Manuel Montano - Prado & Luna (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manuel Montano - Prado & Luna (2007)

Message par stalker le Mer 22 Oct - 0:37



Arrête de tirer cette tronche, Manuel Montano. Ton dessinateur et ton scénariste ne voulaient pas d’un détective privé minable, genre Bogart.
Alors ils ont inventé autre chose. Ils se sont creusé la cervelle pour te donner une autre gueule et te parachuter dans une autre époque, dans d’autres décors et parmi d’autres individus, ou plutôt parmi d’autres créatures, notamment susceptibles de te faire passer le temps, voire de financer ton loyer, ton pain et le carburant de ton scooter.

Marrant, Montano. Attachant, même. Mais sans grand intérêt.
Cet album débute par un rêve complètement barré (comme bien des rêves) et nous annonce cependant la couleur. Ce petit monde est très fantaisiste, tout fait de clair-obscur et de dessins sans prétention ; composé de courts récits (sans queue, ni tête – surtout pas de tête, mais avec l’ombre d’une queue, tout de même) qui se succèdent et dévoilent notre détective sous des jours et des nuits très colorés, distrayants, mais vraiment dispensables.

A feuilleter dans un coin de bibliothèque, à la rigueur.
Gratos, ça ne mange pas de pain.


*


La couverture ci-dessus est l'édition espagnole originale ; Casterman l'a coupée en deux : le Manuel en scooter pour le recto et la catin pour le verso. C'est rigolo.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum