Concours

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours

Message par Varg le Mar 21 Avr - 19:20

Je ne sais pas si je suis au bon endroit, je ne sais pas si c'est mal ce que je fais... J'angoisse terriblement...

Je viens de recevoir un mail m'informant d'un concours de littérature inédit sur le thème du thriller / Polar que l'on me demande de relayer sur mon site, chose que je ne fais jamais parce que j'ai pas de place prévue pour*. Mais peut-être que devenir la future-star-du-noir-de-demain-je-vais-gagner-un-max-de-pognon-je-vous-méprise-déjà-tous vous intéresse et donc...

Il s'agit d'un concours en ligne qui débute aujourd'hui et s’achèvera le 29 juin 2009

Extrait du mail
« Ce concours est une opportunité exceptionnelle pour tous les lecteurs passionnés ou auteurs de romans policiers, et nous comptons beaucoup sur des sites littéraires au contenu éditorial de qualité pour diffuser l’information.

Nous espérons que vous serez séduits par la nature de ce concours et que vous serez prêt à relayer activement le concours auprès de votre communauté selon vos possibilités (newsletter, articles dédiés…). »



Le racket est organisé par Pocket et Evene et les renseignements peuvent être trouvés ici :

Thrillermania

Le gagnant, qui fréquente forcément cette extraordinaire communauté qu'est notre Bazar, sera édité par Pocket et deviendra donc notre mascotte jusqu'au prix Pulitzer ou Nobel d'un autre membre. Elle est pas belle la vie ?






* Et parce que, secrètement, je hais les auteurs puisque moi-même ne sais pas écrire...

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par stalker le Mar 21 Avr - 19:56

Si Replay passe par ici, elle va m'envoyer ses foudres, car, en voulant le déplacer, j'ai récemment détruit le fuseau "concours" qu'elle avait ouvert (et qui n'avait pas l'air d'intéresser grand monde, par ailleurs...).

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mar 21 Avr - 20:00

Mouai, comment que ça me rend dubitatif ce genre de truc...

Dans le style : envoyez-nous un CV gagnant et vous aurez peut-étre un job - pour le salaire, on sait pas !

Pour ma part, bien que n'ayant aucun jugement de valeur pour ceusses qui voudrait tenter le coup ( on va quand même pas dire la chance, hein )- c'est viscéral, je peux pas !

Je lisais pas plus tard qu'hier au sujet des éditeurs d'aujourd'hui ( un grand écrivain le disait ) : qu'un auteur se devait d'écrire son livre et ensuite de le vendre à un éditeur dont le taf consistait justement à le payer ( comme chez les anglo-saxons) ...a l'imprimer, puis à s'occuper de le faire connaitre pour le revendre...qu'un auteur n'avait rien à foutre à perdre son temps à devoir expliquer son bouquin sur des foires.

Et je me dis qu'il faudra un jour, que les auteurs dignes de ce nom cessent de se comporter comme des demandeurs d'emploi de la précarité, mais comme des artisans capables de revendiquer une valeur à ce qu'ils produisent.

Mais bon, ce concours est peut-étre trés bien et c'est juste moi qui aie passé l'age de jouer au loto...et surtout d'envoyer des CV gagnants...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mar 21 Avr - 20:04

stalker a écrit:Si Replay passe par ici, elle va m'envoyer ses foudres, car, en voulant le déplacer, j'ai récemment détruit le fuseau "concours" qu'elle avait ouvert (et qui n'avait pas l'air d'intéresser grand monde, par ailleurs...).

Ouuuui... Je me souviens qu'avant ma première hibernation, il y avait quelque chose dans ce goût là sur le Bazar...

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mar 21 Avr - 23:35

stalker a écrit:Si Replay passe par ici, elle va m'envoyer ses foudres, car, en voulant le déplacer, j'ai récemment détruit le fuseau "concours" qu'elle avait ouvert (et qui n'avait pas l'air d'intéresser grand monde, par ailleurs...).

Sans doute parce que tous nos auteurs sont déjà publiés ?

Je ne sais pas qu'elle est la pertinence de tels concours ? Cela a un petit côté radio-crochet (on sait que certains artistes sont passés par là avant de toucher le jack pot) mais je me demande ce qu'il en est en littérature ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mar 21 Avr - 23:43

Un peu dans le même registre et dans le cadre : si cela pouvait servir de leçon aux auteurs qui croyait que ...

http://potglob.blogspot.com/2009/04/un-riche-potentiel-auteur-de-romans.html

Comme qui dirait les méandres du petit radio-crochet qui débouche sur le super contrat - bon j'arrête pour cause de fou rire et c'est pas bien parce que somme toute ce n'est pas si drole que celà.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mer 22 Avr - 0:18

novi a écrit:Un peu dans le même registre et dans le cadre : si cela pouvait servir de leçon aux auteurs qui croyait que ...

http://potglob.blogspot.com/2009/04/un-riche-potentiel-auteur-de-romans.html

Comme qui dirait les méandres du petit radio-crochet qui débouche sur le super contrat - bon j'arrête pour cause de fou rire et c'est pas bien parce que somme toute ce n'est pas si drole que celà.

L'histoire est plutôt affligeante mais là, il y a d'évidence un gros problème de compétences des éditeurs successifs, non ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 0:38

Humh incompétences ! Je dois avoir l'esprit terriblement mal tourné pour n'y voir que de l'escroquerie ordinaire.

Le problème étant que pour une fois, l'on a affaire à un auteur professionnel et que la pilule passe mal dans son cas, mais l'on sait bien le nombre d'auteurs floués par des maisons d'éditions prestigieuses et qui eux, manquant de l'envergure et des épaules nécessaires, préférent se taire.

On me rétorquera que c'est idem dans le monde du travail d'aujourd'hui où le nombre de salariés osant aller aux Prud'hommes est minime - le fameux : mieux vaut fermer sa gueule si l'on veut retrouver du taf.

Après que le bizness soit pourri par définition et que les gens réglos y soient rares, il s'agit d'une régle où l'on peut se contenter de se chercher les bonnes exceptions - Non, ce qui me choquera toujours, c'est le silence complice des.....clients, du lectorat. Mais là, je dois étre un grand naif devant l'éternel ou alors c'est ma fameuse séparation fractionnelle avec l'humanité laborieuse...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 0:43

D'ailleurs ...incompétences ! le Seuil ! C'est grave alors !

""" l’un à la signature du contrat, le second à la remise du manuscrit, le dernier à la parution du livre dont la sortie est prévue pour le mois de juin 2008. Le contrat signé, le Seuil me paye mon premier tiers dans la semaine qui suit.
Alors que je commence la rédaction, j’apprends par le directeur de collection que les Editions du Toucan rachète la collection Mat-Sperone ainsi que tous les contrats signés jusqu’ici. Pas la moindre page n’est encore écrite que la famille change de propriétaires. On me fait donc signer un nouveau contrat qui ressemble point pour point à celui du Seuil.
""""

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par edmond Gropl le Mer 22 Avr - 1:40

Personnellement, le seul concours auquel je compte me présenter est le concours Lépine, dès que je serais parvenu, après dèjà au moins dix ans de recherche, à mettre au point les divers parametres de mon projet de polar universel auto-immune.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par stalker le Mer 22 Avr - 4:57

De toute façon, si on a déjà été édité, on ne peut pas participer à ce fabuleux concours.
Fuck, l'auteur de polar/thriller de demain ne doit rien avoir publié avant d'être proclamé auteur de polar/thriller d'aujourd'hui. Quelle guigne. Il faut quand même que j'en touche deux mots à ma petite soeur, à mon voisin qui écrit des poèmes et à mon boulanger, des fois que.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mer 22 Avr - 10:11

@Novi

Où Le Seuil a été cavalier, ce me semble, c'est au moment de la vente et donc du transfert des contrats. Apparemment, jusque là, ils avaient rempli leur part du deal, non ?

Ce transfert n'était-il pas d'ailleurs l'occasion de rompre le contrat (ou de le renégocier) ? En terme de notoriété Seuil =/= Toucan quand même (leur site est particulièrement peu engageant)...

Je reste dubitatif sur le temps que ces gens là laissent désormais à un livre pour être approché par des lecteurs, apprécié, puis recommandé à d'autres, etc. S'ils ne refont pas un tirage à 150 000 ex. deux semaines après le lancement alors c'est un mauvais livre, c'est çà ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par txoa le Mer 22 Avr - 10:29

Ce qui revient à dire, mécaniquement, que Grangé, Chattam, Lévy, De Villiers et consort sont de bons auteurs. C'est du vieux discours capitaliste à la papa qui revient à dire que puisque il ya demande, il doit y avoir de l'offre et que le reste, c'est de la ...littérature.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 10:57

De Villiers fait exception à la régle puisqu'il est devenu trés rapidement éditeur, ce qui lui a permis entre autre de faire fortune. Bon il détenait un concept commercial qu'il aurait éte bien stupide de laisser à un autre le soin de l'exploiter à sa place.

Grangé et Chatam sont anglo-saxons et l'on sait qu'eux ont des agents qui ne font pas crédit aux maisons d'éditions concernant les droits d'auteurs - et Levy est né...trés riche !

Franchement si vous etiez entrepreneur avec des salariés, de associés qui vous font confiance, vous céderiez l'exploitation du fruit de leur travail sur un contrat complétement unilatéral dont les closes disent en gros que vous serez payé plus tard selon les ventes ( au bon vouloir), que ce contrat peut étre revendu à n'importe qui à n'importe quel moment ,etc...

Pour ma part, j'appelle ça : un contrat scélérat.

Je reste dubitatif sur le temps que ces gens là laissent désormais à un livre pour être approché par des lecteurs, apprécié, puis recommandé à d'autres, etc. S'ils ne refont pas un tirage à 150 000 ex. deux semaines après le lancement alors c'est un mauvais livre, c'est çà ?

Avec cette pratique récurrente, les éditeurs scient tous les jours la branche sur laquelle ils sont assis. J'ai un ami cadre logisticien chez le gros diffuseur hexagonal, mais aussi un amoureux de la littérature, qui est écoeuré, accablé des dérives dans lesquelles il a vu tomber cette profession depuis quelques années.

Sans compter ce que l'on appelle pudiquement le livre sur commande, la fameuse ligne éditoriale qui nous vaut en tant que lecteurs de pouvoir retrouver à peu prés les mêmes quatrième de couverture sur les rayons - comme ça, on est pas dépaysé ( comme chez Macdo ).

Hier de passage rapide dans une Fnac en attendant un rencart, je balance agacé un livre que je viens de compulser ; une dame me demande ?
- C'est pas bien ?
- C'est surement trés bien écrit, lui dis-je ! Mais voyez-vous, la Xieme histoire de flics qui enquete sur un meurtre mystérieux, je dois commencer à avoir eu ma dose.
- Ah, fit-elle !

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par edmond Gropl le Mer 22 Avr - 11:11

Grangé et Chattam sont français.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mer 22 Avr - 11:31

Début de leur fiche respective sur Wikipédia

Maxime Chattam, pseudonyme de Maxime Guy Sylvain Drouot, est un romancier français, né le 19 février 1976 à Herblay dans le Val-d'Oise spécialisé dans le roman policier.

Jean-Christophe Grangé est un journaliste, grand reporter international, écrivain, scénariste né le 15 juillet 1961 à Paris. Il est l'un des rares écrivains français dans le domaine du thriller à s'être fait un nom aux États-Unis.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mer 22 Avr - 11:41

novi a écrit:Franchement si vous etiez entrepreneur avec des salariés, de associés qui vous font confiance, vous céderiez l'exploitation du fruit de leur travail sur un contrat complétement unilatéral dont les closes disent en gros que vous serez payé plus tard selon les ventes ( au bon vouloir), que ce contrat peut étre revendu à n'importe qui à n'importe quel moment ,etc...

Pour ma part, j'appelle ça : un contrat scélérat.

Oui mais, justement, un auteur (ou un artiste) n'est pas un entrepreneur. Il sait rarement, au départ (et beaucoup n'y arrivent jamais de toute façon), évaluer en termes monétaires la nature et/ou l'importance de son travail et surtout l'imposer à un ou plusieurs acheteurs potentiels. C'est, à mon sens, essentiellement un problème psychologique, d'ego à ménager.

C'est pour cela que les "professions" d'intermédiaires comme agent littéraire existent, pour dissocier le créateur et son œuvre, ou l'acteur et son talent, du jugement monétaire-financier que l'on porte dessus...

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 12:15

La vache, c'est dire l'état de mes connaissances concernant Grangé et Chatam...Bon, normal, ils n'existaient pas à l'époque de mon adolescence où je lisais plutôt un certain Jack London, où encore Kerouac- Autre chose quoi !

Oui mais, justement, un auteur (ou un artiste) n'est pas un entrepreneur. Il sait rarement, au départ (et beaucoup n'y arrivent jamais de toute façon), évaluer en termes monétaires la nature et/ou l'importance de son travail et surtout l'imposer à un ou plusieurs acheteurs potentiels. C'est, à mon sens, essentiellement un problème psychologique, d'ego à ménager.

C'est pour cela que les "professions" d'intermédiaires comme agent littéraire existent, pour dissocier le créateur et son œuvre, ou l'acteur et son talent, du jugement monétaire-financier que l'on porte dessus


On peut étre d'accord là-dessus.

Je rajouterais juste que peut-étre la profession de départ de l'auteur peut jouer aussi...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mer 22 Avr - 12:19

novi a écrit:Je rajouterais juste que peut-étre la profession de départ de l'auteur peut jouer aussi...

?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 12:38

Varg a écrit:
novi a écrit:Je rajouterais juste que peut-étre la profession de départ de l'auteur peut jouer aussi...

?

Oui, entre un prof et un commercial par exemple, l'approche du mode financier en vigueur dans le monde des affaires peut-étre sensiblement différente - le formatage de l'un n'étant pas celui de l'autre à ce niveau.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Varg le Mer 22 Avr - 12:45

novi a écrit:Oui, entre un prof et un commercial par exemple, l'approche du mode financier en vigueur dans le monde des affaires peut-étre sensiblement différente - le formatage de l'un n'étant pas celui de l'autre à ce niveau.

D'accord... Sauf que la problèmatique de l'ego reste similaire que l'auteur soit prof, commercial ou receveur des postes. Un commercial-auteur qui sait ce qu'est un contrat mais qui souhaite à tout prix être édité est-il plus capable qu'un postier-auteur qui souhaite édité pour négocier un contrat ? Je n'en suis pas très sûr.

L'auteur (peu importe son origine professionnelle) me semble souvent trop impliqué affectivement par rapport à son manuscrit pour rester lucide sur les conditions de commercialisation comme sur les qualités du-dit manuscrit.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 14:36

L'auteur (peu importe son origine professionnelle) me semble souvent trop impliqué affectivement par rapport à son manuscrit pour rester lucide sur les conditions de commercialisation comme sur les qualités du-dit manuscrit.

Je ne sais pas, mais j'ai l'impression que malgré tout, la problématique de l'égo-nombrilisme se situe plus pour des gens ayant déjà une position assise : c'est à dire toute cette diaspora qui considére l'écriture, le polar en particulier comme un joyeux passe-temps ( comme d'autres se consacrent au bridge ou à la philatélie ). Le gars qui a un job alimentaire et qui s'est trouvé une passion à coté.

Alors même que pour l'autre frange qui est devenu d'ailleurs marginale, que ce soit des mecs issus de l'underground artistique total comme Costes, du simple Rmiste désespéré qui se sauve par l'écriture, ou du gars qui arrive d'ailleurs tout simplement - Ce sont les conditions même du contrat éditorial qui pésent à tous niveaux.

Il y a là, à mon avis, un truc énorme derriére tout ça, confus, diffus, souterrain, sous-jacent, difficile à exprimer même par le biais de l'écriture.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par edmond Gropl le Mer 22 Avr - 14:52

Je crois, Novi, qu'il s'agit plus d'un degré d'investissement dans l'écriture, degré qui à mon avis, n'a pas de rapports évident avec la situation sociale (sauf pour ceux qui peuvent se payer les services d'un nègre ou qui, petits ou gros chefs, dictent leur dernier polar à leur secrétaire pendant les heures de boulot (j'en connais un))
Certains ont plus, par leur éducation, leur culture ou leurs pratiques professionelles, de facilités de plume que d'autres mais dans l'acte de création littéraire, devront autant s'investir que quelqu'un qui a un faible vocabulaire ou une connaissance legere de la grammaire.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par novi le Mer 22 Avr - 15:03

edmond Gropl a écrit:Je crois, Novi, qu'il s'agit plus d'un degré d'investissement dans l'écriture, degré qui à mon avis, n'a pas de rapports évident avec la situation sociale (sauf pour ceux qui peuvent se payer les services d'un nègre ou qui, petits ou gros chefs, dictent leur dernier polar à leur secrétaire pendant les heures de boulot (j'en connais un))
Certains ont plus, par leur éducation, leur culture ou leurs pratiques professionelles, de facilités de plume que d'autres mais dans l'acte de création littéraire, devront autant s'investir que quelqu'un qui a un faible vocabulaire ou une connaissance legere de la grammaire.

Oui bien sur, tout à fait d'accord et l'on pourrait comparer quid ... de celui qui par son bagage aura plus la possibilité d"écrire un bon bouquin ou de l'inculte qui lui aura tout simplement une histoire inédite à raconter.

Mais en fait, ce n'est point cela que je voulais évoquer, mais uniquement la disposition d'esprit, la posture de l'auteur face au moment éditorial - exactement comme celle d'un chomeur face au degré de compromission et de soumission qu'il s'est fixé comme acceptable ou non face à un entretien d'embauche.

Et l'on m'excusera de trouver ce point précis, très important...socialement parlant.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par edmond Gropl le Mer 22 Avr - 17:35

novi a écrit:

Mais en fait, ce n'est point cela que je voulais évoquer, mais uniquement la disposition d'esprit, la posture de l'auteur face au moment éditorial - exactement comme celle d'un chomeur face au degré de compromission et de soumission qu'il s'est fixé comme acceptable ou non face à un entretien d'embauche.

Et l'on m'excusera de trouver ce point précis, très important...socialement parlant.

Ca doit avoir un rapport avec le fait que j'ai quelques manuscrits et que je ne parviens pas à faire la démarche de les soumettre à un editeur.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum