Un drame affreux chez les tranquilles - Marc Stéphane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un drame affreux chez les tranquilles - Marc Stéphane

Message par edmond Gropl le Sam 22 Nov - 19:31

Un drame affreux chez les « tranquilles »

Et des boyaux du dernier prêtre

Étrangler le dernier des rois !

À Sainte-Anne, incroyablement racontée par Marc Stéphane dans sa Cité des fous, on n'écoute plus les sempiternels refrains des internés, fussent-ils surnommés Voltaire et soumis au régime des « tranquilles ». Et pourtant... une bouteille d'alcool oubliée, un petit écart dans les règles, et vous voilà plongé dans un fait divers horrifique et ahurissant. Le drame affreux qui vous est conté ici, dans une langue verte comme l'absinthe et avec un humour noir comme la nuit de la folie, vous fera passer un délicat frisson le long de l'échine et du cou...

L'arbre vengeur complète avec ce petit volume sa réédition de La cité des fous de Marc Stéphane, un écrivain qu'il est urgent de redécouvrir.







Marc Stépahne, né a St-Etienne en 1870, fut un écrivain réfractaire et vagabond. Ami de Léon Bloy, il publia quelques livres avec des titres tels que " Savants devis et joyeux rythmes d'un buveur de soleil" ou "Aphorismes, boutades et propos subversifs d'un ennemi du peuple et des lois".
Il publia également "Ceux du trimard" et "la cité des fous" ou il relate son internement à Saint Anne avec un style que je qualifierai de vigoureux ( l'auteur est quelquefois comparé à Celine, oui, c'est dans cette veine, c'était peut-être le même genre d'homme, si Céline s'était retrouvé interné en psychiatire, il aurait peut-être ecrit un truc semblable, certainement autant engagé dans le present)

la nouvelle "Un crime affreux chez les tranquilles" est dans la suite de "la cité des fous" (recit). les "tranquilles", par opposition aux "agités" sont les malades passifs, assomés, apathiques, ce qui ne les empêche pas, vous vous en doutez bien, de pouvoir commettre des crimes effroyables. Et là, il s'agit vraiment de cela, d'un crime absolument effroyable surtout si vous êtes comme moi, toujours interessé par les gens bizarres . C'est reellement flippant, surtout que la scène criminelle est juste précédée d'une scène hilarante, un chef d'oeuvre d'humour macabre et de récit de cuite. J'ai éclaté de rire, mais soudain l'horreur survient, et on aurait pu le prévoir,du moins j'aurais pu le prévoir si j'avais été un peu plus attentif, si j'avais moins rigolé ... C'est TERRIFIANT.

Incontestablement, le livre à citer si on veut parler polar, crime et psychiatrie. (par contre, ne jamais le citer si on ne l'a pas lu)

Extrait, la deuxième phrase " Même qu'il faut nécessairement que la prévoyante nature m'ait doté, au ventre de ma mère, d'un cerveau furieusement solide, oui, d'un cerveau pondéré à chaux et à sable, d'une cabèche en ciment armé, quoi! et à l'abri de toute fêmure- d'une substance grise en diament du Cap, comme dit le père Hayme avec son air d'en avoir deux, toujours, et de se fiche de vous sans y toucher- pour que je ne sois point devenu fou sur l'heure, sinon par reflexe, fou et archifou d'épouvante rentrée, irrémédiablement fêlé, timbré, hypocondre, frénétique, lunatique et chabraque, alors surtout que tant d'autres pauvres bougres, pour une moinde commotion, sont demeurés hallucinés pour la vie, hallucinés comme bourriques, hallucinés à ne quitter plus cette bénissable camisole dont je suis, maintenant, le dispensateur tellement généreux

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un drame affreux chez les tranquilles - Marc Stéphane

Message par edmond Gropl le Jeu 27 Nov - 11:42

J'ajoute que ça coute 7 eur., publié à l'arbre vengeur et que c'est u bel objet.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum