Une brève histoire du roman noir. J.B. Pouy. 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une brève histoire du roman noir. J.B. Pouy. 2009

Message par edmond Gropl le Dim 15 Mar - 12:06

J.B. pouy nous propose une histoire bien personnelle du roman noir.
La démarche n'est pas très historique, disons qu'il nous parle des livres qu'il aime avec son style blagueur et ses jeux de mots.
Il y a des remarques amusantes mais tout cela me parait pas tres serieux. Il manque Ed Mac Bain, qui me parait incontournable et, plus génant, GJ Arnaud (ainsi que Pierre Pelot ou A. Héléna). Ces trois auteurs représentent quelque chose d'important, surtout que J.B. Pouy ne cesse de considérer la littérature noire comme victime d'un snobisme de la part de la "blanche" alors que lui même semble snober tout un pan de la production du polar Français. C'est une attitude que je n'apprécie pas.

Il manque aussi "le Charlatan", un des séries noires les plus aboutis.

Sinon, mis à part quelques erreurs, c'est agréable à lire, le sujet est survolé avec humour et passion (à défaut d'érudition et d'objectivité), un peu comme quand un bon copain vous parle des auteurs qu'il aime, mais ça va pas plus loin. En plus le livre est Cher, 15 euros, c'est de l'arnaque.


avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une brève histoire du roman noir. J.B. Pouy. 2009

Message par Replay le Dim 5 Avr - 17:54

Je viens d'emprunter ce livre à la bibliothèque.
Pouy a donné une interview à son sujet, sur Fr Culture (peut-être y est-elle encore, je vais chercher)
J'aime bien écouter Pouy, mais beaucoup moins le lire.
Je l'ai donc commencé ce matin, en me disant que j'allais te répondre à ce sujet, et, ça démarrait mal avec ce roman cité dans le livre, Oedipe. Pouy digresse aussi léger et gai qu'un papillon de printemps, là. Comment ça, Oedipe "traduit du mythe" dans la Série Noire, édité en 94 ? Par hasard, je l'ai lu il y a trois jours, ce bouquin. Il est autant traduit du mythe (traduire un mythe, faut le faire, même Moïse ne traduisait que. la parole de Dieu) que mes posts à moi sont traduits de Virginia Woolf. En réalité, ce Série Noire tout à fait lisible est une enquête pas exempte de petites inexactitudes, plutôt dans le genre "contes et récits tirés de la mythologie grecque", édité pour dire "voyez que le polar a des racines zistoriques aussi vieilles que l'homme lui-même. Bon petit roman atypique et instructif, à lire dès douze ans, sans plus. Bref, je m'égare.

Je lis, je lis Jean-Bernard, sans trouver ça terrible, jusqu'à la page 63, et là, yeah, youpi, je veux épouser Pouy, ou au moins lui sauter sur les genoux, ou, s'il ne veut pas, lui offrir trois Guinness au comptoir du Marin qui louche à Saint-Malo.

Je m'explique: quand j'étais en CM2, dans mon école publique de filles, j'avais une maîtresse extraordinaire. Une vieille fille, comme on disait à l'époque, qui enseignait avec une discipline ferme et tendre tout ce qu'une écolière française doit savoir pour passer dans la classe supérieure et réussir dans la vie. Il y avait dans mon école publique de filles populaire une arrivée continuelle, en cours d'année, de petites Italiennes, de Portugaises, ça commençait juste avec les algériennes, mais ce n'est pas le sujet. On était pauvres, et à l'issue de chaque classement mensuel, la maîtresse nous offrait des livres. Elle les achetait elle-même ! Il y avait aussi le prix de bonne conduite, le prix de belle écriture, de chant et de dessin, le prix de l'effort courageux, de l'esprit sportif, de gentillesse, de n'importe quoi pour que chacune, en fait, des 40 petites filles , puissent avoir un livre, juste un par mois au moins. Elle les achetait par cartons entiers dans la salle des ventes voisine, des dons parvenaient ci-et là, par bibliothèques entières parfois, et comme il y avait moins de livres pour enfants que maintenant dans les années 60-70, on avait souvent en plus des bibliothèque rose ou verte (ah, les Club des cinq, Clan des sept ) des livres de jardinage, des dictionnaires, des vieux livres scolaires, des tomes disparates de machins jaunis type "encyclopédie de la jeunesse" "les miracles de la science", et des POLARS. Elle sélectionnait les auteurs, mais nous offrait des Masque, des Agatha Christie, des Sherlock Holmes, des Exbrayat à la pelle.

Et les Masque, quand j'étais môme, j'adorais. Un jour, alors que j'aidais la maîtresse à trier les cartons, elle m'en a donné deux auxquels il manquait quelques pages et qui n'avaient pas de couverture. Qu'importe !
J'ai oublié le premier, mais le deuxième... L'histoire d'une héritière qui se fait kidnapper, d'un homme transformé en saucisse qui se fait manger par un chien (moyennant quoi le chien parle, après) d'un type qui s'envole...

Je n'ai pas pu garder ma bibliothèque d'enfant. Je ne regardais presque jamais le nom des auteurs. Bien plus tard, j'ai eu envie de relire ce polar. Impossible de me rappeler le titre, le nom d'un des héros... J'ai demandé sur des forums, en vain.

Et à la page 63 du livre de Pouy, miracle, il en cause ! Il s'agit de "Miss Shumway jette un sort", de James Hadley Chase (mais paru sous un autre pseudo, à l'époque).
Il ne me reste plus qu'à trouver un autre polar, dans lequel quelqu'un transforme des nains en percherons.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une brève histoire du roman noir. J.B. Pouy. 2009

Message par edmond Gropl le Dim 5 Avr - 18:39

Replay a écrit:
Il ne me reste plus qu'à trouver un autre polar, dans lequel quelqu'un transforme des nains en percherons.


Tu peux tenter "Cosmix banditos", ou il y a une histoire de chien et de saucisse qui parle, j'avais d'ailleurs pensé un instant que c'était de ce livre que tu parlais lorsque tu avais lançé un avis de recherche sur "miss Shunamayw".
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une brève histoire du roman noir. J.B. Pouy. 2009

Message par Replay le Lun 6 Avr - 23:06

Sinon, entièrement d'accord avec ta critique.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une brève histoire du roman noir. J.B. Pouy. 2009

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum