Papiers gommés - A.D.G

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Papiers gommés - A.D.G

Message par Replay le Sam 14 Juin - 15:20



Bof bof. Pour les fan d'ADG seulement. Les amateurs de ses polars risquent d'être déçus. On retrouve dans ces chroniques (parues dans Le Libre Journal de la France courtoise entre 93 et 95) le goût de la langue d'A.D.G, mais c'est moins bien que les Chroniques de La Montagne de Vialatte auxquelles on est obligé de comparer, puisqu'il y fait toujours référence, ne serait-ce que par la forme, un certain ton, et les mots de la fin.
J'attendais davantage de caustique, davantage d'extrèmedroitisme, davantage de brio, davantage de ce qui singularise le bonhomme dans ses romans.
Quand Sexus, de Miller, a été publié, la censure d'époque avait effacé les passages trop pornos en laissant de grandes plages blanches, ce qui, du coup, donnait à la lecture quelque chose de presque plus excitant. On imaginait, on devinait, on continuait le texte dans sa tête.
Dans Papiers gommés, il y a parfois une page entièrement blanche, entre crochets, avec la date. Quel est l'intérêt ? Emmanuel Pierrat, dans la préface, dit qu'il a préféré gommer de lui même ce qui tombe sous le coup des nouvelles lois et s'excuse pour cette auto censure que lui inflige la censure. Il y a beaucoup de passages blancs, ce qui nous montre évidemment que la censure est, ou serait avec ces textes, féroce. Le problème, c'est que même avec ce qui entoure les blancs, j'ai du mal à imaginer la plupart du temps ce qui était écrit. Des trucs bien racistes ? oui mais en quels termes ? comment ? jusqu'où allait-il ?en quoi ce qu'il ne peut pas dire était-il, intelligent, spirituel,rigolo, bien que censurable ? J'aurais bien aimé savoir si, avec le texte intégral, les chroniques auraient eu un autre sel, une autre allure. Telles quelles, je les trouve un peu répétitives, plutôt lourdes dans l'ensemble, pas très intéressantes. Bref je ne suis pas emballée, mais il me reste, de lui, deux ou trois polars à découvrir.

Et c'est ainsi qu' A.D.G m'a un peu déçue, pour la première fois.


Papiers gommés A.D.G. Le Dilettante

*


"Avec Papiers gommés , il ne s’agit aucunement de polar, on s’en doute, mais, répétons-le, d’écrits satiriques, brefs et jubilatoires. On peut ne pas être d’accord avec tous les points de vue pris par l’auteur dans ces textes, mais il faut reconnaître que ses cibles, toutes imbues de leur importance, méritant la plupart du temps les pieds de nez et les grimaces dont il les abreuve. Le tout avec son style très personnel où se mélangent allusions noyées, calembours épais, à-peu-près très approximatifs, fugaces références à peine soulignées, et… un humour débridé permanent." La suite de cette critique sur le très intéressant site Polar noir


Une critique enthousiaste Sur le site Pour venger A.D.G

A.D.G sur le blog de Pierre Assouline


Dernière édition par Replay le Dim 22 Juin - 16:22, édité 4 fois
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par edmond Gropl le Dim 15 Juin - 2:59

J'aime bien l' ADG romancier, je suis moins sur que j'apprecierais la verve de l'auteur dans la presse d'extrême droite, mais c'est pas la queston.

La question c'est comment se fait-il qu'un avocat spécialisé dans la censure s'autorise à lui même censurer (alors que ces textes n'ont pas été censurés lors de leur première publication). Il y a là comme une confusion des genres. Sans doute il a raté Céline dont tout a été publié jusqu"aux lettres les plus intimes, il se ratrappe sur ADG. Je suppose que ça fait bien pour un avocat spécialisé dans la défense de la liberté d'expression de dire "voyez, je défend ADG".
Je suis pas certain que ce qu'il manque serait tombé sous le coup de la loi , mais c'est vendeur de le faire croire, ça doit épater le lecteur bien pensant et surtout ça médiatise l'avocat.
Et a te croire Replay, tout cela se fait sur le dos du lecteur.

Ce qui m'amène à une autre question:

Que retiendrons nous de Céline s'il n'avait pas écrit de pamphlet violemment antisemite?
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par Replay le Dim 15 Juin - 17:39

Le fait est que les éditeurs prennent de plus en plus de précautions pour ôter de leurs publications tout ce qui pourrait leur amener des ennuis, et que beaucoup de livres tomberaient sous le coup de la censure (lois contre le racisme, l'antisémitisme, le révisionnisme, l'hompophobie, etc ) s'iils étaient publiés aujourdhui. La loi distingue la fiction romanesque, dans laquelle un personnage pourra s'exprimer en fonction des nécessités de la fiction, et l'incitation manifeste à la haine raciale, à la pédophilie. Je ne suis pas lectrice de la presse d'extrême droite mais ça m'étonnerait qu'on y trouve des diatribes antisémites comme dans les temps passés.
Dans les romans d' A.D.G, ça ne pourrit pas la lecture. Les peintures des milieux gitans ou arabes ne sont pas pétries d'humanisme de gauche, c'est le moins que l'on puisse dire, mais il n'y a rien qu'on ne puisse entendre au bistro du coin. C'est pourquoi je me demande bien ce qu'il y avait dans ces blancs. Je crois que c'est une façon publicitaire de présenter ces chroniques qui rappelleront peut-être de bons souvenirs aux lecteurs de ces journaux, une façon de pimenter ce recueil de textes auquel je trouve un intérêt relatif.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par edmond Gropl le Dim 15 Juin - 20:07

Est-ce que tu crois que ADG aurait souhaité qu'on publie ainsi ses chroniques?

Je trouve cela très confus.
C'est peut-être pas très important mais j'y vois, puisque l'interet littéraire de la chose est relatif, une manière pour un avocat de se positionner comme partenaire possible des cercles culturel d'une certaine grande bourgeoisie ( que détestait probablement ADG), cercles ou il est de bon ton de se dire "célinien" (et peut-être à présent ADGien)
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par Replay le Dim 15 Juin - 23:07

Je ne crois pas qu'il aurait été content qu'on publie après sa mort des textes pleins de gros trous blancs.

A.D.G, décrit par Manchette dans son Journal:

A.D.G. N'est pas comme je l'imaginais un pâle voyou ou un intellectuel bourgeois d'extrème droite. Il a une vêture de minet, la stature est petite, les douilles très longues, plus une moustaches à la John Lennon. Il vient d'un milieu très populaire - sans doute un milieu de chiftire à partire duquel il a d'une part peut-être fait des casses, en tout cas du convoyage de biens volés (antiquailles), et d'autre part il s'est cultivé et il défend la position classique des plébéiens cultivés et révoltés - le pouvoir doit revenir à l'élite intellectuelle, où il se compte. D'ailleurs, il est réservé, mais semble désireux que nous nous revoyons. J'ai beaucoup apprécié Les panadeux, surtout la fin, la progression dans le délire et le grotesque. Je vois par ailleurs qu' A.D.G prend l'art en général, la littérature en particulier, très au sérieux. Il parait rêver d'une sorte de clan, d'école stylistique, dont lui et moi formerions la base.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par vermifuge le Mer 18 Juin - 21:03

edmond Gropl a écrit:

Que retiendrons nous de Céline s'il n'avait pas écrit de pamphlet violemment antisemite?

Mon cher Edmond, on retiendrait de Céline ce qui l'a rendu célèbre, le Voyage et Mort à crédit.
A ce jour, aucun de ses pamphlets n' a été réédité, à part quelques éditions pirates et sous le manteau

vermifuge

Messages : 10
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 58
Localisation : brrrrrest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par edmond Gropl le Mer 18 Juin - 23:20

vermifuge a écrit:
edmond Gropl a écrit:

Que retiendrons nous de Céline s'il n'avait pas écrit de pamphlet violemment antisemite?

Mon cher Edmond, on retiendrait de Céline ce qui l'a rendu célèbre, le Voyage et Mort à crédit.
A ce jour, aucun de ses pamphlets n' a été réédité, à part quelques éditions pirates et sous le manteau

J'en suis pas absolument sur.
Beaucoup de personnes se disant "CELINIEN" sont plus attaché au personnage et a tout ce qu'il peut symboliser qu'a son oeuvre littéraire.
Quant aux pamphlets, ils s'envend tous les jours sur ebay.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par Replay le Mer 18 Juin - 23:31

Le voyage au bout de la nuit...

- Si donc ! qu’il y en a une ! Et une belle de race ! qu’il insistait lui, et même que c’est la plus belle race du monde, et bien cocu qui s’en dédit ! Et puis, le voilà parti à m’engueuler. J’ai tenu ferme bien entendu.
- C’est pas vrai ! La race, ce que t’appelles comme ça, c’est seulement ce grand ramassis de miteux dans mon genre, chassieux, puceux, transis, qui ont échoué ici poursuivis par la faim, la peste, les tumeurs et le froid, venus vaincus des quatre coins du monde. Ils ne pouvaient pas aller plus loin à cause de la mer. C’est ça la France et puis c’est ça les Français.
- Bardamu, qu’il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n’en dis pas de mal !...

Je n'ai jamais lu les pamphlets. J'ai lu A.D.G sans penser à Minute. Il parait qu'il y a une volumineuse correspondance A.D.G/ Manchette, j'aimerais bien lire ce qu'ils ont dit du polar, de la littérature. Je ne sais pas si Doug Headline envisage de la publier.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par vermifuge le Mer 18 Juin - 23:40

voyage au bout de la nuit a paru en 1932. Les critiques (bonnes ou mauvaises) du roman portant sur la période 32-35 représentent un volume de 350 pages aux éditions 10/18.(2005, toujours disponible)
Le premier pamphlet de Céline Mea Culpa date de 1937
Voilà pourquoi je dis que Céline serait célèbre même sans ses écrits antisémites

vermifuge

Messages : 10
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 58
Localisation : brrrrrest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par edmond Gropl le Jeu 19 Juin - 10:11

Je crois, mais je n'en suis pas certain, que sans ses pamphlets, Céline serait consideré comme un très bon écrivain par certains amateurs de littératures, c'est à dire pas grand monde plus quelques américains et japonais. (ses pamphlets, c'est des énormes tirages)

Je tentais de faire le parallèle avec ADG. C'est un bon auteur de polar. La publication telle qu'elle est publié par le dillétante, censurée me semble avoir comme but de conferer à ADG la stature d'esprit libre de droite, de polemiste sulfureux (en laissant bien penser, par les pages blanches, qu'il serait forcement censuré dans notre société consensuelle), de héraut de la liberté d'expression franchouillarde alors que ce qui est interessant, c'est ces polars où je n'ai jamais vraiment décelé non plus de propos xénophobe. (et en plus, je sais pas si il accepterait qu'on se serve de lui)

Il se peut aussi que je dise n'importe quoi, ca serait pas la première fois mais cette affaire m'intrigue.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par Replay le Jeu 19 Juin - 10:38

Gropl: la censure existe bel et bien. Quand un écrivain écrit dans son Journal des propos racistes, etc, diverses associations portent plainte, ont gain de cause et l'éditeur doit retirer le livre de la vente et s'il souhaite le republier, enlever les passages litigieux, ce qui est une catastrophe commerciale. Pour éviter d'en arriver là, les éditeur s s'aident avant publication de l'avis d'avocats relecteurs, ce qui fait qu'on se censure à la base, et qu'il y a des livres, des articles parus naguère qu'on ne pourrait pas republier.

Les pamplets de Céline se vendent comme des petits pains sur le Net ? Comme Mein Kampf, comme le Protocole de Sion, comme les brochures jihadistes. ça n'a rien à voir avec la littérature.

Pour ce recueil de chroniques d'A.D.G, oui, je crois que c'est une présentation, un enrobage publicitaire. Elles ne sont pas du tout comparables aux pamphlets de Celine, ce sont juste des chroniques de journal, des textes d'humeur drôles, dans l'esprit des chansonniers, avec le bagoût de l'auteur.
Ceux que ça amuse d'isoler ce qui est raciste ou xénophobe dans ses polars peuvent le faire, mais si on les aborde comme on ouvrirait une session de tribunal dont on serait le procureur, ou comme une paroissienne à la fois excitée et moralisatrice à l'idée de frôler le Diable, on perd, à mon avis, un grand plaisir de lecture.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Papiers gommés - A.D.G

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum