Total Western - Eric Rochant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Total Western - Eric Rochant

Message par txoa le Ven 30 Jan - 10:47


Ce film narre l'improbable rencontre entre une bande de gangsters ultra violents à la recherche d'un gars travaillant pour la mafia et un groupe de jeunes en difficultés séjournant dans une ferme de l'Aveyron.
Disons le sans retard, ce film est un navet. Dans le fond, démagogue et populiste (éduc, forcément baba et un largué, violence complaisante avec des scènes de torture où on a l'impression que le réalisateur a pris autant de plaisir à les tourner que le très méchant Kalfon à les infliger), et dans la forme, image laide, cuts ratés (on s'attend presque à voir des cables traverser l'écran).
Mais le mystère demeure: doit on prendre ce film au second degré, comme pourrait le suggérer le jeu jouissif de Kalfon (très bon en tueur sadique et grotesque) ou l'énormité des ficelles et des poncifs ? Pourrait le laisser penser la personnalité de Rochant, brillant et ambitieux réalisateur de "les patriotes", travaillant là comme un stagiaire d'un club vidéo.
Ou doit on prendre ce film au premier degré ? Là encore, il y a des arguments. Samuel Le Bihan, aussi mauvais que d'habitude, des séquences très sérieuses et ridicules....

Je n'ai pas réussi à trancher. Mais si depuis la mort de Max Pécas, le navet est orphelin, avec Total Western, Rochant en est un digne héritier.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

critique

Message par stalker le Ven 30 Jan - 21:13

Tiens, un exemple de critique qui semble être parvenu à trancher : ici
Reste à voir les arguments selon lesquels un film est excellent ou dénué d'intérêt... Affaire de goûts, dit-on toujours. Mais tous les goûts sont-ils dignes d'être émis ? Encore faut-il savoir de quoi on parle. De septième art ou de hamburger ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par txoa le Ven 30 Jan - 21:55

Il me semblait que je causais de cinoche, d'art, d'une forme servant un fond.
Je ne sais pas s'ils tranchent. Eux, leur credo, c'est le film d'action. Pour moi, le pimpampoum, s'il ne sert rien, n'a que peu d'intérêt.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par stalker le Ven 30 Jan - 21:59

On est bien d'accord.
Après l'art pour l'art, le polar pour le polar, voici le pimpampoum pour le pimpampoum, sans doute.
Mais je regarderai ce film à l'occasion.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par novi le Sam 31 Jan - 0:43

Et si au lieu de Rochant, c'est Mocky qui avait signé ce film .....les détracteurs seraient bien emmerdés et obligés de convenir que le regard ne peut étre qu"au second degré ou là, ça devient intérèssant.

Pour ma part, je vois beaucoup de similitude dans la démarche cinématographique avec ""nuit d'enfer" de Tarentino !

Bon de plus ; passé inaperçu à sa sortie n'est pas un critére recevable ; ""les hauts murs "récemment ont fait un bide et pourtant...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par stalker le Sam 31 Jan - 0:55

Mocky, oui, ou Carpenter.
Inaperçu à sa sortie, c'est toujours une question de nombre de billets vendus. Mais on en est là, à se fier au nombre. Le nombre de billets indique au nombre d'acheteurs de billets si le film a marché ou pas. C'est à dire s'il vaut la peine ou pas, en fin de compte.
Le serpent se mord la queue, encore et encore. Il a l'air d'aimer ça.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par txoa le Sam 31 Jan - 20:23

Nuit d'enfer est de Roberto Rodriguez, un mexicain, Tarentino y joue et l'a produit. Mais, à part ça, ça n'a rien à voir. Nuit d'enfer, je me suis régalé. Du pimpampoum caricatural, des monstres, Salma Hayek, du rock'n'roll (Tito et Tarentula, très bon). C'est du divertissement pur, sans ambiguité, de l'excellente série B. Le cadre est irréel, aucun lien avec la réalité que tu laisses au vestiaire avant visionnage.

Mocky n'aurait jamais commis ça, total western. Quand Mocky fait une farce, il le fait sans ambiguité.
Donc, pour toi, Novi, ce film est à prendre au second degré. J'aimerais en être convaincu. Mais alors, si c'est le cas, il n'y a pas de propos au film, juste une caricature. Mais alors ce goût de démagogie et de poujadisme que j'ai en bouche depuis que je l'ai vu, c'est normal, tu crois ?

Et putain, qu'est ce qu'il est mauvais, le Bihan !! Lui n'a pas compris que c'était du second degré.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par novi le Sam 31 Jan - 21:19

Pourquoi Poujadisme au fait ......d'autant que plus personne de censé ne peut douter que la société francaise, celle de 2009, va virer au "total western", niveau des balkans .....avec 30 ou 40% de chomage, on va expliquer quoi aux gens, qu'il faut des éducateurs, des profs, qu'il faut continuer à lire des polars bisounounours....c'est la notion de poujadisme qui va dater d'un coup.

Il y a des choses fines en filigrane dans ce film, l'approche du racisme par exemple avec des yougos qu'on suppose Serbes et qui associés à des Blacks et des Croates ; lancent des insultes racistes à la jeune fille magrhébine de banlieue dans le but de provocation intérèssée.

Un pourtant, petit jeu verbal que vous pourriez retrouver dans la légion etrangére en Afrique, dans une prison francaise et même dans des salles de boxe ; genre de dialogue trés courant mais que vous étes libre de ne pas croire vu que même dans le polar, les films noirs, la réalité a dépassé depuis longtemps les dites fictions...

Je vous accorde que c'est trés confortable pour écrire de bons polars, on risque moins de facheuses poursuites, avec le lecteur incrédule.

Moi, "Nuit en enfer" , je l'ai vu, excepté les scénes SF (rajoutées là pour fictionner le propos comme la fin dans total western) ; comme un vrai polar ...mais peut étre parce que je connais trés bien le Mexique et cela change la donne.

Il y a un endroit dans le vieux Vallarta ou les portiers de boites ont repris le fameux discours du film .....aqui, hombre, hay mujers de todas forma, peludas, rubia , moréna y ......je me souviens avoir étè plié de rire à la porte mais beaucoup moins une fois à l'intérieur, vu la clientéle.

Je crois que ce genre de film, c'est comme le masque de clown : On ne sait jamais quelle réalité il dissimule.
On croit deviner, parfois.
On se trompe, souvent.


( Masques de clown; Joel Houssin)
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par txoa le Sam 31 Jan - 21:51

Poujadisme et démagogie parce ça donne à voir ou entendre ce que la masse bêlante veut voir ou entendre. Ou que l'on croit. Le cliché veut éduc égale baba égale catogan égale fromage de chèvre, on leur donne de l'éduc baba à catogan et fromage de chèvre. S'il y a de l'humour, OK, s'il n'y en a pas, c'est de la démagogie.
Le discours ambiant dit fin de la prévention au privilège de la répression et du discours militariste, va pour ça.
Si on dit que les profs sont des privilégiés, on leur donne à voir des profs privilégiés, JP Pernaut, TF1, Ca bêle, beeeh, beeh....

Le poujadisme émane de Pierre Poujade qui, à la fin des 50's a créé un mouvement politique autour des petits commerçants basé sur un discours simpliste "trop d'impôts, trop de fonctionnaires, trop d'étrangers, les intellos sont des fainéants, nous on se lève tôt, travail famille patrie". Ce fut le début du parcours de le Pen. C'est une grille de pensée qui, bien pratique, évite de réfléchir, on ne lit pas (écrivains branleurs), on ne réfléchit pas (on travaille) et on tranche. C'est parler de quelque chose avec des idées très arrêtées sans l'avoir lu ou pratiqué. C'est le degré zéro de la pensée.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par novi le Sam 31 Jan - 23:04

Oui, je connais Poujade et surtout son fiston Madellin qui crèche non loin de chez moi....mais je m'en tenais purement au film et je peine à y voir un discours poujadisme "into", ni même de droite ou de gauche possible. On est plutot dans la veine du polar grinçant, d'où le pére Kalfon en grand imprécateur mafieux.

Le cliché veut éduc égale baba égale catogan égale fromage de chèvre

Marrant que cela vous ai traumatisé, alors même que le milieu de l'éducation surveillée y est décrit de façon beaucoup plus large : pour rappel, l'éducateur de banlieue avec un portrait trés flatteur (le pote à Lebihan en fait), pour les autres ;les profils sont divers mais qui peut nier le babacoolisme qui a sévit dans ce milieu pendant des années.....et puis rappelons qu'ils n'ont pas le role principal des accusés dans ce film, ils sont anecdotiques, le décors en quelque sorte.

Je crois que ce film tape sur tout ce qui bouge, ni plus, ni moins .....dans la veine de gens comme Houssin,Topin et que, en ce sens, il est plus subversif qu'on pourrait le croire.

Qu'est ce qui est réellement subversif de nos jours ?

Non, je pense que ce film mérite mieux, autant ""Doberman" fut complétement raté par exemple ; autant là, il y a matiére à creuser.

L'hebdo Marianne vient de sortir un article sur les bides actuels et la distance qui commence à se creuser entre la pensée dominante justement et la réalité, et nous propose du coup, un rétrospectif , je cite :

En 63, Lautner avait été éreinté par la critique, Touchez pas au grisbi et le cave se rebiffe traités de navets à l'unanimité.....45 ans plus tard ; les gens intelligents (les polarsnoirs) les doctes, l'analysent tel un film culte et récitent par coeur les répliques d'Audiard, ......sic les caves comme qui dirait Novi !
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par edmond Gropl le Dim 1 Fév - 14:10

Bon, il va falloir que je voie ce film, il va falloir trancher:
- Navet Démagogique pour Txoa.
- BOn petit film grinçant et retranscrivant une réalité peu abordée dans le polar contemporain pour Novi.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par txoa le Dim 1 Fév - 15:00

C'est tout sauf de la réalité. Ce n'est pas plausible, possible. Comme une série Z. Mais Rochant a t il voulu faire une série Z ? La question demeure...
Regardez le et faites vous votre opinion.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Total Western - Eric Rochant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum