La nuit des tounesols (la Noche de los girasoles) - J. Sanchez Cabezudo (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nuit des tounesols (la Noche de los girasoles) - J. Sanchez Cabezudo (2007)

Message par edmond Gropl le Ven 10 Avr - 15:47

1- Dans la majorité des notices de présentations sur le net, je lis: "dans les pyrénées espagnols...", et là je dis NON!, ce film se déroule dans la campagne madrilène, à l'endroit même ou Bunuel tourna en 1932" terre sans pain", un documentaire sur la misère des paysans de las Hurdes. (lu dans télérama) J'ai d'ailleurs cru comprendre qu'un hommage était rendu dans le générique de fin.
2. Lu également dans télérama sous la plume du dénommé Jérémie Couston que ce film est réalisé à la manière de "Rashomon" de Kurosawa car il reprend l'idée du fait divers relaté par divers protagonistes.
3- C'est donc un polar. Une jeune fille est retrouvée morte et violentée- Ûn représentant en Aspirateur se perd dans cette région et agresse une jeune femme- Un jeune autochtone découvre une grotte- le maire fait appel à une équipe de spéléologue pour explorer la cavité en vue d'en faire un atout touristique pour sa commune déshéritée- Un jeune policier est marié avec la fille de son superieur- Deux vieillards, derniers habitants d'un hameau en voie d'abandon se font la guerre etc... ces multiples élements s'imbriquent magistralement autour d'un fait divers, en fait l'itinéraire d'un violeur en série.
4- Le puzzle reconstitué, on en arrive à penser que l'ordre par lequel ont été réunies les pièces ( le déroulement des faits selon le réalisateur)est aussi important que le résultat final (la vérité) d'autant plus qu'en conclusion se pose cette question "A quoi sert la justice si personne ne la réclame?". Un ordre different aurait abouti à autre chose, on peut s'amuser à intervertir les differentes séquences et on doit pouvoir arriver à d'autres questions.
5- Les images sont magnifiques, le tempo est lent, on est à la campagne et on se sent bien. C'est aussi un film sur un monde rural qu'on peut penser immuable mais qui s'éteint peu à peu, laissant place à quelque chose d'assez effrayant, une nouvelle barbarie (un peu comme avec no country...)
6 Ce film a obtenu plusieurs prix dans des festivals de films policeirs ou autres. .

Quelques images ici
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit des tounesols (la Noche de los girasoles) - J. Sanchez Cabezudo (2007)

Message par Varg le Ven 10 Avr - 22:21

Edmond, merci d'avoir signalé ce très bon film.

Je crois que c'est à tort que l'on parle d'une réalisation à la Rashômon puisque la forme narrative ici reste totalement linéaire, sauf pour les deux premières séquences qui se chevauchent, la première étant un flash-forward. L'éclatement du point de vue est tout à fait "artificiel" dans le sens où il s'agit seulement d'avantager dans la narration tel ou tel personnage à un moment donné. Rashômon, qui est parmi les plus grands films de Kurosawa (et pourtant il en a fait un paquet) permettait la narration d'un même événement par quatre protagonistes qui semblaient tous se contredire.

Je ne crois pas, comme tu le proposes, qu'il soit possible de modifier l'ordre des séquences de ces Tournesols, dont la temporalité est marquée et incontestable. Mais il faudrait que le je revoies pour en être certain.

Je me souviens d'une très belle photo, de paysages splendides et d'une lenteur qui s'alliait parfaitement avec des déserts humains et d'une distribution qui m'avait parue parfaite pour le sujet.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit des tounesols (la Noche de los girasoles) - J. Sanchez Cabezudo (2007)

Message par edmond Gropl le Sam 11 Avr - 20:16

Varg a écrit:

Je ne crois pas, comme tu le proposes, qu'il soit possible de modifier l'ordre des séquences de ces Tournesols, dont la temporalité est marquée et incontestable. Mais il faudrait que le je revoies pour en être certain.
.

Comme tu le dis dans un autre message : "nous faisant embrasser tous les mystères de l'univers en une équation", voila, c'est un peu ça. Ce film est une équation, si on enlève un élément, il perd son équilibre.

Je me disais bien, je ne sais pas exactement pourquoi, quelque chose dans le ton, que le commentaire de télérama mettant en parallèle ce film et Kurosawa (dont je ne connais que le sublime "Dersou Ouzala") avait quelque chose de superfétatoire.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit des tounesols (la Noche de los girasoles) - J. Sanchez Cabezudo (2007)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum