Sjöwall, Maj (Suède 1935 - ) et Wahlöö, Per (Suède 1926 - 1975)

Aller en bas

Sjöwall, Maj (Suède 1935 - ) et Wahlöö, Per (Suède 1926 - 1975)

Message par Varg le Mer 24 Juin - 10:42



La réédition chez Rivages, dans une traduction révisée à partir des originaux suédois, de l'œuvre de Maj Sjöwall et Per Wahlöö aura eu au moins un premier mérite : celui de permettre à des lecteurs qui n'avaient connu que (et ne juraient souvent que par) Henning Mankell de se rendre compte que le polar suédois avait des origines romanesques, sociales et politiques antérieures, fait d'un autre métal que les historiettes wallanderiennes...

Per Wahlöö est né en 1926 à Göteborg. Journaliste, il a déjà écrit des romans de politique fiction lorsqu'il rencontre Maj Sjöwall, née en 1935 à Stockholm ou Malmö selon les sources. Elle est éditrice, c'est le début des années 60. Ils s'aiment, se marient en 1962 et entament alors une collaboration dans l'écriture à quatre mains de romans policiers. Tous les deux militants marxistes, ils entendent se servir du genre pour proposer une lecture critique de la société suédoise et de son "modèle", qui était vanté dans toute cette Europe de la guerre froide comme étant la réussite d'un capitalisme qui prendrait en compte les intérêts et aspirations des individus.

Leur œuvre s'appelera Le Roman d'un crime et comprendra dix volumes, retraçant les enquêtes d'une équipe de policiers formant la brigade nationale criminelle de Stockholm sous les ordres du commissaire Martin Beck. Reprenant un dispositif assez proche de celui du 87ème disctrict d'Ed McBain (une équipe de flics que l'on voit sur le terrain mais, également, dans leur vie privée), les enquêtes troussées par Sjöwall et Wahlöö s'en écartent radicalement dans leur volonté de mettre à jour les dysfonctionnements et les hypocrisies de la société. Les auteurs ont compris que les policiers avaient un accès privilégié à l'ensemble des strates sociales, économiques et politiques du modèle suédois et qu'il était dès lors possible, dans une même enquête, de montrer comment le corps social fonctionnait et réagissait. Si ce projet didactique s'est traduit de façon si passionnante dans un cycle romanesque, c'est avant tout grâce à la qualité d'écriture du couple. Les romans sont à la fois étonnants et fort drôles tout en montrant des situations parfois dramatiques de misère affective ou sociale, dans une société cadenassée, policée, confisquant la parole et pratiquant l'exclusion au bénéfice des nantis.

Le Roman d'un crime doit être impérativement lu dans son intégralité et dans l'ordre car le temps y joue un rôle fondamental. Sjöwall et Wahlöö montrent parfaitement la modification des comportements et la nécessité de l'engagement à laquelle conduisent les rencontres et expériences faites par les enquêteurs.

L'influence de Sjöwall et Wahlöö sur le polar européen est capitale, et elle va sans doute être redécouverte grâce à cette réédition (les vieux 10/18 ne se trouvaient plus que chez les collectionneurs et les nostalgiques comme votre serviteur) même s'il y a peu de chance que le style d'écriture en passionne encore beaucoup. De nos jours, Åke Edwardson est sans doute le suédois le plus proche de cette expérience romanesque (je comprend qu'il s'énerve un peu lorsque les journalistes le rattachent à Mankell).

Per Wahlöö est mort en 1975. Maj Sjöwall a écrit par la suite un très bon La femme qui ressemblait à Greta Garbo en compagnie de Thomas Ross (chez Bourgois crois-je me souvenir) mais cette collaboration ne se poursuivra pas.

Romans chroniqués
Roseanna


Adaptations cinématographiques
The Laughing Policeman (1973) de Stuart Rosenberg d'après le roman Le policier qui rit (1968)
Mannen på taket (1976) de Bo Widerberg d'après le roman L'abominable homme de Säffle (1972). Une présentation de ce film peut être trouvée ici : Mannen på taket de Bo Widerberg
Beck: de gesloten kamer (1993) de Jacob Bijl d'après le roman La chambre close ((1973)

Deux séries de la télévision suédoise, l'une adaptant les œuvres (début des années 1990) l'autre se contentant de reprendre les personnages dans des nouvelles histoires (1997) ont également été tournées.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum