Vilains petits pirates

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par stalker le Dim 17 Mai - 20:00

Les disquaires n'ont pas attendu le piratage informatique pour disparaître. Pose la question aux Fnac et autres grandes surfaces culturelles ce qu'elles en disent, Gropl. D'ailleurs, malgré le piratage, ces grandes surfaces ne désemplissent pas. Elles se portent même plutôt bien.

Le commerce par Internet n'est peut-être pas innocent à la disparition progressive des vidéo-clubs. Je parle du commerce, pas du piratage. Il y a des sites qui proposent des DVDs neufs au même prix qu'une location (C.Discount, par exemple), ou un peu plus cher. Disons deux fois plus cher : ça nous fait le DVD neuf à 5 ou 8 euros. Sauf pour les nouveautés, un peu plus chères encore. Les prix débutent à 99 centimes, même s'il y a beaucoup de daubes, il y a aussi des perles rares, régulièrement. Les frais de port sont dérisoires. Sachant qu'on peut aussi louer un film par Internet, sans sortir de chez soi, et sans devoir le rendre le lendemain, etc. C'est l'outil informatique et le numérique en soi qui permettent tout ça.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par txoa le Dim 17 Mai - 20:14

Partis d'Avignon à la fin des 70's et ayant essaimés à Toulouse, Tournefeuille, Bordeaux et à d'autres endroits peut être, il y a les cinéma Utopia qui proposent une programmation de qualité et pour un prix de moins de 4 euros (et beaucoup moins en version sociale). Ces salles ne désemplissent pas et sont toujours situées au centre des villes. A Tours, il y a "le Studio". Comme quoi...
Par rapport aux artistes, j'en entends beaucoup qui pleurent à cause de ce qu'ils appellent le "piratage" (qui n'est jamais qu'un échange à grande échelle) mais combien se mobilisent pour le statut d'intermittent qui permet de vivre décemment ? On veut engraisser l'industrie du spectacle, pas les artistes.
Et puis essayez d'arrêter une marée d'équinoxe... C'est cuit. Peut être convient il plutôt de penser à autre chose plutôt que de sortir la matraque.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Dim 17 Mai - 20:43

Il y a eu un débat disons un peu drôlesque sur le blog litté du nouvel Obs où Leforestier et F Hardy ont pour une fois tenté le débat avec les internautes - beaucoup de réponses trés intelligentes du coté des internautes anonymes contrastant ou s'entrechoquant avec les arguments des deux concernés dont l'ignorance technique et l'incroyable égotisme societal fait peur pour eux.

Au- delà de ces échanges impossibles entre anciennnes victimes et nouvelles victimes ( on se croirait sur le paquebot à Mordillat par moment ), L'on se rend compte en lisant avec un oeil tout empli de recul du gouffre pas que culturel qui commence à séparer les gens dans cette société et surtout du probléme de la parole !

Je crois que le probléme de la délinquance en général , du hacking et de son dépendant du bout de la chaine le téléchargement, c'est avant tout une réponse de ceux qui n'ont jamais la parole à ceux qui la monopolise.

Des artistes qui sont restés plus proches de leurs origines du style Manu Tchao (avec toutes les réserves qui conviennent bien sûr ) sont aussi comme par hasard ceusses qui ont la meilleure compréhension et adaptation aux nouvelles donnes.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par edmond Gropl le Dim 17 Mai - 20:54

Varg a écrit:Edmond, ces disparitions sont-elles liées au piratage ou à la dématérialisation des supports rendus possibles par l'avancée technique ?

Je suppose que tout est dans la dématerialisation. Peut-on pirater ou controler l'immateriel, là est le vrai enjeu.

Ce qui me gonfle c'est que je ne sais pas ce qui est defendu lorsu'on defend la liberté de télécharger gratuitement (de toute facon, je m'en fous un peu, je dois acheter 3 CD neuf tous les 5 ans et je ne crois pas avoir acheté un seul DVD neuf de ma vie, a part des trucs à 2 euros dans des bazars et je ne télécharge rien, le son MP3 est trop mauvais). bon les partisans de Hadopi défendent leur steak, mais que défendent les anti: le droit de pouvoir avoir accès à toute la production musicale et artistique gratuitement et légalement. J'entend pas, chez les anti, de propositions visant à trouver une nouvelle rémuneration pour les artistes (je ne parle pas des artistes estampillés orange Tf1 ou SFR..)? L'industrie du disque fait vivre une foule de seconde main.
Et puis ça ne vous effraie pas cette possibilité d'avoir accès à tout? Mince, il n'y a plus d'attente, il n'y a plus de désir, rappelez vous pour les anciens quand il fallait commander un vinyl, attendre, y'avait du plaisir après?

D'ailleurs qui a des nouvelles des scénaristes hollywoodiens et leur grève (historique pour les USA) dont le motif était de pouvoir récuperer des droits sur les diffusion internet?.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Dim 17 Mai - 20:59

Je reprends séparément sur le sujet des bibliothéques...

L'on sait mon guerroiement sur le theme qu'il me parait scandaleux que les auteurs ne puissent vivre de leur travail de façon globale.

Or lorsqu'on se lance dans l'écriture, il me parait important de se pencher sur ces questions, en particulier la problématique des droits d'auteurs et la diffusion publique par le biais des bibliothèques - que l'on pourrait comparer au téléchargement.

Bref vendre selectivement ou étre lu collectivement.

Peut est-ce là une des réponse au teléchargement moralement parlant....combien un éditeur perd il d'argent lorsqu'une biblio acquiert un livre dès sa sortie - et pourtant, on n'a jamais entendu à ma connaissance un éditeur ou un auteur refuser de vendre aux biblios ( j'en discutais avec des auteurs pros de BD l'autre jour, que leurs éditeurs obligent a faire la promo en biblio ). De là à en déduire qu'Hadopi, c'est surtout quelques artistes trés privilégiés et près de leurs sous.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par edmond Gropl le Dim 17 Mai - 20:59

Bon je vous laisse je suis invité par groplette à voir millenium aux complexe pathé avec un repas à hippopotamus.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Dim 17 Mai - 21:02

edmond Gropl a écrit:Bon je vous laisse je suis invité par groplette à voir millenium aux complexe pathé avec un repas à hippopotamus.

J'ai l'impression qu'on va tous étre invité à déguster Millenium à un moment...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par txoa le Dim 17 Mai - 21:05

edmond Gropl a écrit:
Et puis ça ne vous effraie pas cette possibilité d'avoir accès à tout? Mince, il n'y a plus d'attente, il n'y a plus de désir, rappelez vous pour les anciens quand il fallait commander un vinyl, attendre, y'avait du plaisir après?
Oui, ça peut m'effrayer quand j'entends parler mes minots. Néanmoins, ils sautent de joie quand on va au cinoche et préfèrent s'acheter un dévédé. Mais qu'est ce que tu veux y faire ? Hadopi(pi) ? Connerie libérale. Que l'on baisse réellement le prix du disque, que l'on supprime la plupart des intermédiaires inutiles bons qu'à se rincer au profit des artistes et on verra. Il y a là un phénomène nouveau qui révolutionne le système mais plutôt que de s'adapter, on cogne pour faire perdurer un truc foutu par avance.

En fait, Gropl file au Vélodrome après avoir bouffer un kebab sur le Bd Michelet.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par Varg le Dim 17 Mai - 21:20

Lorsque j'ai sorti mes bouquins, en 1999, il était fortement question d'un mouvement d'auteurs réclamant un paiement à l'acte pour chaque emprunt d'un de leur précieux chef d'œuvre dans une bibliothèque. J'ai bien évidemment aussitôt signé toutes les pétitions contre cette lamentable connerie de vouloir rémunérer les auteurs à chaque emprunt. Et puis quoi encore, bande de chacals ?

J'étais pour ma part ravi de savoir mes bouquins accessibles à tous, surtout ceux qui n'avaient pas les moyens de se les payer, parce que le but de mon écriture – technique et modeste – était le partage, point final. Et pourtant, à l'époque, mon fils et moi tenions sur un minuscule RMI et les petits à-valoirs obtenus après bagarre.

J'ai fait pratiquement toute ma vraie culture dans les bibliothèques publiques, mes gamins pareils et j'espère que les gamins de mes gamins aussi. Des bibliothèques gratuites, distribuant savoir et plaisir de façon illimitée, changeante, à une population qui ne peut pas ou ne veut pas toujours tout payer. J'aime tenir dans mes mains des ouvrages qui ont raconté leur histoire à d'autres, j'aime m'en séparer ensuite, cela est encore un lien avec mes frères humains. J'aime les discussions feutrées dans les minuscules couloirs séparant les étagères, j'aime lire le plaisir dans les yeux au moment du choix, de cette vieille dame ou de ce petit garçon.

Alors lire que l'emprunt en bibliothèque publique c'est comme le téléchargement et que cela empêche les auteurs de vivre, ça me fout franchement la gerbe.

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Dim 17 Mai - 21:29

Alors lire que l'emprunt en bibliothèque publique c'est comme le téléchargement et que cela empêche les auteurs de vivre, ça me fout franchement la gerbe.

N"importe quoi d'autant que je n'ai jamais dit ça , faudrait relire avec les yeux en face des trous, ça peut aider !!

Je dis tout le contraire, qu'en l'occurence jamais aucun éditeur ne s'est plaint à ma connaissance de vendre aux bibliotheques , ce qui implique donc que l'histoire d'Hadopi à mon sens n'est qu'affaire de gros sous ne concernant qu'une toute petite clique d'artistes.

On pourrait developper de même façon sur l'absurdité de controler le ""son" livre puisque un lecteur peut parfaitement l'acheter et le faire circuler gratuitement ensuite, sans parler des envois gratos à la presse dont certains de les faire circuler à leurs potes ou pire les renvendent sur Ebay....


Dernière édition par novi le Dim 17 Mai - 21:33, édité 1 fois

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par stalker le Dim 17 Mai - 21:32

novi a écrit:(...) combien un éditeur perd il d'argent lorsqu'une biblio acquiert un livre dès sa sortie (...)
Ce n'est pas de l'argent qu'il perd ; c'est de l'argent qu'il n'a pas à gagner. Nuance.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Dim 17 Mai - 21:38

stalker a écrit:
novi a écrit:(...) combien un éditeur perd il d'argent lorsqu'une biblio acquiert un livre dès sa sortie (...)
Ce n'est pas de l'argent qu'il perd ; c'est de l'argent qu'il n'a pas à gagner. Nuance.

Bien sûr quoique ce ne soit pas évident ...pour des gens comme nous oui, perdre quelques livres est insignifiant, personne n'est salarié derriere nous ....mais imaginons que l"éditeur de Millenium ait décidé de verrouiller ses ventes aux biblios, l'on serait dans une toute autre dimension...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par Varg le Dim 17 Mai - 23:29

novi a écrit:N"importe quoi d'autant que je n'ai jamais dit ça , faudrait relire avec les yeux en face des trous, ça peut aider !!

Mille excuses si je me suis trompé mais ton post m'avait semblé ambigu.


Dernière édition par Varg le Lun 18 Mai - 6:42, édité 1 fois

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Dim 17 Mai - 23:41

Mille excuses si je me suis trompé mais ton post m'avait sembler ambigu.

No problem... d'autant que s'il s"était s'agit de cela ; je comprends parfaitement la colére.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par edmond Gropl le Lun 18 Mai - 2:46

txoa a écrit:


En fait, Gropl file au Vélodrome après avoir bouffer un kebab sur le Bd Michelet.

Je préfere encore l'option Hippopotamus/Millenium. (et vu le resultat, j'ai bien fait non?) et en plus le boulevard Michelet à cette particulaité d'avoir une piste cyclable interdite aux velos.(qui est mon moyen de locomotion urbain)

Bon je vois que personne ne me demande mon avis sur Millenium, et ben tant mieux, parce qu'a part souligner le fait que l'acteur principal ressemble à un croisement génétique entre Michel Houellebecq et Didier Besace, je n'ai absolument rien pensé de cette production cinématographique. Groplette qui est Millenium-addict a été déçue car le film occulte toute la partie journalistique.Enfin, je prefere encore voir un film abscon que de subir un match de foot.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par stalker le Lun 18 Mai - 3:39

Bon, alors on n'aura pas droit à une critique groplienne de Millenium ?
Cela dit, y a pas la place en ce moment. On est en plein dans les zombies.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par edmond Gropl le Lun 18 Mai - 4:25

Varg a écrit:Lorsque j'ai sorti mes bouquins, en 1999, il était fortement question d'un mouvement d'auteurs ............................Alors lire que l'emprunt en bibliothèque publique c'est comme le téléchargement et que cela empêche les auteurs de vivre, ça me fout franchement la gerbe.

Oui, je souscris entièrement parce que j'aime ces endroits surtout celle de Marseille, et qu'a la base, les bibliothèques achetent les livres et font vivre les éditeurs.
Mais pour le téléchargement, c'est non seulement microsoft et compagnie qui s'enrichissent, mais c'est aussi cette convivialité qu'on pouvait trouver au sous sol des disquaires initiés ou dans les files de cinéma underground, qui disparait. c'est pas le sujet d'Hadopi mais c'est ce qui me chagrine.

Mais Varg, comment rétribuer les artistes ( disons les 10% qui le mérite) et les gens qui s'occupent de l'industrie du disque?

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par edmond Gropl le Lun 18 Mai - 4:27

stalker a écrit:Bon, alors on n'aura pas droit à une critique groplienne de Millenium ?
.

Non, il n'y a rien à dire, ca ne vaut pas la peine d'en parler. Allez le voir pour vérifier.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par Varg le Lun 18 Mai - 7:07

edmond Gropl a écrit:Mais Varg, comment rétribuer les artistes ( disons les 10% qui le mérite) et les gens qui s'occupent de l'industrie du disque?
L'industrie du support/disque est en voie de disparition dans sa forme et ses volumes de vente actuels et habituels, donc je suppose qu'une grande partie de ces gens là doit simplement aller voir ailleurs, explorer d'autres voies en rapport avec leurs compétences (s'ils en ont) antérieures (il va y avoir des marchés de niche) ou changer de métier, c'est-à-dire faire ce que l'on impose à tant d'autres. Tant qu'on n'aura pas changé de mode de production et de système éco/social, cela restera le lot de tous les "inadaptés", moi comme eux...

Pour rétribuer les artistes, il existe depuis longtemps déjà des taxes sur les supports de copie, sur les supports de masse, etc. Il a été évoqué depuis longtemps également d'offrir aux internautes le choix (ou non, du moins on devrait ne pas y être obligé) de payer une participation mensuelle qui couvrirait leurs échanges. Les "artistes" n'en veulent pas, au motif qu'il serait impossible de connaître les clés de répartition de cet argent entre eux ce qui est stupide : on le fait avec la radio et la télé et ils le font avec la taxe sur la copie et il est tout à fait possible de tracer les échanges, dès lors qu'ils ne sont plus souterrains. Cela permettrait d'ailleurs de se rendre compte que ce qui s'échange sur la Toile n'est pas toujours la merde que les majors veulent nous refiler mais pas mal de petits artistes qui serait sinon restés inconnus. La manne serait donc mieux répartie en touchant ceux-là, mais leurs petits copains qui se payaient le jack pot en permanence n'en voudront bien sûr pas.

Je pense qu'on ne peut pas faire l'économie non plus de dénoncer l'indécence des sommes gagnés par quelques uns et la grande misère de tous les autres. Pourquoi ne pas plafonner les revenus tirés de l'exercice d'une activité créatrice ? Pourquoi ne pas mettre un grand coup de balai dans les droits (qui sont surtout les droits des éditeurs) en les mettant à auteur des brevets (20 ans, non transmissibles à la descendance) ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par Athéna le Lun 18 Mai - 10:32

Oui, c'est certain qu'il faudrait un grand débat de fond, un grand chamboulement, changer totalement le système, comme pour d'autres domaines ( énergie, justice, éducation..), mais comme d'habitude on nous propose d'un côté que des mesurettes inapplicables, de l'autre chacun reste crispé sur ses "avantages" (et je parle ici des majors) ou ses habitudes.

Athéna

Messages : 48
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 49
Localisation : Parisienne, enfin presque.

Voir le profil de l'utilisateur http://elisa.vix.club.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par novi le Lun 18 Mai - 10:39

L'industrie du support/disque est en voie de disparition dans sa forme et ses volumes de vente actuels et habituels, donc je suppose qu'une grande partie de ces gens là doit simplement aller voir ailleurs, explorer d'autres voies en rapport avec leurs compétences (s'ils en ont) antérieures (il va y avoir des marchés de niche) ou changer de métier, c'est-à-dire faire ce que l'on impose à tant d'autres. Tant qu'on n'aura pas changé de mode de production et de système éco/social, cela restera le lot de tous les "inadaptés", moi comme eux...

D'autant que personne ne chiale sur les délocalisations ou alors si d'une larme compassionnnelle et je comprends l'amertume des déja chomeurs depuis longtemps devant ce débat ; ces pôvres artistes qui vont devoir pointer comme les ouvriers - leurs clients d'autrefois - ont pointés avant eux.

Ce pauvre Maxime Leforestier obligé d'aller faire des concerts dans les casernes de parachutistes ou se résoudre au RMI , quelle horreur...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par Varg le Lun 18 Mai - 10:50

edmond Gropl a écrit:Et puis ça ne vous effraie pas cette possibilité d'avoir accès à tout? Mince, il n'y a plus d'attente, il n'y a plus de désir, rappelez vous pour les anciens quand il fallait commander un vinyl, attendre, y'avait du plaisir après?

Je crois que le plus grave est que cet accès à tout c'est comme le MP3 normalisé. Y'a plus de basses et y'a plus d'aigus, toutes choses (musiques) sont égales par ailleurs. Que des gens aient l'équivalent de 3000 ou 4000 LP sur leur disque dur leur permet-il d'apprécier chacun à leur juste valeur, ou même simplement de discriminer des genres, ou des interprétations d'une même œuvre ? Très souvent, on se rend compte que non, qu'il s'agit simplement d'un amassement de type anal, pas d'une démarche qualitative. Combien d'heures quotidiennes peuvent-ils consacrer à l'écoute de la musique (je dis bien écoute, pas un fond sonore) ? Jamais autant que ce que leur promet les 16 Go embarqués de leur nouveau baladeur à la pomme... Cette frénésie me semble très apocalyptique.

Par contre, s'agissant du désir, hum, j'ai jamais été fétichiste de l'objet livre ou disque donc...

edmond Gropl a écrit:D'ailleurs qui a des nouvelles des scénaristes hollywoodiens et leur grève (historique pour les USA) dont le motif était de pouvoir récuperer des droits sur les diffusion internet?.
Je crois qu'il y avait déjà eu des grèves de scénaristes dans le passé. Bon, celle ci s'est terminée sur un accord permettant aux writers de toucher un peu sur les nouveaux modes de diffusion. Mais la grève a pas mal désorganisé les studios et surtout les networks... Il semble que les Amerlocains, privés de leurs séries habituelles, en soient devenus moins accrocs désormais...

Article du Monde : Le filon des séries américaines semble se tarir

PS : La série Cold Case dont nous avons parlé dans le Bazar et qui est évoquée dans l'article ci-dessus vient finalement d'être renouvelée par CBS pour une saison supplémentaire mais avec des réductions drastiques de budget...

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par stalker le Lun 18 Mai - 19:59

edmond Gropl a écrit:
Et puis ça ne vous effraie pas cette possibilité d'avoir accès à tout? Mince, il n'y a plus d'attente, il n'y a plus de désir, rappelez vous pour les anciens quand il fallait commander un vinyl, attendre, y'avait du plaisir après?
Je suppose que les tentations écrasantes émises par les médias et la publicité ne sont pas pour rien dans cette disparition (relative) de l'attente et du désir - par ailleurs, cette absence ne touche pas que les registres de la musique et du cinéma, mais beaucoup d'autres ; tout ce qui procède de la marchandise, de la consommation, de la tentation, de la satisfaction et d'une jouissance qui, lorsqu'elle survient ou semble sur le point de survenir (puisqu'on possède l'objet), s'avère ultra-light. Voire misérable.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par edmond Gropl le Mar 19 Mai - 15:16

stalker a écrit:
edmond Gropl a écrit:
Et puis ça ne vous effraie pas cette possibilité d'avoir accès à tout? Mince, il n'y a plus d'attente, il n'y a plus de désir, rappelez vous pour les anciens quand il fallait commander un vinyl, attendre, y'avait du plaisir après?
Je suppose que les tentations écrasantes émises par les médias et la publicité ne sont pas pour rien dans cette disparition (relative) de l'attente et du désir - par ailleurs, cette absence ne touche pas que les registres de la musique et du cinéma, mais beaucoup d'autres ; tout ce qui procède de la marchandise, de la consommation, de la tentation, de la satisfaction et d'une jouissance qui, lorsqu'elle survient ou semble sur le point de survenir (puisqu'on possède l'objet), s'avère ultra-light. Voire misérable.

Certainement mais en ce qui concerne la musique et mon cas personnel, je constate qu'avec cette possibilité d'avoir accès a à peu près tout ce qui a été enregistré, je n'attend plus rien des quelques artistes que je suivais un peu, artistes peu investi dans la promotion. Ce que je veux dire, c'est qu'avec ce système internet et en dehors d'Hadopi (qui est vraiment pour moi un problème anecdotique), c'est tout le rapport du musicien au mélomane qui est bouleversé. C'est une révolution. Les consommateurs ont pris le pouvoir. Je trouve ça térrifiant, plus que les araignées velues. D'ailleurs après la révolution, il y a la terreur.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vilains petits pirates

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum