Le mystère H - Franck Bouysse (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mystère H - Franck Bouysse (2008)

Message par stalker le Mar 17 Fév - 3:43



Océan Atlantique. Journal de bord. 1907
J’exhumai ainsi plusieurs cartes superposées, pour découvrir avec stupéfaction qu’elles masquaient un objet pour le moins inhabituels dans la cabine d’un marin. Il s’agissait d’une assiette en porcelaine de très belle facture. Je la pris en main, sentant un filet de sueur glacée s’écouler le long de mon dos. Le décor principal représentait un symbole triangulaire, qui reprenait en partie ce lui qui orne le médaillon découvert dans la grotte, ainsi que les contours de ce qui semblait être une île. Je retournai l’assiette, découvrant le nom du fabriquant de l’objet : HAVILAND


Dès le départ, ce qui m’a saisi, c’est le ton de cet ouvrage qui s’ouvre sur un échange de courriers entre Théodore Haviland et John, l’auteur du journal qui fait l’objet du livre. Nous sommes en 1907 et l’écriture du Mystère H se tiendra sans faillir au grain de la langue française de l’époque. C’est un travail qui semble résulter d’un enfermement strict au sein d’un univers aux arômes d’archives et de références, plus ou moins évidentes, quoi qu’il en soit diluées dans le récit de sorte à maintenir sa singularité.
Un goût de Jules Verne et, successivement, selon les univers qui nous hantent encore, peut-être, un goût de Bram Stocker pour le voyage en bateau qui s’inaugure très vite et durera des mois ; un goût de Lovecraft pour ce symbole mystérieux qui ne cessera de planer au-dessus et entre les lignes du récit, et pour la dimension métaphysique de la quête ; un goût de Daniel Defoe, mais sans doute est-ce là un écho tout personnel qui s’est produit ; probablement grâce à cette île déserte où le navire accostera le 20 septembre 1907.

Et tout le long du journal, l’illustration de couverture interroge : ce clocher gothique qui semble faire corps avec ce visage familier issu de la mystérieuse île de Pâques. Pourquoi et comment ? On cherche tout en suivant le cours de l’aventure ; on fait en sorte qu’aucun indice ne nous échappe. On bute sur des questions, tandis que des réponses potentielles demeurent en suspens.
Les réponses viendront, peu à peu, mais au terme d’un périple jonché de surprises, de drames et de doutes. Des doutes posés sur la nature humaine et sur ses croyances qui, depuis la nuit des temps, paraissent la guider, la soutenir dans son développement et son organisation ; sa répartition à la surface du globe.

Ce livre m’apparaît comme une forme de grand doute jeté sur l’Histoire elle-même, par le biais d’une fiction captivante qui ranime des rêves et malmène des certitudes.
H comme Histoire, ou H comme Humain.
Cette aventure va me travailler quelques temps.



Illustrations : Pierre Demarty
(Les Ardents Editeurs)

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mystère H - Franck Bouysse (2008)

Message par suttree le Jeu 2 Avr - 12:34

C'est ce qu'il y a de plus intéressant, de malmener les certitudes. Après seulement, il est possible d'entreprendre le voyage, où qu'il mène. Perdre est parfois plus important que trouver... C'est ce que m'a raconté le petit Poucet, il n'y a pas si longtemps.
Et... Alea Jacta Est, comme on dit à l'Ouest d'Eden.

suttree

Messages : 69
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum