21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par stalker le Dim 26 Avr - 3:14

On dit que nous perdons tous 21 grammes au moment précis de notre mort...
Le poids de cinq pièces de monnaie.
Le poids d'une barre de chocolat.
Le poids d'un colibri.
21 grammes.
Est-ce le poids de notre âme ?
Est-ce le poids de la vie ?

Paul attend une transplantation cardiaque. Cristina, ex-junkie, est mère de deux petites filles. Jack sort de prison et redécouvre la foi.
A cause d'un accident, ils vont s'affronter, se haïr... et s'aimer.




C’est le deuxième long métrage de Alejandro González Inárritu, entre Amours chiennes (2000) et Babel (2006). Il est également auteur et réalisateur de plusieurs courts métrages, dont un pour le singulier 11’09’’01.

C’est Amours chiennes qui m’avait poussé dans les salles à la sortie de 21 grammes. J’en étais ressorti déçu et j’avais mis le sentiment sur le compte de l’impact de son premier film. Sans doute était-ce aussi dû au fait que Inárritu y reprend une recette très similaire, consistant à croiser les destins et à décomposer son récit. La méthode peut être assimilée à une partition musicale qu’un esprit tordu, et non moins génial, aurait pris soin de découper en morceaux et à remonter dans le désordre. Le résultat, au cours de la première demi-heure, est déroutant. Puis les séquences s’imbriquent, en l’occurrence dans notre tête, tandis que d’autres éléments continuent d’apparaître, jusqu’à ce que tous les fragments auparavant mélangés soient réunis.
Le principe est encore plus poussé que dans Amours chiennes, mais 21 grammes nous épargne certaines scènes violentes qui font du premier film une expérience assez éprouvante, voire choquante.

Ce type de (dé)construction est en quelque sorte la marque de fabrique du réalisateur (qui a travaillé avec le même scénariste sur ces deux films : Guillermo Arriaga), et on peut essayer d’imaginer quel résultat aurait donné le même film, monté de façon chronologique.
Un autre impact ? Le même impact, mais répandu différemment, par d’autres voies, dans un autre ordre, dans notre cerveau ? Un film décevant (qui joue beaucoup sur les plans rapprochés, les visages serrés, les regards perdus dans le lointain et les larmes qui coulent dessus ; soulignés par une bande originale un peu légère, mais qui produit l’effet escompté et nous refile une boule à la gorge) ?

Cela dit, le deuxième visionnage m’est apparu plus convaincant que le premier, mais voilà quelques années que je n’ai pas regardé Amours chiennes. Ceci explique peut-être cela. Une suggestion pour ceux d’entre vous qui n’ont vu aucun des deux : commencez par 21 grammes.

Quelqu’un a-t-il vu Babel ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par novi le Dim 26 Avr - 11:02

Oui j'ai vu Babel et Amores Perros avant, mais point 21 grammes...

Babel a étè plutôt descendu par la critique à sa sortie, mais pour ma part, je suis dubitatif car les parties du film sont inégales, selon peut-étre les affinités possibles du spectateur. De plus, je suis par nature bienveillant vis-à-vis des cinéastes qui innovent, qui prennent des risques et dès lors que la tentative n'est pas un flop sidéral, qu'il y ait un aboutissement malgré la perte de repéres.

Babel est donc réussi malgré un sentiment indéfinissable de flou artistique par moment. Mais il aura manqué à mon sens, cette espèce de folie, de démesure Mexicaine qui seyait si bien à Amores Perros. Le projet était sans doute plus ambitieux avec cette dimension sur trois pays et cela aura contribuer à noyer le fil de l'histoire.

21 grammes m'inquiéte un peu donc à ce niveau, je l'avais d'ailleurs intuitivement mis à l'écart en me disant que Alejandro González Inárritu était peut étre un cinéaste à consommer avec modération.
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par txoa le Dim 26 Avr - 13:45

Je n'ai pas vu amour chienne (je vais y remédier) mais j'ai vu les deux suivants: 21 grammes, je me souviens avoir trouvé ça pas trop mal (ça c'est de la critique) bien que se prenant beaucoup trop au sérieux, à mon goût. Le casting est très bon et c'est très bien scénarisé.
Babel est un film vain. Ni bon, ni mauvais, juste inutile, démonstratif et prétentieux. Sauvé partiellement par Brad Pitt. Il n'y a pas de recul, de mise en perspective. Si j'étais sévère, je dirais que c'est ce qui arrive lorsque les américains veulent intellectualiser leur cinéma; lourd.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par Varg le Dim 26 Avr - 17:47

Je n'ai pas pu aller au bout de Babel qui est un très médiocre objet cinématographique. Montage, cadre, échelle de plans, tout est à l'abandon, tout est plutôt sinistre, ce n'est pas du cinéma...

Alors, je suis resté un peu plus d'une heure pour voir ce que ce discours fragmenté (une succession sans intérêt de plans rapprochés et de très gros plans) pouvait donner et, là, je rejoins txoa, ça m'a semblé tourné sur du rien, du vide. Mais peut-être ai-je raté l'essentiel dans la fin du film, je ne sais.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par novi le Dim 26 Avr - 18:16

Mais peut-être ai-je raté l'essentiel dans la fin du film, je ne sais.

L'épisode mexicain m'a semblé étre celui qui touchait le plus le propos au fond, à condition qu'il y ai eu un essentiel à approcher.

Le cinéma hispanique et d'autant plus latinos est souvent déconcertant dans ses approches...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par Varg le Dim 26 Avr - 19:02

novi a écrit:Le cinéma hispanique et d'autant plus latinos est souvent déconcertant dans ses approches...
Ce qui m'a semblé déconcertant dans Babel, c'est le désintérêt manifeste du cinéaste pour ce qu'est le langage cinématographique. Comme son film avance à deux à l'heure, on a le temps de regarder un peu ce qu'il fait avec sa caméra, comme il goupille son habillage sonore, quel rythme il apporte dans la lenteur de son propos... Même quelqu'un qui ne connait pas grand chose au montage se rend compte qu'il y a, de ce côté, un léger problème... Rien, il n'y a rien de correct à ce mettre sous la dent à ce niveau... Mais peut-être son objet était-il de faire un non-film ?

Bon j'ai quand même appris comment on dégoupillait un poulet au Mexique...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par novi le Dim 26 Avr - 20:50

Bon j'ai quand même appris comment on dégoupillait un poulet au Mexique...

C'est bien : vu qu'il s'agit du plat national, si possible en Molé Poblano...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par edmond Gropl le Dim 26 Avr - 20:54

Varg a écrit:[ Mais peut-être son objet était-il de faire un non-film ?
.

Mais quel est donc l'objet de "Babel"?

J'ai beaucoup aimé ce film qui fût pour moi un beau voyage. (mais j'ignore quel en est le sens exact, une simple illustration de la Babelisation du monde?)
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par Varg le Dim 26 Avr - 23:03

edmond Gropl a écrit:Mais quel est donc l'objet de "Babel"?

De l'heure que j'en ai vu je dirais des difficultés de la communication ?
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par Varg le Dim 26 Avr - 23:39

novi a écrit:Babel a étè plutôt descendu par la critique à sa sortie...

Par curiosité, je suis allé vérifier ce que la critique en avait dit lors de la sortie. Et c'est tout le contraire, comme en témoigne ces archives sur allocine.

4* : Rolling Stone, Ciné Live, L'Humanité, Metro, Brazil, Le Parisien, aVoir-aLire.com, Première,
3* : 20 Minutes, TéléCinéObs, Le Figaro, Le Nouvel Observateur, Ouest France, Libération, Télérama, MCinéma.com, Elle, Le Journal du Dimanche, Positif, Studio Magazine, Score
2* : Le Point, Paris Match, Le Figaroscope, Télé 7 Jours
1* : L'Express, Le Monde

Seuls les Cahiers, Chronic'Art, les Inrock et Fluctuat n'ont rien trouvé à ce film.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par novi le Dim 26 Avr - 23:52

Seuls les Cahiers, Chronic'Art, les Inrock et Fluctuat n'ont rien trouvé à ce film

C'est éloquent, les autres n'étant que des fifrelins à la botte du business du cinéma...Kamrade Varg, tu m'étonnes ! Toi, consulter ces suppots du capitalisme consumériste décadent.

Pourquoi pas VSD et femmes actuelles aussi que je me marre pour de bon....hahhaah!

Perso je faisais réfèrence de toute façon aux échos sur les forums - le peuple kamrade Varg ! pas ceux qui se substitue à sa parole pour mieux la spolier...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par Varg le Dim 26 Avr - 23:54

Heu, tu parlais de critique au départ, pas de forum...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 21 grammes - Alejandro González Inárritu (2004)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum