Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 12:08

edmond Gropl a écrit:(...) Il a fallu attendre 1975 pour que "les sentiers de la gloire de Kubrick" sorte au cinéma (soit 18 ans de censure). (...)
Une forte intuition me dit que la comparaison est déplacée. Kubrick est un cinéaste, mais pas Bouchareb visiblement.
Une fois de plus, la matière cinématographique passe à la trappe. Seuls l'histoire, le propos, l'engagement comptent. C'est déplorable.
Avant de voir Hors-la-loi, j'aurais bien aimé lire des commentaires au sujet de sa qualité filmique, mais je n'en trouve aucun. Vous parlez d'autre chose. Vous vous enlisez dans le contenu, vous épousez sagement la déformation d'un médium que la société du spectacle a initié et développe. C'est l'information au détriment de la création. Mais ceci signifie aussi que ce film ne fera pas date, puisque j'ai cru comprendre que c'était un mauvais film (et je parle toujours de cinéma, qu'on s'entende bien).
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 12:18

Manuel a écrit:
J'ai eu la chance de faire un feuilleton radio, avec des acteurs et un réalisateur, et je peux vous dire que les milieux artistiques (cinéma, théâtre, musique), c'est "chacun pour soi". C'est simple : depuis qu'on a terminé, un seul m'a contacté pour savoir ce que je devenais. Chacun s'occupe de sa petite carrière. Ces milieux ne sont pas plus engagés, ou orientés, que le reste de la population.
C'est un constat un peu express que tu fais là. Je peux partager ton regard sur l'égocentrisme qui caractérise beaucoup d'acteurs du milieu artistique, mais ce qui compte toujours au final, ce n'est pas nécessairement ceux qui ont fait, mais ce qu'ils ont fait. L'oeuvre reste, mais pas son auteur. L'oeuvre circule, elle se propage, elle est vue, entendue par d'autres, mais son auteur rentre chez lui, ou montre son visage dans la presse pour la défendre, mais il voyage beaucoup moins que l'oeuvre elle-même.
Alors ce qu'il faudrait considérer, c'est ton feuilleton-radio lui-même.
Quand les hommes construisaient des cathédrales, ils ne se disputaient pas le mérite d'en avoir dessiné les plans. Le sens de l'oeuvre dépassait l'homme.
Bon, la comparaison est un peu démesurée... On doit pouvoir en trouver des mieux proportionnées.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Manuel le Ven 1 Oct - 12:38

stalker a écrit:
Alors ce qu'il faudrait considérer, c'est ton feuilleton-radio lui-même.
Il est très bon !

Bien sûr que mon jugement est rapide et que le sujet devrait être approfondi. Mais il est globalement réaliste et juste. Sache que mon diffuseur, qui a 28 ans d'expérience, fait le même constat que moi et qu'il l'exprime d'une manière beaucoup plus dure.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 13:23

Manuel a écrit:
Il est très bon !
Si tu es satisfait, c'est le principal.
Mais tu espérais davantage des autres après cette expérience, peut-être ? J'essaye de me faire à l'idée qu'il ne faut pas attendre grand-chose des autres. Et comme tu dis : c'est chacun pour soi. Et tu le dis aussi : ça ne concerne pas que le milieu artistique. C'est propre à l'individu, il me semble. Le phénomène est vérifiable dans n'importe quelles circonstances, n'importe quel milieu social.
Chacun pour sa pomme. Et peu importe la cause elle-même : la cause qui nous dépasse, j'entends. La cause qui semblait nous préoccuper, mais qui, au fond, n'était peut-être qu'un prétexte pour parvenir (ou tenter de parvenir) à se mettre soi-même en valeur.

On en parle déjà dans un autre fuseau du forum (ou plutôt, on n'en parle pas) : On the web.
Je digresse un peu, mais ta remarque, plus haut, m'y pousse.
Et ici, je lis trente fois le mot "engagement". Mais de quel engagement parlez-vous, au juste ? Un engagement pour quoi ? Vers quoi ? Vous ne semblez même pas d'accord là-dessus. Relisez tous les posts du présent fuseau et vous réaliserez que vous n'êtes pas d'accord sur ce point, et pourtant vous employez tous le même mot : engagement.
Un roman ou un film engagé, ça ne veut rien dire. C'est une phrase inachevée. Finissez vos phrases et précisez en quoi consistent LES engagements en question. Et dites-vous bien que pendant que ces engagements vous préoccupent, il y en a d'autres qui sont menés. Ce ne sont pas les vôtres, ce ne sont pas les mêmes, mais ils existent. Certains sont-ils plus justifiés que d'autres ? C'est possible, mais qui saura le dire, le démontrer ?
Un engagement pour que certaines vérités de l'Histoire soient enfin révélées est-il plus important qu'un engagement qui vise à démontrer que l'individu du XXIème siècle est une vermine égocentrique qui s'écoute parler ?

avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Ven 1 Oct - 13:38

Stalker, j'adhère à 100% a ton point de vue quand je te considère comme mon editeur, c'est pour ça que je t'aime.

Mais là, peu m'importe si Rachid Bouchareb est un bon ou un mauvais cinéaste, ce qui m'importe c'est que ce film explore un univers quasiment vierge alors quoi qu'il soit, c'est forcement lourd de sens. Je suis tres heureux que ce film existe (même si je ne sais pas qui de Chewie ou Gerard a l'analyse la plus juste, un bonus pour Gérard qui a vu le film et qui en donne un compte rendu me semble t il mesuré), j'espere qu'il y en aura d'autre, differents, meilleurs, opposés et puis quand un Tarantino du bled s'emparera du sujet, c'est qu'il y aura plus rien à en dire.
Ce film est important, tu m'entends?
(ceci dit, si j'étais ministres de la culture, j'aurais programmé l'humoriste Fellag à heure de grande écoute, ca me semble plus efficace en terme de valeur ajoutée culturelle)

Quand à la matière cinema, a part quelques illuminés et alchimistes de la pellicule (que je vénère), soyons réaliste: le cinéma n'est pas quelque chose de tres interessant,
le niveau est vraiment excecrable, c'est à se pendre. Il n'y a plus aucune magie dans cet art.


avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 14:00

edmond Gropl a écrit:
Quand à la matière cinema, a part quelques illuminés et alchimistes de la pellicule (que je vénère), soyons réaliste: le cinéma n'est pas quelque chose de tres interessant,
le niveau est vraiment excecrable, c'est à se pendre. Il n'y a plus aucune magie dans cet art.
Je n'ai rien à répondre à ça. Ce que tu dis là confirme qu'on ne parle pas de la même chose.
On ne parle pas de cinéma.
Il faudrait même débaptiser ce fuseau. Son titre n'a aucun sens.
C'est du gâchis.

C'est un véritable gâchis, car le discours que tu tiens se retrouve aussi dans le domaine de la littérature. C'est tout le problème.
Et c'est effectivement à vomir.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 14:05

Ça me dégoûte.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ernest Kurtz le Ven 1 Oct - 14:40

Sans tomber dans les excès verbaux de stalker, j'aurais quand même tendance à être d'accord avec lui: limiter le cinéma à son contenu, comme le semble faire gropl: quelle hérésie ! Merde, je n'ai pas vu le Boucharef, mais, de ce que je sais de ce metteur en scène et même si son propos est important, j'ai le sentiment que ce film est plus proche du téléfilm à grand spectacle que de l'œuvre ciné. Comparé avec le chef d'oeuvre stylistique de Kubrick ne semble particulièrement malvenu.
gropl a écrit:le cinéma n'est pas quelque chose de tres interessant,
le niveau est vraiment excecrable, c'est à se pendre. Il n'y a plus aucune magie dans cet art.
C'est peut être un problème de distribution sur la région PACA ? Perso, cette année, rien qu'avec Poetry, Breathless, A serious man ou Vincere, j'ai vu de grands films, en termes de fond autant que de qualités artistiques! Et l'an passé, Le ruban blanc ou Il Divo; exécrables ?!?! Et si je remonte encore d'un an, Valse avec Bachir, Le silence de Lorna, Gomorra ou No country for old men ?!?! A mon avis, le problème, ce n'est pas le cinéma, mais les choix de ce que gropl va voir...


Dernière édition par Ernest Kurtz le Ven 1 Oct - 15:28, édité 1 fois
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Ven 1 Oct - 15:28

Ben oui.
Mais il va falloir que tu m'expliques au nom de quoi le rapport entre un cinéphile et Kubrick aurait une valeur superieure qu'entre un spectateur et Ce film.
Il y a des gens pour qui ce film peut representer un choc aussi puissant qu'un americain qui regarde Full metat jacket, ou un francais qui regarde "les sentiers de la gloire"
Moi je ne fais pas d'echelle de valeur.
Ce film evoque un fait qui est totalement occulté par la société, le fait que entre 5000 et 50000 arabes ont étés executes par l'armée francaise en mai 1945. Alors que la france fétait la liberation, un gigantesque massacre digne des SS avait lieu. (en represaille à un autre massacre)

A ma lacunaire connaissance, aucun oeuvre d'aucun artiste, n'a jamais abordé ce sujet, ni d'un coté, ni de l'autre, je crois que ça figure dans les livres scolaires d'histoire depuis peu, trois lignes. Je ne sais même pas si le polar s'est emparé de cela. Ils sont ou les artistes?

Alors c'est pas la qualité formelle du film qui est en jeu, c'est sa capacité à interroger la société et a partager une mémoire avec des gens qui ont connu, vecu, mourru dans cette histoire.

Disqualifier ce film sous le pretexte que BOuchareb (pas boucharef, Eugène) n'est pas le Picasso de Guernica, ça, ca me fait un peu aussi gerber. (Bouchareb est aussi le producteur de Bruno Dumont, alors ç'est peut-être pas non plus un âne) Je prefere la disqualification chewiesque.









avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 16:29

Il ne s'agit pas d'échelle de valeur, ni de sacraliser quoi que ce soit, mais de savoir de quoi on parle. Sous couvert du sujet abordé, il faudrait passer l'éponge sur la question filmique ? Ben non, tu vois, on ne la passe pas. On ne la passe pas parce que le sujet est abordé par l'intermédiaire d'un outil qui possède lui-même une Histoire et exige un minimum de savoir-faire pour être pratiqué.
Le fait que tu t'en laves les mains ne change rien. Ton ignorance seule est en cause.

edmond Gropl a écrit:
Ce film evoque un fait qui est totalement occulté par la société, le fait que entre 5000 et 50000 arabes ont étés executes par l'armée francaise en mai 1945. Alors que la france fétait la liberation, un gigantesque massacre digne des SS avait lieu. (en represaille à un autre massacre)
Présenté de cette façon, je persiste à dire que c'est un documentaire qu'il fallait faire, au lieu de prendre le cinéma comme moyen de mieux diffuser le sujet.

Pour l'Algérie, je te suggère de te tourner vers la trilogie de Maurice Attiat, et notamment Alger la noire.
Un autre auteur (que tu connais personnellement aussi) traite le sujet dans son prochain roman, mais on en reparlera quand il sera sorti.



Dernière édition par stalker le Ven 1 Oct - 18:01, édité 1 fois
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Gérard Delteil le Ven 1 Oct - 16:36

A mon avis, il toujours assez difficile de dissocier complètement le fond de la forme.
Le but de toute oeuvre artistique cinématographique, littéraire etc est de procurer une émotion. Personnellement, je ne suis pas un spectateur neutre car le sujet évoqué me touche profondément car j'ai vécu cette époque dans mon adolescence et ma jeunesse : la guerre d'Algérie m'a profondément marqué.
Il en va de même pour toutes sortes de sujets, qui ne concernent pas nécessairement la politique : il n'y a pas de spectateurs neutres.

Essayons néanmoins de parler de la forme. Hors la loi n'est peut-être pas un chef d'oeuvre. Bouchareb n'est sans doute ni Scorcese ni Coppola, dont il s'inspire un peu dans cette épopée, comme l'ont souligné nombre de commentateurs. Le scénario n'est pas particulièrement original, mais c'est néanmoins un excellent film, servi par d'excellents comédiens particulièrement bien dirigés, comme par une belle image. Hors la loi a du souffle et du rythme, ce qui n'est pas si fréquent dans la production française, et même internationale.

De plus, contrairement à ce qu'ont l'air de penser certains forumeurs - avant même de l'avoir vu -, ce n'est pas un film grossièrement manichéen, ni un tract. Rien à avoir avec des films comme le maladroit Train d'enfer ou même L'horloger de Saint-Paul de Tavernier, très marqué par la période post-soixantuitarde qui a assez mal vieilli à mon avis. Les personnages ne sont pas des héros positifs ou négatifs à l'emporte-pièce : le militant du FLN qui devient un véritable tueur est bourré de culpabilité etc. Il a ses points faibles, notamment parce qu'il est particulièrement difficile de résumer une tranche historique de trente ans en deux heures, mais quel film historique n'en a pas ?

Et maintenant, encore une fois, je vous suggère d'aller le voir !
avatar
Gérard Delteil

Messages : 58
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ernest Kurtz le Ven 1 Oct - 16:52

edmond Gropl a écrit:Ben oui.
Mais il va falloir que tu m'expliques au nom de quoi le rapport entre un cinéphile et Kubrick aurait une valeur superieure qu'entre un spectateur et Ce film.
Rien dit de tel. Chacun a ses critères d'évaluation d'un film et tous sont respectables. Même celui qui va au cinéma "pour se détendre" en allant voir camping 2, je respecte. Chacun a le droit d'attendre des choses différentes d'un film. Je voulais simplement signaler que le rapprochement avec le Kubrick ne me semblait pas pertinent, à mes yeux, qui a des qualités autres, notamment de mise en scène, que je ne crois pas qu'ait le Bouchareb (mesquine, la réflexion sur la faute de frappe...). Et je considère qu'un film, même au contenu fort et occulté par la société, peut ne pas être simplement une plate mise en images, mais aussi de l'art et du spectacle. (Bon, en même temps, je parle en total a priori, n'ayant pas vu -et n'ayant pas l'intention de voir- le Bouchareb). Mais disons que j'aurais tendance à faire un parallèle avec par exemple le RAS de Yves Boisset (que j'ai vu), film considéré en son temps aussi comme important puisque un des premiers parlant du comportement des soldats français durant cette guerre d'Algérie et pourtant mis en scène comme un pied! Il n'est de ma part nullement question d'une prétention à la cinéphilie, mais du droit d'avoir des attentes vis à vis d'un film autres que simplement l'importance du sujet traité.

edmond Gropl a écrit:Disqualifier ce film sous le pretexte que BOuchareb (pas boucharef, Eugène) n'est pas le Picasso de Guernica, ça, ca me fait un peu aussi gerber. (Bouchareb est aussi le producteur de Bruno Dumont, alors ç'est peut-être pas non plus un âne) Je prefere la disqualification chewiesque.
Loin de moi l'idée de disqualifier ce film, et je lui souhaite le plus grand succès. Et s'il met au jour une page sombre (comme on dit) de l'histoire de France, bravo ! Mais j'estime avoir le droit de juger importante aussi la qualité formelle d'un film. Un film, c'est aussi du cinéma !!! Toutes proportions gardées, si demain Marc Levy, Guillaume Musso ou Katherine Pankol écrivent un bouquin sur un autre sujet terrible et occulté de l'histoire, tu es sûr qu'il faille crier au génie et entrer en pâmoison ?
Par ailleurs, je ne pense absolument pas que Bouchareb soit un âne, mais le fait d'être un producteur avisé n'en fait pas automatiquement un bon réalisateur (voir Luc Besson qui a pourtant produit le film de Tommy Lee Jones)
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Ven 1 Oct - 19:17

Arretez de dire n'importe quoi.

Vous avez condamné ce film, sans l'avoir vu. Deja vous avez tort.

Gerard vous dit que c'est une formidable lecon d'histoire, L'article du monde, (celui en ligne) fait une critique de forme qui semble dire que ce film n'est pas ininteressant, même sur cet aspect la.

Mais , on ne sait pourquoi, mystère des sciences cognitives..ca ne vous interesse pas

"pour l'Algerie, je te suggère".. Si tu comprends pas l'interet de ce film, ne viens pas me suggerer des trucs sur L'Algerie.

Je vais aller voir ce film, obligé maintenant.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Ven 1 Oct - 19:34

On ne parle de ce film que d'après ce qui en est dit ici, et on ne parle pas que du film, loin de là. On aborde des questions qui peuvent toucher n'importe quel film qui met en scène un sujet historique par le biais du cinéma.
Mais la forme filmique est une question qui t'échappe, de toute évidence. Alors à quoi bon persister... Personnellement, je laisse tomber. C'est épuisant.

avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ernest Kurtz le Ven 1 Oct - 21:55

edmond Gropl a écrit:
Vous avez condamné ce film, sans l'avoir vu. Deja vous avez tort.
Aaaarrrrgggghhh ! gropl m'a tuer
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Ven 1 Oct - 22:58

[quote="Ernest Kurtz"][quote="edmond Gropl"] Katherine Pankol quote] Pancol.

Ma reflexion est mesquine, mais elle est juste.

Si RAS était un film important à son époque, considere que "hors la loi " l'est au moins tout autant aujourd'hui, un film important.



avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ruth le Sam 2 Oct - 2:27

Un petit débat à la maison avec Gropl m'amène à voir ce qui est dit sur ce fameux film.

Bon déjà ce film on va aller le voir je crois, parce que je ne vois pas comment on peut parler d'un film qu'on n'a pas vu... Lire une critique, c'est déjà lire un point de vue.

Après j'ai l'impression que c'est la grande question, comme en littérature, du fond et de la forme.

Il y a différentes intentions dans le cinéma. La Liste de Schindler vise à dénoncer, instruire, transmettre... Mais le film est également réussi au niveau formel (bon à la façon de Spielberg, après on aime ou on aime pas). Ken Loach, qui n'est pas à mon avis un réalisateur spécialement doué, parle bien des gens. Inglourious Basterds, que j'ai adoré, me semble être à l'inverse un pur objet cinématographique (un bijou, à mon sens).

Mais en quoi le fait qu'il y ait plusieurs intentionnalités est un souci?

Je n'ai pas lu de critiques sur le scénario, le jeu des acteurs, le rythme, etc., du coup j'ai l'impression que vous ne parlez pas vraiment... du film!
avatar
Ruth

Messages : 9
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par stalker le Sam 2 Oct - 4:29

Hello Ruth

Ruth a écrit:(...) j'ai l'impression que vous ne parlez pas vraiment... du film!
A part Gérard qui l'a chroniqué, on ne parle effectivement pas de ce film.
Depuis pas mal de posts, il me semble qu'on a digressé et qu'on (je me cite, désolé) aborde des questions qui peuvent toucher n'importe quel film qui met en scène un sujet historique par le biais du cinéma.

Ruth a écrit:(...) je ne vois pas comment on peut parler d'un film qu'on n'a pas vu (...)
Si je ne m'abuse, Gropl le défend sans l'avoir vu non plus.

On aime bien digresser sur le forum. Et la question est bien partie sur le fond et la forme. On n'est plus sur Hors-la-loi. On parle de cinéma.
Hors-la-loi, personnellement j'en parlerai quand je l'aurai vu.

avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Sam 2 Oct - 9:21


Gropl ne defend pas le film, mais il le respecte .

Ce qui faut que vous compreniez, c'est que si vous voulez parler de la forme, il faut parler du sujet.

Et c'est le sujet c'est: Setif. (le reste, c'est ce que peut être une vision d'artistes immigrés sur leur histoire, c'est interessant aussi, discutable, tout ce que vous voulez).

Setif c'est un gros furoncle historique. (Et je ne sais pas quel est le projet de notre ami commun, mais je conçois, a la lecture de son 1° livre qu'il peut en faire quelque chose de bien)
C'est un gros furoncle. C'est (corrigez moi si je me trompe) l'union sacrée francaise qui s'en va massacrer des arabes. C'est un gouvernement avec gaullistes, socialistes, communistes qui va couvrir une tuerie perpetreé par l'armée et des milices.
C'est un furoncle historique qui moisit depuis 65 ans.
Cherchez dans les livres ou sur internet des informations sur ce fait et ses responsabilités politiques, il n'y a rien.
Faut vraiment fouiller.

Alors moi, a priori, je trouve plutot habile et intelligent d'aborder ça par une fiction "populaire" vue du coté des victimes (et a priori pas manichéenne), plutot que par un travail de forme reservée à une intelligentsia qui s'en fout. Il faut y aller doucement. Ca, on peut le débattre.




Je l'ai dit dans mon 1° message, le debat n'aura pas lieu, il va falloir attendre encore 20 ans (sauf si le furoncle explose) et ce debat n'aura pas lieu parce que l'intelligentsia a peur et le seul argument qu'elle va trouver, c'est ce que vous dites (pas la peine de s'interesser à ce film, on est plus au CM2) .
Les manifestants qui condamnent ce film parce qu'il est antifrançais, sont plus dans la verité.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ernest Kurtz le Sam 2 Oct - 10:55

OK, OK, OK, j'arrête. Toutes mes interventions restaient dans le cadre du cinéma, et visiblement, pour certains, ce film dépasse ce cadre et leur tient à cœur pour des raisons extra-cinématographiques. Quand l'émotion prend le pas...
Mais l'argument "fiction populaire" ne me plait pas, sous-entendant qu'il faut abaisser ces exigences artistiques pour s'adresser "au peuple". L'exemple du succès actuel et populaire de Des hommes et des dieux, film que je crois (mais sans l'avoir vu, je sais, mon argumentation en devient faible...) d'une exigence artistique forte, tendrait à prouver le contraire. Bon, mais c'est un autre débat...
Alors, OK, Hors la loi est un film important, il met à jour quelque chose dont effectivement je n'avais jamais entendu parler, c'est un furoncle historique et tout ce qui tendrait à aider à le percer est louable, ok, ok, ok, et je ne cherche en rien à dissuader quiconque d'aller le voir. Je lui souhaite de faire 10 millions d'entrées et de susciter des débats, que le voile se lève etc... Et si mon argumentation fait de moi "un allié objectif" de ceux qui ont des visées extra-cinématographiques contre ce film, j'en ressens un certain malaise. (En même temps, j'ai quand même une influence plus que limitée... smiley ironique...). En tout cas, du coup, maintenant je me tais et j'attends l'émission sur Arte avec des historiens et autres... Mais, égoïstement, ne considérant pas qu'aller au cinéma est un geste militant (autre que de militer pour le cinéma en lui-même), je n'irais pas voir ce film.

PS pour Ruth. Bonjour. Perso, je tiens Loach pour un très bon metteur en scène (pas un génie, mais quand même un très bon) et Inglorious Basterds (objet déjà d'un topic enflammé sur le forum) pour un mauvais film (parce que là, à l'inverse pour ce qui est du fond... comme quoi rien n'est simple...)
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Sam 2 Oct - 19:46

Ce au tu fais, tu prend un billet pour hors la loi, et tu vas voir "des hommes et des dieux". ca c'est bon.
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ruth le Dim 3 Oct - 1:42

Stalker,

Gropl ne l'a pas vu non plus, je sais! Et moi non plus.

J'aime bien les digressions aussi, cette discussion me fait réfléchir, ce qui ne me fait pas de mal.
avatar
Ruth

Messages : 9
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ruth le Dim 3 Oct - 1:45

Bonsoir Ernest,

j'irai voir le post sur Inglorioux Basterds.

Après coup je me suis dit que Ken Loach n'était pas forcément un bon exemple, mais tout dépend, c'est vrai que moi c'est surtout le propos social qui m'intéresse dans ses films, du coup je fais moins attention à la mise en scène. Mais si c'était mauvais... ça m'aurait gênée.
avatar
Ruth

Messages : 9
Date d'inscription : 23/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Ernest Kurtz le Dim 3 Oct - 13:14

Ruth a écrit:Après coup je me suis dit que Ken Loach n'était pas forcément un bon exemple, mais tout dépend, c'est vrai que moi c'est surtout le propos social qui m'intéresse dans ses films, du coup je fais moins attention à la mise en scène. Mais si c'était mauvais... ça m'aurait gênée.
Oui, moi aussi, pour l'aspect social. Mais une bonne mise en scène, j'ai le sentiment que ça peut être exactement ce que tu décris: simple (modeste ?) au point qu'on n'y prend pas garde mais qu'à aucun moment on ne "sort du film" pour se faire une réflexion négative sur "la fabrication".
avatar
Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par edmond Gropl le Lun 4 Oct - 2:20

Ernest Kurtz a écrit:O
Mais l'argument "fiction populaire" ne me plait pas, sous-entendant qu'il faut abaisser ces exigences artistiques pour s'adresser "au peuple"....)

Quelle mauvaise foi!!!

Qui a parlé d'abaisser?
Qui ne cesse d'abaisser ce film?

avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors-la-loi - Rachid Bouchareb (2010)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum