Quelles armes employer ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelles armes employer ?

Message par Manuel le Lun 19 Juil - 15:33

Passons aux questions techniques. En relisant mes textes, je me suis rendu compte que j'avais pris la vilaine habitude de dire "un revolver", sans plus de précision. Sans doute était-ce suffisant pour ce que je faisais.

Mais aujourd'hui, je me dis que je devrais être un peu plus précis. Par souci de crédibilité. Et puis, parce que j'ai envie d'être plus précis. Alors, je vous le demande : quelles armes employez-vous dans vos textes ? Revolver ou semi automatique ? Carabine ? Quelle marque et quel calibre ? Et puis, si possible, quel prix coûteraient ces armes.

Pour schématiser, je demande quelle arme pourrait se procurer Monsieur Tout le Monde, avec un permis en règle et un salaire moyen.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par stalker le Lun 19 Juil - 16:28

Manchette était spécialiste du détail en matière d'armes dans ses romans. Et pas seulement en matière d'armes.
J'avais fait quelques recherches à ce sujet, précisément pour écrire un long texte, mais ça remonte à deux ou trois ans. Je n'ai pas de trace, sauf dans le texte lui-même, sans doute. Il existe pas mal de sites susceptibles de t'apporter des infos : les modèles les plus courants, les plus vendus, utilisés par qui, depuis quand, quels calibres, etc.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par stalker le Lun 19 Juil - 16:34

Tu devrais trouver pas mal d'informations sur ce site, par exemple :
http://www.hyperprotec.com/p1009/Colt-Detective-Special-noir-crosse-noire---revolver-9mm/product_info.html
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Manuel le Lun 19 Juil - 17:25

stalker a écrit:Tu devrais trouver pas mal d'informations sur ce site, par exemple :
http://www.hyperprotec.com/p1009/Colt-Detective-Special-noir-crosse-noire---revolver-9mm/product_info.html
Ben, justement non. Apparemment, ce site ne propose que des armes d'alarme, avec balles à blanc, et disponibles sans permis. Et 148€, ça ne me paraît pas réaliste. Cela ne m'avance guère.

En fait, j'en ai surtout marre de ces auteurs de polars (ou romans d'espionnage) qui parlent indifféremment de "calibre 38" ou de "9 mm", sans se soucier de savoir si les lecteurs comprennent. D'ailleurs, même aujourd'hui, je ne comprends pas tout, car toutes les balles calibre 38 ne rentrent pas dans tous les revolvers calibre 38. Bref, je ne voudrais pas être idiot en écrivant.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par stalker le Lun 19 Juil - 17:59

C'était une piste.
Google sait tout. Il te reste à chercher.
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Chewie le Lun 19 Juil - 23:56

Pour schématiser, je demande quelle arme pourrait se procurer Monsieur Tout le Monde, avec un permis en règle et un salaire moyen.

Le problème n'est pas vraiment le prix, mais les restrictions de la législation (en France).

Déjà, il faut savoir que le permis de port d'armes est une illusion en France pour un civil autre qu'un convoyeur de fond ou un policier.

Monsieur tout-le-monde n'a pas le droit en France de porter d'arme à feu.

La République a aboli la vieille loi d'origine germanique qui disait qu'un homme libre est un homme qui possède une arme, pour décider que pour le bien de tous, ce sont les Forces de l'Ordre, fonctionnaires d'Etat ou militaires, qui se chargeraient de la sécurité des citoyens.

(Quand celles-ci ne sont plus à même de la faire, comme par exemple à St-Aignan ou à Grenoble, le citoyen républicain a toute liberté de courir vite et loin).

En France, monsieur-tout-le-monde a le droit - sous certaines conditions - de "détenir" des armes à feu, c'est à dire de les stocker chez lui, en nombre limité et dans une armoire forte pour les catégories 1 et 4 (factures du coffre-fort obligatoire pour l'achat), pour les transporter vers un stand de tir ou une action de chasse en respectant là encore certaines restrictions (armes démontées ou équipées d'un verrou de pontet, munitions transportées séparément...).

Pour cela, monsieur tout-le-monde doit être titulaire d'un permis de chasser ou d'une licence de tir en cours de validité.

Ce n'est pas tout, si son arme est de cinquième catégorie (arme de chasse), une "simple" déclaration d'achat à la Préfecture suffit (sauf pour les armes à canon lisse à un coup par canon, les bon vieux fusils de chasse juxtaposés ou superposés).

Par contre, si son arme est de première ou quatrième catégorie (armes de poing qu'on voit dans tout bon roman noir), il faut faire une demande de détention avant l'achat auprès de la Préfecture, avec un certificat médical datant de moins de quinze jours, qui entraîne systématiquement une enquête à votre encontre. Si la Préfecture vous délivre le fameux sésame, vous avez trois mois pour acheter le type et le modèle d'arme demandé, passé ce délai il faudra recommencer la procédure.

Un fois l'arme acquise, votre autorisation de détention est valable trois ans, à condition de vous rendre régulièrement au stand pour faire valider un carnet de tir par un responsable habilité de votre club de tir. Dans le cas contraire, ou si le tir sportif ne vous intéresse plus, votre détention n'est plus valable et vous devez soit revendre, soit faire procéder à la destruction de l'arme que vous avez payé et légitimement acquise.

Bizarrement, Amnesty International ne s'est jamais penché sur cette violation aberrante du droit individuel à la propriété, mais après tout les chasseurs et les tireurs ne sont pas vraiment des êtres humains, on s'en tape.

Pour les catégories, c'est simple comme du jus de chaussette, puisqu'il n'y en a pas moins de huit. Certaines armes de poing sont classées en 1ère, d'autres en 4ème, d'autres en 8ème (achat et détention libre). Certaines armes de poing sont en 8ème, mais leurs munitions sont classées en 4ème ! Les armes longues peuvent être en 1ère, en 4ème, en 5ème ou en 8ème...etc, etc...

Bref, si vous écrivez du roman noir français et que vous ne voulez pas faire mourir d'ennui vos lecteurs avec trois pages de législation, faites comme toutes les racailles, optez pour le marché noir et le trafic des caves.

Dans ce cas, toutes les restrictions précédentes ne vous concernent plus, vous ne serez pas fiché aux RG et à la Préfecture et il suffit juste d'avoir 300 euros en poche et vous serez le roi du pétrole face à des tas de pauvres types honnêtes et désarmés qui ont logiquement abandonné devant un tel amas ubuesque de paperasserie et de totalitarisme administratif.

Pour les calibres, en Europe, on parle plutôt en mm (5mm, 7mm, 9mm, 11mm, etc.) tandis qu'outre Atlantique/Manche on parle en centième ou millième de pouce (.38 ou .450). Un .380 n'est pas 10 fois plus gros qu'un .38, c'est le même diamètre de balle (en math, on peut supprimer les 0 superflus après la virgule).

En Europe, 9x62, ça veut dire une balle de 9mm et un étui de 62 mm de long (calibre de chasse au sanglier).

Aux USA, 44-40, ça veut dire une balle de 0,44 pouce (11,17mm) et une charge de poudre (noire) de 40 grains (1 grain = 0,065 gramme). C'est un des calibres historiques des célèbres carabines Winchester à levier de rechargement.

Si vous optez pour un MR73, excellent revolver français, on pourra vous le proposer en 3" Gendarmerie, 4" Gendarmerie, 5 1/4" Sport ou 6" Sport ou en version Match.

Dans ce cas, il s'agit ici de la longueur en pouce du canon puis de l'appellation commerciale. Gendarmerie pour avoir le même que la GIGN, Sport pour les tireurs, Match pour les compétiteurs.

Le mieux, c'est quand même d'acheter quelques exemplaires de la presse spécialisée. Outre le grand frisson de passer pour un type d'extrême-droite une fois dans sa vie, on apprend quand même beaucoup sur les armes, sur les calibres et sur le tir en quelques numéros, condition presque indispensable pour écrire du roman noir, je rejoins Manchette là-dessus.
avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Manuel le Mar 20 Juil - 10:45

Merci. J'ignorais le détail du permis de détention et l'obligation de s'inscrire dans un club de tir. Du coup, je m'aperçois que j'ai écrit pas mal de bêtises.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par limbes le Mar 20 Juil - 11:28

Plus que le type d’arme (sa description précise), peut-être serait-ce aussi ses effets qu’il faudrait connaître (quand on écrit dessus)…
Sinon, à titre personnel, je trouve ça parfaitement normal que la « liberté » de s’armer soit encadrée (même s'il faudrait peut-être simplifier et unifier le système). Je ne serais absolument pas rassurée de savoir que Monsieur Tout le Monde, comme tu dis, dispose comme il l’entend d’une arme à feu (il suffit de voir Monsieur Tout le monde au volant, par exemple…). Je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure voie pour faire diminuer la violence dans nos sociétés, disons (plutôt que, par exemple, donner les moyens à la justice et à la police de travailler correctement, se préoccuper sérieusement de problèmes sociaux, etc.).
J’en connais d’ailleurs un, muni de toutes les autorisations dont tu parles, qu’il avait obtenues malgré quelques petits problèmes d’ordre psychiatriques (notamment : paranoïa) et un alcoolisme notoire, qui, un jour, énervé pour une raison obscure, s’est mis à tirer dans un bar puis en l’air dans une rue passante, avant qu’un autre type aviné essaye de le ceinturer, et le coup est parti, et le deuxième gars est mort (mais ça aurait pu être encore pire). Donc oui, il y a bien un régime d’autorisations/déclarations qui paraît drastique, mais ça pose quand même question, même s’il ne s’agit que d’un exemple et que je n’ai pas fait d’enquête précise sur la question, sur la façon dont de telles autorisations sont délivrées (par exemple, est-ce qu’un simple certif médical suffit, pendant toute la durée de l’autorisation ?)
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par edmond Gropl le Mar 20 Juil - 12:10

D'un point de vue romanesque, il convient de ne pas negliger les objets détournés en armes: couteau electrique, giclette de décapfour, pistolet lance-fusée, seringues, pistolet pour tuer les cochons, corde à piano, fil d'étendage, journal plié en pointe etc..
avatar
edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Manuel le Mar 20 Juil - 12:48

edmond Gropl a écrit:D'un point de vue romanesque, il convient de ne pas negliger les objets détournés en armes: couteau electrique, giclette de décapfour, pistolet lance-fusée, seringues, pistolet pour tuer les cochons, corde à piano, fil d'étendage, journal plié en pointe etc..
Et les ciseaux, comme dans un film de Hitchcock. Mais la meilleure façon de tuer un homme, c'est de le payer à ne rien faire (Félix Leclerc).
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par limbes le Mar 20 Juil - 13:21

Il y a encore des moyens plus subtils, par exemple, le fait de vouloir aider en poussant un cri du genre ATTENTION !
Et la vieille engagée sur la rue, tétanisée, se fait écraser par le bus.
Bon, ça ne marche peut-être que pour les gens d’un certain âge
(C’est dans une nouvelle d’un japonais, comment s’appelle-t-il, déjà)
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par stalker le Mar 20 Juil - 15:35

Edogawa Ranpo ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par limbes le Mar 20 Juil - 16:16

stalker a écrit:Edogawa Ranpo ?

Oui, c'est ça (merci)
avatar
limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Searclaw le Jeu 22 Juil - 14:10

Ouais concrètement, si tu veux équiper tes persos d'un armement convenable, faut que ça passe par le marché noir. Après, c'est une question de gout, mais pour moi aussi de cohérence. Là je fais des recherches sur le milieu marseillais, et il semble que les types du milieu s'armaient essentiellement (à l'époque) de .45 semi-automatiques (style le Colt classique etc...), mais ce qui est marrant, c'est qu'entre eux, ils parlent pas de .45, mais raisonnent en millimètres, du coup, eux ils disent "11.63". Je me suis demandé où mon perso aurait- pu dénicher son pétoire, j'ai opté pour la contrebande espagnole, et du coup, je suis parti sur un Astra A-100 (produit vers le début des années 80', donc la période colle).

Sinon Limbes je partage ton analyse concernant la législation. On voit ce que le contraire donne aux états-unis.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Chewie le Ven 23 Juil - 11:09

On voit ce que le contraire donne aux Etats-Unis.
On voit surtout ce que ça donne au niveau de la désinformation.

Si le taux d’homicide par armes à feu aux USA est le plus élevé des pays développés (65% des crimes commis), c’est parce que c’est « culturellement » le moyen que préfèrent les américains pour s’entretuer (relation aux armes à feu intimement lié à leur Histoire et leur Constitution, comme on l’a déjà évoqué ici).

Le chiffre vraiment pertinent, et que « bizarrement » on oublie souvent de publier en France, c’est le taux d’homicide pour 100 000 habitants, véritable indicateur de la violence d’une société, quelle que soit sa taille et sa nature (la violence par arme à feu n’étant qu’une des composantes de cette violence générale).

Liban : 0,57 homicide / 100 000 habitants
Suisse : 1,01
Syrie : 1,14
France : 1,60
Chine : 2,36
USA : 5,4
Ukraine : 7,04
Biélorussie : 7,53
Lituanie : 8,13
Mexique : 12
Russie : 14,9
Brésil : 25,2
Guatémala : 25,5
Colombie : 35
Afrique du Sud : 37
Jamaïque : 59
Honduras : 67

Non désolé, mais les USA ne sont pas le Far-West permanent que décrivent certains anti-américains primaires, ces chiffres l’attestent.

Le taux d’homicide dans un pays n’est pas lié à la législation sur les armes, ni au nombre d’armes en circulation, mais aux conditions politiques, sociales et économiques. Certains régimes totalitaires maintiennent par la répression un taux d’homicide bas en dépit des armes en circulation (Syrie, Liban par exemple) tandis que la pauvreté, la corruption et les trafics font exploser les homicides dans les pays aux gouvernements faibles ou fantoches comme on le voit avec les champions toutes catégories des meurtres.

C’est quand même surprenant que des gens de gauche qui passent leur temps à excuser le moindre crime par le fait social et l’exclusion ne soient pas à même de synthétiser correctement de tels chiffres.

Par contre, il est évident que vu l’instabilité et la corruption de la France de 2010, ce serait une très mauvaise idée que d’assouplir la législation actuelle sur les armes à feu. C’est dire où nous en sommes.



avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Searclaw le Ven 23 Juil - 11:26

Ah ? Si je synthétise correctement ces chiffres, je constate qu'aux États-Unis, les meurtres touchent 350% plus de personnes qu'en France. Ce qui est notable je crois pour un pays occidental libre et développé.

Si à Grenoble les gens avaient pu se procurer facilement des armes à feu, la situation aurait pu être bien plus dramatique. Je préfère quelques incendies et des vitres cassées que des morts. Bêtement, mon esprit gauchisant considère que dix vitres et trois voitures ne valent pas la vie de celui qui les casse/brûle.

Mais bon, là on est hors sujet, Chewie.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Chewie le Ven 23 Juil - 13:37

Si à Grenoble les gens avaient pu se procurer facilement des armes à feu, la situation aurait pu être bien plus dramatique.

Moi, je trouve que c'est déjà pas mal "dramatique". Des pauvres types qui se font cramer leur bagnole par dizaine, des gens cloîtrés chez eux, apeurés, un quartier pris en otage par quelques bandes qu'on laisse piller en toute impunité, une partie de la ville bouclée par les forces de l'ordre et survolée par un hélicoptère de la Police pendant que ceux qui sont "à l'intérieur" qont complètement livrés à eux-mêmes, des racailles qui investissent les rues avec des armes à feu et qui tirent sur la Police...

Oui, vraiment, ça aurait pu être pire... Je vois bien de quel "pire" tu parles, un pire à sens unique évidemment. Mais ça viendra, malheureusement. Depuis 1990 que les émeutes se sont multipliées en France, que des centaines de milliers de particuliers ont vu leur voiture partir en fumée dans toutes les villes, que les usagers ont vu leurs bus et leurs abri-bus caillassés, leurs supermarchés incendiés, on se rapproche mathématiquement chaque jour un peu plus de l'irréparable.

D'ailleurs je me demande, vu le caractère hautement expérimental de ces émeutes de Grenoble, si ce n'est pas ce que cherche ce gouvernement, justement. Histoire de faire porter le chapeau de sa lâcheté aux français et histoire de sauver par tous les moyens la déroute annoncée en 2012 et le retour en force du FN qui devrait s'emparer du pouvoir en 2017 après cinq nouvelles années d'inepties socialistes et de chaos grandissant.

Quoi de mieux qu'un bon flinguage, hein ? Une petite perquisition permettra de dégotter une revue sur les armes, un livre d'histoire de la seconde guerre mondiale et il n'en faudra pas plus à la meute journalistique pour hurler au retour de la bête immonde, du fascisme et du nazisme réunis, ce qui permettra à la Sarkozie de se poser, de façon très gaullienne, seul recours face à la chienlit gauchiste et à la menace fasciste du FN.

Pendant que la Police fait la chasse au automobilistes ou aux enfants qui urinent dans les parcs, la vie des pauvres gens de banlieue vaut chaque jour un peu moins cher...


avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Searclaw le Ven 23 Juil - 14:30

Bien sur que c'est le but.
On cultive cette situation.
L'état cultive cette situation.
S'il n'y a pas d'insécurité, difficile de faire campagne sur l'insécurité.

En plus c'est très facile, parce que quand tu t'es fais bruler ta caisse et que t'as un QI de 80, t'as juste envie qu'on tape sur les méchants par vengeance (ou qu'on les carchérise à l'eau de javel quand on est con ET raciste), pas qu'on propose à ces gens de quoi les sortir de la merde, histoire qu'ils aient plus de raison de péter une vrille. C'est un cercle sans fin, enfin, une spirale infernale, parce qu'à chaque fois qu'on envoie les flics tabasser ou flinguer la "racaille", à chaque fois qu'on ferme une infrastructure en banlieue, et ben ceux qui crament des trucs, ils ont encore plus envie de cramer des trucs. Mais les blaireaux et les cons sont contents, parce qu'on a "puni" la racaille.

Et du coup les blaireaux et les cons tombent dans le panneau, et ils portent leur colère sur les méchants arabes/gitans/Rmistes/pédés/jeunes/gauchistes, au lieu de l'orienter là où elle devrait aller : sur ceux qui savent très bien ce qu'il faudrait faire pour solutionner le problème mais qui savent aussi que :
1) C'est sur du long terme, donc on n'en verrait pas les résultats pendant leur mandat
2) Ça n'est pas une idée accessible ni électoralement intelligente quand on s'adresse à des gens que l'on a volontairement abruti depuis un demi-siècle, qui n'y connaissent rien en sciences sociales et qui en sont encore dans leur tête en l'an 5000 avant JC "toi taper moi, moi taper toi".
3) Il faudrait avoir les couilles d'assumer les conneries qu'a fait l'état il y'a 50 ans, et, horreur, présenter des excuses officielles aux descendants de ceux à qui on a volé les terres et les ressources, employés comme chair à canon dans nos guerres de merde, puis parqués chez nous bien à l'écart dans des ghettos, histoire qu'ils puissent aller de chez eux au chantier comme des bons boys, mais quand même pas dans la ville avec les vrais français.

Mais vu le contexte, c'est plus facile et rentable en termes de voix de stigmatiser des groupes en se basant sur des critères de race ou de culture, et de sous-entendre du coup subtilement que tous les problèmes viennent de là, comme le pensent la plupart des veaux nourris à TF1, et à cette image manichéenne du monde dont ils redemandent. C'est plus simple, et réfléchir, c'est une perte de temps qui fait mal à la tête.

Mais on est encore hors sujet. Faudrait déplacer à ce stade je pense.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Manuel le Ven 23 Juil - 15:04

Oui, en effet. Tout cela n'a plus aucun rapport avec la question que je posais. De toute façon, j'ai obtenu la réponse que je cherchais.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Chewie le Ven 23 Juil - 15:13

Pour en revenir à la question initiale : « quelles armes employer ? », je crois que beaucoup d’auteurs ont tendance à se focaliser sur les modèles et les marques, et notamment les modèles exotiques, parce que c’est un choix d’auteur, un choix esthétique.

Le gars qui a besoin d’une arme, lui, veut remplir une fonction, atteindre un but, et se moque bien de la marque finalement (sauf raison sentimentale particulière). De même que lorsque vous achetez une voiture, on va vous demander si vous voulez plutôt une citadine, une berline, un monospace, un 4x4, un coupé, une sportive, etc. , le choix d’une arme portera sur sa destination finale : arme de poing ou d’épaule, arme d’attaque ou de défense, munition perforante ou munition d’arrêt ?

Le diagramme ci-dessous est intéressant :



On voit par exemple qu’une simple 22LR « de jardin » a un pourvoir de pénétration bien plus important qu’un Colt en .45 ACP. Logique : cette munition mise tout sur la « puissance d’arrêt ». Quand vous prenez une balle, quelle que soit l’endroit, l’énergie encaissée vous cloue au sol. C’est donc particulièrement utile pour les forces de l’ordre, les truands et les fusillades de rue. La balle de 22LR vous traverse mais, sauf organe vital touché, ne vous arrête même pas.

Pour l’auteur, il s’agit avant tout de définir son personnage, puis quel type d’arme la narration lui impose-t-elle le besoin ? Une fois le type défini, on peut s’amuser à chercher un modèle ou une marque particulière. Là il y a deux écoles : soit on fait dans le classique, soit on cherche systématiquement des modèles exotiques ou hors catégorie.

Personnellement, je ne vois pas bien l’intérêt de la seconde option pour un roman noir français. Les gens méconnaissent les armes à feu d’une façon très générale et pour 90% de vos lecteurs, la simple mention d’un « Remington Governement en .45 ACP » sera déjà très exotique.

Il ne faut pas oublier non plus que le marché noir fonctionne avec quelques années de retard par rapport au Gun Shows dernier cri. Les armes ultra-modernes, les gadgets technologiques, c’est bon pour les Forces Spéciales, pas pour les gangsters qui s’appuient sur des grands classiques déjà éprouvés depuis des décennies.

Pour illustrer la démarche de dotation en arme d’un personnage, voici comment j’ai procédé :

Personnage n°1 : flic vieillissant, ancien de la BAC, figure monolithique et passéiste.

Arme de service : MR-73


Raisons : Bien qu’il aurait pu être doté d’un pistolet automatique récent (Sig Sauer), il a préféré conserver son revolver, arme de dotation dans la Police des années 70 et 80. Toute son attitude vis-à-vis du temps qui passe et du modernisme est incarnée par cette arme…

Arme perso : Walther-Manurhin PPK « réformé des Douanes ».


Raisons : c’est une arme très classique et obsolète (même le béotien le comprend à la mention « réformé »), qui a été conçue avant la 2ème GM et qui a équipée la Police française et les Douanes dans les années 60 et 70 (fabrication sous licence). On devine que le jeune flic a pu récupérer un exemplaire au début des années 80 et le conserve chez lui comme arme de défense perso. C’est une arme fiable, robuste et sans chichis qui là dénote l’endurance et le côté pas du tout flashy du personnage.


Personnage n°2 : flic jeune et arriviste, d’origine rurale.

Arme de service : non mentionnée.

Arme perso : fusil de chasse calibre 12, cartouches de chevrotines, canon scié.



Raisons : son arme personnelle est utilisée pour des « opérations spéciales ». Pour cela, le mieux est de disposer d’une arme anonyme et non identifiable, et dont les munitions se trouvent partout. L’utilisation des chevrotines (munition grossière et imprécise) dénote son esprit violent et sadique (volonté de mutiler), tandis que le fusil de chasse est une forme de revanche pour ce personnage qui a souffert d’être fils d’agriculteur, c’est un peu le bras armé de sa ruralité qui cherche à se venger.

(Evidemment, je ne me suis pas rendu compte tout de suite des raisons qui m’avaient poussé à faire ces choix. J’ai al chance de connaître les armes ce qui fait que mon subconscient a pu tourner tout seul, mais je crois que n’importe qui peut arriver à faire des choix intéressants en matière d’arme s’il se documente un peu et ne cède pas à la facilité).

Edit : photos changées.


Dernière édition par Chewie le Ven 23 Juil - 19:21, édité 1 fois
avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Searclaw le Ven 23 Juil - 15:39

J'ai lu un truc très intéressant sur un forum de flics y'a pas très longtemps, où les types ils revenaient sur l'incident à Paris après un match de foot, dans lequel un keuf a tiré sur une personne pour l'immobiliser, la balle (du 9 mm) a traversé la cible et est allée se loger dans un type derrière, le tuant net. Beaucoup de flics disaient qu'ils préfèreraient revenir au .38, (moins de pénétration pour un pouvoir d'arrêt quasi égal voire meilleur), et au révolver, parce qu'avec les nouveaux Sig, on pouvait vraiment "arroser", du fait de la nature semi-auto de l'arme, et de la taille du chargeur, et que du coup, les chances d faire des dégâts collatéraux étaient bien plus élevés.

Les ricains disent la même chose en Irak. Le 5,5, c'est plus précis, mais ils se retrouvent dans des situations de guérilla urbaine où ils ont pas besoin de tirer sur 500 M, et où leurs armes n'ont pas suffisamment de pouvoir d'arrêt par rapport au 7,62 que les insurgés utilisent en face. J'ai entendu un marine qui disait avoir tiré sur un type à 20 M, et le gars s'est retourné pour le regarder. Du coup, ils sont entrain d'élaborer une nouvelle munition, le 6,5 mm, je crois, qui couche direct, mais qui reste précis. Par contre je sais pas comment ils vont faire passer le truc auprès de l'OTAN.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Chewie le Ven 23 Juil - 17:15

Beaucoup de flics disaient qu'ils préfèreraient revenir au .38, (moins de pénétration pour un pouvoir d'arrêt quasi égal voire meilleur), et au révolver, parce qu'avec les nouveaux Sig, on pouvait vraiment "arroser", du fait de la nature semi-auto de l'arme, et de la taille du chargeur, et que du coup, les chances d faire des dégâts collatéraux étaient bien plus élevés.

Revolver contre pistolet semi-automatique,
c'est un débat récurrent en matière d'armes de poing. De même que perforation contre puissance d'arrêt. Le débat alimente régulièrement les forums de tireurs...

Les forces de Police française ont utilisés successivement des revolvers(19e), puis des pistolets automatiques(20e), puis à nouveau des revolvers(20e), puis à nouveau des pistolets automatiques(21e), et logiquement, on parle d'un retour au revolver,etc., etc. (Pour ceux qui se souviennent, 3 des quatre terroristes de l'avion d'Air France abattus à Marignane en 1994 par le GIGN l'avaient été au moyen de revolvers MR73 chambrés en .357 Magnum).

Les revolvers ont l'avantage de ne pas s'enrayer et d'avoir une mécanique plus simple, avec moins de pièces, en contrepartie d'un chargement limité et d'un poids plus élevé. Ce serait assez logique qu'ils fassent leur retour en ces temps de crise budgétaire, de baisse des crédits de fonctionnement, et de développement de la guerilla urbaine de faible intensité.

avatar
Chewie

Messages : 240
Date d'inscription : 13/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Manuel le Ven 23 Juil - 17:42

Searclaw a écrit:

Les ricains disent la même chose en Irak. Le 5,5, c'est plus précis, mais ils se retrouvent dans des situations de guérilla urbaine où ils ont pas besoin de tirer sur 500 M, et où leurs armes n'ont pas suffisamment de pouvoir d'arrêt par rapport au 7,62 que les insurgés utilisent en face. J'ai entendu un marine qui disait avoir tiré sur un type à 20 M, et le gars s'est retourné pour le regarder. Du coup, ils sont entrain d'élaborer une nouvelle munition, le 6,5 mm, je crois, qui couche direct, mais qui reste précis. Par contre je sais pas comment ils vont faire passer le truc auprès de l'OTAN.
En Irak, ils n'ont rien à demander à l'OTAN. Tu dois confondre avec l'Afghanistan.
Autrement, les récits de guerre sont pleins de ces histoires de types qui se battent pendant une heure avant de s'apercevoir qu'une balle les a traversés. Il paraît que c'était fréquent en 14-18.
avatar
Manuel

Messages : 311
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://manuelruiz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par stalker le Sam 24 Juil - 1:04

Searclaw a écrit:
Mais on est encore hors sujet. Faudrait déplacer à ce stade je pense.
Déplacer où ?
On a débordé de façon similaire dans plein d'autres sujets, nécessairement. On n'a pas encore créé le fuseau : Méthodes radicales pour changer la face du monde. Alors débordons. On revient toujours à nos moutons de toute façon. Et rien ne change, au contraire.
On se répète pendant que le monde empire.
A tel point que je me demande (c'est faux, je ne me le demande pas) si on a choisi le bon angle de perception et d'attaque. C'est si vain.
Peut-être qu'une petite rotation à 45° apporterait un peu d'eau au moulin ?
avatar
stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Searclaw le Sam 24 Juil - 12:26

En Irak, ils n'ont rien à demander à l'OTAN. Tu dois confondre avec l'Afghanistan.

Non c'est par rapport au calibrage des munitions que je dis ça. Normalement, en tant que membres de l'OTAN, ils doivent être chambrés en 5,5 pour leurs fusils d'assaut. Enfin, c'est ce qui me semble.

A tel point que je me demande (c'est faux, je ne me le demande pas) si on a choisi le bon angle de perception et d'attaque. C'est si vain.
Peut-être qu'une petite rotation à 45° apporterait un peu d'eau au moulin ?

Je suis ouvert à toute nouvelle proposition. Dis m'en plus.
avatar
Searclaw

Messages : 312
Date d'inscription : 04/08/2009
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles armes employer ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum