A bittersweet life - Kim Jee-woon (2005 - Rép. de Corée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A bittersweet life - Kim Jee-woon (2005 - Rép. de Corée)

Message par Varg le Dim 5 Avr - 17:15



Un jeune homme de main brutal et inflexible est chargé par son patron, un caïd de la pègre, de surveiller la jeune maîtresse de ce dernier pendant son absence. S'il constate que celle-ci le trompe, il devra en informer son boss avant de supprimer les amants. Rien ne se passe comme prévu.

Cette storyline également basique, tous les cinémas du monde l'ont au moins une fois développée mais plus particulièrement le cinéma asiatique et, ici, le coréen. Sans surprises, la jeune femme va savoir toucher le cœur du nervi qui ne préviendra pas son chef et s'exposera à son juste (?) courroux.

Contrairement à Memories of Murder dont je parle dans un autre fuseau et qui transcende totalement son thème de départ, A bittersweet life épuise le sien en une demi-heure, portrait d'un malfrat décalé dans son propre milieu mais dont le costume Armani tombe toujours pile poil. Kim Jee-woon va donc ensuite se faire succéder pendant près d'une heure vengeance et contre-vengeance, dans une chorégraphie impeccable et improbable. C'est tellement bien fait, cinématographiquement parlant (rythme, densité de l'action, montage au couteau, plans audacieux, photo glacée et profondément noire) qu'on pourrait oublier les invraisemblances autour de ce héros quasi-indestructible bien qu'il a reçu une douzaine de bastos et se soit fait poignarder une bonne dizaine de fois. Nous sommes, après tout, dans le film de genre et le héros doit à tout prix obtenir sa réponse avant de défuncter. Un film de genre donc, servi par une virtuosité cinématographique évidente.

On peut penser, par contre, à la profonde vanité de cette perfection cinématographique au service du rien ou, pire, d'une violence que l'on rend théâtrale et jolie alors que chacun devrait se souvenir qu'elle est la pire laideur de l'homme. Âmes sensibles s'abstenir car cette vacuité fascinante fait mal quand même.


Dernière édition par stalker le Dim 5 Avr - 23:55, édité 3 fois (Raison : Ajout du lien vers Mémories of Murder)
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum