Miami Blues - Charles Willeford (1984, Rivages 1991)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Miami Blues - Charles Willeford (1984, Rivages 1991)

Message par txoa le Mer 20 Oct - 14:23


Frederick J. Frenger Jr., joyeux psychopathe en provenance de Californie, débarque à l'aéroport de Miami, les poches bourrées de cartes de crédit volées. Importuné par un Hare Krishna, Freddy lui retourne brutalement un doigt, le cassant net. Quelques heures plus tard, le corps du Krishna, mort, est retrouvé dans le salon des VIP...

Freddy Frenger vient de commencer sa randonnée dans Miami, une ville où l'on passe aisément des hôtels luxueux aux taudis habités essentiellement par des Cubains en rupture de Castro. Menteur, caméléon, violent, Freddy ira jusqu'à voler l'insigne et l'arme du sergent Hoke Moseley de la police criminelle. Moseley a des problèmes avec son poids, ses fausses dents, le sexe... Et les psychopathes. Freddy est un adversaire à sa mesure.


Miami Blues est le premier roman de la saga Moseley. C'est aussi le portrait d'une ville, Miami, (un peu à l'instar de Ellroy et L.A, la fascination morbide en moins), où se côtoient l'opulence outrancière et la misère la plus noire, misère économique, misère culturelle le tout sur fond d'immigration cubaine massive. Le corolaire, la violence omniprésente.
C'est aussi le portrait presque touchant de ce Willeford nomme un psychopathe, de ce que j'appellerais plutôt un sociopathe, c'est à dire d'un individu qui a un problème insoluble avec la loi et le cadre nécessaire à une vie en société. C'est là où le personnage devient touchant. Il aspirerait à une vie "normale", de couple avec boulot et tout ça, mais il est sans illusion sur lui même et sait que ça finira mal. Et puis, pour Freddy (comme pour Susan, pauvre fille sans affect engrossée par son frère qui se retrouve sous la coupe de Freddy), la vie n'a guère de sens, alors à quoi bon faire quelque effort de "vie en société" ?
Ce roman, écrit au début des années 80, ouvre les années Reagan et son matérialisme cynique; les fringues de marque de Freddy, les intérieurs chics, sont longuement décrits comme si tout n'était qu'apparence. Dix ans plus tard, Bret Easton Ellis fermera le décennie avec "American Psycho" mais la contemplation du matérialisme de l'époque sera plus appuyée et surtout beaucoup plus trash. Le Freddy de Willeford encore en marge de la société en 1982 sera absorbé, adoubée par elle et deviendra le Patrick Bateman bien plus monstrueux de Ellis.

Ironie des époques et de l'écrivain, le héros de "Les grands prêtres de Californie", premier roman de Willeford, ne rêvait que de vivre dans un hôtel comme le faisait son patron et comme aboutissement d'une réussite sociale. Trente plus tard, le sergent Moseley vit dans un hôtel pourri et si il en est réduit à ça, c'est justement à cause de son échec social.

Un très bon roman, évidemment, où l'auteur parle de bien autre chose (sa ville, son époque, la difficulté de trouver un sens à la vie) que de son intrigue, pas extraordinaire.


Dernière édition par txoa le Sam 23 Oct - 12:35, édité 1 fois
avatar
txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Miami Blues - Charles Willeford (1984, Rivages 1991)

Message par André Toutou le Sam 23 Oct - 12:33

Et puis dans ce bouquin de Willeford, on sent bien l'effet terrible de la peur, cette peur qui peut toucher tout le monde, là un dur à cuire pourtant... Ces pages-là sont vraiment impressionnantes. Un maximum d'effets avec une économie de moyens. Il y a chez Willeford des passages d'anthologie.

Miami Blues n'est pas le meilleur de Willeford (ou plutôt pas celui que je préfère). Mais c'est un bon début pour une série qui va crescendo.
avatar
André Toutou

Messages : 88
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum