La liste des 5 du roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La liste des 5 du roman

Message par Varg le Sam 2 Mai - 15:22

Allez, cela fait longtemps que nous n'avons pas joué sur le Bazar. Je vous propose, inspirée d'une liste courant actuellement sur la blogosphère cinéphile, de compléter ce petit questionnaire en 11 points. Donnez cinq titres à chaque fois (avec le nom de l'auteur, c'est mieux), vous pouvez argumenter pour expliquer vos choix. Nous avons tout notre temps donc vous pouvez utiliser à bon escient le bouton éditer de votre message pour corriger et compléter vos réponses...

Pour plus de clarté, ne commentez pas dans ce fuseau les réponses des autres. Nous en ouvrirons éventuellement un autre pour cela. Recopiez juste dans votre réponse la liste suivante avant d'y placer vos réponses.

La liste en 5

• 5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.

• 5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar

• 5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

• 5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

• 5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

• 5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

• 5 romans que vous n'avez jamais pu finir

• 5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

• L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

• 5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

• 5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.


Have fun !


Dernière édition par Varg le Lun 4 Mai - 22:25, édité 5 fois

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par Varg le Sam 2 Mai - 16:46

En cours... Susceptible de changements...


5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.
Le 87ème district d'Ed McBain (l'intégrale, pourquoi se priver ?)
Une de mes re-lectures régulières tous les trois ou quatre étés. Je suis totalement fasciné par cet univers où personne ne vieillit et où Steve Carella a trouvé la femme parfaite, celle qui ne dit mot...

Hong lou Meng (le rêve dans le Pavillon Rouge) de Cao Xueqin
Le chef-d'œuvre de la littérature classique chinoise. Sa lecture me semble inépuisable...

Les Pardaillan de Michel Zévaco
Du temps où écrire pour le peuple avait un sens profond, historique, politique, révolutionnaire. Ma plus longue fidélité littéraire.

La Vie mode d'emploi. Romans de Georges Perec
Comme le dit Limbes, Perec n'est pas seulement l'écrivain de la contrainte. Le fond romanesque est gigantesque, délicat et pertinent, qu'il s'agisse des Choses, de la Tentative d'épuisement d'un lieu parisien ou de la miniature parfaite du Cabinet d'amateur ou les plus personnels W ou le souvenir d'enfance ou le Je me souviens. Et, bien sûr, le déplacement en cavalier pour ces romans que sont La vie mode d'emploi. Perec, à ma grande honte, aimé fort tard...



5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar
La nuit du Renard de Mary Higgins Clark
Pendant une descente d'acide...

Dossier Kennedy de Gérard de Villiers
Pendant une montée du même métal...

Le Testament de Dieu de Bernard-Henry Lévy
Ahahahahahah....

L'entremetteuse de Guy des Cars
Je pensais qu'il y aurait plus de cul que cela. Dans la pile de romans que nous achetions, mon frère et moi, en début des vacances d'été au bouquiniste local (avec les éternels Tata Agatha, Hadley Chase, Cheney, Carter Brown. Peut-être que mon de Villiers date de la même période, début des années 70). Un grand moment de littérature quand même que ce Guy des Cars, qui vendait ses ouvrages par dizaines de milliers.


5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait
Journal d'un fou, Le remède, La véritable histoire d'Ah Q de Lu Xun
Le roman de toutes les modernités chinoises, artistiques ou politiques. Pratiquement inconnu en France.

La pêche à la truite en Amérique de Richard Brautigan
En fait, n'importe lequel des Brautigan, dont plus personne n'a rien à foutre. Grand styliste qui subvertit langue et codes du roman, il est, par excellence, l'écrivain du rien, dans lequel il faisait passer toute la vie.

La Trilogie d'Enfer (ou de Gormenghast) de Mervyn Peake
Malheureusement éclipsée par une autre trilogie pleine de bestioles à pieds poilus cavalant entre Shire et Mordor. A mettre, pour moi, dans la pile des relectures à côté des Enchantements de Glastonbury de John Cowper Powys, autre artisan de la démesure.


5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus
À rebours de Joris-Karl Huysmans
L'adolescence offrait un terrain propice à l'expérimentation mais nous n'avions alors que les livres ou la musique à expérimenter. Entre autres, Huysmans nourrissait notre goût affiché pour la décadence et notre angoisse secrète d'être au monde. Il m'arrive de ressortir l'exemplaire usé d'À rebours sans oser effeuiller une fois encore cette fleur vénéneuse et déprimante.

Blason d'un corps d'Etiemble
Je fis une rente à Mr Etiemble dans le sens où j'offris à chacune des jeunes femmes auxquelles je m'intéressais, dans ma folle jeunesse, un exemplaire de son roman qui me semblait alors, avec Le moine de Lewis, l'expression absolue de l'amour fou. L'ouvrage étant depuis longtemps épuisé, comme je le suis également, je ne peux ainsi vérifier que j'y trouverais encore passion et sensualité.


5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.
L'éloge du rien de Christian Bobin
Elle ne jurait que par Bobin tandis qu'à lui seul Hypnos comblait depuis l'enfance mon vide et mes attentes. J'écoutais poliment, jurais de m'y intéresser, organisais pour son plaisir des happening bobinesques (bobinards ?) où avec certains de ses semblables elle pouvait à loisir épancher sa soif grégaire et existentielle et, à force, pus parler de la bête en toute hypocrisie. J'en offris même à des Noëls, des anniversaires, assurant à chaque fois le récipiendaire de la qualité de l'ouvrage. Hélas ! des quatre Bobin survivant dans ma bibliothèque, aucun ne fut jamais ouvert.



5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Ah ! ma chère Emma, comme je souffris dans vos bras. Votre neurasthénie fut toujours contagieuse et je n'appris votre importance que dans les discours critiques sur le roman, jamais dans vos pages...

Tokyo année zéro de David Peace
Rien... il ne s'est strictement rien passé pendant ma lecture à part un ennui mortel et le sentiment que Peace se fourvoyait, tournait en rond, pensait rendre compte avec des termes occidentaux d'une pensée dont il ne percevait même pas l'écume. C'est non seulement pour moi un échec esthétique mais aussi un échec narratif, une resucée pas intéressante de 74 et 77...

L'Appel de Cthulhu de HP Lovecraft
Je n'ai jamais été capable de rentrer dans ce monde.

Millenium de Stieg Larsson
Déguisé en polar pseudo politico high tech, le retour de Fantômette.



5 romans que vous n'avez jamais pu finir
Bagatelles pour un massacre de Louis-Ferdinand Céline
Gerbant... définitivement gerbant.

La Montagne magique de Thomas Mann
Pas vraiment de raisons... Je m'y emmerde depuis quatre décennies sans jamais y arriver.

Le Dit du Genji de Shikibu Murasaki
J'ai perdu le deuxième tome avant de l'avoir terminé et n'ai jamais éprouvé le besoin de le racheter.

Brouillard sur Mannheim de Bernhard Schlink et Walter Popp
Ces jours ci... Affreux... Je ne m'étonne pas que les lecteurs allemands aient trouvé intéressant un Mankell vu ce que les natifs leur proposaient...


5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais
Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien
Un jour, je me suis réveillé et j'ai trouvé cela très con... J'avais enfin quitté l'enfance. J'avais trente-trois ans.


L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré
White Jazz de James Ellroy


5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle
Marelle de Julio Cortázar
Un coup de tonnerre dans mon adolescence dominée par les grands classiques du lycée. On pouvait donc écrire ainsi ? Ruer dans les brancards de la linéarité en dispensant le lecteur de certains chapitres ? On pouvait ainsi chanter l'amour et la vie dans l'apparent désordre des mots ? Le pire est que je ne me souviens plus qui m'offrit cette merveille...

Sur les falaises de marbre de Ernst Jünger
Tu m'intriguais et tu intriguais, grande araignée brune tapie dans quelques mois de ma vie, tricheuse et menteuse et pourtant je te crus quand tu me tendis l'ouvrage en me disant « c'est l'un des plus beaux romans du monde... »... Je l'ai retrouvé aujourd'hui, après avoir remué piles de vieux papiers et de souvenirs. Il a gardé ton odeur et cette vérité simple d'un des plus grands écrits contre la dictature...

Diadorim de João Guimarães Rosa
Encore une femme à l'origine de ce don (elles les ont tous), une de ces histoires d'amour et de mort de toute éternité.



5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste
Jorge Luis Borges
Philip K. Dick
Fedor Dostoïevski
Georges Perec
Jim Thompson


Dernière édition par Varg le Mar 12 Mai - 10:57, édité 28 fois (Raison : Ajout)

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par stalker le Sam 2 Mai - 17:07

En cours, à compléter...
C'est l'occasion de revisiter les rayons de bibliothèque et de la mémoire.



• 5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.
De l'inconvénient d'être né, de Cioran
Le terrier, de Kafka
L'ère du vide, de Gilles Lipovetsky
La société du spectacle, de Guy Debord
Laissez bronzer les cadavres, de Jean-Patrick Manchette

• 5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez pas trop que cela se sache sur le Bazar
Brigitte Lahaie par Brigitte Lahaie

• 5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur a fait
Dans la tourbe, de Claude Amoz
Pour l'atmosphère assez unique de ce roman, je dirais. Pour le lieu que l'auteur a choisi pour écrire ce roman, un peu comme si ses intentions avaient consisté à désigner le lieu comme un reflet potentiel de ses personnages. J'ai souvent relevé des remarques négatives au sujet de cet auteur, dans des critiques sur Internet notamment. Dans la tourbe a laissé quelques traces durables en moi.

Le théâtre des opérations, de Maurice Dantec (ce n'est pas un roman, mais)
Quoi qu'on en dise, quoi qu'il ait pu dire de dérangeant, justement, je continue de penser que Dantec pique sa plume dans des zones de la morale qui font mal. Je pense même que beaucoup de ses détracteurs se mentent à eux-mêmes en critiquant Dantec. Je pense que beaucoup en ont peur, ou qu'ils ont simplement peur de ce qu'il dit - peur qu'il ait raison, peut-être.

• 5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus
Nord Michigan, de Jim Harrison
Je vais relire ce roman en vieillissant, je pense. A mesure que je prendrai des rides, le livre n'en prendra pas, mais j'en prendrai. Il y a des livres, comme ça, qui vous devancent dans l'existence.

L'obscurité du dehors, de Cormac McCarthy

• 5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

• 5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

• 5 romans que vous n'avez jamais pu finir
Naked lunch, de William Burrough
Que je reprends de temps en temps, par fragments au hasard.

La môme vert-de-gris, de Peter Cheyney
La Série Noire n°1. Je n'y arrive pas. J'ai essayé plusieurs fois. J'étais content de le trouver dans une brocante à 1 euro, mais c'est tout. A chaque fois j'ai estimé plus urgent de lire autre chose.

Le vol des cigognes, de Jean-Christophe Grangé
Je voulais découvrir l'écriture de Grangé à travers son premier roman, mais tout a fini par reposer sur l'intrigue elle-même, uniquement, et je me suis lassé à 100 pages de la fin. Je le regrette de temps en temps. Je le terminerai sans doute un de ces jours, quand je n'aurai rien d'autre sous la main.

La grande fenêtre, de Raymond Chandler
Je préfère les nouvelles de Chandler à ses romans qui traînent en longueur. Je me suis endormi sur deux autres de ses romans. La grande fenêtre est le dernier en date.

Braquage à Fives, de Pierre Willi
J'ai ouvert le livre après avoir côtoyé l'auteur sur un salon. J'en ai lu une centaine de pages et constaté qu'il m'ennuyait. Tout y est donné sur un plateau : l'auteur nous décrit les scènes (bien) ; nous indique ce que pensent les personnages (tous) et nous raconte leur passé (en détails) - le tout simultanément. C'est étouffant, même si c'est bien écrit.

• 5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais
Plusieurs romans de Serge Brussolo, dont Le sourire noir, Le chien de minuit et Le nuisible.
Son écriture procède d'une recette habile ; un piège auquel je me suis laissé prendre il y a une quinzaine d'années, mais dont la découverte d'autres auteurs, dans un registre proche, a révélé les faiblesses, ou plutôt les adresses plus ou artificielles.

• L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré
Blocus solus, de Bertrand Delcour

• 5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle
Ville propre, de Mika Biermann
Ce roman est une forme d'explosif à dimension olfactive, provoquant, révoltant. Un régal pour son écriture presque graphique par moments, un régal pour les idées reçues qui s'y trouvent tenues en respect, un régal quand on a les idées tordues.

La peau et les os, de Georges Hyvernaud (dire que c'était "de la balle" serait très déplacé)
Moderato cantabile, Marguerite Duras (dire que c'était "de la balle" serait très déplacé)
La forêt des Mythagos, de Robert Holdstock

• 5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.
David Peace
Jean-Patrick Manchette
Bret Easton Ellis
Cormac McCarthy
Michel Houellebecq


Dernière édition par stalker le Lun 18 Mai - 19:51, édité 11 fois

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par txoa le Sam 2 Mai - 17:37

La liste en 5

5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.
Les cavaliers, de Kessel

5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar
A peu près tous les Vargas, les rivières pourpres de Grangé.

5 romans qui sont supposés au top mais qui ne vous ont pas fait plus d'effets que cela

5 romans qui vous ont laissé de mauvais souvenirs mais, compte tenu du calibre des auteurs, vous n'osez pas trop en parler

5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait
La mort et la belle vie, Richard Hugo

5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus
Voyage au bout de la nuit, Céline
100 ans de solitude, GG Marquez,
Le procés, Kafka
L'insoutenable légèreté de l'être, Kundera

5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.
Tous les livres saints, de la bible jusqu'à la société du spectacle en passant par le Capital (ah, non, celui là, je l'ai lu, mais pour quels souvenirs ?)

5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...
Millenium

5 romans que vous n'avez jamais pu finir
Un long dimanche de fiançaille de Japrisot.
GB84 de Peace
Loin du Brésil, C Angot (pas sûr du titre)
Un Chattam
White jazz, Ellroy

5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais
Tous les clubs des 5

L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.
Jim Thompson
James Ellroy
Céline
Maupassant
Mac Carthy Cormac comme le copain ci dessus


Dernière édition par txoa le Ven 8 Mai - 21:32, édité 5 fois

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par novi le Dim 3 Mai - 12:27

La liste en 5

5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.

La saga des Izzo, "La reine du Sud "de Perez-Reverte, "Les mercenaires" de Larteguy, ""Un doux parfum de mort"" de guillermo Arriaga.

5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar

Les deux derniers GDV dont la dimension géopolitique m'ont surpris agréablement ; "Millenium" c'est carrément honteux quoique s'en est devenu un sujet d'expiation facile avec trois Avé et deux Paters :les deux derniers concours "Nouveaux auteurs "pour savoir de quoi je parle quant à en dire le plus grand mal, mais maintenant au moins je sais qu'il n'y a rien à en dire.

5 romans qui sont supposés au top mais qui ne vous ont pas fait plus d'effets que cela

"Millenium" par ordre décroissant, ce qui fait trois...""Un pays à l'aube'' de Lehane ; le cinquiéme au hasard dans la liste des tops justement

5 romans qui vous ont laissé de mauvais souvenirs mais, compte tenu du calibre des auteurs, vous n'osez pas trop en parler

5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

La série des "Mat-sperones" ...Gomorra...Black Dog d'Elisa Vix ( petit polar trés classique mais qui en vaut bien d'autres car bien écrit et bien alerte ). ""Le dossier du bateleur '' de Manuel Ruiz (qui mérite un prix de l'etrange, de l'insolite ).

5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

Cela concerne tous le rayon de la Fnac en fait...

5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

C'est presque un pléonasme si l'on considére le lectorat généraliste, donc facile : Vargas, Chatam, Coben, Grangé pour ne citer des noms sur lesquels on peut cogner de façon politiquement correcte ( j'ai bien une autre liste, mais bon )

5 romans que vous n'avez jamais pu finir

90% des polars...

5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

Battisti par exemple, les Poulpes aussi...

L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

"renegade Boxing club" de Marignac

5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

Etant infréquentable pour des intellectuels normalement constitués, je suis tout aussi naturellement pas concerné - exception réalisée par les copines de mana qui en reférence à mon exemplaire misogynie m'on offert"" l'homme qui n'aimait pas les femmes dit Millenium ...

5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du
reste.


Malheureusement cette palme-là ne comporte que des auteurs amerloques, Ellroy, Macbain, MacCormick et tout en haut Kerouac et London..

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par edmond Gropl le Dim 3 Mai - 17:03

Il y a quelques années et suite à un épuisement général, il me fut diagnostiqué une maladie potentiellement mortelle. Après plusieurs examens, scanners et biopsies aux résulats contradictoires, les medecins parvinrent à trouver mon mal, en l'occurence une infection bénigne, dite "maladie des griffes du chat", infection qui frappe généralement les enfants en bas age. Cela pour dire que pendant ces quelques semaines ou je croyais que j'allais mourir à brève échéance (on m'avait même proposé la syphilis), j'étais en condition d'établir des bilans définitifs et qu'a ce moment là, mes réponses au questionnaire suivant auraient été beaucoup plus établies qu'aujourd'hui, où mes réponses expriment plus des pensées du moment qu'une véritable reflexion sur mes lectures. Mes réponses seront donc modifiables.

5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.

Je n'ai jamais relu volontairement un livre ( à part mes propres productions). En y réflechissant, il faudrait peut-être que je relise Hermann Hesse ( qui m'a beaucoup marqué dans mon adolescence) et les vieux San Antonio (qui ont beaucoup marqué ma pré adolescence).

5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar

Frederic Beigbeider. Ce type me rend malade et pourtant j'ai lu un de ces livres, un recueil de chronique littéraire. C'était pas mauvais, ce qui me rend encore plus malade.

5 romans qui sont supposés au top mais qui ne vous ont pas fait plus d'effets que cela

Dennis Lehane que je trouve bon mais pas si bon que cela (enfin, il est tres bon comme par ex. Pelecanos, mais il est pas exceptionnel) et Fred Vargas dont je n'ai jamais saisi pourquoi elle était N° 1
5 romans qui vous ont laissé de mauvais souvenirs mais, compte tenu du calibre des auteurs, vous n'osez pas trop en parler

J'ai eu du mal avec voyage au bout de la nuit et tout les Céline (sauf Casse pipe, qui est un texte court dont je me rappelle tres bien mon impression de lecture). Je peux pas dire que ça m'ait ennuyé, non, c'est juste un peu long. Ceci dit, un ami m'expliquait qu'a l'époque c'était exceptionnel, personne n'osait écrire comme cela. En général, je n'ose pas en parler

5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

difficile de savoir exactement qui fait la réputation de quoi, mais je pense que G.J. Arnaud et Pierre Pelot qui ont peut-être une réputation de médiocrité populaire sont parmi les meilleurs ecrivains de roman noir Français, Je pense que leur contribution au genre vaut largement celle des Daennickx, Pouy, Jonquet que j'aime bien par ailleurs.
5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

Peut-être les livres d'enfants comme par ex. la comtesse de segur, enfant je trouvais ça bizzarre, aujourd'hui encore plus.
Le personnage du capitaine Haddock aussi, enfant il me faisait rire, aujourd'hui je le vois plus comme un malade, tres gravement alcoolique, sujet à des crises de délirium, dangereux, capable de mettre tout le monde en danger par alcoolisme. je trouve ça moins drôle mais il me fascine toujours.
Le personnage d'Assurancetourix aussi, aujourd'hui, j'ai beaucoup d'empathie pour lui. C'est l'artiste du village, on le baillonne à chaque repas, on ne l'a jamais rellement écouté. il a un role de victime expiatoire. A travers lui, c'est quand même tout l'art moderne qu'on maltraite)
Le personnage d'Averell également (je le trouvais drôle enfant). Comment expliquer qu'il mange comme quatre alors qu'il est maigre comme un clou. J'en déduis qu'il souffre d'Anorexie/boulimie. Je suppose qu'il vomit tout ses repas et qu'il se goinfre dans ce but. Dans "Ma Dalton" on en apprend sur ses rapports avec sa mère, elle le gavait et c'était son chouchou, je crois qu'on peut parler de mère abusive. C'est un grave cas pathologique.


5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.



5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

Ma soeur aime beaucoup Maxime Chattam. Elle pense carrément que c'est un initié. Un type qui sait des choses, qui connait le mal et plus recemment suite à ses derniers romans, elle pense que Chattam sait qui a ordonné l'attentat du 11 septembre. Ca ne répond pas vraiment à la question mais ça m'inquiète.

5 romans que vous n'avez jamais pu finir

5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

C'est par un cadeau que j'ai découvert Somoza et sa "caverne des idées", de la Balle.

5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.

Jim Thomson / Conan Doyle/ mac Bain et Wambaugh/ Charles Willeford/ Harry Crews/ J. Hansen Pelot et G.j. Arnaud pour la France et en dehors du polar Dennis Johnson et en écho à limbes, je crois que le livre qui m'a le plus impressionné c'est "l'Oeuvre au noir" de M. Yourcenar ( l'équivalent pour moi, d'un point de vue receptif à "AndreI roublev de Tarkovsky") des trucs trop puissant[i]


Dernière édition par edmond Gropl le Lun 4 Mai - 3:57, édité 1 fois

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par limbes le Lun 4 Mai - 1:49

La liste en 5, hautement provisoire et versatile
A compléter...

Ces questions me plongent dans des affres existentielles…

• 5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.

Un peu comme Gropl je relis peu de romans, pour ma part. Quand je relis, c’est plutôt de la poésie (elle ne s’épuise jamais). C’est comme si, pour ceux qui m’ont marquée, voire bouleversée, ils s’étaient incrustés en moi et que des années après, ils diffusaient encore des ondes de l’intérieur. Pour les autres, je les vois plutôt comme un espace clos qu’il suffit de parcourir une fois pour en faire le tour.

J’ai quand même relu ça, il n’y a pas si longtemps :
- L’Education sentimentale – G. Flaubert
- Les petits chevaux de Tarquinia - Marguerite Duras
- Les indifférents – Alberto Moravia
(pour ces trois là, j’ai alors noté que ma prédilection pour l’échec, l’ennui, l’attente , les anti-héros en général ne s’était pas tarie, s’agissant de lectures adolescentes ; je ne sais pas ce que je dois en déduire mais ça n’est manifestement pas bon signe)
- Le meilleur des mondes – Huxley
- La métamorphose - Kafka
(nb :ça m’est arrivé des fois de relire en croyant lire pour la première fois, mais en général, ça craint)


• 5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez pas trop que cela se sache sur le Bazar

- Tous les Ludlum (j’adorais ça, dans le prolongement de quand j’étais petite et voulais devenir espionne internationale)
- Bouche cousue - Mazarine Pingeot (par curiosité malsaine)
- L’inceste - Christine Angot (idem)
- Capri Nostalgie - Jenny Arden (collection Azur chez Harlequin), par curiosité tout court

(J’ai fait un tri …Il y a beaucoup plus compromettant)

2ème liste (pas celle de l'Enfer, tout de même)
- Pénis d’orteil de Rieko Matsura (une fille voit son orteil se doter d'un pénis; passés les premiers instants de surprise - on le serait à moins- elle en envisage les divers intérêts)
- Mein Kampf (une lecture que je qualifierais d'intérêt public)
- Et si c’était vrai Marc Lévy (trainait dans une chambre d'hôpital, un jour)
- Tous les Amélie Nothomb (sauf le dernier), quelqu'un dont je tairais le nom me les offre, croyant bien faire, et je les lis
- Venus erotica Anaïs Nin
- Tout ce que l’homme sait de la femme de M.I Sogine (Novi, toi qui les aimes, si tu croises ça, c’est vite lu)


• 5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

- Je dirais bien tous les bouquins de Boris Vian, auteur que je trouve un peu sous-considéré ou réduit à une gentille littérature pour grands dadais (même si j’ai vu qu’il allait entrer dans la Pléiade). Rien que pour un titre comme ça, J’irai cracher sur vos tombes, je me damnerais.
- Ceux de John Fante, aussi (mention spéciale à Demande à la poussière), un peu comme Brautigan.
- J’inclurais aussi ici les livres de Georges Perec, qu’on réduit trop souvent à tort à mon avis à un adepte de la contrainte pour la contrainte, en s’extasiant sur la « performance » formelle.

• 5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

La trilogie d’Izzo (je l’avais lue sans rien connaître ni de Marseille, ni du polar – même si je n’en connais encore pas grand-chose, c’est toujours un peu plus qu’à l’époque- et j’avais beaucoup aimé ; je n’en suis pas si sûre, aujourd’hui… Je n’en garde pas grand-chose)

• 5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

- Cent ans de solitude - Garcia Marquez
- Madame Bovary – Flaubert (j’avais fini par me convaincre moi-même, et c’est quand j’ai vu que Varg l’avait citée que la vérité m’a enfin rattrapée, avec ses grandes pattes velues)
- De sang-froid de Truman Capote (tout ça parce que j’ai entendu une fois son traducteur français en parler)

Certains, je finis par les lire, comme : Voyage au bout de la nuit, de Céline (et c’est mieux de l’avoir lu que de ne pas l’avoir lu).

• 5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

- Les Lehane aussi, sauf Mystic river et Shutter island
- Désert – Le Clézio
- Lullaby - Le Clézio (je suppose qu’on le trouve fabuleux, puisqu’il a eu le prix Nobel de littérature). Pour moi, une (trop) belle écriture, redondante, lisse, classique, pétrie de bons sentiments (le mythe du bon sauvage, la civilisation c’est pas bien, etc.).
- L’amant de Duras (je trouve que c’est son moins bon roman, et pourtant le plus célèbre)

• 5 romans que vous n'avez jamais pu finir

- Il y en a deux que je n’ai pas finis, mais je compte bien le faire, quand le temps sera venu: Don Quichotte de Cervantès, et L’homme sans qualités de Musil.
- Critique de l’anxiété pure – Fred Vargas (mais ce n’est pas un roman)
- Otage chez les foireux pondu par une journaliste de Elle (offert par quelqu’un – ma mère - qui a trouvé ça très rigolo alors que c’est juste affligeant de débilité profonde)
- Mémoires d’Hadrien – Marguerite Yourcenar (ce bouquin me lorgne d’un œil torve depuis dix plombes, beaucoup me disent que c’est formidable, mais je n’y arrive pas)
- Les romans de Virginia Woolf

• 5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

J’ai beau chercher, je ne vois pas. Il y en a que je n’aurais plus envie de lire (du genre Jules Verne, ou Zola ), mais pas parce que je les déteste. Le temps est passé, c’est tout.

L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

Les lettres persanes de Montesquieu (j’avais trouvé ça chiant, au lycée) alors que c’est fin, subtil, ironique et puissamment érotique.

• 5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

Substance mort - P.K Dick
La route - Mc Carthy
Le voyage d’Anna Blume - Paul Auster
Un roman russe - Emmanuel Carrère
Crime et châtiment - Dostoïevski

• 5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.

Dostoïevski
Kafka


Je m’aperçois qu’il y a peu de romans noirs pas seulement parce que ma culture en la matière est infime mais aussi parce que je n’ai pas su où les caser. Comment on fait, pour ces romans incroyables qu’on a vraiment lus mais pas relus, sans que ça nous dérange de le faire savoir, qui n’ont pas forcément mauvaise réputation, qu’on a finis et bien finis et jamais cessés d’aimer, que personne ne nous a offerts trop content de nous ensevelir sous des daubes, et qui sont écrits par un auteur dont on n’a pas forcément lu toute l’œuvre (ou elle peut se résumer à un bouquin), et dont on ne saurait dire s’il surpasse tous les autres ?
Pfffou…………… C’est compliqué.
(Je sais, je suis pénible)


Dernière édition par limbes le Ven 8 Mai - 2:11, édité 1 fois

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par Athéna le Jeu 7 Mai - 12:23

La liste en 5

Exercice difficile, car, si je lis beaucoup, je n’ai pas une très bonne mémoire de mes lectures. Et puis, y a pas beaucoup de noir.

5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.
Je ne relis pratiquement jamais un livre, mais :
La bête qui meurt, Philipp Roth
La fascination du pire, Florian Zeller
Dans ses bras-là, Camille Laurens.


5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar

Tous les Beigbeder (et avec beaucoup de plaisir) !

5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

Belle du seigneur, Salambô…
Les Izzo


5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

Les Beigbeder

5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

Peut-être Mme Bovary, si je la relisais (question d'âge).

5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

Voyage au bout de la nuit. Je n’ai pas pu le finir, pourtant j'ai adoré le début (la guerre, tout ça) mais après ça devient trop n’importe quoi. Enfin, je dis quand même que j’aime Céline à cause du style et du cynisme.

5 romans que vous n'avez jamais pu finir

Belle du seigneur, Salambô…
La plupart des thrillers (sauf les Grangé).

5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

Alabama song, Gilles leroy
Un Patricia Mac Donald assez complexe mais dont j'ai oublié le titre.

5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.

En polar : Ruth Rendell, Agatha Christie (tout de même la pionnière)

En blanche : Stendhal, Romain Gary. Dans les contemporains : Houelbecq, Emmanuel Carrère…

Athéna

Messages : 48
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 49
Localisation : Parisienne, enfin presque.

Voir le profil de l'utilisateur http://elisa.vix.club.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par zero le Ven 15 Mai - 19:15

Le sujet de Varg m'a intrigué et donné envie de poster. Pour l'instant ce sera une liste sans trop de remarques et très lacunaire, à reprendre donc.


5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.

Comme d'autres, jusqu'à présent j'ai relu peu de romans, ça viendra plus tard, quand j'aurai épuisé (un peu) la liste des livres encore à lire.
Quand même A la recherche du temps perdu, que je n'ai pas encore relu entièrement mais qui me fascine toujours un peu plus.

5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar

Un Amélie Nothomb, quelques romans de gare (je ne pourrais même pas citer de titres), deux Bernard Werber.

5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

Voyage au bout de la nuit.
Madame Bovary, non, même pas, c'est seulement que tout le monde semble s'acharner contre cette pauvre Emma.


5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

D'une manière générale, les livres de Robert Walser, de Fante (à croire qu'il n'est pas si délaissé que cela), de Mishima (je ne suis pas sûr qu'il soit encore beaucoup lu, on se contente de parler du mythe), de William Golding ( il y a "l'arbre" Sa Majesté des mouches qui cache ses autres œuvres pourtant très réussies). Il y a tant d'auteurs oubliés, je complèterai plus tard.

5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

Tout Bukowski, je pense. Je l'ai lu à l'adolescence et je n'ose pas le relire. Je sais qu'aujourd'hui ses histoires me lasseraient, que je trouverais son écriture trop commune, que son aigreur me fatiguerait aussi.
Hugo aussi, que j'ai beaucoup lu plus jeune et dont j'ai peur d'être déçu.

5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

Le rouge et le noir - Stendhal. Je n'ai jamais lu Stendhal en fait.

5 romans que vous n'avez jamais pu finir

Le château - Kafka. J'ai "dévoré" Le procès, beaucoup de ses nouvelles et courts textes, mais impossible de le finir celui-là, je ne sais pas pourquoi.
Le tunnel - William Gass
Récemment Tigres de papier d'Olivier Rollin, très vite insupportable.

D'une manière générale, je finis presque toujours les livres entamés.

5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

Je ne vois pas...pour l'instant.

L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

Pas d'idées non plus...pour l'instant.

5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

L'énéide - Virgile (bon, ce n'est pas un roman, d'accord).
Un livre blanc - Philippe Vasset
...

5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.

Pas facile du tout de se contenter de 5.
On va dire :
Proust
Mishima
Genet
Dostoïevski
Joyce

Ceux que je n'ai pas encore assez lu mais qui pourraient chambouler la liste ci-dessus : Borges, Faulkner, Kawabata, Tolstoï, Perec.

Citons un auteur vivant, pour changer : Pierre Bergounioux.

zero

Messages : 71
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par André Toutou le Dim 14 Juin - 18:26

La liste en 5

• 5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.

- "L'Imprécateur" de René-Victor Pilhes - Un bon roman des années 70, qui mêle le fantastique à une étude socologique le tout sur fond d'économie. Unique en son genre
- "Le Journal d'un salaud" d'Henri Queffelec - Un liste subtil, injustement méconnu
- "Aller-Retour" et "Le chemin des écoliers" de Marcel Aymé - Ou la lucidité stupéfiante d'un auteur de 27 ans, confirmée par la suite.
- Les "Brèves de comptoir" de Jean-Marie Gourio. La dédicace d'un des livres de cette série : "A tous les marins, à tous les capitaines, qui n'ont jamais été ni marins ni capitaines." illustre parfaitement le génie et la poésie de ces sentences sans prétention.
- "Guillaume le Bâtard Conquérant" de La Varende. Le souffle épique de l'Histoire ou comment un auteur s'investit entièrement dans son oeuvre pour faire revivre son personnage. Et avec cela un style !..

• 5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar

- "Le Noir et le Rouge" et "La double méprise" de Catherine Nay, sur Mitterand, Giscard et Chirac. Le pire c'est que j'ai aimé.
- "La Fayette" par Gonzague St Bris - Dire qu'ado j'écoutai passionnément sa "Ligne ouverte au coeur de la nuit" et que je me voyais en néo-romantique.
- "Sous le soleil de Novgorod" de Régine Desforges, un livre sur Anne de Kiev. Sous un pretexte historique, des détours dans de capiteuses alcoves...
- "Erzebeth Bathory" de Perisset... La Dracula femelle qui a terrorisé la Hongrie au 17éme siècle (de mémoire). Orgies et bains de sang. Hum...

• 5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...

- Au choix : un roman d'un de ces auteurs français de Polar (Daeninck/Vargas/Grangé/Izzo/Benacquista/Brussolo - liste non exhaustive) pour les personnages caricaturaux et le manichésime benêt.
- "Fondation" d'Isaac Asimov : en dessous de tout ! (et en règle générale les romans d'Isaac Asimov)
- "Le Pendule de Foucault" d'Umberto Ecco. Une histoire quelconque par un auteur fat, qui étale son érudition à chaque page. On imagine le gros homme, la lippe méprisante, se rengorgeant à l'idée d'en mettre plein la vue à ses lecteurs. Ah non, décidement, je n'aime pas Ecco.
- "La Fée Carabine" de Daniel Pennac ou comment rassembler en un bouquin tous les poncifs du politiquement correct. Un livre "mode", pas plus. Comme les autres de cet auteur
- "La Dame du Lac" - Raymond Chandler. Pour les amateurs de polars, c'est une référence. Je n'ai pas compris pourquoi.

• 5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait

- "Différentes saisons" de Stephen King. Un recueil de 4 superbes nouvelles, dont la première, intitulée "Le Corps" très délicate, très juste. Un auteur souvent méprisé.
- "Voyage au Coeur des Ténêbres" par Penelope Evans. Un petit bouquin, sensible, émouvant et drôle, totalement ignoré par la critique. Une bonne intrigue en plus.
- "Là-Haut" de Pierre Schoendorffer, auteur entre autres du "Crabe-Tambour". Les romans de Pierre Schoendorffer ne sont pas assez reconnus.
- "Les Rois Maudits" de Maurice Druon. Massacrés par José Dayan, ces livres pâtissent de l'image de vieux réac de leur auteur. Tout comme "Les Grandes Familles", d'ailleurs. Des modèles de construction.
- "Sous la lumière cruelle" et "Battement d'Aile" de Daniel Woodrell. Woodrell a été comparé à Thompson à partir de son troisème roman "Les ombres du passé". Pourtant, déjà dans ces deux premiers livres, les personnages qui s'agitent sous nos yeux ont du volume.

• 5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus

... Ou plutôt 5 romans que j'évite de relire pour ne pas ternir le formidable souvenir qu'ils m'ont laissé.

- "Le Buveur de Garonne" de Michèle Perrein
- "La Conscience de Zeno" d'Italo Svevo (un livre formidable)
- "Trouble dans les Andains" de Boris Vian
- "Le Choix de Sophie" de William Styron
- "Un petit chien chez les lions" de ?. Mon premier livre, lu et relu.

• 5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.

- Don Juan de Molière

• 5 romans que vous n'avez jamais pu finir

Je ne parle ci-dessous que des romans dont la lecture m'a accroché durant les 2/3 du bouquin et pour lesquels je regrette d'avoir abandonné (sinon la liste serait interminable)
- "Voyage au bout de la nuit" de Céline
- "A la recherche du temps perdu" de Proust
- "Alice au pays des merveilles" de Lewis Caroll
- "Le Château" de Franz Kafka
- "Les âmes mortes" de Gogol.

• 5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais

- "Malevil" de Robert Merle que j'avais adoré adolescent et trouvé très lourd il y a 3 ans (Les Robert Merle vieillissent mal, d'ailleurs)
- Les nouvelles de Richard Matheson - Je n'arrive plus à comprendre l'enthousiasme qu'elles avaient suscité en moi.
- "Ubik" de Philip K.Dick. - Oui, je sais, mais maintenant je m'attache davantage aux détails qu'auparavant et à la deuxième lecture j'ai fait un blocage total sur les costumes des personnages. Dieu sait pourtant combien j'avais adoré ce bouquin. Un des meilleurs bouquins de science fiction avec "L'Oreille interne" de Robert Silverberg et "Sur les ailes du chant" de Thomas Dish..
- "Le Général de l'armée morte" d'Ismaïl Kadaré, par un auteur surcoté qui, en fait, passe son temps à glorifier le peuple albanais à longueur de livres. Répétitif et creux. Dommage, le titre est beau
- "Le Seigneur des anneaux" de JRR Tolkien. J'avais aimé, sans plus. Peu de temps. Car j'ai finalement trouvé cela exécrable : ce discours raciste en filigrane tout au long de l'aventure.

• L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré

... Difficile. La première impression est toujours la bonne, surtout si elle est mauvaise...

- "Boule de Suif" de Maupassant, boudé au collège et très apprécié ensuite.
- "Le Grand Nulle Part" "LA Confidential" de Ellroy

• 5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle

-"La vie est ailleurs" de Milan Kundera
-"Mikko" de Jan Thirion - j'ai déjà dit ailleurs tout le bien que je pensais de cet auteur.
-"Une exécution ordinaire" Marc Dugain. Le récit de la tragédie des sous-mariniers du Koursk. La découverte des personnalités de Staline et de Poutine.
-"Sinouhé l'Egyptien" de Mika Waltari. L'Egypte des Pharaons qui revit sous la plume d'un auteur finlandais. Passionnant.
-"Les croix de Bois" de Dorgelés - Le meilleur roman sur la guerre de 14.

• 5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.

- Marcel Aymé - Pourquoi les programmes scolaires délaissent-ils cet auteur qui sait si bien faire parler les êtres ?
- Raymond Queneau - Le talent à l'état brut. Une facilité d'écriture incomparable. Une oeuvre sans concession dont un large public ne connait que "Zazie dans le métro", le livre le moins intéressant.
- Dino Buzatti - je considère son "Désert des Tartares" comme le chef d'oeuvre absolu.
- Paul Morand - Pour son style éblouissant, ses ellipses et ses audaces (Vie de Guy de Maupassant - Hécate et ses chiens)
- Céline - Le style de Céline, c'est un torrent impétueux, qui charrie des formules originales des personnages minables et des idées justes. Une cassure dans la littérature.

André Toutou

Messages : 88
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par Ernest Kurtz le Mer 24 Mar - 12:47

Dans le cadre du retour des posts oubliés, je me lance, avec un brin de narcissisme, dans l'exercice difficile proposé par Varg. Comme d'autres, ce sera incomplet, parfois à côté de la plaque et provisoire.

• 5 romans dont la seconde lecture fut meilleure que la première, et la troisième meilleure que la seconde, etc.
Ça commence bien... Avec une pile à lire impossible à réduire à moins de 40 unités depuis des années, je néglige de relire. J'ai pourtant une liste de "livres à relire".

• 5 romans que vous avez lus mais vous n'aimeriez par trop que cela se sache sur le Bazar
* J'ai eu une période "SAS - L'exécuteur" dans ma prime adolescence.
* "Les Thanatonautes " de Werber. On me l'avait prêté en m'encourageant à le lire et à l'époque, je ne savais pas dire non.

• 5 romans que les gens trouvent tous fabuleux mais vous, décidément, non...
Pas 5 romans, mais 5 auteurs essayés plusieurs fois et ça ne passe toujours pas:
* Léo Malet
* Denis Lehanne
* Michael Connelly
* John Irving
* Hariku Murakami

• 5 romans qui méritent mieux que la réputation qu'on leur à fait
Pas trop sûr de connaître la réputation des livres....
J'ai juste envie d'évoquer "Le crépuscule des stars" de Robert Bloch, livre que j'avais adoré et qui semble bien oublié.

• 5 romans sur lequel votre jugement a changé (ou changerait) selon la période de votre vie à laquelle vous les avez lus
J'aimerais relire "1984" de Orwell, lu il y a plus de 30 ans.
De façon plus générale, relire certains bouquins de SF lu dans ma prime jeunesse, pour voir (Dick, Brunner, Scheckley, Elisson, Varley)

• 5 romans dont vous avez dit que vous les aviez lus alors qu'il ne s'agissait que d'extraits, de souvenirs de discussion, etc.
Jamais clairement dit ça, mais je me souviens d'une discussion où j'assassinais Christine Angot (sous-entendant l'avoir lue) alors que je n'avais lu d'elle qu'un article qu'elle avait écrit.

• 5 romans que vous n'avez jamais pu finir
* "Demain les chiens", de Simak
* "Bilbo le hobbit" de Tolkien
* "Le festin nu" de Burroughs
* "Last exit to Brooklyn" de Selby
* "Alice au pays des merveilles" de Lewis Carroll

• 5 romans que vous avez d'abord aimé et que vous détestez désormais
Pas trouvé...

• L'inverse, 5 livres que vous avez d'abord détesté puis ensuite adoré
Pas détesté, mais j'ai beaucoup souffert pour lire "Le château" de Kafka, alors qu'aujourd'hui, je m'apperçois qu'il m'a énormément marqué.

• 5 romans offerts par un proche et que, pour une fois, c'était de la balle
* "Le cercle et la croix" de Iain Pears
* "Mendiants et orgueilleux" d'Albert Cossery
* "Le chemin du serpent" de Torgny Lindgren
* "Contes d'amour, de folie et de mort" d'Horatio Quiroga
* "King Suckerman" de George Pelecanos

• 5 romanciers dont vous pourriez dire que, pour l'ensemble de leur œuvre, ils sont réellement au-dessus du reste.
Disons 7 romanciers qui sont pour moi des jalons essentiels de mon parcours littéraire:
Jules Verne / George Orwell / Philip K Dick / Octave Mirbeau / Franz Kafka / David Goodis / Georges Simenon

* Perso, j'y ajouterais: 5 "grands romans" ou "grandes œuvres" réputés dont vous vous dîtes qu'un jour, vous vous y mettrez:
* "Moby Dick" de Melville
* "Don Quichotte" de Cervantes
* La trilogie de Dos Passos

Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par Chewie le Mer 24 Mar - 21:10

J'ai eu une période "SAS - L'exécuteur" dans ma prime adolescence.

J'en ai toujours deux : "Mort à Beyrouth" et "Rouge Liban".

D'ailleurs, si quelqu'un a "Vengeance à Beyrouth" (n°112) et "Les Fous de Baalbek" (n°74), je suis preneur pour compléter ma série sur le Liban.

Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par stalker le Mer 24 Mar - 21:57

J'ai le numéro 1 de SAS, et même le 1 de Brigades mondaines.
J'avais dégoté ça chez un bouquiniste, à Toulouse. Je crois que c'est Bookbrok. Il y avait pas mal de SAS.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La liste des 5 du roman

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum