Willeford, Charles - Ainsi va la mort (1985)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Willeford, Charles - Ainsi va la mort (1985)

Message par André Toutou le Lun 1 Juin - 9:54



Ainsi Va la Mort conclut de façon magistrale les aventures d'Hoke Moseley, sergent particulièrement recuit, passablement borné de Miami. Pourquoi présenter le dernier tome alors de ce cycle qui comprend également : Miami Blues, Une Seconde Chance pour les Morts et Dérapages ? Parce que je pense que dans le cas d'Hoke Moseley, il est intéressant, même plutôt drôle, de remonter le passé de ce flic plus vrai que nature. Et puis, plus que dans les précédents tomes, pourtant réussis, dans Ainsi Va la Mort, l'humour est présent à chaque page.

Charles Willeford a le don de la narration. Avec une économie de moyens, le souci du mot juste, il sait camper un décor, reconstituer un milieu et y plonger son lecteur. Ses dialogues, alertes, sont criants de vérité. Les préoccupations des personnages prêtent à sourire mais encore une fois font très réelles : ainsi Hoke davantage préoccupé par l'interdiction de fumer que par l'enquête en cours ou qui consacre une demi-heure sitôt arrivé au bureau à élaborer une grille de tombola et s'insurge auprès de son supérieur parce que finalement la tombola n'aura pas lieu. Sourires, sourires. Tout au long de ce livre, le sourire ne nous quitte pas, sourire devant la mesquinerie d'Hoke, vis à vis de ses collègues, sourire face à sa jalousie et ses actions puériles, déplacées chez ce quadragénaire ventripotent, sourire enfin devant la magnifique pirouette finale, cette pirouette véritable pied de nez adressé par Charles Willeford à tous les auteurs de policiers à la mode qui empruntent les chemins balisés du politiquement correct.

Charles Willeford est un auteur hors normes. Il est important de le lire.


Biographie
avatar
André Toutou

Messages : 88
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Willeford, Charles - Ainsi va la mort (1985)

Message par edmond Gropl le Mer 3 Juin - 10:09

Sur Wikipédia, on apprend que dans la dernière édition américaine des 4 tomes de la série H. Moseley, chaque volume a une préface signée par Elmore Léonard, James Lee Burke, Lawrence Block et Donald Westlake, c'est dire l'importance du bonhomme.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum