Tardi / Manchette - Le petit bleu de la côte ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tardi / Manchette - Le petit bleu de la côte ouest

Message par stalker le Lun 9 Juin - 10:26



Cette adaptation du roman de Jean-Patrick Manchette (écrit en 1976) s'ouvre par ces mots de l'auteur : Rions encore une fois des feuillistes qui affirment sempiternellement de tel ou tel ouvrage qu'il est davantage qu'un "roman policier". Le roman noir, grandes têtes molles, ne vous a pas attendus pour se faire une stature que la plupart des écoles romanesques de ce siècle ont échoué à atteindre.

Que reste-t-il donc du roman ainsi adapté par Tardi et transposé dans des pages à cases noir & blanc et à bulles ? Un nouveau corps, de toute évidence ; un regard posé sur le récit sous un angle neuf ; un regard qui s'engage à respecter l'intégrité du propos tout en y prélevant des échantillons saillants.

Les répliques ont l'air d'avoir été prélevées à la pince à épiler, tandis que le reste du corps du roman se retrouve investi par la plume et l'encre noir, restitué fidèlement, mais interprété par Tardi. C'est un regard jeté sur l'oeuvre qui rend une excroissance possible de l'oeuvre elle-même, tout comme Tardi a su le faire auparavant des récits de Léo Mallet et de son personnage Nestor Burma. Une transposition, ou plutôt une proposition. On peut tout autant dire que Manchette vient d'investir ici l'univers de Tardi que l'inverse.

On ne peut pas en dire autant de la tentative d'adaptation du roman par Jacques Deray et Alain Delon (en 1980), intitulée Trois hommes à abattre, qui passe complètement à côté de l'oeuvre initiale pour en restituer une espèce d'assemblage de résidus informes et lisses.

Je connais des amateurs de BD qui n'ont jamais lu Manchette et des lecteurs de Manchette qui esquivent le rayon BD. C'est une rencontre périlleuse, d'autant que les lecteurs du romancier ne pourront s'empêcher de chercher Manchette à travers Tardi, tout comme on exige souvent d'une adaptation cinématographique qu'elle nous restitue les romans sur des écrans - qu'elle nous les copie-colle, même. Mais, en persistant dans cette vaine attente, c'est à côté de l'oeuvre de Tardi qu'on risquerait de passer.

(Les Humanoïdes Associés - 2005)

*

Des chroniques du roman sont lisibles ici :

http://www.polarnoir.fr/livre.php?livre=liv205
http://www.rayonpolar.com/Polars/Livres.php?table=m

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tardi / Manchette - Le petit bleu de la côte ouest

Message par Irène A. le Mar 11 Nov - 23:08

stalker a écrit:

Les répliques ont l'air d'avoir été prélevées à la pince à épiler, tandis que le reste du corps du roman se retrouve investi par la plume et l'encre noir, restitué fidèlement, mais interprété par Tardi. C'est un regard jeté sur l'oeuvre qui rend une excroissance possible de l'oeuvre elle-même, tout comme Tardi a su le faire auparavant des récits de Léo Mallet et de son personnage Nestor Burma. Une transposition, ou plutôt une proposition. On peut tout autant dire que Manchette vient d'investir ici l'univers de Tardi que l'inverse.
(Les Humanoïdes Associés - 2005)

Relu ce week-end.

Une très bonne adaptation, une BD limpide et une invitation à (re)lire Manchette.

Irène A.

Messages : 59
Date d'inscription : 17/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum