Les femmes fatales

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les femmes fatales

Message par dark horse le Mer 3 Nov - 1:29

Quelles sont pour vous, les femmes fatales les plus marquantes de l'univers du noir: polar, cinoche, bédés, illustration...

En me posant cette question, j'ai pensé à Milady, à l'héroïne de Fatale, de J.P. Manchette, à Catwoman, bien entendu...
et vous?
avatar
dark horse

Messages : 26
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 47
Localisation : villeurbanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par stalker le Mer 3 Nov - 1:45

A la lecture de ta question, avant de finir de lire ton message, j'ai aussitôt pensé à Milady.
Et j'aurais sans doute recopié la toute dernière phrase du roman en question.

Toujours dans l'univers de Manchette, je dirais aussi Ivory Pearl, dans La princesse du sang.

...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par txoa le Mer 3 Nov - 1:45

Lynn Bracken dans "L.A Confidential" d'Ellroy et sa coiffure calquée sur celle de Veronica Lake.
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par edmond Gropl le Mer 3 Nov - 17:08



Elle.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par txoa le Mer 3 Nov - 17:49

Tiens, ma prochaine lecture...
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par dark horse le Mer 3 Nov - 23:17

Mince, il faut que je retrouve mon exemplaire des 3 mousquetaires

Perdita Durango, de Barry Gifford ?
les héroÏnes de Sin City en général, le comics de Frank Miller

et les "James Bond girls" ?
Famke Janssen dans Goldeneye, ursula andress dans Docteur No
avatar
dark horse

Messages : 26
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 47
Localisation : villeurbanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par stalker le Jeu 4 Nov - 0:32

Dans l'oeuvre de Gifford, je dirais aussi la jolie Cobra, dans Sinaloa story.
Dans le registre de la BD, j'ajouterais Jill, dans La femme piège, de Bilal, et Leyla, dans Le sommeil du monstre, toujours de Bilal.
Dans Cul-de-sac, de Douglas Kennedy, je me souviens de la chaude et cruelle Angie. Beaucoup moins évidente, mais peut-être assez proche de Cobra et de Milady.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par edmond Gropl le Jeu 4 Nov - 14:28

txoa a écrit:Tiens, ma prochaine lecture...

Je pense que ca devrait t'interpeller. L'héroine est une femme fatale dans les 5 sens des définitions suivantes.


1.Qu’on ne peut éviter, qui doit arriver inévitablement, qui est fixé d’une manière irrévocable.
C’était fatal.
Quand l’heure fatale est arrivée.
Rien ne peut reculer le terme fatal de notre vie.
2.À qui on ne peut résister.
C’était une femme fatale.
3.Marqué par le destin.
Et par d’heureux exploits forçant la destinée, Trouveront d’Ilion la fatale journée. — (Jean Racine, Iphig. IV, 6.)
4.Qui entraîne avec soi quelque suite importante, en bien ou en mal.
Le moment fatal qui doit me rendre à jamais heureux ou malheureux.
5.Qui produit du mal, des malheurs, qui cèle un destin.
Coup fatal, Coup par lequel on donne la mort à quelqu’un.
Mais le voici ce bras à Rome si fatal. — (Pierre Corneille, Nicom. III, 2.)
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par Ernest Kurtz le Jeu 4 Nov - 15:47

avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par txoa le Jeu 4 Nov - 21:23

Oups, Nico...
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par stalker le Ven 5 Nov - 0:28

Ouaip, ça va être compliqué de rivaliser maintenant...
Quoique, avec une vivante ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par dark horse le Ven 5 Nov - 0:42

étonnant que personne n'ait encore abordé les grands films noirs américains...
avatar
dark horse

Messages : 26
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 47
Localisation : villeurbanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par txoa le Ven 5 Nov - 1:25

stalker a écrit:Ouaip, ça va être compliqué de rivaliser maintenant...
Quoique, avec une vivante ?
Lauren Bacall, elle est vivante encore ?
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par stalker le Ven 5 Nov - 2:03

Oui, mais elle est un peu hors-jeu dans ce fuseau, dorénavant...

En lisière du film noir américain, je songe à Isabelle Corey, dans Bob le flambeur, de JP Melville.
Mais ça commence à dater un petit peu (1955).

avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par Ernest Kurtz le Ven 5 Nov - 9:40

dark horse a écrit:étonnant que personne n'ait encore abordé les grands films noirs américains...
Trop évident ?

Sinon, of course Ava Garner (Pandora), Rita Hayworth (La dame de Shanghaï), Jean Simmons (Un si doux visage), Barbara Stanwyck (Assurance sur la mort), Lana Turner (Le facteur sonne toujours deux fois), Gloria Grahame (Règlements de comptes, quoi que cela se discute), Kim Novak (Vertigo), Peggy Cummins (Gun crazy) et top of the tops, Gene Tierney (Laura !!!)

Mais stalker va encore nous dire que ce sont des vieilleries...
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par edmond Gropl le Ven 5 Nov - 11:39

Je remarque que le terme d'homme fatal n'est jamais employé.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par Ernest Kurtz le Ven 5 Nov - 12:10

edmond Gropl a écrit:Je remarque que le terme d'homme fatal n'est jamais employé.

Un concept restant à définir ?
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par stalker le Ven 5 Nov - 15:16

Bah, je commence à être habitué.
A croire que le cinéma et le roman noir contemporains ne possèdent pas de femme fatale.

avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par Ernest Kurtz le Ven 5 Nov - 15:37

stalker a écrit:A croire que le cinéma et le roman noir contemporains ne possèdent pas de femme fatale.
Ça pourrait être un thème de discussion si l'on considère le concept de Femme Fatale dans une acception stricte pré-mouvements féministes.
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par stalker le Ven 5 Nov - 16:37

Ernest Kurtz a écrit:
edmond Gropl a écrit:Je remarque que le terme d'homme fatal n'est jamais employé.
Un concept restant à définir ?
Les nombreuses femmes du forum se décideront peut-être à créer ce fuseau un jour...
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par dark horse le Ven 5 Nov - 23:39

edmond Gropl a écrit:Je remarque que le terme d'homme fatal n'est jamais employé.
c'est l'idée que j'avais pour continuer cette discussion... existe t-il un "homme fatal" étant l'exact reflet de la femme fatale? je ne crois pas que ce serait un personnage vraiment intéressant...
J'aimerais bien avoir l'avis des femmes du forum, aussi bien sur la femme que l'homme fatal...
avatar
dark horse

Messages : 26
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 47
Localisation : villeurbanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par limbes le Sam 6 Nov - 3:49

avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par limbes le Sam 6 Nov - 4:02


La Femme Fatale, je la vois comme une pure projection masculine (relayée par les femmes, qui en rêvent aussi - certaines), dans la droite lignée des femmes pécheresses et sorcières qui traversent les temps (religieux ou pas), et les mythes. Je la vois comme une image, une représentation, un fantasme, dont la fonction est peut-être, en ce qu’elle inclut de destinée inexorable, de dédouaner les pauvres hommes subjugués, de leur propre désir (libre), pour un autre être (libre) ; autre hypothèse, elle serait un peu comme la manifestation ultime d’un continent féminin obscur et impénétrable (bien que pénétré), dont ni le sexe ni le désir ne sont vraiment connus des hommes (alors c’est forcément maléfique). C’est un peu un genre de stéréotype commode pour personnifier le Mal (le Mal qui nous exonère de nos propres tourments – turpitudes etc.)

Ce que je trouve intéressant dans cette figure-là, c’est qu’elle associe des aspects contradictoires : d’une part une sorte d’hyper féminité (qu’on pourrait penser comme un asservissement), d’autre part un contrôle et une sorte de jeu qu’elle met en place pour séduire et manipuler (elle n’est apparemment pas du côté des victimes).
Et puis certains détournent le truc, comme Lynch, par exemple.
Par ailleurs, il existe en fiction des Femmes Fatales qui n’en ont pas apparemment les attributs (je pense à Lolita, par exemple, certes ce n’est pas une femme, mais elle est peut-être bien Fatale).

Quant à l’Homme Fatal, ce serait peut-être un genre de Dracula/ Dom Juan (on doit pouvoir en trouver des versions plus contemporaines) ? On y retrouverait, au moins dans la figure du Dom Juan, peut-être la façon dont l’autre est constitué et consommé comme un objet- victime, dont aucun ne peut jamais vraiment satisfaire le désir (mais peut-être que Dom Juan comme Femme Fatale cherche toute autre chose, peut-être simplement à transgresser)
En même temps, est-ce qu'un type du genre Alvy Singer dans Annie Hall n'est pas un Homme Fatal?

C’est un peu confus et pas très étayé, je livre en vrac mes impressions



Je repense tout d'un coup à une artiste dont j'ai oublié le nom qui s'est pointée un jour dans un cinéma porno à Berlin, habillée sauf son sexe qui était découvert, avec une mitraillette à la main; je me demande si on peut la considérer comme une Femme Fatale...




avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par dark horse le Sam 6 Nov - 4:10

mitrailler la foule d'un cinoche porno... très surréaliste!
avatar
dark horse

Messages : 26
Date d'inscription : 29/11/2009
Age : 47
Localisation : villeurbanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par limbes le Sam 6 Nov - 4:14

En fait, elle ne les mitraillait pas; elle leur proposait juste de la baiser (de baiser un corps réel), mais elle avait cette mitraillette à la main, tout de même
(de mémoire, il me semble, c'était une expo d'artistes femmes à Beaubourg, je ne sais plus quand)
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les femmes fatales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum