Editions L'Olibrius Céleste

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par novi le Mer 4 Fév - 23:42

On est une maison d'édition associative, je pense qu'il faut pas l'oublier non plus. Je sais pas vraiment si on peut nous comparer à des DRH car on est des bénévoles (tout le personnel)

Oui, il faut relativiser un propos, une réflexion qui ne peut s"appliquer que globablement et ne concerne donc pas forcément des cas particuliers.

On parle de modes de fonctionnement en forme de dérives sociétales, ceux que l'on constate ci et là.....et l'on se doute bien qu'une association n'emploie guére de directeurs de collections formatés.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par edmond Gropl le Mer 4 Fév - 23:48

Je conteste pas l'honneteté et la compétence de Dahud, c'est juste que la méthode ne me convient pas. Ceci dit, j'acheterai peut-être le recueil. Une fois que je saurais de quoi il s'agit, j'enverrai peut-être un truc, mais pas à l'aveuglette.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par novi le Mer 4 Fév - 23:53

PS à l'attention de Novi : si tu prenais le temps de regrouper tous les messages critiques à l'égard du monde de l'édition que tu as pu semer sur des forums depuis 6 mois, tu obtiendrais probablement la matière d'un roman subversif efficace (il suffirait simplement de les reformuler un peu et de corriger les 65 millions de fautes d'orthographe que tu y as laissées).

Que voulez vous, il faut croire que l'incroyable soumission de l'intervenant de base du web actuel, n'a pas encore réussie à déteindre sur moi.

Les dix commandements de base pour étre un forumeur politiquement correct, consensuel tu seras, peu sur toi tu diras, conformiste tu t'essaieras, dans le systéme tu t"inséreras, toujours tu congratuleras, de violence et de sincérité dans les idées,tu t'abstiendras.... et je dois en oublier !

Nenfin, vous trouvez que les forums ont essaimé, vous ?

Moi je les vois en chute libre et au moins dans une entreprise avec des cadres, mêmes formatés, on aurait déja procéder à un survey program, non ?

Ca me rappelle la fantastique épopée des radios libres, tout ça d'ailleurs....

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par stalker le Mer 4 Fév - 23:56

Ta seule présence sur un forum, Novi, fait déjà de ce forum une exception.
Au sujet de certains des commandements que tu critiques, je suis d'accord avec toi.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Jeu 5 Fév - 0:06

stalker a écrit:Et dire que Dahud demande simplement à des auteurs motivés d'adresser leurs textes par voie de mail, ce n'est pas si compliqué. D'ordinaire, on exige des impressions papiers et tout un tas de formalités annexes, voire un chèque de 5 ou 7 euros pour les frais de dossier. La démarche est rapide, il suffit de retenir sa respiration en l'effectuant, si on a des réticences. Je comprends mieux ces réticences lorsqu'il s'agit d'un roman, d'un manuscrit qu'on envoie spontanément par la Poste (la démarche d'un demandeur d'emploi, en quelque sorte, oui c'est tout à fait comparable).

C'est une des raisons principales pour laquelle on a choisit l'envoi par mail, sachant que ça ne coûte aucun frais, c'est plus facile pour les auteurs de participer. ;-)
Je comprends très bien la méfiance de certains auteurs, je suis auteur moi-même et je me retrouve souvent à votre place. Mais là, je pense que vous vous trompez de cible. Toute la maison repose sur le volontariat, seul les auteurs et illustrateurs sont rémunérés car on pense que c'est normal et que l'on défend ces droits (c'est pas le cas de tout le monde). La participation est totalement gratuite, pas de droits d'inscription etc comme l'a dit Stalker. Mais moi, je ne perçois rien du tout donc mon seul but est de faire découvrir des auteurs. Après le bénévolat implique que nous avons nécessairement d'autres activités à côté pour vivre et donc pas forcément le temps de chercher le "bon auteur" sur le net. Nous facilitons donc la tâche en rendant tout gratuit mais on ne peut pas faire de miracle non plus.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par edmond Gropl le Jeu 5 Fév - 10:38

Oui, mais qu'est-ce qui emprecherait, en ce qui me concerne, à supposer qu'un de mes textes t'interesse (ce dont je ne peux présumer puisque je n'ai aucune idée de vos goûts) que tu me dises "ah, c'est bien, j'ai envie de l'éditer). Là, tu mets en balance d'une part cet estimable désir d'éditer, d'autres part la nécéssité pour l'aspirant à la sélection de se soummetre à un procédé classique (envoyez des textes, on sélectionnera) dont on peut penser, au vu des nombreux forums d'écrivains et de nouvelles en ligne, qu'internet aurait souligné l'obsolescence. (bon je sais, je chipote)

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Jeu 5 Fév - 12:55

edmond Gropl a écrit:Oui, mais qu'est-ce qui emprecherait, en ce qui me concerne, à supposer qu'un de mes textes t'interesse (ce dont je ne peux présumer puisque je n'ai aucune idée de vos goûts) que tu me dises "ah, c'est bien, j'ai envie de l'éditer). Là, tu mets en balance d'une part cet estimable désir d'éditer, d'autres part la nécéssité pour l'aspirant à la sélection de se soummetre à un procédé classique (envoyez des textes, on sélectionnera) dont on peut penser, au vu des nombreux forums d'écrivains et de nouvelles en ligne, qu'internet aurait souligné l'obsolescence. (bon je sais, je chipote)
Ben pour moi, c'est simple, si je le fais pour toi, je le fais pour tous les autres et vu le nombre de textes qu'il y a sur le net, j'ai pas fini. Je vois pas pourquoi j'accepterais de faire cela alors que d'autres sont passés par la voie de soumission normale. C'est une anthologie à plusieurs auteurs, les réponses ne seront données qu'après la deadline et on attend d'avoir tous les textes pour prendre une décision finale. Cela veut dire que certains auteurs (les plus rapides à soumettre) attendent déjà depuis quelques mois leurs réponses et moi je dirais à quelqu'un : "j'ai lu ton texte, il est bon, envois-le, je le prends!" ? Surtout que je ne peux prendre de décision avant d'avoir lu l'ensemble des textes donc ça serait malhonnête pour moi de dire ça, sachant que si ça se trouve le texte ne sera pas sélectionné (y a qu'une seule anthologie polaroïde donc on est forcément limité dans le nombre de textes, ça joue aussi)

Pour une réponse plus personnelle de ce que je pense en tant qu'auteur: si tu attends qu'un éditeur débarque sur un site ou un forum et tombe par hasard sur tes textes pour être édité, ce n'est pas à mon avis, une méthode très fructueuse. Les chasseurs de tête dans l'édition, j'y crois pas trop. A moins que tu arrives à faire un méga buzz sur un sujet racoleur, tes textes risquent bien de rester perdu dans la masse. Le problème c'est justement que tout le monde et n'importe qui peut publier sur le net. Pour une publication papier, on te demandera un peu plus d'investissement que cela.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par novi le Jeu 5 Fév - 13:54

C'est bien tout le probléme à mon avis, que vous soulevez là sans le vouloir peut étre....

A mon sens, il suffit de comparer pour un nouvel auteur, les chiffres de la vente en ligne, avec ce qu'il aurait pu faire chez un éditeur, même un gros ( l'exemple connu de bouquins ayant fait l'objet d'un beau lancement chez Flammarion ou Gallimart et un flop en rayon, l'histoire du "chauffeur de limousine" et ses 300 ventes, quand certains autoédités font du 1000 exemplaires vendus ).

Les éditeurs peuvent donc comme vous dites, continuer à faire leurs 35 heures et se contenter de recevoir des manuscrits papiers en plus. Entre prospecter, chercher,fouiner en recherche d'inédit et se contenter de ce qui arrive par la poste, le travail est sans commune mesure certes.

Aprés, il faut déja étre capable d'aller au contact ( les français et la fonction commerciale, ça fait deux souvent).

Les scoops d'auteurs aussi, peut étre, ont de l'avenir lorsqu'elles ont la capacité à présenter un mouvement en marche, une mouvance inédite. Là où l'auto-édité solitaire va stagner à un moment, le collectif peut étre gagnant.

Excusez cette apparté rebondissante sur votre propos, mais dans le marasme actuel, nous cherchons tous plus ou moins ouvertement ( ou lourdement comme moi ), la lumiére !

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par edmond Gropl le Jeu 5 Fév - 15:09

[quote="dahud"]
edmond Gropl a écrit:

Pour une réponse plus personnelle de ce que je pense en tant qu'auteur: si tu attends qu'un éditeur débarque sur un site ou un forum et tombe par hasard sur tes textes pour être édité, ce n'est pas à mon avis, une méthode très fructueuse. Les chasseurs de tête dans l'édition, j'y crois pas trop. A moins que tu arrives à faire un méga buzz sur un sujet racoleur, tes textes risquent bien de rester perdu dans la masse. Le problème c'est justement que tout le monde et n'importe qui peut publier sur le net. Pour une publication papier, on te demandera un peu plus d'investissement que cela.

Non, pas forcement.
Dans ma vie j'ai envoyé 4 manuscrits, deux ont étés publiés mais j'avais vraiment réfléchi a ce qui pouvait me lier à l'éditeur, j'ai appris à les connaitre avant de leur soumettre quelque chose.
Sur les deux derniers, c'est un echec, l'editeur ne cesse de me faire dire par personne interposée qu'il est interessé mais c'est au point mort depuis un an.

Mais je sais que si j'étais éditeur, ça peut arriver, c'est une manière que je juge honorable de perdre de l'argent, j'ai lu quelques textes sur le net qu'il me plairait d'éditer, le genre de texte ou l'auteur s'est suffisemment investi pour que l'éditeur prenne le relais, au niveau investissement.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par stalker le Jeu 5 Fév - 18:12

edmond Gropl a écrit:(...)
Dans ma vie j'ai envoyé 4 manuscrits, deux ont étés publiés mais j'avais vraiment réfléchi a ce qui pouvait me lier à l'éditeur, j'ai appris à les connaitre avant de leur soumettre quelque chose.
(...)

C'est déjà une forme d'investissement d'étudier ainsi les exigences ou les attentes d'un éditeur. La méthode que tu exposes s'oppose à celle, assez courante, qui consiste à envoyer 20 ou 30 manuscrits par la Poste à autant d'éditeurs, spontanément, parfois un peu à l'aveuglette, pour multiplier les chances d'être édité.
Les locaux d'éditeurs sont envahis de piles de manuscrits vertigineuses qui tiennent debout par miracle. Il n'est pas rare de lire ou d'entendre dire que les éditions qui résultent d'un envoi postal spontané représentent un pourcentage dérisoire. Si ce n'est pas décourageant, disons que c'est hasardeux. Nous jetons des bouteilles à la mer et les fonds sous-marins sont jonchés de bouteilles cassées.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par stalker le Jeu 5 Fév - 18:18

Je sors un peu du sujet, mais je pense aussi que tout ce qu'on écrit n'est pas forcément publiable. Si certains auteurs eux-mêmes étaient plus exigeants, plus sélectifs à l'égard de leur propre travail, les éditeurs recevraient moins de manuscrits. Ce n'est pas parce qu'on a sorti un roman une fois, ou deux fois, que tout ce qu'on va écrire ensuite est forcément valable.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par novi le Jeu 5 Fév - 18:56

stalker a écrit:Je sors un peu du sujet, mais je pense aussi que tout ce qu'on écrit n'est pas forcément publiable. Si certains auteurs eux-mêmes étaient plus exigeants, plus sélectifs à l'égard de leur propre travail, les éditeurs recevraient moins de manuscrits. Ce n'est pas parce qu'on a sorti un roman une fois, ou deux fois, que tout ce qu'on va écrire ensuite est forcément valable.

Plus profond que l'on pourrait croire "çà" , d'avoir fréquenter fort courtement un forum d'auteurs m'a permis de mieux cerner la concurrence (pour en rire), le tout venant toujours.

Peu sont partis avec un projet, une mission, un apostolat ! Enfin je n'en ai entendu aucun excepté un, dire qu'il avait une saga toute faite dans sa tête.

Alors je me dis que cela doit drôlement compliquer la tache d'un éditeur, cette difficulté à cerner à qui l'on à affaire.

Bien sur, ceusses qui démarrent la hasardeuse aventure avec un inspecteur, un détective comme personnage fétiche, risquent moins de s'égarer ( comme Villiers et son SAS ).

Mais c'est clair que la méthode Groplienne est au moins cohérente, parce qu'enfin, étre édité par n'importe qui, entouré au catalogue par n'importe quoi (le probléme récurrent de l'auto édition où tout se cotoie allégrement).......ya t'il un intérèt à cela, hormis le fait de pouvoir dire qu'on est un écrivain publié.

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par stalker le Jeu 5 Fév - 19:35

novi a écrit:

Plus profond que l'on pourrait croire "çà" , d'avoir fréquenter fort courtement un forum d'auteurs m'a permis de mieux cerner la concurrence (pour en rire), le tout venant toujours.


Tu n'as fait que rire ? Systématiquement ? Sans aucune exception ?
Jamais un seul de ces auteurs qui courent les forums n'est parvenu à te foutre des baffes dans la tronche par la qualité de leur écriture ? Personnellement, j'ai pris quelques grosses baffes (proportionnellement, peu nombreuses, c'est vrai) qui m'ont fait sacrément avancer.

Une fois de plus, tu mets tout dans le même sac, Novi. Mais je suis étonné d'apprendre que tu as eu la curiosité de lire des textes sur les forums. Je pensais que tu ne l'avais pas, que tu te contentais de lire seulement les réponses à tes propres messages. Un peu comme tu fais ici, en somme.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par stalker le Jeu 5 Fév - 23:29

Les derniers messages du fuseau, qui sortaient complètement du sujet initial, ont été déplacés ICI

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Sam 28 Fév - 13:17

Bon, je ne serai pas là une partie du week-end donc pour les retardataires, j'accepterai les nouvelles reçues jusqu'à dimanche minuit. Pour les accusés de réception, pas d'inquiétude, ils seront envoyés lundi au plus tard.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Mer 4 Mar - 12:05

L'AT Polaroïde est terminé, place à "Je viens d'ailleurs" !


Appel à textes Je ne suis pas d'ici...Je viens d'ailleurs.



C'est mon pays qui coule dans mes veines. C'est ma patrie qui hante mes rêves. Je ne suis pas d'ici... Je viens d'ailleurs. Ici, je suis apatride. Ici est une langue étrangère. Je cherche ma place sous vos cieux mais tout me semble si difficile, si froid.
Racontez-nous l'histoire de cet homme perdu dans une ville étrangère, celle de cet être étrange venu d'une autre planète, de cet enfant aux pouvoirs inconnus, de cet homme venu d'une autre époque... Contez-nous l'exaltation et les déceptions de l'exil, la rencontre de deux cultures, de deux mondes différents.

Genres : Fantasy, SF, Fantastique, littérature blanche, Polar
Deadline : 30/06/2009
Nouvelles 50 000 signes maxi.
Manuel de soumission : police Times 12; interligne 1,5; marge 3 cm . Pages numérotées 1/1. Format Doc.
Envoyez vos textes à anthologies@lolibrius.com

Pour info, la limite de textes autorisés par personne est de 4. Si vous avez soumis votre texte à un autre AT en parallèle ou si votre texte a déjà été publié dans le passé (où? Quand? Libre de droits?), merci de m'en informer.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Mer 29 Avr - 12:16

Bonjour,
Suite à des conflits importants, j'ai quitté l'équipe de L'Olibrius ainsi que l'assistante éditoriale, le maquettiste aussi auteur (Alexis Flamand) et les deux illustrateurs de la maison. Je vais pas amener de polémique ici donc ceux qui veulent des explications peuvent me contacter par MP.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par novi le Mer 29 Avr - 16:59

Humh, y aurait du polar bien noir dans la chtite édition...

Nous prenons note de cette démission avec tout le sérieux qui convient...

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par Varg le Mer 29 Avr - 17:11

dahud a écrit:Bonjour,
Suite à des conflits importants, j'ai quitté l'équipe de L'Olibrius ainsi que l'assistante éditoriale, le maquettiste aussi auteur (Alexis Flamand) et les deux illustrateurs de la maison. Je vais pas amener de polémique ici donc ceux qui veulent des explications peuvent me contacter par MP.
Dahud, j'en suis vraiment désolé. Je suppose, compte tenu du nombre de personnes qui partent, que les conflits étaient d'importance. La création d'un nouvel éditeur par vous est-elle prévue ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par edmond Gropl le Mer 29 Avr - 17:43

dahud a écrit: Je vais pas amener de polémique ici .

oh si!
Sans citer personne, de toute façon on (enfin moi) ne connait pas les gens en question, mais ce serait interessant de savoir ce qui peut faire qu'il y ait scission dans un pojet éditorial.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Mer 29 Avr - 18:36

Ben , je sais pas, je voulais vous prévenir de mon départ car je considère que c'est normal mais je ne veux pas causer de gêne sur ce forum.
Sans rentrer dans les détails, l'oc était une asso et elle va être revendue (son fond de commerce) à une entreprise qui appartient à la sœur du directeur de l'asso. Nous sommes tous bénévoles (sauf les illustrateurs) donc nous ne voulons pas travailler gratos pour une entreprise, ce n'est pas pareil. Nous n'avons pas été consultés sur cette décision. Mais c'est surtout un cumul d'irrespect envers nous bénévoles de la part du directeur plus le fait qu'il n'a pas assumé son travail d'éditeur sur certains points, qu'un auteur n'avait toujours pas de contrat pour son roman qui devait sortir bientôt et des absences de factures pour certains illustrateurs... Plein d'éléments qui ont créé des tensions irréversibles dans l'équipe et un manque de confiance totale envers le directeur.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par novi le Mer 29 Avr - 18:48

Ce genre de mésaventure améne tout aussi fatalement au mélange douloureux entre l'écriture dans toute sa dimension, artistique, culturelle, societale ... et l'édition qui reste avant tout une entreprise.

Un livre appartient à son auteur, du moins moralement dans sa conception, sa présentation et donc son message...en céder les droits à un tiers qui n'est pas une personne physique mais une entreprise, une entité pouvant passer de mains en mains au gré des differents salariés ou actionnaires, ou acheteurs, n'est donc pas un acte anodin.

Vous me direz que des gens de talent comme Helena par exemple ont bien travaillé alimentairement, fourguant à qui passait par là et s'en sont plutôt bien sortis.

Je lisais hier l'histoire d'un auteur qui a accompli le tour de force de s'auto-éditer, puis de créer sa propre édition, avant d'ensuite imposer sa vision à de gros éditeurs - Exemplaire !

http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/les-livres-des-livre/20090208/10471/jean-daillon-de-lautoedition-a-ledition


Dernière édition par novi le Mer 29 Avr - 18:50, édité 1 fois

novi

Messages : 681
Date d'inscription : 19/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Mer 29 Avr - 18:49

novi a écrit:Ce genre de mésaventure améne tout aussi fatalement au mélange douloureux entre l'écriture dans toute sa dimension, artistique, culturelle, societale ... et l'édition qui reste avant tout une entreprise.

Un livre appartient à son auteur, du moins moralement dans sa conception, sa présentation et donc son message...en céder les droits à un tiers qui n'est pas une personne physique mais une entreprise, une entité pouvant passer de mains en mains au gré des differents salariés ou actionnaires, ou acheteurs, n'est donc pas un acte anodin.

Vous me direz que des gens de talent comme Helena par exemple ont bien travaillé alimentairement, fourguant à qui passait par là et s'en sont plutôt bien sortis.

Je lisais hier l'histoire d'un auteur qui a accompli le tour de force de s'auto-éditer, puis de créer sa propre édition, avant d'ensuite imposer sa vision à de gros éditeurs - Exemplaire !
Il a beaucoup de courage en tout cas.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par Varg le Mer 29 Avr - 20:21

dahud a écrit:Sans rentrer dans les détails, l'oc était une asso et elle va être revendue (son fond de commerce) à une entreprise qui appartient à la sœur du directeur de l'asso.
Ce qui veut dire que les membres de l'association se sont prononcés en majorité pour cette vente ?

dahud a écrit:Nous sommes tous bénévoles (sauf les illustrateurs) donc nous ne voulons pas travailler gratos pour une entreprise, ce n'est pas pareil.
Mais, s'il s'agit d'une entreprise commerciale, comment peut-elle envisager de faire travailler les gens gratuitement (à moins d'être parfaitement cynique ET de méconnaître le peu qui reste du Code du Travail) ? Il n'y avait pas votre embauche de prévue derrière la vente ?

dahud a écrit:Nous n'avons pas été consultés sur cette décision.
Pas de consultation des membres de l'association donc ? Au moins de son bureau ?

dahud a écrit:Mais c'est surtout un cumul d'irrespect envers nous bénévoles de la part du directeur plus le fait qu'il n'a pas assumé son travail d'éditeur sur certains points, qu'un auteur n'avait toujours pas de contrat pour son roman qui devait sortir bientôt et des absences de factures pour certains illustrateurs... Plein d'éléments qui ont créé des tensions irréversibles dans l'équipe et un manque de confiance totale envers le directeur.
Ça c'est autre chose, cela veut dire qu'il n'était effectivement plus possible de travailler ensemble et donc rend marginales les considérations économiques énoncées plus haut, du moins c'est mon avis...

Envisagez-vous de retenter tous (enfin les rebelles) l'aventure de l'édition associative ?

Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par dahud le Mer 29 Avr - 21:00

Varg a écrit:
dahud a écrit:Sans rentrer dans les détails, l'oc était une asso et elle va être revendue (son fond de commerce) à une entreprise qui appartient à la sœur du directeur de l'asso.
Ce qui veut dire que les membres de l'association se sont prononcés en majorité pour cette vente ?

dahud a écrit:Nous sommes tous bénévoles (sauf les illustrateurs) donc nous ne voulons pas travailler gratos pour une entreprise, ce n'est pas pareil.
Mais, s'il s'agit d'une entreprise commerciale, comment peut-elle envisager de faire travailler les gens gratuitement (à moins d'être parfaitement cynique ET de méconnaître le peu qui reste du Code du Travail) ? Il n'y avait pas votre embauche de prévue derrière la vente ?

dahud a écrit:Nous n'avons pas été consultés sur cette décision.
Pas de consultation des membres de l'association donc ? Au moins de son bureau ?

dahud a écrit:Mais c'est surtout un cumul d'irrespect envers nous bénévoles de la part du directeur plus le fait qu'il n'a pas assumé son travail d'éditeur sur certains points, qu'un auteur n'avait toujours pas de contrat pour son roman qui devait sortir bientôt et des absences de factures pour certains illustrateurs... Plein d'éléments qui ont créé des tensions irréversibles dans l'équipe et un manque de confiance totale envers le directeur.
Ça c'est autre chose, cela veut dire qu'il n'était effectivement plus possible de travailler ensemble et donc rend marginales les considérations économiques énoncées plus haut, du moins c'est mon avis...

Envisagez-vous de retenter tous (enfin les rebelles) l'aventure de l'édition associative ?
Il n'y a que deux membres inscrits dans les statuts de l'asso, l'éditeur et sa femme, on est même pas membre alors qu'on a les charges les plus importantes.
Pour la repreneuse, on m'a dit elle aura les moyens de payer personne au début et après quand on a commencé à s'énerver, on a fait miroiter une potentielle rémunération à certains dans le lointain afin de nous faire taire... Évidemment, nous avons trouvé ces histoires plus que louches, cumulé au fait que j'ai appris certaines choses inadmissibles et au manque de respect permanent jusqu'à la fin de l'éditeur qui nous considère comme quantité négligeable, bonne qu'à faire son travail sans aucune reconnaissance et ne cesse de mentir, de se contredire et de faire la girouette. En gros, nous avons décidé de quitter la maison car nous ne partageons pas les mêmes valeurs et n'avons aucune confiance dans des attitudes que nous considérons comme louches.
Pour l'instant, nous n'envisageons pas de recommencer l'aventure, peut-être plus tard mais là, il y a encore trop d'amertume à chaud.

dahud

Messages : 57
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Editions L'Olibrius Céleste

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum