Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 13:09

Eh bien, chiche ! Essayons de dresser une liste (non-exhaustive) des casses que nous avons vus dans des films, des romans, des séries TV, des BD.

J'ai sélectionné un certain nombre de catégories. Pour ma part, je n'ai retenu que les casses correspondant à la stricte définition du "vol avec effraction", et commis par des gangsters. J'ai volontairement écarté les histoires d'agents secrets. Vous pouvez compléter la liste. Vous pouvez aussi rajouter des catégories, si j'en ai oublié. Roman, film, série TV, BD, tous les genres de fiction sont acceptés.





Casses dans une banque :
L'affaire Thomas Crown, de Norman Jewison
Du rififi chez les hommes, de Jules Dassin
Le coup de l'escalier, de Robert Wise

Casses dans une bijouterie :
Le cercle rouge, de Jean-Pierre Melville
La bonne année, de Claude Lelouch
Quand la ville dort, de John Huston

Casses dans un immeuble :
Le gang Anderson, de Sydney Lumet
L'affaire Karen McCoy, de Russel Mulcahy

Casses dans une villa, ou un pavillon :
Le casse, de Henri Verneuil
Le Doulos, de Jean-Pierre Melville

Casses dans un château :
Un épisode de la série « Kojak » (le casseur était tout bêtement l'homme qui venait réparer la climatisation)

Casses dans un musée :
Topkapi, de Jules Dassin
The Score, de Frank Oz

Casses dans un casino :
Ocean's Eleven, de Steven Soderbergh

Casses dans un hôtel :
Mélodie en sous-sol, de Henri Verneuil

Casses dans un avion :
Le clan des Siciliens, de Henri Verneuil

Casses sur un bateau :
Un épisode de la vieille série « Hawaii, Police d'Etat » (les casseurs s'emparaient de 6 kilos d'héroïne représentant un million de dollars)

Casses dans un sous-marin :
Je crois me souvenir d'un épisode de la série « Voyage au fond des mers ». Mais c'est vraiment un souvenir vague.

Casses dans un train :
Tous les films sur le « hold-up du siècle » (le train Glasgow-Londres)
The great train robbery, avec Sean Connery
L'enfer est à lui (White heat), de Raoul Walsh

Casses dans un vaisseau spatial (ou sur une autre planète) :
J'ai lu un bouquin où un pirate dévalisait une bourse galactique. Mais c'était plus une arnaque qu'un vrai casse.


Dernière édition par Manuel le Lun 25 Mai - 14:42, édité 1 fois
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Varg le Lun 25 Mai - 13:20

Le casse dans Rififi se situe dans une bijouterie...

A ajouter
• Dans un train, le casse de Un flic de Melville
• Dans des châteaux, La rue du Chat crevé de Joseph Bialot
• D'une poste ferroviaire (?), La rue du Chat crevé de Joseph Bialot
• D'Un prêteur sur gages dans Snatch. de Guy Ritchie
• D'un lieu de plaisir intergalactique dans The 5th element de Luc Besson
• D'un barrage dans Dégâts des eaux de Donald Westlake


Dernière édition par Varg le Lun 25 Mai - 14:00, édité 5 fois
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par novi le Lun 25 Mai - 13:39

Casses dans un avion :
Le clan des Siciliens, de Henri Verneuil


Peut étre devrait-on rajouter le premier cercle avec Reno....qui il me semble s'est inspiré d'un casse authentique sur l'aéroport d'Ajaccio...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 14:41

Varg a écrit:Le casse dans Rififi se situe dans une bijouterie...

A ajouter
• Dans un train, le casse de Un flic de Melville
• Dans des châteaux, La rue du Chat crevé de Joseph Bialot
• D'une poste ferroviaire (?), La rue du Chat crevé de Joseph Bialot
• D'Un prêteur sur gages dans Snatch. de Guy Ritchie
• D'un lieu de plaisir intergalactique dans The 5th element de Luc Besson
• D'un barrage dans Dégâts des eaux de Donald Westlake
J'insiste sur le fait que le casse doit être le thème central du film ou du roman.

Dans la catégorie train, j'ai oublié :

L'enfer est à lui (White heat), de Raoul Walsh (le meilleur rôle de James Cagney)
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 14:45

Manuel a écrit:

Dans la catégorie train, j'ai oublié :

L'enfer est à lui (White heat), de Raoul Walsh (le meilleur rôle de James Cagney)
Et dans le même film, une autre catégorie : l'attaque d'une raffinerie de gaz !
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par novi le Lun 25 Mai - 14:48

Le casse dit économique peut-il étre retenu ? Je veux dire style Lisbeth millenium vu qu'il y a effraction ?
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 15:10

novi a écrit:Le casse dit économique peut-il étre retenu ? Je veux dire style Lisbeth millenium vu qu'il y a effraction ?
A toi de voir. Si tu le sens...
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Athéna le Lun 25 Mai - 15:30

Manuel, tu serais pas un peu maniaco-compulsif ?

Casse dans un coeur : Les liaisons dangereuses.
avatar
Athéna

Messages : 48
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 49
Localisation : Parisienne, enfin presque.

Voir le profil de l'utilisateur http://elisa.vix.club.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par stalker le Lun 25 Mai - 15:33

Ma foi, vous avez déjà listé tous les casses qui me sont venus en tête lorsque Manuel a suggéré ce fuseau, hier.
Cela dit, je me disais qu'on aurait pu développer un peu, en quelques lignes et pour chaque exemple, en quoi consistait le casse, de quelle façon il s'organisait. Là, c'est juste une liste, un peu froide pour qui ne connait pas le dixième des films cités.

A mes yeux (et à l'échelle de mes connaissances), le casse le plus remarquable de l'histoire du cinéma reste celui du Cercle rouge, de Melville, à différents niveaux.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Varg le Lun 25 Mai - 15:36

Manuel a écrit:J'insiste sur le fait que le casse doit être le thème central du film ou du roman.

Dans La rue du chat crevé de Joseph Bialot, le motif essentiel est le braquage de l'endroit où les sacs postaux sont entreposés, à la gare du Nord. Dans le Westlake, il s'agit bien de braquer... le réservoir d'un barrage. Le motif principal d'Un flic est bien le casse d'un train, longue séquence (pompée) en hommage au Rififi de Dassin.

J'insiste d'ailleurs pour rappeler que dans ce dernier film, le casse est celui d'une bijouterie et pas d'une banque.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Varg le Lun 25 Mai - 15:39

stalker a écrit:A mes yeux (et à l'échelle de mes connaissances), le casse le plus remarquable de l'histoire du cinéma reste celui du Cercle rouge, de Melville, à différents niveaux.

Nan... Mais je crois qu'on a en a déjà parlé. Le casse le plus remarquable de l'histoire du cinéma est celui de Rififi...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par stalker le Lun 25 Mai - 15:42

Nan... Mais je crois qu'on a en a déjà parlé. Le casse le plus remarquable de l'histoire du cinéma est celui du Cercle rouge...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Varg le Lun 25 Mai - 15:45

Tu veux t'battre ?
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 16:53

Bien. Stalker ayant raison, essayons de présenter rapidement les films. Je le fais pour ceux que je connais parfaitement. Quant à vous, résumez ceux que vous connaissez. On y va :





Casses dans une banque :
L'affaire Thomas Crown, de Norman Jewison : Steve McQueen réussit le hold-up parfait en engageant des hommes qui ne se connaissent pas. Chacun remplit son rôle, selon un plan préétabli, et ils s'emparent de 2 600 000 dollars.
Le coup de l'escalier, de Robert Wise : un flic limogé décide de se venger en attaquant une banque. Il recrute un blanc (Robert Ryan) et un Noir (Harry Belafonte). Hélas, les deux se détestent, ce qui rend le casse difficile.

Casses dans une bijouterie :
Du rififi chez les hommes, de Jules Dassin
Le cercle rouge, de Jean-Pierre Melville
La bonne année, de Claude Lelouch
Quand la ville dort, de John Huston

Casses dans un immeuble :
Le gang Anderson, de Sydney Lumet : Sean Connery et sa bande s'attaquent à un immeuble new-yorkais. Se faisant passer pour des déménageurs, ils vident tous les appartements un par un. Ce qu'ils ignorent, c'est qu'un mari jaloux a mis l'appartement de sa femme sur écoute.
L'affaire Karen McCoy, de Russel Mulcahy

Casses dans une villa, ou un pavillon :
Le casse, de Henri Verneuil
Le Doulos, de Jean-Pierre Melville

Casses dans un château :
Un épisode de la série « Kojak » (le casseur était tout bêtement l'homme qui venait réparer la climatisation)

Casses dans un musée :
Topkapi, de Jules Dassin : Melina Mercouri et sa bande dévalisent le musée de Topkapi, à Istanbul, grâce à un acrobate de cirque qui survole le système d'alarme
The Score, de Frank Oz : Robert de Niro et Edward Norton dérobent un sceptre placé dans un coffre-fort d'un musée de Montréal. Norton utilise un ordinateur portable pour identifier et neutraliser le code de sécurité (Je m'en suis inspiré pour mon bouquin "Le Dossier du Bateleur")

Casses dans un casino :
Ocean's Eleven, de Steven Soderbergh : George Clooney et Brad Pitt s'attaquent aux trois principaux casinos de Las Vegas, le même soir, à la même heure.

Casses dans un hôtel :
Mélodie en sous-sol, de Henri Verneuil

Casses dans un avion :
Le clan des Siciliens, de Henri Verneuil : Alain Delon et Jean Gabin détournent un avion transportant des bijoux et le font atterrir sur une autoroute fermée au trafic.

Casses sur un bateau :
Un épisode de la vieille série « Hawaii, Police d'Etat » (les casseurs s'emparaient de 6 kilos d'héroïne représentant un million de dollars)

Casses dans un sous-marin :
Je crois me souvenir d'un épisode de la série « Voyage au fond des mers ». Mais c'est vraiment un souvenir vague.

Casses dans un train :
Tous les films sur le « hold-up du siècle » (le train Glasgow-Londres)
The great train robbery, avec Sean Connery : Sean Connery veut dévaliser un train transportant la paye des soldats anglais. Le coffre est fermé par quatre clés : Connery va devoir les voler une par une.
L'enfer est à lui (White heat), de Raoul Walsh : James Cagney et sa bande arrêtent un train en rase campagne pour dérober des lingots d'or. Dans la deuxième partie, ils vont s'attaquer à une raffinerie de gaz pour voler la paye des ouvriers. C'est d'ailleurs l'explosion d'une citerne qui emportera James Cagney.

Casses dans un vaisseau spatial (ou sur une autre planète) :
J'ai lu un bouquin où un pirate dévalisait une bourse galactique. Mais c'était plus une arnaque qu'un vrai casse.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par novi le Lun 25 Mai - 17:00

Cela dit, je me disais qu'on aurait pu développer un peu, en quelques lignes et pour chaque exemple, en quoi consistait le casse, de quelle façon il s'organisait. Là, c'est juste une liste, un peu froide pour qui ne connait pas le dixième des films cités.

Chuis d"ac ...mais faudrait creuser plus profond que ce que vient de faire Manuel, dans le style de l'analyse du lien à Varg ; les anars ayant fait cela assez bien sur Lupin.

Je crois que "le casse" qu'il soit braquage à l'ancienne comme tous les films relatés ci-haut ou la cyber criminalité comme dans Milenium, pose probléme au polar - à voir, à définir ?
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 17:17

novi a écrit:Cela dit, je me disais qu'on aurait pu développer un peu, en quelques lignes et pour chaque exemple, en quoi consistait le casse, de quelle façon il s'organisait. Là, c'est juste une liste, un peu froide pour qui ne connait pas le dixième des films cités.

Chuis d"ac ...mais faudrait creuser plus profond que ce que vient de faire Manuel, dans le style de l'analyse du lien à Varg ; les anars ayant fait cela assez bien sur Lupin.
Eh bien, faites. Le fil n'est pas à moi, mais à tout le monde. Vous pouvez même faire des fiches complètes sur chaque film.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par txoa le Lun 25 Mai - 18:09

Au cinoche, Sautet me les a pas mal cassées.
Désolé, je le ferais plus.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par novi le Lun 25 Mai - 19:41

Je reprends !

Certains films se sont inspirés de façon déclarées ou pas, de casses véritables alors que d'autres sont de pures inventions.

L'avantage du cinéma sur le polar-livre, c'est que le financement permet en général de se payer des consultants de façon à s'éviter justement le perçage d'un coffiot à la lance thermique ou autres fantaisies qui doivent ravir malgré tout certains spectateurs...et l'on en revient à la fameuse réflexion amusée ou désabusée de Marius le forain sur Arsene Lupin.

L'on se doute bien malgré tout qu'il n'est pas évident à des gens du Showbizz et pire encore au gentil prof de français qui se lance dans le polar, d'obtenir des informations valables sur des casses existants, qui sont pour beaucoup, bien plus passionnants que ce que le polar fournit et il est étonnant que cette matiére pourtant abondante ne soit pas plus utilisée.

Il est donc probable que si Marius Jacob était contemporain, sa réflexion serait idoine.
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par stalker le Lun 25 Mai - 20:16

L'idée initiale ne consiste pas à faire une différence entre des histoires vraies et de la pure fiction.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par novi le Lun 25 Mai - 20:22

stalker a écrit:L'idée initiale ne consiste pas à faire une différence entre des histoires vraies et de la pure fiction.

L'article en lien se base sur cette comparaison en partant de l'hypothése Lupin, il me semble ?

Mais le sujet est énorme de toute façon ; une vraie boite à outils...


Pour anecdote : moi je suis attéré, halluciné, du décalage offert par le polar actuel où l'on s'obstine à nous fourguer de l'homicide et du braquage de succursale, lorsque par exemple le vol de métaux précieux est devenu une ruée vers l'or...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par stalker le Lun 25 Mai - 20:23

Avant de commencer à développer, j'en ajoute deux :

Le pacha, de Georges Lautner (1968) : braquage d'un wagon postal
Les pleins pouvoirs, de Clint Eastwood (1997) : casse dans une maison particulière
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 20:47

novi a écrit:


Pour anecdote : moi je suis attéré, halluciné, du décalage offert par le polar actuel où l'on s'obstine à nous fourguer de l'homicide et du braquage de succursale, lorsque par exemple le vol de métaux précieux est devenu une ruée vers l'or...
Oui, et les vols d'oeuvres d'art qui ont explosé depuis quelques années : j'ai vu un reportage atterrant sur Arte. Les auteurs de polars (dont je suis) ont toujours une guerre de retard.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Manuel le Lun 25 Mai - 20:49

stalker a écrit:L'idée initiale ne consiste pas à faire une différence entre des histoires vraies et de la pure fiction.
Non, l'idée est de répertorier et classifier les films racontant un casse : et finalement, on s'aperçoit qu'il n'y en a pas eu tant que ça.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Varg le Lun 25 Mai - 21:25

Manuel a écrit:Non, l'idée est de répertorier et classifier les films racontant un casse : et finalement, on s'aperçoit qu'il n'y en a pas eu tant que ça.
Ou alors qu'on est mauvais en cinéma...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par novi le Lun 25 Mai - 21:43

Je vote pour l'hypothése qu'il n'y en pas eu tant que ça...

J'ai raté le premier cercle parce qu'il a été déclassé niveau salles et n'a étè progammé qu'au fin fond de la banlieue 13 de ma ville, là où la décence interdit tout stationnement à la novimobile.

Quelqu'un l'a vu ?
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les casses par catégories (cinéma, roman, série TV, etc)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum