ADG: portrait de femme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ADG: portrait de femme.

Message par Replay le Lun 22 Sep - 17:31

Nicole, un boudin extra-loucheur, essuyait ses carreaux en entrant dans ce bistrot où, elle s'en gaffait, elle devait argougner du micheton.
[...]Même si sa gueule était d'une tarderie immense à cause de l'oeil qui jouait au billard pendant que l'autre comptait les points, Nicole avait un corps godant. Surtout qu'avec la nouvelle mode, elle le dissimulait à peine sous un short extra court, sans oublier le collant foncé qui ajoutait à l'équivoque de l'ensemble, à peine camouflé par le manteau maxi.
[...] Vous savez, comme on dit : oh, elle, c'est une bonne fille... Instantané, ça évoque des images champêtres, la bergère qui se fait limer dans le tas de foin, "si tu ne m'aimes pas c'est moi qui t'aimerons" et tous clichés hussardiens de bonniches aux joues de pommes d'api explorées dans les "pays-bas" pendant qu'elles serpillent des carrelages. Nicole, c'était du blot pareil au même. Elle aimait , jeunette, rendre service aux génitoires encombrées, et de l'amateurisme à la vénalité, il n'y a qu'un pas, les champions de ski vous l'affirmeront.
Le pire, aux yeux des connaisseurs, c'est qu'elle bossait seule, gentille, essoreuse de bourses plutôt amicales, ayant gardé le côté artisanal qui ôtait beaucoup au lubrique de la chose. Les Panadeux p 40, Série Noire
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par zero le Lun 22 Sep - 17:49

C'est comme ça tout du long ?
Je n'ai rien contre l'argot mais c'est pas un peu trop ? C'est juste une impression bien sûr, mais ça fait un peu "forcé".
Cela dit tu m'as donné envie de lire ADG, pour vérifier.
avatar
zero

Messages : 71
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par stalker le Lun 22 Sep - 17:55

J'ai interrompu la lecture d'un ADG pour les raisons que tu donnes, Zero (Joujoux sur le caillou). Cet argotique est le propre de bon nombre de Série Noire, aussi. Disons qu'en les commençant, il ne faut pas se trouver dans une recherche personnelle, je pense, mais plutôt être prêt à prendre l'oeuvre, son écriture, pour ce qu'elles sont et pour la façon dont l'auteur (et le genre) les a formulées.


Dernière édition par stalker le Lun 22 Sep - 18:08, édité 1 fois
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par Replay le Lun 22 Sep - 18:06

J'ai lu :
La Marche Truque, les Trois Badours , Notre frère qui êtes odieux, Je suis un roman noir, le Grand Môme , Juste un rigolo, Pour venger pépère , On n'est pas des chiens ; Kangouroad movie, J'ai déjà donné, et c'est celui là, Les panadeux, qui est le plus chargé en argot. Faut aimer. Moi, moyen quand il y en a trop.

Mon préféré, c'est "Pour venger pépère".
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par zero le Lun 22 Sep - 18:08

Je viens de voir que j'ai "On n'est pas des chiens" d'ADG. Je ne sais pas s'il est dans le même genre, je verrai ça.
J'ai peu lu de Série Noire, mais pour l'instant je ne suis pas trop tombé sur ce genre de texte, très argotique.
En soit ça ne me dérange pas trop, c'est plutôt, dans l'exemple de Replay, la quantité qui m'a un peu indisposé.

Edition : Bon en fait replay, tu réponds à mes questions.
avatar
zero

Messages : 71
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par Replay le Lun 22 Sep - 19:08

Ah, oui, tu vas voir, dans "on est pas des chiens", il y a des envolées de lyrisme carrément racistes envers les gitans.

Mon problème avec ADG: c'est un type d'extrème droite et un écrivain de polars que j'aime bien. Je lis ses livres, mais je ne les achète pas. Je ne sais même pas à qui va le fric (à sa veuve ? aux orphelins du Front National ?) Donc, je les emprunte à la bibliothèque, je les lis en magasin ou on me les offre (rebuts de service de presse pour le dernier) C'est hypocrite et bonne conscience par devant dans la mesure où pour que je les lise, il faut bien que commerce se fasse d'une façon ou d'une autre, mais je ne veux pas payer pour un collaborateur de Minute.
Quand ses premiers livres ont paru, on croyait que c'était Queneau qui écrivait sous un pseudo. Il y a quand même une marge, mais bon. Pour venger Pépère a une sacrée tenue, tout de même, dans le genre polar français de droite. (il y en a très peu à droite, (ou pire) des polars, et ça vaut le coup de le lire rien que pour voir...

Sinon, Les trois badours a été écrit en trois jours. Chapeau aussi.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par zero le Lun 22 Sep - 19:19

Je comprends ton cas de conscience, j'avais acheté le bouquin d'occase donc j'ai donné mon argent à un bouquiniste, je suis sauf.
Merci pour la biographie rapide, maintenant je saurai au moins à quoi m'attendre.
avatar
zero

Messages : 71
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par edmond Gropl le Mar 23 Sep - 22:29

On pourrait croire qu'ADG s'approprie un argot qui ne lui appartient pas, mais je croie que ce serait une erreur, ça parle encore un peu comme ça chez les forains, ce qu'ADG fut, il me semble.

Il est pour moi un grand du polar français (Replay, il te manque "la nuit des grand chiens malades", rien que ce titre, fabuleux). Je cherche chez quel auteur on trouve autant de noirceur et de cynisme (derrière un comique tres "cinéma muet)que l'ADG des "trois badours", peut-être dans la série des "Luj Inferman" de Siniac.

En tout cas, ADG, L'anti politiquement correct?
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: ADG: portrait de femme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum