Destricted - collectif (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Destricted - collectif (2007)

Message par stalker le Jeu 12 Juin - 21:26

.



Le projet s’intitule Destricted et regroupe 7 courts métrages, réalisés par Marina Abramovic, Matthew Barney, Marco Brambilla, Larry Clark, Gaspar Noé, Richard Prince et Sam Taylor Wood.

Dans la mire, celui de Gaspar Noé : We fuck alone.
Sa durée : 23 minutes. Le film est en couleur. C’est le dernier des sept sur le DVD. Noé, on le connaît généralement pour Irréversible, qu’il a réalisé en 2002 et qui a fait l’objet de quelques polémiques, tout comme son précédent long métrage, Seul contre tous, en 1999, jugé choquant pour le thème qu’il investit : l’inceste.

We fuck alone répond à la thématique de Destricted, qui consiste à interroger le rapport entre l’art et la pornographie, au début du XXIème siècle.
Regarder une image, c’est lui faire l’amour, c’est entrer en elle, c’est la pénétrer, fût-ce seulement du regard. Œdipe, s’il se crève les yeux, c’est qu’il se châtre après avoir commis l’irréparable inceste. De tout temps, dans toutes les cultures, l’œil, le mauvais œil, est un sexe. Aussi bien, la seule technique de la perspective, inventée au seizième siècle, donne-t-elle lieu à une forme de pornographie, ou devrait-on dire de pornoscopie, qui précède de beaucoup toutes les vidéos X.
(Mark Alizart)

Et il fallait s’y attendre, le film décape.
Une scène d’amour entre un homme et une femme. Une jeune femme se masturbe avec son ours en peluche. Un homme regarde la première scène sur l’écran de sa télévision et se masturbe à l’aide d’une poupée gonflable.

Comme dans la plupart des réalisations de Noé, la lumière et la bande sonore ne sont pas innocentes au choc. La lumière, le son et leurs mouvements ; leurs pulsations hypnotiques, quasiment invariables. La lumière est très proche du clip que Noé a réalisé pour Placebo (Protège-moi), et le son nous renvoie plutôt au début de Irréversible. Les couleurs sont chaudes – moites. Le petit ours en peluche et la poupée gonflable baignent dans cet écrin plastique, à la merci de deux personnages, dans deux espaces différents.
Pas un mot n’est dit. C’est inutile.
Et Gaspar Noé n’épargne aucun détail à ses décors, ni à ses personnages. La pornographie n’est ici pas une finalité, mais bien un ligament social et culturel ; une énergie produite qui traverse les corps et les contamine, à moins que ce ne soit pour leur répondre ? Elle les traverserait ainsi, paradoxalement, non pas pour les lier, mais pour les séparer et les isoler. Puis les trancher, jusqu’à ce que tous les corps se trouvent isolés à leur tour et ne soient plus en mesure de se toucher, ni même de s’entrapercevoir ; de se soupçonner.

Destricted est interdit aux moins de 16 ans.

.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum