Westlake, Donald (Etats-Unis, 1933 - 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Westlake, Donald (Etats-Unis, 1933 - 2008)

Message par stalker le Sam 20 Juin - 21:44



Donald Edwin Westlake est né le 12 juillet 1933 dans le district de Brooklyn, à New York, et décédé le 31 décembre 2008 à San Tocho au Mexique[1].

Son père l'aurait voulu architecte, mais lui ne songeait qu'à écrire, inventer des personnages, des histoires, des intrigues. Il n'en fera qu'à sa tête et son premier roman sortira dès 1960 : Le zèbre.
Écrivain prolifique, auteur d'une centaine de livres, il n’a cessé d’aborder la littérature noire sous tous ses angles : le polar humoristique (son genre de prédilection), le roman policier, le roman noir, le thriller, le fantastique et la science-fiction.

Il a écrit sous divers pseudonymes, en particulier ceux de Richard Stark et Tucker Coe.

Spécialiste du roman de « casse », ses deux personnages récurrents sont John Dortmunder, cambrioleur professionnel aux aventures rocambolesques poursuivi par la poisse, et Parker (sous le pseudonyme de Stark), jumeau sérieux de Dortmunder, un cambrioleur froid, cynique et efficace.

Il a remporté par trois fois le Edgar Award, et a été désigné en 1993 Grand Master de l'association Mystery Writers of America.

Adaptations cinématographiques

Le couperet, par Costa-Gravas
Je suis un assassin, par Christian Vincent
Ordo, par Laurence Ferreira-Barbosa,
Le Jumeau, par Yves Robert (tiré de Un Jumeau singulier)
La Divine poursuite (tiré de Aztèques dansants) par Michel Deville
Mise à sac, par Alain Cavalier (d'après En coupe réglée)

Adaptations en BD

Pierre qui roule par Lax (chroniquée sur le forum)

Romans chroniqués ici

Levine

Site consacré à l’œuvre de Donald Westlake (en anglais) : http://www.donaldwestlake.com/index1.html
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Westlake, Donald (Etats-Unis, 1933 - 2008)

Message par Varg le Dim 21 Juin - 17:25

Il y a un vrai côté Jekill et Hyde chez lui, Stark représentant la face violente et lugubre, Westlake la part lumineuse et drôle. Manchette avait très tôt constaté la réponse en miroir que représentaient certaines œuvres de Westlake à celles de Stark et vice-versa, notamment dans la gémellité Dortmunder / Parker que tu as signalée.

J'aime bien lire du Westlake mais, à part les Dortmunder dont je suis un inconditionnel, je trouve à ses romans une construction un peu mécanique qui finissait, à la fin de sa longue carrière, par être un peu trop visible. Vous me direz qu'il n'y a rien de plus prévisible qu'un Dortmunder et vous aurez raison, mais l'inventivité du bonhomme se trouve évidemment dans la façon différente d'habiller toujours le même corps, un peu comme le faisait si bien McBain. Deux bons faiseurs, vraiment, tous les deux.

A noter que le célèbre film expérimental néo-noir de John Boorman Point Blank avec l'impeccable Lee Marvin, était tiré d'un roman de Stark, The Hunter, paraît-il pas très bon. Westlake fut très souvent adapté au cinéma et on lui doit le scénario de The Grifters en 1990, le film de Stephen Frears d'après Jim Thompson. Il fit également le scénario d'un épisode de la série 87th precinct adaptée en 1961 de l'œuvre d'Ed McBain.





.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum