Wallander Innan Frosten (Avant le gel) - Kjell-Åke Andersson (2005)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wallander Innan Frosten (Avant le gel) - Kjell-Åke Andersson (2005)

Message par Varg le Lun 22 Sep - 18:18



Le personnage de Mankell, Kurt Wallander, inspire de nombreuses adaptations - certes télévisées - ainsi que les toujours nombreux messages dans ma boite courriel pour me faire remarquer - parfois de façon chantante et imagée - que je n'ai décidemment rien compris à son œuvre gigantesque. Brrrr...

Après la mise en images des huit romans initiaux dès 1994 (avec Rolf Lassgård dans le rôle du flic scanien) une nouvelle série a vu le jour en 2005 (diffusée en mai 2008 sur Paris Première, une chaine de la TNT), celle-ci inspirée par les personnages de Mankell (à l'exception du premier épisode qui est l'adaptation du roman dans lequel était introduite, la fille de Wallander, Linda, comme personnage principal). 13 nouveaux épisodes en langue suédoise sont d'ores et déjà mis en chantier à Ystad tandis que la BBC produit dans le même temps une nouvelle adaptation de trois des romans initiaux, avec Kenneth Brannagh dans le rôle phare. Ouf...

Je parle donc ici de la série de 2005, avec Krister Henriksson dans le rôle de Wallander et Johanna Sällström dans celui de Linda. Comme je le signalais sur le Vent sombre, j'ai profité du changement d'équipe dans Avant le gel pour ne plus lire Mankell et, apparemment, ce dernier en a profité - fortune faite - pour arrêter d'écrire du polar... Mais il est dit qu'il participe de très près à l'élaboration des scripts de la série dont il est question.

Les épisodes durent une heure et demie - format inhabituel et très européen - et obéissent à un schéma assez constant, ce qui est la loi du genre serial, si l'on excepte bien sûr l'Everest que représente The Wire de David Simon et Ed Burns (2002-2008 sur HBO). Un (ou plusieurs) crime(s) mystérieux (spectaculaires et horribles, nous sommes quand même dans le prolongement de Mankell qui adore plutôt cela) qui seront résolus dans le temps imparti, un ou plusieurs fil(s) rouge(s) (ici les relations difficiles entre le père et la fille, l'histoire d'amour entre la fille et son coéquipier, l'ambiance du commissariat) qui permettent aux spectateurs de retrouver leurs marques d'un épisode à l'autre. Rien de bien original donc par rapport à nos PJ, Boulevard du Palais ou autres productions...

L'avantage par rapport à un roman de Mankell - où Wallander occupe 95% de l'espace - est qu'on ne peut pas décemment laisser aussi longtemps à l'écran son personnage, dépressif et mortellement ennuyeux. D'où le développement d'autres caractères, d'autres situations, même si tout ceci est très formaté, très archétypé. Les états d'âmes de Wallander sont relégués en fond d'histoire mais restent suffisamment présents pour que les fans continuent de se pâmer. Ceux de Linda, plus "modernes", prennent le devant de la scène et sont un peu plus intéressants puisqu'il s'agit de l'émancipation d'une jeune femme. En un sens et à mes yeux, la série est beaucoup plus dynamique et donc meilleure que l'œuvre écrite, ce qui est un cas de figure inédit pour moi qui a tendance à préférer le livre.

A part cela, on ne voit toujours pas grand chose de la vie, mais c'est une tradition chez Mankell. Apparemment, les épisodes en cours de tournage tenteraient de remédier à cet aspect.

Restent donc les incarnations des personnages ainsi que les histoires racontées. Le casting me semble tout à fait correspondre à l'esprit des personnages mankelliens mais il est vrai qu'à l'exception de Wallander, Linda et Stefan, il s'agit de seconds rôles peu étoffés.

Dans Innan Frosten (Avant le gel ), une secte guidée par un ancien membre de la congrégation du Révérend Jim Jones s'en prend à tout ceux qui enfreignent la loi divine. Scènes plutôt violentes d'exécution, camionnette bourrée de deux tonnes d'explosifs ! (pour nous rappeler que Nobel était suédois sans doute) mais le macadam de la route tiendra le coup (ahahah !). Je reste toujours prodigieusement énervé par ce contraste entre une Scanie paysanne comme peuvent l'être la Lozère ou la Nièvre (ou la Creuse !) et ces grands meurtriers qui viennent y écharper puis se faire attraper par la courageuse brigade de police d'Ystad...

Seul intérêt de ce premier épisode, l'entrée en scène de Linda, ses démêlés avec Kurt et sa relation avec sa meilleure amie chez qui elle va loger et qui se trouve être liée à l'affaire (tout tombe toujours à pic chez Mankell).

Dans Byfånen (L'idiot du village), deuxième épisode mis en scène cette fois-ci par Jørn Faurschou, un simple d'esprit armé d'une bombe se fait remettre de l'argent dans une banque d'Ystad mais il meurt en tentant d'arrêter sa machine infernale. Linda - qui a de qui tenir - pense tout de suite que cet incident est un meurtre dissimulé mais qui avait intérêt à tuer l'idiot du village ?

Le rythme de croisière est désormais pris et on peut ou non suivre une histoire pleine de rebondissements mais finalement encore moins intéressante que le premier volet. La réalisation de Faurschou n'est pas toujours d'une très grande sobriété, compensant trop souvent la platitude de ses plans par une caméra toujours en mouvement qui peut provoquer chez le spectateur spasmes involontaires de l'estomac ou profonde lassitude.

Le troisième épisode Bröderna (Frères) est une très mankellienne affaire de vengeance, très trash. Un groupe de trois tueurs profitent de manœuvres militaires à Ystad pour torturer et tuer de façon particulièrement sadique un certain nombre de personnes, dont le premier amour de Kurt...

Le cinquième épisode Afrikanen (L'africain) est un peu plus intéressant car abordant le problème du néo-nazisme suédois et du racisme scandinave en général, atténué cependant par le fait que le principal vecteur de cette nauséabonde idéologie est un demeuré sorti de l'hôpital psychiatrique.

Pas meilleur et pas pire que le brouet habituel servi par les chaines.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum