Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par stalker le Jeu 23 Oct - 18:05

À Londres, une sage-femme, qui décide d'enquêter sur l'identité d'une adolescente russe décédée alors qu'elle accouchait le soir de Noël, découvre que celle-ci était mêlée à un trafic de prostituées.



En revanche, le bébé a survécu ; une petite fille qu’Anna (Naomi Watts) protègera dorénavant. Au centre de l’histoire se trouve le carnet intime de la jeune prostituée. Elle y raconte son enfance, puis son adolescence qui la voit gagner Londres dans l’espoir d’une vie meilleure. Anna suivra le cheminement de cette fille disparue et se verra elle-même entraînée dans une spirale peuplée d’individus dangereux et d’autant de pièges où sa vie se jouera, ainsi que celle de ses proches et de la petite Christine.

Le jeu d’acteurs est remarquable, tant concernant Naomi Watts que Viggo Mortensen, ainsi que Vincent Cassel dans un rôle de fils véreux. Mortensen y apparaît comme un bloc humain impénétrable et ambiguë. Cronenberg semble avoir adopté ce comédien dans la voie qu’il explore depuis A history of violence (2005), où Mortensen était déjà saisissant.
Quant au film lui-même, on en parlera comme d’une expérience essentiellement nocturne, ou simplement opaque. Le jour et la nuit s’y affrontent à coups de lumières et de couleurs tantôt inoffensives, tantôt douloureuses. Les corps et les visages infusent pour se débattre dans une toile de maître.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par txoa le Jeu 23 Oct - 20:37

Le film est bon, bien meilleur que le précédent de Cronenberg, "history of violence". Je suis d'accord avec toi, Stalker sauf sur un point: le jeu de Vincent Cassel que je trouve...naze. Naze ne va pas te plaire et je comprends. Disons que dans son visage, je souhaiterais trouver plus de deux expressions. Il n'est jamais crédible à un point que j'en ai ressenti un malaise, comme lorsqu'on voit quelqu'un s'enfoncer et qu'on a mal pour lui.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par stalker le Jeu 23 Oct - 22:29

Je ne pense pas que le personnage qu'incarne Cassel dans ce film soit en mesure d'offrir plus de deux expressions. Il est assez limité dans ce rôle (fracassé presque en permanence et doté d'un QI peu enviable). Pour ma part, j'ai oublié que c'était Cassel qui jouait, un peu comme Auteuil dans Caché, de Michael Haneke. Dans les deux cas, la direction d'acteurs est impeccable. On est juste allergiques à certains comédiens, c'est tout, et on n'arrive pas à en démordre. C'est dommage.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par txoa le Ven 24 Oct - 18:59

Que nenni. Je pense que Cassel est très bon dans des rôles physiques. Il était énorme dans la haine, il est, paraît il, très bon dans Mesrine. Mais là, je persiste à ne pas le trouver bon.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par novi le Lun 6 Avr - 14:35

Je viens de voir inopinément History of violence - je ne l'avais pas vu ; l'ayant (mal ) jugé à l'époque pour une pellicule de seconde zone mode tragi-comédie american way of life.

Je le regrette du coup, bien qu'il n'ait effectivement rien à voir avec Eastern promises, sorte de chef d'oeuvre étrange et déroutant ( déroutant étant une définition qui anticipe souvent au terme de chef d'oeuvre à mon avis). Mais ça se voit vite et sans prétentions, définition du bon polar, et les cascades de violences sont époustouflantes, ça préfigurait une certaine maitrise de ce cinéaste à ce niveau.
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par edmond Gropl le Lun 6 Avr - 15:13

novi a écrit: ça préfigurait une certaine maitrise de ce cinéaste à ce niveau.

Ca fait un moment, quand même, que cette maitrise est confirmée.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par novi le Lun 6 Avr - 15:26

edmond Gropl a écrit:
novi a écrit: ça préfigurait une certaine maitrise de ce cinéaste à ce niveau.

Ca fait un moment, quand même, que cette maitrise est confirmée.

Effectivement, mais de revoir ce film déjà relativement ancien et donc avec le recul, fait constater que déjà à l'époque, une génération de consultants-cascadeurs sévissait ( Heat ou Collateral aussi) et qu'un virage dans l'hyper réalisme avait étè pris.

Exemple avec cette mode débile d'une génération de films de montrer des tireurs fous au pistolet vidant des chargeurs avec l'arme sur le coté, à tel point que la nouvelle génération de vrais truands, les jeunes, en avaient pris modéle avec les dégats que l'on connait rubrique faits divers et que ces films nous montrent enfin des fusillades avec des méthodes utilisées dans le militaire, le tir instinctif en doublette, etc ...

Enfin, il me semble mais je vois tous ça avec beaucoup de retard...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par txoa le Jeu 9 Avr - 21:09

Réaliste, history of violence ? Tout le contraire. Mais je sens qu'on va encore s'embrouiller avec Gropl sur ce film alors j'arrête.
Je rappelle à Novi que, comme Loach ou à peu près, Cronenberg fait du cinoche depuis presque 40 piges.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par novi le Jeu 9 Avr - 22:20

Réalisme des cascades... pas de l'histoire, ni du personnage ; quoique ?

Je ne l'avais pas vu avant, donc je l'ai trouvé un peu vieillot comme si je revoyais Heat aujourd'hui...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par Zorba le Jeu 9 Avr - 23:33

Il y a dans ce film une scène d'anthologie (dans les bains turcs) et une fin calamiteuse.
avatar
Zorba

Messages : 36
Date d'inscription : 13/06/2008
Localisation : Une morne plaine, dans le Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par stalker le Jeu 9 Avr - 23:49

Je suis assez d'accord pour la scène dans les bains turcs. C'est une forme de leçon.
En revanche, avec ce genre de film, j'ai tendance à m'écraser en ce qui concerne les défauts éventuels. Cronenberg fait partie de ces réalisateurs dont je prends les films tels qu'ils sont. Chaque ingrédient me semble avoir procédé d'un choix, bon ou moins bon. Il y a des choix, des partis pris, qui donnent un film réussi. Il y a des réalisateurs, comme ça, qui en imposent. Disons qu'ils font la différence.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par novi le Ven 10 Avr - 0:05

En revanche, avec ce genre de film, j'ai tendance à m'écraser en ce qui concerne les défauts éventuels. Cronenberg fait partie de ces réalisateurs dont je prends les films tels qu'ils sont. Chaque ingrédient me semble avoir procédé d'un choix, bon ou moins bon. Il y a des choix, des partis pris, qui donnent un film réussi. Il y a des réalisateurs, comme ça, qui en imposent. Disons qu'ils font la différence.

Merde, un moment d'anthologie grandiose - je déclare étre d'accord mots pour mots avec ce que vient d'écrire Stalker ! Fort même !

Rien à rajouter si ce n'est que je me méfie du film, du bouquin qui plait à tous le monde ; ça ressemble trop au truc gagnant de la ménagére de moins de 35 piges, Paulette et comment qu'elle s'appele déjà la dame qui est passée l'autre jour...

Les défauts, les failles, font partie intégrante d'une oeuvre, ce sont parfois des piments inévitables pour le gout...

Exemple qui me glace le sang , le MP3, l'enregistrement numérique, aujourd'hui on a habitué l'auditeur au son totalement néttoyé au détergent modélisé et en concert, régulierement, il n'est plus capable d'apprécier la légére fausse note bien gommée par le doigt qui améne la belle note ensuite, on supporte plus le buzz de l'amplification à lampes des vieux Fender ou Marshall...la microphonie nécessaire et authentique d'une vraie Telecaster, etc etc ...

@Zorba

Pourquoi calamiteuse la fin ?
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par stalker le Ven 10 Avr - 0:18

Je ne suis pas sûr que Les promesses de l'ombre soit un film qui ait plu à tout le monde. Tout comme History of violence, qui a essuyé de la critique dans tous les sens. Avec ces deux films, Cronenberg s'est engagé sur une autre voix. Il a déçu des adeptes et offusqué des puristes. Mais je crois qu'il s'en tape. Il fait ce qu'il a à faire.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par novi le Ven 10 Avr - 0:36

Je ne suis pas sûr que Les promesses de l'ombre soit un film qui ait plu à tout le monde

Effectivement, je me souviens trés bien de sa sortie, les critiques pleuvaient, surtout sur ce pauvre Cassel et la scéne du sauna...

Je pense qu'il s'agit des mêmes qui ont détesté -Truand - bref les images que véhicule ce genre de pellicule, le truc macho des tatouages, les muscles, le costard-cravate, la rolex et les bagnoles - ce n'est plus politiquement correct de nos jours, on veut du truand loser, de l'acteur qui ressemble à soi même, du Camping, du Chti...


Mais je crois qu'il s'en tape. Il fait ce qu'il a à faire.

Trés belle définition que tout auteur devrait faire sienne, non ?
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par stalker le Ven 10 Avr - 2:19

novi a écrit:Truand
Truands, avec un S, c'est important.
Ce film peut rapidement être rangé dans les films spectaculaires, à cascades et à sang. Trop rapidement.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par txoa le Ven 10 Avr - 17:39

Quel est le rapport entre un truand loser et les chtis, dis moi ? A moins que ce ne soit Jim Thompson qui ait écrit le scénar des chtis.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par stalker le Ven 10 Avr - 18:23

Je ne comprends pas bien ta question.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par txoa le Ven 10 Avr - 20:57

Lis le post précédent de Novi l'Oracle.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par novi le Ven 10 Avr - 21:34

D'autant que "Eastern Promises" n'est pas une histoire de truands losers à mon sens, tout dépendant du sens que l'on veut bien accorder au mot loser...
avatar
novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les promesses de l'ombre - David Cronenberg (2007)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum