Taibo II, Paco Ignacio (Mexique 1949 - )

Aller en bas

Taibo II, Paco Ignacio (Mexique 1949 - )

Message par Varg le Dim 7 Juin - 12:38



Ecrivain mexicain d'origine espagnole, il est né en 1949 à Gijón, dans une famille de tradition socialiste et anarcho-syndicaliste. Opposé à la dictature franquiste, son père prendra le chemin de l'exil vers le Mexique en 1958. Depuis 1971, Paco Ignacio Taibo II alterne l'écriture d'essais, de livres historiques et de romans, policiers ou d'aventures. Ecrivain populaire à l'imagination et à la plume extraordinairement féconde, ses fictions s'ancrent dans la réalité mexicaine et dans les combats que mènent les sans-grades et les démunis face à l'oligarchie issue du PRI.

C'est en 1976, que Taibo II publie son premier livre Jours de combat, mettant en scène un personnage de détective, inspiré par ses modèles amerlocains mais imprégné d'un fatalisme typiquement mexicain : Héctor Belascoarán Shayne, qui deviendra récurrent. L'autre grand personnage de cette série est la ville de Mexico, dont l'auteur est à la fois le poète et le contempteur. Taibo fait mourir son personnage à la dernière page de Pas de fin heureuse mais devant les protestations de ses lecteurs, il accepte de le ressusciter dans Même ville sous la pluie.

Le personnage de détective sera incarné différemment dans d'autres romans de Taibo II, qui subvertit toujours allègrement le genre. Dans La vie même c'est un écrivain qui doit faire la lumière sur l'assassinat de deux chefs de la police. Dans Ombre de l'ombre, quatre amis joueurs de dominos vont enquêter sur le meurtre d'un joueur de trombone et la défenestration d'un colonel, au milieu de magouilles et de complots. Etc.

Plus que policiers, les romans de Taibo II sont politiques, offrant à chaque fois une plongée dans l'histoire mexicaine, un rappel des engagements révolutionnaires de cette société bafoués par les gouvernements successifs, une défense des opprimés, où se croisent – dans une langue compréhensible par l'homme de la rue – de nombreuses références littéraires, cinématographiques, historiques et quotidiennes (la musique populaire a une grande importance).

Romans chroniqués
Quelques nuages
Cosa fácil


Adaptations cinématographiques

Adios, amor... (1973) d'Abel Salazar, scénario de PITII d'après un roman de León Roberto García
Días de combate (1982) d'Alfredo Gurrola, scénario de PITII d'après son roman
Cosa fácil (1982) d'Alfredo Gurrola, scénario de PITII d'après son roman
Amorosos fantasmas (1994) de Carlos García Agraz, scénario de PITII d'après son roman
Días de combate (1994) de Carlos García Agraz, scénario de PITII d'après son roman
Algunas nubes (1995) de Carlos García Agraz, scénario de PITII d'après son roman
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum