Argemi, Raul - Les morts perdent toujours leurs chaussures (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Argemi, Raul - Les morts perdent toujours leurs chaussures (2007)

Message par Irène A. le Mar 21 Oct - 23:55



Au bout de la Patagonie argentine, sur fond de corruption et de relents de post dictature.

Dans l'Argentine moderne, tout n'est pas rose, surtout au fin fond de nulle part où la vie est déjà naturellement dure. Dans le journal local, on se bat pour ne pas toujours faire les chiens écrasés, et lorsque Sebastiano Murillo se tue en voiture, ses amis journalistes, qui le savaient sur une histoire de corruption ne sont pas convaincus.

Un livre dans lequel, il m'a fallu une cinquantaine de pages pour rentrer. Et puis après la mise en place, tout coule. Des rapports évidents avec Manchette et ses livre barjots. Une époustouflante nuit dans un ravin mêlant journalistes, boys scouts, mafieux et vieux militaires de l'ex dictature, à se tordre de rire.

Raul Argemi connait bien son sujet, et il nous offre un bon polar noir et drôle.


Éléments biographiques
Raúl Argemí est né en 1945 à La Plata en Argentine, dans un milieu ouvrier anarchiste. Homme de théâtre, il entre dans la clandestinité armée en 1969, est arrêté en 1974 et passe une dizaine d'années dans les geôles de la dictature. Libéré, il est un temps journaliste en Patagonie avant de s'exiler en Espagne en 1999. Il a depuis écrit sept romans.
avatar
Irène A.

Messages : 59
Date d'inscription : 17/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum