Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Varg le Mar 12 Mai - 12:00



YEAHHHHHHH !!! Voila qui est réparé quant à l'oubli de ce film passé relativement inaperçu...

Grosse promotion à l'époque avec l'eternelle promesse faite aux spectateur possible que l'on va enfin renouer avec un genre où la France semble avoir décidément perdu ses repéres. Il faut croire que la grosse machinerie promotionnelle m'avait laissé relativement tiéde -chat échaudé comme on dit - puisque je viens de le visionner que ce soir ...en DVD !

Une espéce de chef d'oeuvre ...esthétique plutôt que cinématographique. Pas un grand scénario,mais tout est dans la concordance de la bande son et de l'image ; envoutant.

Pour ceusses qui ne seraient pas sensibles à Schönberg et au dodécaphonisme, passez votre chemin, y a rien à voir.

Pour les autres, je viens de me procurer la bande son et j'écoute en ce moment même le magique et précurseur Pierrot lunaire .....une tuerie !

Je vous ferai donc grace du synopsis, le déroulement du film le suit au millimétre et le tout à 250Kms heures rupteur bloqué....rien de bien innovant d'ailleurs non plus à ce sujet , il y a des vidéos tournées à l'est sur youtube bien plus performantes et au moins c'est du live.

Finalement, je me demande parfois s'il ne s'agit pas d'une nouvelle morale à deux balles infligée à l'honnête smicart, au laborieux fonctionnaire, qu'il y aurait le bon bling-bling, celui du gang de l'UMP et le vulgaire, le bas du plafond, celui des banlieues narco-trafiquantes. Les ingrédients du scénario sont on ne peut plus classique - vous me direz que le spectateur ou le lectorat d'aujourd'hui a tellement étè formaté que si lui manque l'intrigue, l'amourette comprise, bref les chapitres obligatoires de tout œuvre atonale...

Que dire de plus, c'est beau comme la demoiselle ci-dessous :



pcc : novi


Dernière édition par Varg le Mar 12 Mai - 18:36, édité 1 fois
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par stalker le Mar 12 Mai - 12:09

L'affiche est un petit chef d'oeuvre graphique.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par edmond Gropl le Mar 12 Mai - 12:23

"il lui restait à experimenter le dodécaphonisme", rien que pour ça..

J'en profite pour glisser une reference, ce livre, ci dessous, un polar ou est utilisé la caractéristique criminogène de cette musique.

avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Varg le Mar 12 Mai - 12:26

Le Vase de sable (1961) de Matsumoto Seichō est également basé sur l'aspect létal de la musique...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par edmond Gropl le Mar 12 Mai - 12:29

Mais de qui est ce film?
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Varg le Mar 12 Mai - 12:38

Nestor Otto von Irlenbach
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par novi le Mar 12 Mai - 13:06

INUTILE ....vouila un probable chef-d-oeuvre qui va déchainer les laius des intellectuels....le "dodéca" quoi déja ....ha ha ha sacré Varg !
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par edmond Gropl le Mar 12 Mai - 13:53

Dommage, ça avait l'air bien, d'autant plus que ce film mettait Varg dans un drôle d'état.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par stalker le Mar 12 Mai - 14:07

novi a écrit:...le "dodéca" quoi déja ....ha ha ha
Certes, on est assez loin du blues, sieur Novi. Mais il n'est jamais trop tard pour s'initier, ou se sensibiliser à des horizons qui nous étaient jusqu'alors inconnus, voire insoupçonnables. Faut pas rester dans les rouages de notre adolescence et passer notre vie à tenter de convaincre autrui que c'était la meilleure des époques, la vraie, la dure, la seule qui vaille.
Allez hop, Novi, au travail : La composition dodécaphonique

Ensuite, on passe au black metal norvégien.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par novi le Mar 12 Mai - 14:34

Cher Varg, un simple aveux !

Je hais la musique classique, l'écriture musicale....je me suis forcé à l'oublier pour pouvoir tout simplement jouer de nouveau.

Et ce n'est malheureusement pas un horizon inconnu vu qu'on choisit sa musique mais pas sa famille ( comme mon paternel m'inscrivit au jiujitsu dès mon plus jeune age, ma môman par dépit m'inscrivit au ....j'arrive pas à l'avouer, c'est trop dur ....au conservatoireavec concerts obligatoires des cuistres philharmoniques et autres joyeusetés tous les mercredis...d où ma probable allergie progressiste au Dodécafon.

Je n'aime pas non plus le métal, ni le rock comme j'ai toujours détesté les Beatles ; seul Miles m'a imprégné...

Txoa parlait de vengeance sociale ; peut-étre après tout.

ps; Basée sur une règle simple mais totalement différente de la musique classique, la technique sérielle conduit à une nouvelle réflexion.

PFuittt ...une hérésie qui se voudrait innovante en plus.
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par stalker le Mar 12 Mai - 15:06

L'ignorance a de beaux jours devant elle (je ne sais plus où j'ai lu ça, tout récemment ;-)

Bien joué Varg.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Varg le Mar 12 Mai - 19:05

Le présent fuseau tient à remercier :

1) le film Voices de Beth Joiner, sorti en mars 2009, dont j'ai détourné l'affiche,
2) novi, autrement dit le réalisateur Nestor Otto von Irlenbach dont j'ai repris les deux dernières chroniques cinéma pour composer celle-ci, via une technique de shuffle telle qu'elle est pratiquée à Las Vegas,
3) le ouèbe pour la photo de la charmante vieille dame, pendant de la photo de Christina Ricci

Le recours au dodécaphonisme s'est imposé parce que j'écoutais au même moment les Gurrelieder de Schoenberg, qui ne sont justement pas de la musique dodécaphonique. Il s'imposait par symétrie avec le blues du fuseau de novi consacré au film Blake Snaka Moan et qui, pas un instant, ne parlait de cinéma...

Le film n'est pas excellent mais, justement, il y a du coup d'excellentes choses à en dire...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par txoa le Mar 12 Mai - 20:59

Spéciale dédicace à Stalker: Arf et smiley, lol et MDR.

Pour ce qui est de la musique, je crois que je pense du blues ce que Novi pense du classique: c'est trop codifié et trop marqué socialement. Mais c'est peut être parce que je ne connais pas. C'est pas vrai, je connais un peu. Peut être que ce que je viens de dire n'est que connerie et pure projection.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par stalker le Mar 12 Mai - 21:02

txoa a écrit:Spéciale dédicace à Stalker: Arf et smiley, lol et MDR.

Mais tu as bu, Sue Ellen.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par txoa le Mar 12 Mai - 21:10

Non, justement. A jeun, je suis absolument infréquentable.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par novi le Mar 12 Mai - 22:40

txoa a écrit:Spéciale dédicace à Stalker: Arf et smiley, lol et MDR.

Pour ce qui est de la musique, je crois que je pense du blues ce que Novi pense du classique: c'est trop codifié et trop marqué socialement. Mais c'est peut être parce que je ne connais pas. C'est pas vrai, je connais un peu. Peut être que ce que je viens de dire n'est que connerie et pure projection.

Non, des tas de gens trouvent le blues ringard ou simpliste...et tant mieux, ça permet de codifier plus du coup.
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par edmond Gropl le Mar 12 Mai - 22:43

Varg a écrit:Le présent fuseau tient à remercier :

1) le film Voices de Beth Joiner, sorti en mars 2009, dont j'ai détourné l'affiche,
2) novi, autrement dit le réalisateur Nestor Otto von Irlenbach dont j'ai repris les deux dernières chroniques cinéma pour composer celle-ci, via une technique de shuffle telle qu'elle est pratiquée à Las Vegas,
3) le ouèbe pour la photo de la charmante vieille dame, pendant de la photo de Christina Ricci

Le recours au dodécaphonisme s'est imposé parce que j'écoutais au même moment les Gurrelieder de Schoenberg, qui ne sont justement pas de la musique dodécaphonique. Il s'imposait par symétrie avec le blues du fuseau de novi consacré au film Blake Snaka Moan et qui, pas un instant, ne parlait de cinéma...

Le film n'est pas excellent mais, justement, il y a du coup d'excellentes choses à en dire...

Tu ne vas pas t'en tirer comme ça. J'avais vraiment envie de connaitre ce film, tu dois maintenant le réaliser, ou, au moins proposer un synopsis, des dialogues, des images. Il faut aller jusqu'au bout du projet, je le sens bien ce film..
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par novi le Mar 12 Mai - 22:53

Ce qui est follement drôlesque dans cette histoire, c'est qu'il y a deux possibilités : soit Varg est suffisamment imprégné par la pensée Noviesque pour étre capable d'improviser un truc, soit il a bossé longuement à recopier les posts en question pour les assembler...

C'est grave docteur Freud ?
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par stalker le Mar 12 Mai - 23:07

novi a écrit: la pensée Noviesque
Athena constatera ici que Varg n'est pas le seul membre du forum à déborder d'humour.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Varg le Mar 12 Mai - 23:28

novi a écrit:Ce qui est follement drôlesque dans cette histoire, c'est qu'il y a deux possibilités : soit Varg est suffisamment imprégné par la pensée Noviesque pour étre capable d'improviser un truc, soit il a bossé longuement à recopier les posts en question pour les assembler...
Ta modestie dut-elle en prendre un coup, je ne suis pas imprégné par ta pensée profonde et je n'ai pas bossé longuement pour recopier tes posts et les assembler. Grâce à la magie du copier-coller, l'opération a dû prendre en tout et pour tout une trentaine de secondes, soit à peu près le temps qu'il t'a fallu pour pondre ta critique de Black Snake Moan. De deux gloubiboulga essentiels (car ta fiche sur Go Fast était déjà située dans le registre de l'imbitable) j'ai fait un gloubiboulga unique, sans jamais compromettre ma santé mentale. Seul mon sens de l'humour, qui fait qu'Athéna n'en peut plus d'essayer de se faire remarquer dans un autre fuseau, a été mis à contribution...

Je rejoins bien évidemment le camarade stalker sur sa remarque ci-dessus.


Dernière édition par Varg le Mar 12 Mai - 23:31, édité 2 fois (Raison : Corrections)
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Varg le Mar 12 Mai - 23:31

edmond Gropl a écrit:Tu ne vas pas t'en tirer comme ça. J'avais vraiment envie de connaitre ce film, tu dois maintenant le réaliser, ou, au moins proposer un synopsis, des dialogues, des images. Il faut aller jusqu'au bout du projet, je le sens bien ce film..

Je vais y songer mais cela prend beaucoup de temps et j'ai beaucoup de choses à faire et en retard sur mes sites...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par novi le Mar 12 Mai - 23:37

Varg a écrit:
edmond Gropl a écrit:Tu ne vas pas t'en tirer comme ça. J'avais vraiment envie de connaitre ce film, tu dois maintenant le réaliser, ou, au moins proposer un synopsis, des dialogues, des images. Il faut aller jusqu'au bout du projet, je le sens bien ce film..

Je vais y songer mais cela prend beaucoup de temps et j'ai beaucoup de choses à faire et en retard sur mes sites...

Paroles, paroles ....
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inutile - Nestor Otto von Irlenbach (2009)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum