Le Nocher balance Descosses.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Varg le Ven 22 Mai - 23:57


Historienne et sociologue féministe et anarchiste lyonnaise et spécialiste des tsiganes, à propos desquel(le)s elle a consacré plusieurs de ses ouvrages. Elle participa au mouvement du 22 mars de Lyon. Elle milita aussi dans le Mouvement des Femmes au milieu des années 1970.

Une personne ô combien ! recommandable.

Je suis curieux de lire d'elle Les aventures extraordinaires de Laplume et Goudron, travailleurs de la nuit

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Varg le Sam 23 Mai - 0:24

edmond Gropl a écrit:Pour passer à la télé, etre adapté au cinéma, se croire écrivain, faie le malin, épater les collègues... il y a milles raisons autre que le rapport au lecteur.
C'est bien triste.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par limbes le Sam 23 Mai - 0:33

Moi j’avoue que ça me réjouirait assez de voir un type en total look gothique lire du Barbara Cartland (je réalise en écrivant ça à quel point je fourmille de préjugés en tout genre... et pourtant je lutte).
C'est sexy aussi, un type qui lit. Quant à moi je ne lis jamais de livres en public, même dans le train sauf si je suis sur une place à deux et qu'il n'y a personne à côté de moi, je trouve ça définitivement trop intime, dans l'abandon que ça procure, sur l'instant. La seule fois dont je me rappelle où je l'ai fait, c'était quand on devait se rencontrer pour la première fois avec Gropl à la projection d'un film sur le bouquin Social killer (à lire, au passage), comme je ne le trouvais pas, pour me donner une contenance, j'ai ouvert le livre que j'avais miraculeusement dans mon sac, eh ben ça a pas loupé un type m'a parlé pour me demander ce que je lisais et ce n'était manifestement pas Gropl car il était petit, du coup j'ai dû lui montrer et on en a discuté vaguement (en plus c'était La maladie de la mort de Duras, j'étais pas fière même si le type avait l'air de connaître et de ne pas détester), tout ça pour dire que non seulement je n'ai pas réussi à retrouver Gropl, mais en plus j'ai oublié et perdu mon bouquin là-bas.

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par stalker le Sam 23 Mai - 3:28

Novi, je te suggère de lire Le gâteau mexicain, d'Antonin Varenne, chez Toute lattitude.

Cette guerre auteur / lecteur, je pense comprendre à quoi elle tient, ou à quoi elle pourrait tenir, si on la reconnaissait (ce qui n'est pas le cas). On la nie car elle est souterraine, ou simplement virtuelle, pour l'instant. Mais les questions que pose Manuel, plus haut, en révèlent les origines. Cela dit, je pense qu'elle n'a pas de sens en dehors d'Internet. Elle n'existe pas ou est imperceptible. Elle n'a pas de sens dans le marché officiel de l'édition. La question ne se pose même pas.

Exemple : privez Novi d'Internet pendant une année, et sa représentation du monde de l'édition s'en trouvera métamorphosée. Idem, peut-être, pour Manuel. Idem pour nombre d'auteurs qui s'auto-éditent (via des passerelles dont le nom comporte généralement "book", "edit" ou "art").

Cela dit, malgré ce que je peux penser depuis des plombes du principe d'auto-édition (et le temps s'écoulant ne fait que renforcer mon opinion sur le principe), je pense qu'Internet est une travée qui fait son chemin et s'élargit en captivant un peu plus l'attention chaque jour, en terme quantitatif. Proportionnellement, c'est aussi révolutionnaire que la télévision en son temps, sauf qu'on peut interagir dessus, alors l'effet de masse s'en trouve amplifié à une échelle même pas imaginable. C'est une époque passionnante, je n'en démords pas.

Mais arrêtez de vous auto-éditer. Vous vous faites du mal inutilement.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par stalker le Sam 23 Mai - 3:47

Mais pour en revenir à la méthode de Descosses, telle que la présente Claude le Nocher, pour ma part je n'y relève pas que des éléments condamnables, négatifs (ma lecture des réactions s'est arrêtée vers 18h, hier). Je trouve même un peu facile, ou précipité, d'y réagir comme peuvent le faire la plupart des internautes sur le blog : beurk, c'est pas bien , t'as raison Claude ; vilain Descosses ; caca boudin ; pipi caca ; bouh le vilain et ses méthodes tordues.

Le vilain (je parle ici d'un vilain X) utilise des méthodes que le monde stimule au quotidien, par le biais d'un outil (Internet) qui autorise ces méthodes, et les prescrit même. Il les met en oeuvre en les déclinant version littéraire, comme d'autres nous injectent des messages subliminaux par d'autres voies, telles que le panneau publicitaire 4x3, le flash publicitaire télévisé ou la putain de pub pour un opérateur téléphonique qui défile en filigrane, à l'instant où on lit sur notre écran 17 ou 19'' une info qui relate le nombre de victimes dans une explosion en Irak ou le nombre de victimes dans un tremblement de terre survenu dans un pays où on ne mettra jamais les pieds de notre vie.

De quoi parle le livre de Descosses ? Personne ne le dit (pas vraiment). Claude Le Nocher ne veut même pas le savoir. Les internautes qui le suivent dans son raisonnement n'ont pas l'air de vouloir le savoir non plus. Mais de quoi parle le livre ? Son sujet central ne serait-il pas en rapport, à tout hasard, avec les méthodes employées pour le faire identifier ? N'ont-elles aucun sens ? Personne ne semble se poser la question, et le procédé se trouve condamné d'emblée, de par sa forme, ou plutôt le fond qu'il véhicule, ou suggère.


Dernière édition par stalker le Sam 23 Mai - 4:04, édité 1 fois

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par stalker le Sam 23 Mai - 3:59

C'est rassurant, on trouve aussi ce genre de commentaires sur le blog en question :

Je viens de temps en temps sur votre blog, je suis blogger et quand j'ai lu votre billet, j'ai bien rigolé car moi aussi j'ai été piégé par Chloé, mais à l'inverse de vous, j'ai trouvé cette opé originale et pas du tout choquante !
Je pense que l'agence, l'auteur et l'éditeur avait comme objectif d'introduire le discours de fond du bouquin d'Olivier Descosse en insinuant les dangers du web, des faux semblants etc... Le tout sur fond d'adolescence torturée, comme les personnages du roman. (j'ai lu ce roman)

Dommage que certains n'apprécient pas une démarche originale. Etant moi-même blogger j'apprécie de recevoir des formats un peu atypiques pour me sortir de mon quotidien de communiqués de Presse sans saveur.


Signé Jean-Louis.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par stalker le Sam 23 Mai - 4:01

Je rappelle le lien, puisque des réactions s'y ajoutent fréquemment : Blog

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Athéna le Sam 23 Mai - 10:19

J'ai l'impression que ce qui dérange surtout Le Nocher, c'est qu'il s'y est laissé prendre (il y a cru). Quand à son argument que D. met en péril des gamines en danger sur internet et qu'on ne croirait plus quand elles appellent à l'aide à cause de ces pratiques, un peu tiré par les cheveux !
Tout ce qui est marketing a plutôt tendance à me dégouter mais, là, il faut avouer que la méthode est tordue à souhait ! Ca me donnerait presqu'envie de lire du Descosses !

Athéna

Messages : 48
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 49
Localisation : Parisienne, enfin presque.

Voir le profil de l'utilisateur http://elisa.vix.club.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Varg le Sam 23 Mai - 10:39

limbes a écrit:Quant à moi je ne lis jamais de livres en public, même dans le train sauf si je suis sur une place à deux et qu'il n'y a personne à côté de moi, je trouve ça définitivement trop intime, dans l'abandon que ça procure, sur l'instant.

Oui, je crois que c'est exactement cela. Tout le masque social enfin tombé, les artifices de défense ou de séduction oubliés dans la lecture, une lueur d'enfance qui seule protège...

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par limbes le Sam 23 Mai - 10:40

Les enfants du néant, c'est ça, ce fameux bouquin?
http://thriller-descosse-enfants-neant.com/

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Varg le Sam 23 Mai - 10:43

limbes a écrit:http://thriller-descosse-enfants-neant.com/
Waouuu, Lichel Mafon a mis le paquet !

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par novi le Sam 23 Mai - 11:12

Novi, je te suggère de lire Le gâteau mexicain, d'Antonin Varenne, chez Toute lattitude.

Je connais et j"ai detesté , le style affreux et ce genre d'histoire censé décrire la délinquance - bon tu as raison, c'est trés exactement le polar dont je me dis que si c'est ça le genre - j'ai strictement rien à voir là-dedans d'une part et je veux surtout pas y étre assimilé même par erreur....il ya un auteur français qui vit au Canada et qui à fait un bouquin ""la balade des épavistes"" joli titre pour un truc du même tonneau avec les clichés du vieux gitan, du ferrailleur - épouvantable -....en plus je deteste qu'on fasse semblant de parler manouche pour avoir l'air d'étre IN, cest comme ces jeunes maghrébins de banlieue qui inventent un sabir à la sortie des discos alors qu'ils ont jamais foutu les pieds au bled et qu'ils ne rentreront pas dans la disco non plus.

Sociétè du spectacle et surtout de la représentation, du cliché à deux balles ( pardon Varg,je le referere plus ).

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par edmond Gropl le Sam 23 Mai - 11:19

novi a écrit:

Historienne et sociologue...si tu en as d'autres dans le même genre; pas la peine de me passer un coup de fil, je suis pas preneur.

Et toi a quel titre tu ecris sur Battisti ? (parce que tant que tu m'as pas cité tes sources, ça reste des propos de guignol irresponsable et dangereux).

Mon amie l'historienne et sociologue, qui est par ailleurs une des personne qui m'a le plus impressioné dans ma vie par son courage (je te parle pas du courage qu'il faut pour menacer un placier sur le marché, je te parle du courage de vivre en accord avec ses convictions) est bien au delà de ce que tu peux imaginer.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par novi le Sam 23 Mai - 11:21

Exemple : privez Novi d'Internet pendant une année, et sa représentation du monde de l'édition s'en trouvera métamorphosée. Idem, peut-être, pour Manuel. Idem pour nombre d'auteurs qui s'auto-éditent (via des passerelles dont le nom comporte généralement "book", "edit" ou "art").

Exactement, d'une part, j'arrive d'un tout autre monde où les gens ne s'intéréssent pas à internet ni aux livres, mais plutot à la derniere Mercedes, et pire encore...

Le jour où cette bonne moitié de la population rouvrira un livre, alors cela voudra dire qu'une autre génération d'auteurs aura pointer un nez furieux et qu'une autre aura vécu.

D'autre part, tu as raison -sans j'aurai du faire comme Helena en son temps, fourguer mes droits d'auteurs au plus offrant comme des bouteilles à la mer.

Seulement voilà...


Dernière édition par novi le Sam 23 Mai - 11:29, édité 1 fois

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par novi le Sam 23 Mai - 11:25

Frére Edmond... ton amie est certainement respectable, éminemment même ...mais ce n'est pas le sujet d'un polar ; en aucun cas.

Je suis un homme libre et aie le droit de ne pas croire ce que les naifs veulent penser par idéologie de Battisti - point barre.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Zorba le Sam 23 Mai - 11:25

stalker a écrit: Mais arrêtez de vous auto-éditer. Vous vous faites du mal inutilement.

C’est moche ce que tu dis là, Stalker.

Il y a des milliers de personnes qui écrivent.
Bien, moyennement, mal.
La plupart sont satisfaites du résultat, c’est vrai. Mais bon nombre n’ont aucune ambition éditoriale. Elles aimeraient simplement avoir leur bébé dans les mains, faire partager leur passion ou leur passe-temps à leurs proches, transmettre cet héritage à leurs enfants.
Au lieu de laisser dormir ce manuscrit dans un tiroir ou sur leur disque dur, elles peuvent faire des photocopies de leur œuvre, ce qui leur coûtera en moyenne 15 euros la pièce, ou passer en impression digitale et obtenir un « vrai » bouquin pour une dizaine d’euros si elles ne réalisent qu’un tirage de 50 exemplaires.

Et à ces personnes là, tu dis :
« Mais arrêtez de vous auto-éditer. Vous vous faites du mal inutilement. »

C’est moche.

Zorba

Messages : 36
Date d'inscription : 13/06/2008
Localisation : Une morne plaine, dans le Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par edmond Gropl le Sam 23 Mai - 11:32

novi a écrit:
Je suis un homme libre et aie le droit de ne pas croire ce que les naifs veulent penser par idéologie de Battisti - point barre.

Tu es un homme libre, c'est bien, mais par tes propos non vérifié sois tu a raison et il faut le dire au monde sois tu as tort et tu as sali l'honneur d'un individu en situation délicate. (ce qui est inqualifiable). Alors puisque tu es un homme libre, ou est le problème?, Raconte.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par txoa le Sam 23 Mai - 11:44

Le procédé de Descosses, je continue à le trouver pourri. Par définition, j'ai horreur de la pub et de ce qu'elle recouvre, la manipulation mentale. Alors quand il s'agit de pédophilie, je hurle. La pédophilie, c'est pas juste un mot pour le JT de 20h, c'est des souffrances qu'on n'imagine même pas. Je ne dis pas que je n'ai pas d'humour avec ça (avec tout, d'ailleurs) mais dans un cadre privé. On peut jouer de tout, tout se vaut, 300 pages de papier et la souffrance des minots qui sert à vendre 300 pages de papier. Tout est spectacle et/ou commerce.
Je sais, je sais, je ne suis pas "in"...

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par novi le Sam 23 Mai - 11:47

edmond Gropl a écrit:
novi a écrit:
Je suis un homme libre et aie le droit de ne pas croire ce que les naifs veulent penser par idéologie de Battisti - point barre.

Tu es un homme libre, c'est bien, mais par tes propos non vérifié sois tu a raison et il faut le dire au monde sois tu as tort et tu as sali l'honneur d'un individu en situation délicate. (ce qui est inqualifiable). Alors puisque tu es un homme libre, ou est le problème?, Raconte.

Edmond, c'est on ne peut plus simple, il y a le web dit de gauche et celui dit de droite - je suis un homme libre et j"ai mes entrées sur les foreux dits militaires et d'intelligence éco ( suffit d'avoir la bonne carte de visite ) et de ce que j'ai lu de témoignages ci et là est accablant.

Tu baignes dans le romantisme, eux dans l'historique avec des arguments non marqués par l'affect...

Tout homme libre a le droit de se faire une opinion.


PS; bon je te fais un MP

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par edmond Gropl le Sam 23 Mai - 11:48

J'attends avec impatience. Et puis après je te parlerais de ma carrière militaire.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par novi le Sam 23 Mai - 11:49

Txoa,

Je suis d"accord avec toi - c'est répugnant ou minable, les deux ...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par edmond Gropl le Sam 23 Mai - 12:32

Stalker, ça me semble quand même difficilement justifiable, le procédé Descosse, comment on peut croire qu'un type qui s'amuse ainsi puisse écrire un livre interessant?

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par novi le Sam 23 Mai - 14:27

edmond Gropl a écrit:Stalker, ça me semble quand même difficilement justifiable, le procédé Descosse, comment on peut croire qu'un type qui s'amuse ainsi puisse écrire un livre interessant?

C'est décevant ta reflexion Edmond ...et le talent qu'en fais-tu ?

Celine pour rappel fût un type détestable, bien pire que ce Descosse qui lui a l'air un peu illuminé ou touché par une étrange grace et ....

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par stalker le Sam 23 Mai - 18:41

novi a écrit:Novi, je te suggère de lire Le gâteau mexicain, d'Antonin Varenne, chez Toute lattitude.

Je connais et j"ai detesté , le style affreux et ce genre d'histoire censé décrire la délinquance - bon tu as raison, c'est trés exactement le polar dont je me dis que si c'est ça le genre - j'ai strictement rien à voir là-dedans d'une part et je veux surtout pas y étre assimilé même par erreur....il ya un auteur français qui vit au Canada et qui à fait un bouquin ""la balade des épavistes"" joli titre pour un truc du même tonneau avec les clichés du vieux gitan, du ferrailleur - épouvantable -....en plus je deteste qu'on fasse semblant de parler manouche pour avoir l'air d'étre IN, cest comme ces jeunes maghrébins de banlieue qui inventent un sabir à la sortie des discos alors qu'ils ont jamais foutu les pieds au bled et qu'ils ne rentreront pas dans la disco non plus.

Sociétè du spectacle et surtout de la représentation, du cliché à deux balles ( pardon Varg,je le referere plus ).

Ok, ok, pas la peine de gueuler...
Je ne l'ai pas lu, pour ma part. On m'en a parlé récemment. Je me suis dit que, peut-être, Novi... mais non, ok, d'accord.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par stalker le Sam 23 Mai - 18:52

Zorba a écrit:
stalker a écrit: Mais arrêtez de vous auto-éditer. Vous vous faites du mal inutilement.

C’est moche ce que tu dis là, Stalker.

Il y a des milliers de personnes qui écrivent.
Bien, moyennement, mal.
La plupart sont satisfaites du résultat, c’est vrai. Mais bon nombre n’ont aucune ambition éditoriale. Elles aimeraient simplement avoir leur bébé dans les mains, faire partager leur passion ou leur passe-temps à leurs proches, transmettre cet héritage à leurs enfants.
Au lieu de laisser dormir ce manuscrit dans un tiroir ou sur leur disque dur, elles peuvent faire des photocopies de leur œuvre, ce qui leur coûtera en moyenne 15 euros la pièce, ou passer en impression digitale et obtenir un « vrai » bouquin pour une dizaine d’euros si elles ne réalisent qu’un tirage de 50 exemplaires.

Et à ces personnes là, tu dis :
« Mais arrêtez de vous auto-éditer. Vous vous faites du mal inutilement. »

C’est moche.

Je ne parlais pas du tout de ce genre d'intention, que tu cites en exemple, en écrivant cette phrase. Tu le sais très bien.
Cette remarque faisait essentiellement écho au questionnement de Manuel (plus haut) et à la frustration de Novi, quant aux difficultés qu'ils rencontrent pour qu'on parle un peu de leurs livres, pour qu'ils existent un peu aux yeux du public.
Je faisais aussi référence à d'autres cas de figures, que les forums et les blogs connaissent bien. Exemple : l'auteur qui déboule pour essayer de vendre son best-seller auto-édité en rédigeant une chronique à la troisième personne ; ce genre de chose. Tu es bien placé, Zorba, pour savoir de quoi je parle là.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Nocher balance Descosses.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum