Hôpital souterrain - Hervé Jaouen (1990)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hôpital souterrain - Hervé Jaouen (1990)

Message par limbes le Jeu 17 Juin - 1:32



Jersey : symbole de la hantise de Hitler d'un débarquement anglais, terre d'origine des sorcières émigrées à Salem...
Une petite fille, Angeline, a disparu lors d'une visite avec ses parents du fameux hôpital souterrain construit par les prisonniers russes à Jersey pendant la Seconde Guerre mondiale. Accident ? Enlèvement ? Maléfice ?


*

On voit les évènements, en grande partie, par les yeux du père. Un père dès l’origine inquiet, avant même la disparition. Un père aimant et fou de sa petite fille. On va peu à peu plonger dans ses méandres mentaux, proches d’une sorte de paranoïa, où tout élément devient signe et sujet à interprétation. On plonge également dans les méandres d’une relation de couple, on s’interroge, mais pas plus que ça tant on observe ce père qui sombre, sur l’attitude un peu distante de la mère.

Et puis, où est donc passée cette petite fille ?

C’est un bouquin assez passionnant parce qu’au départ, on y entre du bout des doigts, on se fiche un peu de ce couple et de leur fille qui se baladent sur l’île de Jersey. Et puis il y a ce lieu, cet hôpital de la seconde guerre mondiale devenu lieu à touristes et son et lumière. Et puis il y a ces souvenirs étranges. Et puis cette mère qui trouve parfois sa fille idiote. Et ce père qui l’aime tant.

Et la paranoïa nous guette nous aussi, et on s’en défend. On ne croit pas aux signes. On ne croit pas aux correspondances et aux malédictions maléfiques. On croit à des douleurs qui s’expriment différemment, c’est tout. Et ce père qui devient fou, au point de.

Sauf la fin.
Glaçante.

Sans presqu’aucune mort.

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôpital souterrain - Hervé Jaouen (1990)

Message par txoa le Jeu 17 Juin - 22:45

Je suis content que quelqu'un parle enfin de Jaouen et notamment de "Hopital souterrain". Jaouen passe inaperçu, occulté par les Daenincx, Jonquet, Manchette ou Pouy. Il s'agit pourtant et à mon sens d'un écrivain majeur des années 70 et 80. Il faut lire "le Fossé" (avec encore un père fou de sa fille) ou "la mariée rouge" un vrai roman punk.
Allez, qui s'y colle ? Pour ma part je les ai lu il y a trop longtemps pour les chroniquer.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôpital souterrain - Hervé Jaouen (1990)

Message par limbes le Jeu 17 Juin - 22:58

Oui tu as raison, Txoa, je trouve qu'on n'en parle plus tellement (pour ma part je le connaissais de nom mais sans avoir jamais rien lu de lui). Je vais certainement lire du coup ceux que tu cites. Mais peut-être pas tout de suite, car, curieusement (ça me fait ça presque tout le temps), dès que je trouve un auteur qui me plaît et dont je veux absolument lire tout ce qu'il a écrit, je ne parviens pas à le faire immédiatement (je veux dire à enchaîner). Je ne sais pas vraiment pourquoi.

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôpital souterrain - Hervé Jaouen (1990)

Message par edmond Gropl le Lun 21 Juin - 13:18

J'ai le souvenir d'un bon thriller, peut-être un peu gâché par ce personnage de survivant underground, peu crédible alors que le reste l'est vraiment.
J'avais bien apprécié le coté sorcière moderne de Madame.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hôpital souterrain - Hervé Jaouen (1990)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum