Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Sam 31 Juil - 17:20

http://www.lepost.fr/article/2010/07/28/2166598_sarkozy-les-gens-du-voyage-et-les-roms-retour-vers-les-heures-sombres-de-l-histoire.html

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Sam 31 Juil - 17:23

http://www.accordphilo.com/article-2574551.html

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par Searclaw le Sam 31 Juil - 17:56

J'ai entendu à la radio quelqu'un dire qu'en ce moment, si on remplaçait le mot "gitan" par "juif" ça rappellerait des trucs à nos anciens...

Ces gens ne sont pas stupides. Ils savent ce qu'ils font. Ils savent très bien que de réduire de moitié la quantité de terrains d'accueil pour les gens du voyage, ça va satisfaire dans l'immédiat les bœufs qui sont dans une logique de "karchérisation des racailles", et qu'en parallèle, ça va augmenter les crimes. C'est fait en connaissance de cause.

Et ça, ça m'inquiète énormément, parce que ça peut aller très loin. Très très loin.

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Sam 31 Juil - 18:15

Searclaw a écrit:J'ai entendu à la radio quelqu'un dire qu'en ce moment, si on remplaçait le mot "gitan" par "juif" ça rappellerait des trucs à nos anciens...

.
C'est exactement le parallèle que mon cerveau malade a fait.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par Searclaw le Sam 31 Juil - 20:59

Il me semble que les cerveaux malades, ce sont ceux qui justement ne le font pas, le parallèle.

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par edmond Gropl le Sam 31 Juil - 22:07

Je ne suis pas d'accord, ni avec Sarko, ni avec vous.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par Searclaw le Sam 31 Juil - 22:47

Tu penses quoi Edmond ?

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 2:25

Ce qui renforce le parallèle est le mythe péjoratif de "l'apatride", qualificatif attribué aux juifs avant guerre. Celui qui n'a pas de patrie ne peut être qu'une menace pour le pays dans lequel il réside.


txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par stalker le Dim 1 Aoû - 2:37

Searclaw a écrit:J'ai entendu à la radio quelqu'un dire qu'en ce moment, si on remplaçait le mot "gitan" par "juif" ça rappellerait des trucs à nos anciens...
Oui, forcément. C'est le cheval de bataille de l'opposition.
C'est l'histoire qui se répète. Ou le passé qui remonte en surface. Ou le passé qui n'a donné aucune leçon à (presque) personne.
Ou bien ça n'a aucun rapport avec le passé, et cette comparaison n'arrange que les perdants.

Evidemment qu'il n'a donné aucune leçon, le passé, puisque la politique du gouvernement actuel consiste à agir au présent, et non au passé. Pour critiquer ce gouvernement, il faut d'abord comprendre sa logique. Il n'envisage que le présent immédiat et le futur à très court terme. Il se balance éperdument de ce que notre soi-disant société (qui n'est qu'une vaste jungle, à mon sens) sera devenue dans vingt ans. Il s'en fout. Et beaucoup de gens s'en foutent aussi. Disons qu'ils ont pris le pli. Même l'avenir de leurs propres enfants peut leur être égal.

Le problème de la France (pas uniquement la France, mais j'y vis, alors j'en parle), c'est que pour cesser de parler de communisme et de capitalisme, il faudra que la question de la vie ou de la mort soit en jeu. Jusqu'à ce stade extrême, on continuera de jongler avec de fausses questions et les réponses qui vont avec. En nous préoccupant à ce point des sujets de l'actualité (c'est à dire les échos qu'on nous refile, comme des miettes aux pigeons), on oublie de vivre. ON oublie en quoi peut consister la vie. On oublie de le décider par soi-même. On attend que les autres le fassent à notre place.

Votre pseudo-altruisme et votre compassion me font marrer.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 2:54

Il ne s'agit pas de ça. L'Histoire m'a passionné parce que elle m'a donné quelques références, quelques clés qui me permettent, en toute humilité, de comprendre mon époque et ceux qui la font. Je dis et assène qu'il y a des similitudes entre ce que fait le gouvernement des roms et ce qu'a fait l'extrème droite française des juifs avant guerre. On se sert de faits (là les troubles publics de la vallée du Cher, à l'époque, l'affaire Stavisky) pour désigner un coupable de tous les maux, un apatride, sur lequel on se déchaine sans raison garder.
J'ai horreur de la victimisation et du trop facile parallèle avec cette époque noire. Je l'évite en général, mais là, force est de constater que les mêmes ficelles ont été tirées.
Mais tu as raison, Stalker, je ne suis pas rom, qu'est ce que j'en ai à foutre....

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par stalker le Dim 1 Aoû - 3:10

txoa a écrit:
Mais tu as raison, Stalker, je ne suis pas rom, qu'est ce que j'en ai à foutre....
Je ne dis pas que j'ai raison, je m'exprime juste sur un sujet qui ressemble à plein d'autres sujets qui ont été traités, ici et là, et se sont évaporés ensuite, au gré de l'actualité. Aujourd'hui, les roms. Et demain ?
Vous allez vite oublier les roms et penser à autre chose qui vous semblera aussi important (ou plus, ou moins, mais ce sera l'actualité du moment, et si les roms n'y sont plus, vous les oublierez). La question est là, à mon avis. La réalité, c'est ce qu'on nous dit. Et si on nous parle d'autre chose le lendemain, et bien on va se plier au sens du vent.

Il faudrait faire une expérience (sur le forum, par exemple) : sur une année entière, noter tous les sujets d'actualité révoltants, les consigner dans un fuseau, et vérifier, six mois plus tard, qui en parle encore. Je pense que www.etc en contient déjà une bonne provision.



stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 3:13

L'idée n'était pas de traiter des roms mais du rôle du bouc émissaire. Il me semble que c'est un angle un peu différent.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par stalker le Dim 1 Aoû - 3:28

Oui, très juste.
Mais il a bifurqué vers un sujet d'actualité. S'il dure, il bifurquera vers d'autres. Notre gouvernement a une file d'attente de boucs émissaires devant sa porte. Les uns excluront les autres.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par Searclaw le Dim 1 Aoû - 11:16

C'est vrai, dans un sens, ce que tu dis Stalker.

Mais je comprends pas ce que tu essayes de nous faire comprendre. Tu veux dire qu'il ne faudrait pas y réagir ?

Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par fredgev le Dim 1 Aoû - 11:31

A mon sens, il existe une adequation assez troublante entre ce que nous sommes en train de vivre à l'echelle de la societe et le harcelement moral, vecu a titre individuel. La societe toute entiere, denuee d'affect , de remords et d'ethique, se comporte comme une entite perverse narcissique, elle choisit collectivement, democratiquement, ses victimes une a une, les sucant toute vitalite, tout bonheur, faisant peser sur elles tous le poids de son absurdite. Selon ce shema, ces victimes sont forcement acculees à la faute, et ceux qui sont epargnes sont soulages temporairement, comme des temoins consentants. Ils comptent les coups, les distribuent parfois, trop heureux de ne pas avoir encore ete choisis. Malheur aux faibles. Je comprends tres bien ceux qui decident de sortir de ce jeu. De s'isoler, de s'affranchir de ces regles pourries. Mais ils ne sont pas a l'abri pour autant... Leur tour viendra.

fredgev

Messages : 235
Date d'inscription : 26/07/2008
Age : 41
Localisation : lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 11:49

Tu as raison Fred, à ceci près que ce n'est pas la société, concept flou qui permet une dépersonnalisation, qui choisit les victimes mais bien un groupe d'humains responsables et élus.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par edmond Gropl le Dim 1 Aoû - 12:28

Moi je ne suis pas tellement scandalisé par les differents propos de Sarkozy et de ses sbires sur les gens du voyage, les menaces de déchéance de nationalité etc... Il se doit de réagir vis a vis de certains fait divers, il fait son boulot, il a été élu pour ça. C'est démagogique, populiste, lamentable, habituel.. je suis d'accord mais j'irais pas invoquer les discours antisémites des années 40.
Je suis plus perturbé par les arguments opposés.
Par ex., il est reproché au gouvernement d'ethniciser, de stigmatiser les gens du voyages etc... soit, on rappelle que la loi sur les aires d'accueil n'est pas respectée.. Mais qu'y a t'il de plus stigmatisant que de parquer les gens du voyages dans des lieux spécifiques? (et généralement loin de tout). Là, je sens poindre le passé.
Alors que le travail, sur ce point précis, serait de travailler sur le concept de camping municipal ouvert a tous avec égalité de droit ou de devoir.











edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 18:59

Yes mais là n'est pas le sujet. Je voulais l'ouvrier pour parler des boucs émissaires, de leur utilité dans tout groupe humain, petits ou grands.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par Chewie le Dim 1 Aoû - 19:42

ça va satisfaire dans l'immédiat les bœufs qui sont dans une logique de "karchérisation des racailles"

Justement, non.

Tous les gens qui aspirent à plus de sécurité et de respect dans la société actuelle (qui doivent donc être les "boeufs" auxquels tu fais allusion) que j'ai entendu récemment sur ce sujet sont assez unanimes sur le sujet : "Le problème ne vient pas des gens du voyage", ou encore : "Sarko a peur des Arabes et il s'en prend aux Gitans pour compenser".

Tu seras donc ravi d'apprendre que beaucoup de gens de droite ou d'extrême-droite partagent tout-à-fait ton analyse du bouc émissaire.

A mon avis, c'est révélateur de rien, si ce n'est l'incompétence, la lâcheté, la vacuité et la vulgarité du gouvernement actuel, mais ça, ce n'est en rien un scoop, ça fait déjà un moment qu'on avait eu tout loisir de s'en rendre compte...

Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 23:16

Dans les groupes d'enfants, se dégage souvent un bouc émissaire. Il a comme fonction de cristalliser l'agressivité du groupe sur lui et, du coup, permet des relations apaisées entre les autres membres. Il est gros, maigre, ne joue pas au foot, n'est pas tout à fait comme les autres. Lui même peut se retrouver dans cette position, celle ci devenant son identité et lui permettant d'exister au sein du groupe.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par stalker le Dim 1 Aoû - 23:27

Et donc tu penses qu'il faudrait remédier à cet ordre des choses ?

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par txoa le Dim 1 Aoû - 23:32

Ce n'est pas possible, dans mon boulot convient il de le réguler mais surtout de montrer aux enfants ce qu'ils agissent et pourquoi ils le font. Pour le sujet présent, je trouve grave cette façon qu'a le gouvernement de jouer de cette tendance des humains à des fins politiques sans compter que ce n'est pas quelque chose qui se maitrise et donc peut échapper pour le pire.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par stalker le Lun 2 Aoû - 0:54

De toute façon, je ne vois pas ce qu'on pourrait faire de plus que de trouver ça grave et de s'en offusquer.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bouc émissaire, à toutes fins utiles...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum