Willeford, Charles - Dérapages (1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Willeford, Charles - Dérapages (1987)

Message par André Toutou le Lun 1 Juin - 9:58



Un matin, Hoke Moseley décide de ne plus se lever ni parler à personne. Ellita Sanchez, son équipière au service des homicides, le conduit à Singer Island où vit Moseley père. Là, Hoke entreprend de simplifier sa vie en démissionnant de la police pour devenir le gérant d'un immeuble. La tâche se révèle plus difficile que prévu et sa fille, venue veiller sur lui, tombe malade. Enfin un policier lui demande son aide dans une affaire de cambriolage d'appartements grand standing. Parallèlement, Stanley Sinkiewicz, un retraité accusé d'outrage à mineure, rencontre en prison un psychopathe en qui il trouve le fils affectueux que Stanley Jr. n'est pas. Une fois sortis de prison, les deux hommes retrouvent à Miami une ex-danseuse de cabaret défigurée et un peintre de la Barbade, pour réaliser le braquage d'un supermarché près de l'endroit où vit Ellita. Tandis que Hoke tente de mettre de l'ordre dans sa vie, la bande des quatre se prépare.
Après Miami Blues et Une seconde chance pour les morts et avant Ainsi va la mort, voici la troisième enquête de Hoke Moseley, "un héros magnifiquement buriné"
(Donald Westlake).

Charles Willeford n'a pas choisi le plus facile pour nous faire aimer Hoke Moseley : radin, mesquin, facilement irritable, il est de plus affublé de dentiers et confronté à un problème de poids. Pour couronner le tout voilà qu'il déprime et se pisse dessus !

J'ai beau chercher, difficile d'en rencontrer deux comme lui dans l'univers du polar. Mais les livres de Charles Willeford sont à l'image de la société : les gens sont rarement parfaits. Plutôt souvent médiocres, butés et passables dans bien des domaines. Les "bons" comme les "méchants".

Concision, précision, rigueur sont les trois mots qui viennent à l'esprit à la lecture des romans de Charles Willeford, auteur plus exigent qu'il n'y parait. Dans cette enquête insolite et banale à la fois, on retrouve avec plaisir Hoke Moseley, ses remarques désabusés, ses problèmes domestiques et la galerie de personnages qui l'entourent - si proches de nous.

Biographie
avatar
André Toutou

Messages : 88
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum