La gâchette fatiguée - Lewis B. Patten (1973)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La gâchette fatiguée - Lewis B. Patten (1973)

Message par stalker le Dim 8 Juin - 23:43



J’hésite à dire que ce roman a peu d’intérêt, car il est plutôt plaisant à lire et fonctionne sur une trame assez efficace. Il se déroule sur environ deux jours et une nuit, mais cette chronologie se trouve fréquemment brisée par des flash-back qui disent pourquoi Sam Court en est arrivé là – pourquoi Sam Court a une vingtaine de types aux trousses qui veulent le lyncher – pourquoi cette ville (Cottonwood Grove) se trouve sur la trajectoire de sa fuite et lui dit des choses intimes.

Ecrit à la première personne et au passé simple, le récit comporte quelques faiblesses, mais elles tardent à se déclarer. Disons que le fil parvient à maintenir une tension assez solide, mais que les dix dernières pages sont terriblement attendues et ennuyeuses. Quelques détails chagrinent ; nous avons là un héros qui passe à travers les pluies de balles. Ce sont des choses qui arrivent couramment, n’est-ce pas, mais on peut toujours rêver.

En conclusion, si vous souhaitez vous immerger dans l’atmosphère d’une petite ville du Kansas de la fin du XIXème siècle et y croiser quelques personnages qui transpirent de la gâchette, je vous recommande le bouquin. Sinon, je pense qu’il en existe de bien plus incontournables dans ce registre.


(Série noire, 1973)


Dernière édition par stalker le Sam 2 Aoû - 15:30, édité 1 fois

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gâchette fatiguée - Lewis B. Patten (1973)

Message par edmond Gropl le Mer 11 Juin - 0:46



JE garde un très bon souvenir de celui là.
Clifton Adams "le déspérado"

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gâchette fatiguée - Lewis B. Patten (1973)

Message par stalker le Mer 11 Juin - 0:55

Je note. Je pense que je reviendrai à cet auteur, parce qu'il est efficace dans sa narration et sa manière de mettre les personnages en scène, de plus dans un décor qui me touche personnellement. Je me suis demandé si la fin, très prévisible et courte, n'était pas due au cahier des charges de la Série Noire, à l'époque, en terme de longueur des romans notamment.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Western et Série Noire

Message par Replay le Mer 11 Juin - 10:06

Au début des années 70 [...]le western est à la mode et se retrouve partout [...]. La prestigieuse Série Noire elle même, qui a déjà su ouvrir ses portes à d'autres genres selon les modes (l'espionnage par exemple) accueille donc un certain nombre d'auteurs de qualité.

Doug Headline, préface de L'homme au boulet rouge, JP. Manchette

Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La gâchette fatiguée - Lewis B. Patten (1973)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum