La vie secrète - E. Robert Pendleton / Michael Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vie secrète - E. Robert Pendleton / Michael Collins

Message par txoa le Dim 12 Avr - 19:34

Séduit par "les profanateurs" et ébloui par "les âmes perdues", j'ai continué à lire Mickael Collins, cet irlandais qui fouille au plus profond de l'âme américaine.
Là encore, l'action se déroule dans une de ces petites villes du Mid west, non loin des grands lacs.
Un prof d'anglais à l'université, écrivain à demi raté, tente de se suicider après la visite sur le campus de son ennemi juré, écrivain qui lui, a réussi. Cette tentative laisse Pendleton alité. Une étudiante attardée s'installe chez lui, l'assiste, et découvre dans la maison un vieux roman de Pendleton, un véritable chef d'oeuvre. Problème, ce roman élucide un vieux et horrible crime et accuse l'auteur lui même.
Dans les deux romans que j'ai cité plus haut, Collins fouillait au plus profond l'âme de quelques américains confrontés à une mort violente. Il en est de même ici, sauf que l'auteur a multiplié les personnages: écrivain, prof, photographe universitaire, étudiante attardée, flic, employée de restaurant, tous se croisent, se heurtent, se frôlent, tous subissent un grand dérangement lié à cette histoire. Mais la profusion de personnages ne permet à Collins de les approfondir comme il avait su le faire dans ses deux précédents romans. L'histoire, ici, est quelques fois à la limite de l'absurde ou du tragi comique et se perd un peu.
C'est un très bon roman quand même mais il ne m'a pas retourné comme "les âmes perdues".

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum