Des anges - Denis Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des anges - Denis Johnson

Message par edmond Gropl le Mar 9 Déc - 3:11



Je sais pas si certain d'entre vous ont vu à la télé, recemment, l'extraordinaire reconstitution du proces de l'affaire Richard ROman/Didier gentil, les deux marginaux accusés du viol et du meurtre de la petite Céline, il y a une vingtaine d'année. Richard Roman dit "l'indien" (finalement innocenté et mort recemment d'une overdose médicamenteuse) et Didier Gentil, dit "le tatoué". Je parle pas des emissions racoleuses "faites entre l'accusé" mais de cette reconstitution exacte du proces, au mot près. Voila tout ça pour dire que ces deux personnages, et ben c'est des personnages à la Denis Johnson.

Bon le résumé du livre:Aux yeux des Américains, l’homme qui fuit la société est souvent un héros. Ses appétits de liberté et de grands espaces les font rêver. Mais il arrive aussi que le rêve tourne mal.

Ainsi Jamie Mays et Bill Houston vont-ils peu à peu vivre leurs pires cauchemars. Lui, ancien marin et délinquant, n’a d’autre horizon que le nomadisme ou la prison. Elle, avec ses deux fillettes, fuit un mariage minable. Ils se rencontrent à bord d’un car Greyhound, en route vers la Pennsylvanie. Ensemble, ils arpentent les quartiers sordides de Pittsburgh et de Chicago, pour échouer à Phoenix, en Arizona. Tandis que l’alcool et la drogue conduisent Jamie à l’hôpital psychiatrique, Bill se livre à un désastreux hold-up qui le fait échouer dans la cellule des condamnés à mort.

« Denis Johnson tire de sa prose enfiévrée des tableaux d’une humanité lacérée et dynamite le fantasme d’innocence des Etats Unis. » (Elisabeth Vust, 24 heures)


J'avais déja été soufflé par "jesus'son", son recueil de nouvelles. Je me demandais ce que ça pouvait donner sur un roman, savoir si l'auteur tenait la distance. Bon, aucun problème.
"Des Anges" , precedemment publié au seuil sous le titre "la débacle des anges", raconte la lente mais inexorable descente aux enfers de deux personnages, Jamie, une mere de deux enfants en rupture et Bill Houston, un défoncé qui des fois a du pognon, et dès fois il en a pas. Ils vont croiser des personnages, des infirmières qui puent l'alcool, des violeurs tout de rouge vêtus, des hallucinés en tout genre, des mystiques urbains, toute un série de types et de nanas à cotés de leurs pompes, innocents ou criminels, la définition de "l'ange" selon Denis Johnson, du moins, à ce que j'ai perçu.

Un grand écrivain, quelque part entre P.K. DIck et Hubert Selby, mais aussi dans la lignée des Raymond Carver ou John Cheever.
J' ai acheté deux autres livres de lui. Je les ai acheté neuf, ce qui m'arrive rarement. Il n'y a pas d'arnaques, ce sont de vrais romans.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum