Ch@troom - Hideo Nakata (2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ch@troom - Hideo Nakata (2010)

Message par limbes le Mar 17 Aoû - 14:07



Synopsis : William, 17 ans, solitaire, passe son temps sur internet et ouvre un forum de discussion pour les adolescents de sa ville.
Rejoints par Eva, Emily, Mo et Jim, tous vident leurs sacs sur leurs parents, leurs soi-disant amis, leurs émois, leurs traumatismes. William, très à l’écoute, les conseille et les incite à s’affranchir de leurs problèmes par l’action…
Aucun d’eux ne sait que dans la vie réelle William est un adolescent perturbé, et qu’il est déterminé à influencer le groupe sur son Chatroom « à la vie - à la mort »...


J’avais lu l’intrigue, et ce n’est pas tellement ce qui m’a poussée à aller voir ce film ; j’avais plutôt envie de voir de quelle façon le réalisateur montre, donne à voir, matérialise internet – comment c’est possible ou envisageable, au cinéma.
Et je suis assez partagée, je crois que je ne sais pas quoi en penser, finalement (la même impression qu’à la sortie ou pendant le film).

En fait, il choisit de nous montrer ces fameux chats, qui sont le cadre du film puisque c’est que tout se passe, comme des pièces le long de couloirs d’un immense bâtiment qu’on pourrait reconnaître comme une sorte d’hôtel gigantesque. Des tas de gens s’y pressent, chaque petite chambre est décorée à la façon du créateur du chat. Beaucoup de couleurs, un ton vaguement kitsch, qui contrastent avec le grisâtre des « vrais » lieux.
Lorsque les jeunes (puisqu’il s’agit d’ados) échangent sur ces chats, on les voit donc alternativement corps et visages dans ces pièces, puis seuls derrière leur écrans (dans leurs « vrais » lieux).




Ce que je trouve intéressant dans ce dispositif, c’est qu’il matérialise quelque chose dont on ne se rend pas vraiment compte (mais ce n’est pas vraiment exploité), qui est la multitude, la présence fantomatique, le fait que pour deux ou quelques personnes qui échangent plusieurs autres peuvent être là, sans participer par les mots (quelque chose de spectral).

Mais il pose néanmoins problème, à mon avis au moins à deux titres :
Le premier problème constitue aussi un intérêt, c’est cette traduction géographique, concrète, par un lieu spécifique (bien qu’il ne soit pas spécifié) de quelque chose d’immatériel. C’est comme s’il n’était pas possible de le penser autrement qu’en le rattachant à ce qu’on connaît (un espace concret dans lequel on évolue).
Ça induit du coup un second problème, qui est le fait de la présence physique réelle des personnages, qui sont donc censés ne pas se voir mais qui se voient (sur l’écran on les voit se voir). Et il me semble quand même que ça change pas mal de choses, le vis-à-vis, le face-à-face, le visage-à-visage. Ici, du coup, la distinction est abolie, ce qui pose en même temps question sur la différence habituellement faite entre réel et virtuel, car dans une certaine mesure, est tout à fait réel ce qui se passe sur internet (en termes d’effets, de conséquences, et de choix faits par les individus). D’ailleurs ici, hormis celui qui manipule, chacun se présente relativement comme ce qu’il est. Il n’y a pas de jeu sur l’invention d’autres identités. Donc oui, son choix est en ça cohérent, finalement (en réfléchissant).

Sinon, c’est une histoire de mal-être adolescent, qu’internet ne provoque pas mais ne ferait finalement qu’amplifier. Ça ne m’a pas passionnée plus que ça et ce d’autant plus que le thème me paraît à la fois rebattu et pas nécessairement juste (cette vulnérabilité qui serait plus grande, en général, des jeunes d’aujourd’hui, en particulier face aux plus trop nouvelles technologies – comme si seule cette partie de la population serait vide et seule, sans contenu, en dehors d’elle-même et du monde, aujourd’hui).

avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum