Wachendorff, Martina - L'impossible enfant (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wachendorff, Martina - L'impossible enfant (2007)

Message par edmond Gropl le Mar 2 Juin - 16:12




Nadia Mamméri, journaliste pour France télévisions Languedoc-Roussillon, a acquis une certaine renommée grâce à ses enquêtes sans compromis. Mais elle vient d’être mise au placard et s’occupe désormais des nouvelles locales. Un jour, elle doit couvrir un fait divers tragique : un petit garçon de cinq ans, gravement handicapé, a été enlevé au sein de l’institut spécialisé où il vit. Dans son communiqué, l’étrange ravisseur ne réclame pas de rançon ; il dénonce le taux anormalement élevé de fausses couches, de cas de stérilité et de malformations dans le Gard. Il met en cause les autorités qui choisissent d’ignorer ces faits inquiétants dont la cause est connue mais cachée au public.
L’affaire tourne bientôt au drame, et Nadia va y être mêlée de près, en tant que journaliste, mais aussi en tant que femme.
Sans être un manifeste, ce livre plein de suspense et de révélations n’en pose pas moins des questions plus brûlantes que jamais sur le devenir de l’humanité.


L'histoire se déroule dans le triangle Nîmes, Arles, Avignon, incluant ainsi le centre nucléaire de Cadarache. Pour servir son propos politique, propos visant à signaler l'absence totale de transparence dans l'industrie de l'atome, absence qui rend impossible une réelle étude des conséquences sanitaires du nucléaire, l'auteur a imaginé une intrigue policière très originale et extrêmement bien ancrée dans la réalité géographique et sociale (je peux le dire car je connais bien cette région), si bien qu'une des qualités de ce livre est son caractère régionaliste (ce qui ne veut pas dire touristique, le jour où ce livre figurera dans les offices du tourisme locaux sera un jour d'avancée pour la démocratie, mais nous en sommes loin).

Une autre qualité est la modernité des thèmes abordés, certes le nucléaire (il y a très peu de polars dont l'intrigue se nourrit de l'atome, j'en connais trois ou quatre) mais aussi le téléthon, le monde des instituts médicaux spécialisés, la génétique. Ces thèmes sont certainement plus exploités dans la S.F.

Certes, l'auteur n'est pas un écrivain estampillé polar, elle est directrice du département littérature allemande chez Actes sud, et peut-être qu'on peut déceler à travers le récit, quelques vices de formes, quelques empressements à faire avancer l'intrigue, quelques petites perturbations narratives, comme si le genre polar n'était que le support du propos de l'auteur et considéré comme accessoire. J'y ai pensé et puis finalement, j'en ai déduit que ces sensations trouvaient leurs causes dans mon esprit formaté par les auteurs américains et leurs vastes horizons et par la surprise de lire un polar francais (ou franco-allemand ou européen) engagé, contemporain et courageux.

Martina Wachendorff a également publié chez Gallimard Le baiser électrique qualifié de thriller écolo. Je l'ai feuilleté. Il met en scène un ingénieur responsable d'un accident nucléaire qui sur son bateau correspond par email, je crois que j'avais été rebuté par cette forme: le roman épistolaire par Email.

Pour ceux qui sont intéressés par le nucléaire, je conseille l'excellent Atomic Park, à la recherche des victimes du nucléaire de J.P. Desbordes chez Actes Sud, se lit comme un roman noir.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum