Alberto Giacometti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alberto Giacometti

Message par stalker le Mar 16 Déc - 21:25



Extraits issus d'un document très complet consacré à Giacometti : Centre Pompidou

Infiniment petites ou extrêmement allongées, surgissant seules d’immenses socles qui les retiennent au sol ou inscrites dans des « cages » évidées, les figures de Giacometti entretiennent avec l’espace une relation singulière. Les ruptures d’échelle demandent au spectateur une gymnastique du regard où voir devient aussi inclure le vide que la sculpture appelle et porte en elle.

L’érosion des contours participe de la tension et du mouvement que l’œuvre entretient avec l’espace qui vibre avec elle. Dans les petites figures ne dépassant pas les cinquante centimètres, le regard englobe aussi inexorablement le vide qui les entoure et que leur présence rend sensible. Les immenses sculptures qui dépassent les deux mètres s’étirant vers le haut augmentent la distance à laquelle l’œil doit se placer pour les saisir en entier. Un écart se creuse entre le spectateur et l’œuvre qui l’oblige à la regarder à distance, tel un objet intouchable et sacré.







Travaillant toujours au plus près de la sensation visuelle, la figure humaine semble à l’artiste s’éloigner, devenir minuscule jusqu’à n’avoir plus de lien avec la dimension réelle des personnages.
« Je ne peux plus jamais ramener une figure à la grandeur naturelle. Quand je suis au café, je regarde les gens passer sur le trottoir d’en face, je les vois très petits, comme de toutes petites figurines, ce que je trouve merveilleux. […] Si je regarde une femme sur le trottoir d’en face, et je la vois toute petite, c’est l’émerveillement du petit personnage qui marche dans l’espace et, alors, la voyant plus petite, mon champ visuel est devenu beaucoup plus vaste. Je vois un énorme espace au-dessus et autour, qui est presque illimité. »
(Entretien avec David Sylvester, in Ecrits, op.cit.»)



avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alberto Giacometti

Message par stalker le Mer 17 Déc - 1:19

En relisant ces extraits, je ne cesse pas de les mettre en rapport avec l'écriture. Je songe à la perception des êtres, minuscules ou géants, dans un espace déterminé - ou indéterminé.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum