La fille de Monaco - Anne Fontaine (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fille de Monaco - Anne Fontaine (2008)

Message par limbes le Mar 23 Sep - 1:30

Un avocat parisien (F. Luchini) se rend à Monaco pour assurer la défense d’une femme qui a tué un homme russe, gravitant semble-t-il dans un milieu mafieux. Vu le contexte, on lui adjoint un garde du corps (R. Zem), chargé d’assurer sa protection. Il aura beau établir des périmètres sécurisés, il n’empêchera pas la rencontre entre cet homme et le petit grain de sable du film, une fille du coin, présentatrice de la météo sur une chaîne locale (L. Bourgoin), un genre de fille au charme vaguement vénéneux, malgré sa blondeur et ses attitudes de cagole du Sud (telle qu’on l’imagine, je ne l’ai jamais vraiment rencontrée, la cagole du Sud).

On assiste alors à une sorte d’éblouissement, de captation, puis de décrépitude de cet avocat, habitué des mots bien tournés et du sexe dérisoire, devant la splendeur et la candeur gentiment perverse de ce corps de fille, sous l’œil presque impassible de l’agent de sécurité.
Il s’agit de deux mondes qui se percutent ; de corps qui se confrontent aussi : le corps-machine strict et impavide du garde du corps, le corps mou et négligé du chantre des mots, le corps-outil et écrin resplendissant de la fille qui veut arriver (où ?).



Le tout dans cette ville-décor qui donne l’impression de ne pas exister en vrai.

La perturbation inquiétante de la première partie du film laisse place, à mon goût, à une seconde partie disons un peu réductrice, ou trop hâtive ; comme si Anne Fontaine s’était sentie obligé de régler leur sort à ses personnages, sans les laisser aller vraiment jusqu’au bout. Il m’a semblé que la tension n’était pas maintenue, qu’on n’était pas sur le fil, au bord de l’asphyxie, comme dans Nettoyage à sec par exemple.
J’ai trouvé ça dommage, et peut-être aussi le fait que le plaisir charnel suprême que découvre l’avocat avec la présentatrice est essentiellement dit, par des phrases, par l’avocat. On veut bien le croire, bien sûr, mais il m’a semblé que c’était un peu facile, un peu comme si le cinéma s’amputait du pouvoir formidable qu’il a par rapport aux livres, donner à voir, à sentir, plutôt que dire. D’autant qu’il est bien question ici du glissement d’ un érotisme verbal, à un érotisme plus directement relié à l’animalité des corps.
Peut-être qu’on considère alors que la seule beauté de la jeune femme suffit.

Après coup je me demande si on n’est pas, dans ce film, comme dans un théâtre.
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fille de Monaco - Anne Fontaine (2008)

Message par stalker le Ven 20 Mar - 3:45

Je viens de regarder le film et de relire ta chronique, Limbes.
Dans le sens où tu abordes le film, je comprends cette perte de tension dont tu parles. Mais je me demande si dès le départ, le film ne nous invite pas à choisir un point de vue : celui de l'avocat, incarné par Fabrice Luchini, ou bien celui de son garde du corps, Roschdy Zem. J'ai dû choisir le second, car cette tension je l'ai vraiment sentie de ce point de vue là, précisément tapie derrière la statue qu'il incarne, au départ insignifiante, puis peu à peu accentuée, manifeste, et poussée à bout. Mais le tout de façon presque muette (presque), bien qu'ultra-violente, à mon sens. Un vrai volcan, en fait. Comme une violence sereine, ou tue. Voilée au point de ne pas montrer une certaine scène (l'impact) que n'importe quel autre film aurait montrée.
Je pense que Luchini, la marionnette, est un piège. Et Louise Bourgoin un ustensile obscène qu'on brandit sous son nez. Une histoire désastreuse, un théâtre humain déplorable. Tout ça pour maintenir à l'arrière plan le personnage central, à mon avis : Roschdy Zem.

Mais cette différence de point de vue n'empêche pas que la deuxième partie aille effectivement un peu trop vite. Je ne serais pas étonné qu'il y ait eu de la grosse coupe au montage. Il manque de toutes petites transitions.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum