La trilogie de la peur - Jacques Tourneur : Vaudou (1943)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La trilogie de la peur - Jacques Tourneur : Vaudou (1943)

Message par Manuel le Ven 22 Mai - 21:42




Vaudou (I walked with a zombie) - 1943 - Produit par Val Lewton, réalisé par Jacques Tourneur.


Après le succès de La Féline, la RKO remet le couvert en 1943 avec ce deuxième film. On retrouve Lewton, Tourneur, Robson, et plusieurs acteurs, notamment Tom Conway. Ce sera un nouveau succès.

LE FILM : Une jeune infirmière canadienne reçoit l'étrange mission d'aller s'occuper d'une malade sur une île au large de Haïti. Une fois sur place, elle découvre que la plantation appartient à deux frères qui ne s'estiment guère. Surtout, elle découvre qu'un fantôme erre chaque nuit dans la maison. Or, il s'agit de l'épouse du propriétaire de la plantation, et elle n'est pas un fantôme, mais un zombie. Pour résoudre ce mystère, l'infirmière va devoir se plonger dans le monde du vaudou.

CHOSES SUR LE FILM : Naturellement, le sujet est assez loin de La Féline, mais l'approche est identique. Là non plus, Tourneur ne montre jamais réellement. Il évoque, il suggère. Rien ne nous dit que les zombies qu'on voit sont des vrais. On y croit, simplement. Le film peut paraître suranné, et il l'est. Mais moi, c'est justement ce côté kitsch que j'aime : la jeune infirmière tombe évidemment amoureuse du beau propriétaire de la plantation, l'infirmière a évidemment un grand coeur, l'amour et le mystère rôdent dans la grande maison, etc. On croirait parfois revoir un vieux roman-photo. Mais tout cela fait partie du charme du film, d'autant que cela renforce les scènes étranges. D'autre part, il me semble que c'est le seul film de l'histoire du cinéma (mais je ne suis pas une encyclopédie) qui ne donne pas une image forcément négative des zombies : ici, ils ne sont pas méchants, mais leur comportement évolue selon la situation. C'est pour cette raison, entre autres, que je classe "Vaudou" parmi mes films préférés.

CURIOSITES : La plupart des acteurs ayant un accent anglais prononcé, les scénaristes ont dû adapter l'histoire : ainsi, la jeune infirmière est canadienne. Le plus drôle est qu'un des frères est anglais et l'autre américain ! On a aussi la surprise d'entendre une chanson qui deviendra célèbre en étant chantée par Trini Lopez et surtout reprise par Sacha Distel. D'ailleurs, le film est si populaire au USA qu'un groupe de film fera une chanson avec le même titre.


avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum