Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Mer 27 Aoû - 5:03



Flic à la retraite et victime de la maladie d’Alzheimer, Charles intègre une clinique spécialisée. Le début du film rappelle clairement les effets de cette maladie et présente le cadre dans lequel l’histoire va se dérouler, et ainsi toutes les contraintes auxquelles l’ex-flic est dorénavant soumis.

La clinique est un ancien château situé au milieu d’un parc, peuplée d’individus en blouse blanche et de patients. Il y a des couloirs, des portes, des chambres et de nombreuses couleurs. Aux patients, sont proposés différents ateliers, notamment de danse, de peinture, de cuisine, et même des messes.
La maladie neurodégénérative est irrémédiable, mais des réflexes de flic semblent subsister dans le brouillard mental de Charles qui, rapidement, est intrigué par la mort de plusieurs patients successifs.

C’est une curieuse enquête que présente ce film, dans une atmosphère aussi glacée que chaleureuse, sur un rythme spécifique, déterminé par des mouvements de caméra et un montage à la précision chirurgicale, le tout assorti d’une bande sonore judicieuse qui adresse un beau pied de nez aux clichés en vogue.

Néanmoins, il est à craindre que la maladie d’Alzheimer n’en soit l’atout principal, ou le prétexte, derrière lequel se cachent des faiblesses, notamment dans le jeu d’acteur, très pauvre ; ainsi que dans l’intérêt de l’intrigue, quasiment nul. Et tout ce soin apporté à l’image en devient alors suspect – trop d’esthétique peut nuire au propos.

Je suis dubitatif.
Qui l’a vu ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par txoa le Jeu 28 Aoû - 19:55

Nan...De Boukrieff, je me souviens surtout de Starfix et de la première moitié de son premier film, "va mourire"
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Varg le Ven 29 Aoû - 0:58

Ben, ta présentation ne donne pas vraiment envie de le voir et les autres critiques que j'ai pu lire me laissent dubitatif... J'hésite à claquer une location et 1h30 de vie pour ça alors que ma besace pourrait être remplie de choses anciennes bien jouées, bien photographiées avec une vraie histoire dedans... :-(

Maintenant, "l'atmosphère aussi glacée que chaleureuse..." c'est un super argument marketing, bravo ! On a bien envie de savoir si le changement de température est consécutif où si les deux cohabitent, comme disait le crapaud amoureux (ce qui serait une jolie performance... un chaud et froid de cinéma... ).
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Ven 29 Aoû - 3:43

Varg, figure-toi que ce soir-là j'ai hésité entre Cleaner et Bob le flambeur...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Varg le Ven 29 Aoû - 9:57

stalker a écrit:Varg, figure-toi que ce soir-là j'ai hésité entre Cleaner et Bob le flambeur...
Mais je vois que tu t'es payé aussi Cleaner ! Quelle santé !

Je me suis programmé pour ce week-end le Lumet dont tu causais il n'y a pas si longtemps et qui me paraissait plus appétissant quand même.
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Sam 30 Aoû - 11:09

Rectification : ce soir-là, j'ai hésité entre Cortex et Bob le flambeur.
Cleaner, c'était un autre soir. Une bonne surprise ce film.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par edmond Gropl le Sam 30 Aoû - 13:10

"Va mourir", du sieur Bouckhrief, c'était bien.
C'est lui qui a fait "le convoyeur" non?, pas mal aussi.
Il a de bonnes idées ce garcon. (j'ai pas vu Cortex).

Sur polar et alzheimer, outre mes messages récurrents, qui a vu "la mémoire du tueur"
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Replay le Sam 30 Aoû - 13:36

Pas moi, pour "La mémoire du tueur".
Par contre, j'ai abandonné Cleaner en cours de route, je ne me rappelle plus très bien pourquoi, mais je trouvais ça plutôt nul...
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Sam 30 Aoû - 17:39

Replay a écrit:...je ne me rappelle plus très bien pourquoi, mais je trouvais ça plutôt nul...

Quand je lis ce genre de commentaire, je me demande pourquoi je prends la peine de développer les miens au sujet d'un film ou d'un bouquin. C'est limite désespérant.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Replay le Sam 30 Aoû - 20:37

Bon bon, je vais me retenir. Note tout de même qu'il m'est arrivé de donner une seconde chance à des films ou livres qui m'ont lassée dès les premières minutes. Je ne tiens pas du tout à te désespérer, je le regarderai à nouveau quand il passera à la télévision, pour argumenter un peu mieux.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par edmond Gropl le Lun 1 Sep - 14:33

stalker a écrit:
Replay a écrit:...je ne me rappelle plus très bien pourquoi, mais je trouvais ça plutôt nul...

Quand je lis ce genre de commentaire, je me demande pourquoi je prends la peine de développer les miens au sujet d'un film ou d'un bouquin. C'est limite désespérant.

oui mais "Cleaner" me parait être le bon exemple du film mauvais sans qu'on sache vraiment pourquoi. Une bonne idée, des belles images, une bonne scène d'interrogatoire, mais ça reste artificiel, inhabité, un peu raté, un peu réussi . Un film de consommation. Pour developper, il faudrait faire appel a des éléments plus, à mon gout, ayant rapport au marché du cinéma qu'au cinéma lui même.

J'avoue ne pas toujours saisir pourquoi tu cherches à sauver certains films (ne le dis à personne, la chambre des morts ou "cleaner") des oubliettes du cinéma. (Je ne dirais pas ça de Nicloux ou Bouckrief qui tentent et proposent des choses). Ca n'est pas une histoire de gout puisque je te rejoins sur les bons films.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Lun 1 Sep - 16:20

Je crois que c'est un peu le principe des notes en classe. Elles vont de 0 à 20. Les trois films que tu cites, je leur aurais collé la moyenne, ou disons entre 9 et 12 ? Ce sont des films qui se laissent regarder, auxquels des équipes ont attribué certains soins, mais qui ne tentent effectivement rien. Mes principaux critères dans ce cas-là sont le traitement de la photographie et le cadrage ; parfois la bande originale et aussi la façon dont une caméra va approcher les êtres, les révéler sans bavardage, juste en les montrant d'une certaine manière à l'écran. Rien de nouveau dans ces trois films, mais un effort est fait dans la forme.

Ce qui n'est par exemple pas le cas de Pars vite et reviens tard, de Contre-enquête ou de La faille. En clair, si on se concentre sur deux films : Pars vite et reviens tard et Ne le dis à personne, il me semble expéditif et regrettable de lancer les deux de la même façon aux oubliettes. Le premier m'apparaît dénué d'intérêt, tandis que le second en détient quelques uns. Simple histoire de nuances qui ne tiennent qu'à moi.

Cela dit, je n'aime pas le principe des notes. Je le trouve justement trop scolaire.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Varg le Lun 1 Sep - 18:24

Maintenant, n'importe quel film mis à côté de Pars vite et reviens tard est un chef d'œuvre...

Cela dit, je n'aime pas le principe des notes. Je le trouve justement trop scolaire.
C'est vrai mais cela permet parfois de comprendre ce que pense vraiment l'auteur de la critique, parce que ce n'est pas toujours évident à la lecture ;-)
Je pense aussi que, sur un très grand nombre de critiques d'un même individu, c'est assez signifiant de ce qu"est cet individu, ce qui est le plus important dans ce système de critiques : pas ce que l'individu pense de telle ou telle pièce du puzzle - il ne peut parler qu'en son nom propre (ou au nom d'un magistère que je suis libre ou non de lui reconnaître) - mais comment il considère l'archipel de ses intérêts en son entier.

Les notes me permettent un repérage plus aisé et un gain de temps (si je cherche ou non une pensée compatible)...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Lun 1 Sep - 19:28

Varg a écrit:Maintenant, n'importe quel film mis à côté de Pars vite et reviens tard est un chef d'œuvre...


Non, pas forcément un chef d'oeuvre. C'est ici que la nuance est nécessaire et que je défendrai des films comme La chambre des morts ou Ne le dis à personne. Mais je ne les défendrai pas de la même façon que Sur mes lèvres ou Zodiac, par exemple, bien plus dignes du terme chef d'oeuvre, de mon point de vue.
Si on parle en terme de notes (admettons) et qu'on dispose d'une échelle dotée de 20 barreaux, il ne faut pas désaffecter les 10 du milieu.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par txoa le Lun 1 Sep - 21:12

Et pourquoi parle t on autant de films qui vont du navet au film moyen et qu'on évite de causer de grands films, du style "l'assassinat de Jesse James" ? (Etant entendu que cette question n'a rien à voir avec un ego meurtri par une absence de post our un sujet).
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Varg le Lun 1 Sep - 22:42

txoa a écrit:Et pourquoi parle t on autant de films qui vont du navet au film moyen et qu'on évite de causer de grands films, du style "l'assassinat de Jesse James" ? (Etant entendu que cette question n'a rien à voir avec un ego meurtri par une absence de post our un sujet).
Pour ma part, tout simplement parce que je ne l'ai pas encore vu, c'est quand même mieux de le voir pour en parler non ? ;-)

Donc, dès que c'est fait (en principe le we prochain), j'en cause, c'est promis. Je dois dire pour l'instant que les films vus sur les conseils du Bazar ont été souvent plutôt hummmmm...
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Replay le Lun 1 Sep - 23:14

hummmmmmmm?
moi je ne conseille plus rien, après, Stalker m'engueule.
(et puis, j'aime pas les films américains, ya toujours une blonde qui fuit, qui halète et qui se casse la figure).
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Varg le Lun 1 Sep - 23:52

Replay a écrit:hummmmmmmm?
moi je ne conseille plus rien, après, Stalker m'engueule.
(et puis, j'aime pas les films américains, ya toujours une blonde qui fuit, qui halète et qui se casse la figure).
Veux-tu que je te conseille un film américain où c'est un brun qui fuit ? qui halète ? à qui on casse la figure ? :-P
Hummmmmmm ?
avatar
Varg

Messages : 1263
Date d'inscription : 15/06/2008
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Lun 1 Sep - 23:54

L'assassinat de Jesse James (...), je n'arrive pas à me le procurer. Il est dans mes prévisions depuis ta chronique, Txoa, comme d'autres films ici d'ailleurs, dont Phenomenes que Gropl avait commenté.

txoa a écrit:Et pourquoi parle t on autant de films qui vont du navet au film moyen et qu'on évite de causer de grands films, (...) ?
La mauvaise foi devient ta griffe, apparemment, ou alors tu lis deux chroniques sur trois.

Replay, il fallait le dire tout de suite que tu n'aimais pas les films américains ; je n'aurais pas réagi à ton dernier post dans la rubrique films. Tout de même, cette allergie te fait passer à côté de beaucoup de productions intéressantes, voire remarquables (même si Cleaner n'était pas un exemple pour le coup). Je vais réfléchir à des films américains qui ne mettent pas en scène de blonde qui fuit, qui halète et qui se casse la figure. Les brunes doivent bien être capables de faire ça aussi, j'imagine...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Lun 1 Sep - 23:55

Messages croisés...
Tu remarqueras qu'on prend soin de ta culture cinématographique, Replay.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Replay le Mar 2 Sep - 0:28

Gropl avait déjà fait une critique de Cleaner ici. On ne m'aura pas comme ça. Je compte noter les films critiqués ici et les ramener de la médiathèque,si je les trouve (il y a plutôt, en abondance, des vieux films noirs). Sinon, je vous chronique le prochain PJ.
avatar
Replay

Messages : 528
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par txoa le Mar 2 Sep - 8:49

stalker a écrit:L'assassinat de Jesse James (...), je n'arrive pas à me le procurer. Il est dans mes prévisions depuis ta chronique, Txoa, comme d'autres films ici d'ailleurs, dont Phenomenes que Gropl avait commenté.

txoa a écrit:Et pourquoi parle t on autant de films qui vont du navet au film moyen et qu'on évite de causer de grands films, (...) ?
La mauvaise foi devient ta griffe, apparemment, ou alors tu lis deux chroniques sur trois.


Vraiment ?
Disons que je trouve un peu vain de discuter 1000 ans à propos de ce qui est un film regardable ou de ce qui est un navasse. Ils ont la vacuité en commun. Evidemment, on n'a pas discuté que de ça, mais là ça fait un moment que...
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par stalker le Mar 2 Sep - 13:25

La vacuité, rien que ça...
Tu n'es pas obligé de lire, si tu trouves ça vain.
Ceci s'appelle de la discussion et de la critique, avec des angles positifs et d'autres négatifs. Ce qui ne veut pas dire tout blanc ou tout noir. Je trouve déterminante cette infinité de gris qui relie (ou sépare) les deux. Mais je ne pense pas que des termes comme "navasse" soient très constructifs dans ce cadre-là.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par txoa le Mar 2 Sep - 21:31

Eh oh, Stalker, ne prends pas la mouche et ne te méprends pas: la vacuité concerne ces films et non les commentaires que vous en faîtes. Je trouve même admirable de dire tant de choses de films que je trouve aussi creux, et c'est pas de l'humour.
J'étais un peu en rogne de toutes ces commentaires qui, à mon sens, ne le méritent pas, alors que le post de "l'assassinat de jesses James" qui s'apparente à un chef d'oeuvre reste vide. Quant à "navasse", je suis désolé et encore je me retiens parce que quand je parle... J'admets une relative vulgarité, tu admettras la concision toute méditerranéenne.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

cleanex

Message par stalker le Mer 3 Sep - 4:15

Bah, les gros mots formulés sont toujours préférables aux smileys, non ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cortex - Nicolas Boukhrief (2008)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum