policiers, il tire une cartouche, le sang y gicle sur toute la façade avant mais ne peuvent bouger.
-Vous voyez, un petit sourire narquois sort de sa bouche, votre travail est finit.
Le second traîne le corps dans la voiture de devant.
Le temps que les policiers se lèvent, les deux voitures partent.
Marty va pour prendre la radio mais…
-Laisse tomber, on ne les retrouvera pas.
On va nettoyer la caisse et on rentre au poste.


Partie de L'Inspecteur Mendez


Les néons clignotent au fin fond de la nuit. Les pancartes flash antes, éclaires ma plaque de flic dans ma marche nocturne. Je me nomme L’agent Mendez. Les gens dit normaux voient le côté carte postal de cette ville, moi je vois son vrai visage, il y a ceux a la plage et ceux qui survivent sur le goudron.
J’aurais pu la jouer Pacific Blue mais je préfère être mélangé a la populace.
Je suis d’origine mexicaine, agent de la brigade des mœurs. Je suis l’un des inspecteurs et j’aime ma place, mon grade, c’est la que je veux être, si un jour je deviens capitaine, je resterai dans ces rues, mes rues, mon quartier, les endroits miteux qui gâchent leurs putains de cartes postales, c’est la que j’aime être, c’est tous ces endroits mon quartier. Je me nomme l’inspecteur Mendez, inspecteur de la brigade des Mœurs. Je viens ici a une heure tardive, demain j’irais voir le Capitaine Words, mon grand chef, il paraît qu’il cherche un remplaçant a l’un de ses officiers mort.
Rien a foutre de ce cadavre, trop de flic jouent aux héros, ce ne sont pas des cow-boys qui chassent du gibier mais des hommes armés qui poursuivent d’autre hommes eux aussi armés.
Si il me dit que je resterais au bureau ou régler des affaires dont il n’y a rien de branlant alors je lui montrerai mon troisième doigt.
J’aime la rue et elle m’aime, Ma plaque brille aux lumières de la nuit et c’est ce que j’aime.
avatar
dandy

Messages : 18
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par edmond Gropl le Ven 31 Juil - 13:16

J'aime bien le rythme.

Il y a beaucoup de corrections à faire, j'aime bien mais au 33° degré.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par dandy le Ven 31 Juil - 13:30

Oui, pour la correction je sais, merci de l'avis, comment ca au 33eme degré?
avatar
dandy

Messages : 18
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par edmond Gropl le Ven 31 Juil - 14:30

Pour l'instant, je ne te connais pas assez et n'ai pas assez lu pour savoir dans quelle mesure tu crois et je dois croire ce que tu écris, est_ce que c'est serieux, est-ce que c'est un pastiche, est-ce qu'il y a une histoire, un message, une perspective, une réalité etc..
c'est pas clair alors je reste lointain.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par dandy le Ven 31 Juil - 14:49

Ah, d'accord, c'est plutôt fiction en étant inspiré de certain genre cinématographique, genre N-Y Unité Spécial a new-york 911 en passant par Watchmen, c'est du sérieux mais parfois les grades peuvent ne pas être respectés, et la ville est un mixte de New-york et genre rio avec ses plages.
avatar
dandy

Messages : 18
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par stalker le Sam 1 Aoû - 4:26

A mon avis, tes sources d'inspiration (tes influences, revendiquées ou pas) prennent un peu trop d'importance.
Elles font de l'ombre à ce qui pourrait ressortir de personnel de ce texte.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par dandy le Sam 1 Aoû - 23:58

Oui vous avez peut-être raison mais le plus souvent quand je précise c'est pour montrer un peu dans la direction que je vais mais peut-être n'es-ce pas nécessaire.
avatar
dandy

Messages : 18
Date d'inscription : 28/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dernière Musique Pour La Brigade Des Moeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum