Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par dahud le Sam 18 Oct - 12:49



Quatrième de couverture:
A quel moment Lester est-il devenu un monstre ? Chassé de chez lui, il erre dans les montagnes comme un charognard guettant ses proies. Ses raisonnements se simplifient, les actes laissent place aux pulsions et ses gestes deviennent ceux d'un animal traqué. Un monologue où se mêlent insultes et sanglots s'élève dans sa grotte peuplée de cadavres ; le grognement à peine humain d'un enfant de Dieu.

"Il est petit, crasseux, mal rasé, une brutalité contenue. Un enfant de Dieu, sans doute comme vous et moi"

Comment parler de ce livre? Je me le demande, je me dis que je manque un peu de recul pour un univers si riche et que j'y reviendrai sûrement plus tard avec les mots que je n'ai pas su trouver en le refermant.

Tout d'abord, je me suis basée sur une traduction de Guillemette Belleteste pour Actes Sud. Une excellente traduction très littéraire avec laquelle on ressent toute la puissance de l'auteur.
Une écriture musicale, poétique mais aussi terriblement crue. Aucun mot de trop, chacun est à sa place, le génie de ce roman est sans doute là. Il raconte la déchéance d'un homme comme vous et moi, qui incapable de payer ses créanciers, perd sa ferme. Il est alors obligé de se réfugier dans une cabane dans des conditions terribles. Peu à peu, sa raison bascule et nous suivons sa déchéance, d'homme brisé à homme meurtrier. Toute sa violence primitive semble "accompagnée" par une nature contemplative. Ici, les bois, les rivières, les montagnes, la forêt deviennent des personnages à part entière. La nature l'accompagne tout au long du roman :" Tandis qu'il s'approchait de la ville, les coqs se mirent à chanter. Peut-être percevaient-ils un fléchissement dans l'obscurité de la nuit que le voyageur ne déchiffrait pas bien qu'il eût les yeux fixés vers l'est. Une certaine fraîcheur de l'air. Partout à travers la campagne endormie ils chantaient et se répondaient les uns aux autres. Maintenant comme autrefois. Ici comme partout ailleurs. L'aube était là quand il se présenta [...]"

Quelques extraits valent mieux que des longs discours:

" A observer ces choses qui émergent d'une matinée par ailleurs silencieuse et champêtre, un homme, devant la porte de la grange. Il est petit, crasseux, mal rasé. Il se déplace dans la balle sèche au milieu de la poussière et des lames de soleil avec une brutalité contenue. Du sang saxon et celte. Un enfant de Dieu, sans doute comme vous et moi. Les guêpes traversent l'échelle de lumière que dessinent les lames de la grange en une succession de moments strobiques, dorés et tremblants entre le noir et le noir, comme des lucioles au plus dense de l'obscurité. L'homme debout les jambes écartées a fait dans l'humus sombre une flaque plus sombre où tourbillonnent une pâle écume et des brins de paille. Reboutonnant son jean, il se déplace le long du mur de la grange, lui-même moiré de lumière, une facétieuse fulgurance dans l'oeil proche de la cloison."

"Il réapparut se débattant, crachant, et se mit à battre l'eau pour rejoindre la rangée de saules qui délimitaient la berge submergée de la rivière. Il ne savait pas nager, mais comment un type comme lui aurait-il pu se noyer? La rage semblait lui tenir lieu de bouée. Une pause dans le cours normal des choses sembla se produire en ce lieu. Regardez-le. On aurait pu dire qu'il était porté par ses semblables, des gens comme vous. Qu'il en avait peuplé le rivage et qu'ils l'appelaient. Une race qui nourrit les estropiés et les fous, qui veut de leur sang mauvais dans son histoire et l'obtient. "

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par stalker le Ven 7 Nov - 10:23

Celui-ci, on vient de me l'offrir.
D'après ce que j'en ai lu ici et ailleurs, j'ai hâte de m'y plonger.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par dahud le Ven 7 Nov - 14:17

Je te le conseille fortement!
Dahud qui avait un peu disparu mais n'est jamais très loin! ;-)

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par edmond Gropl le Ven 7 Nov - 14:34

dahud a écrit:
Dahud qui avait un peu disparu mais n'est jamais très loin! ;-)

C'est un peu le propre du Dahu!

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par dahud le Ven 7 Nov - 21:48

edmond Gropl a écrit:
dahud a écrit:
Dahud qui avait un peu disparu mais n'est jamais très loin! ;-)

C'est un peu le propre du Dahu!
Zut, je suis démasquée!

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par stalker le Mar 16 Déc - 20:51

Ce roman est un choc, à différents niveaux.
Je n'avais jamais lu cet auteur. Je ne répèterai pas ce qu'en dit Dahud, mais dès les 30 premières pages, je me suis retrouvé immergé complètement dans un corps d'écriture qui combine à la perfection le fond et la forme. C'est un univers intime, propre, radicalement personnel. Redoutable.

L'écriture est d'une audace incroyable. Je suppose qu'elle est révoltante.
Je vais me faire l'intégrale de cet auteur, tranquillement. Je pense qu'il faut le savourer, l'ingérer à petites doses. Une grosse claque dans la tête et le ventre, mais qui s'étire sur des semaines ou des mois.

Le problème, avec cet auteur, c'est qu'il rend tiède tout ce qu'on peut lire alentour. Il est dangereux.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par suttree le Sam 24 Jan - 18:40

Mc Carthy est cet immense écrivain, avec une puissance évocatrice qui vous broie les tripes.
Familier de Faulkner, il en a pressé le style jusqu'à la douleur pour naître et devenir.

suttree

Messages : 69
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par dahud le Ven 30 Jan - 20:10

stalker a écrit:
Je vais me faire l'intégrale de cet auteur, tranquillement. Je pense qu'il faut le savourer, l'ingérer à petites doses. Une grosse claque dans la tête et le ventre, mais qui s'étire sur des semaines ou des mois.

Le problème, avec cet auteur, c'est qu'il rend tiède tout ce qu'on peut lire alentour. Il est dangereux.
Je partage totalement cet avis, dur de trouver une lecture après ça. J'ai fini il y a peu La Route et c'est confirmé, cet auteur est vraiment un génie. Ça fait longtemps qu'un auteur ne m'avait pas secouée à ce point là. Je me demande même comment j'ai pu ne pas le lire avant.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par stalker le Sam 31 Jan - 5:56

Oh, Dahud est ressortie des bois.

J'aime savoir que d'autres auteurs existent, susceptibles de bouleverser notre vision des choses de cette façon. McCarthy, comme Manchette, ou Carver, ou Bukowski, ou Harrison, dans des registres différents. J'espère bien en découvrir jusqu'à ce que la mort menace.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par txoa le Sam 31 Jan - 20:34

Essayez "seul le silence" de R.J Ellory. S'il vous plait.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par stalker le Sam 31 Jan - 20:43

J'en ai entendu beaucoup de bien ces derniers temps.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par dahud le Dim 1 Fév - 20:50

stalker a écrit:Oh, Dahud est ressortie des bois.

oui, je croule littéralement sous le travail et j'ai tendance à me faire de plus en plus rare.
Pour "seul le silence", je note. Ça sera pas pour tout de suite car j'ai un peu abusé sur l'achat de bouquin ce mois-ci et il faut déjà que je lise ceux-là. Mais dès que ma pile diminue un peu, j'y jetterai un coup d'œil. ;-)

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par txoa le Dim 7 Nov - 20:36

C'est drôle, je pensais que ce roman que je voulais lire depuis longtemps traitait d'un enfant sauvage. Est ce une de mes obsessions professionnelles en plus du titre et de la couverture ?
Non, ce n'est pas ça, le roman suit les tribulations terribles d'un jeune homme tout en pulsions, un homme qui n'a pas accès au symbolique et si peu à la parole. Tout en lui devient acte. Un peu comme un enfant, au final. Je ne m'étais pas tout à fait trompé alors.
C'est drôle, j'ai vu ce bouquin, écrit au début des 70's, comme une métaphore des USA à la fois forte parce que surarmée et si prompte à obéir à ses pulsions collectives belliqueuses. Je ne suis pas sûr que ce fut l'objectif de Mc Carthy.
Ce dernier est un écrivain extraordinaire, je le savais déjà mais chacune de ses lectures est une merveille. Nul autre que lui ne sait transcender la place de l'Homme au coeur de la nature (pas celle de Yann Arthus Bertrand). Ou comment faire de la poésie en évoquant un serial killer...

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de Dieu - Cormac McCarthy

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum