Zulu - Caryl Férey (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par txoa le Sam 8 Mai - 13:18

Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l’Inkatha, en guerre contre l’ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu’elles lui ont fait... Aujourd’hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l’Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d’Afrique, bat tous les records. Les choses s’enveniment lorsqu’on retrouve la fille d’un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l’agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds... Si l’apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l’ombre de la réconciliation nationale...



"Zulu", c'est un peu l'Afrique du Sud pour les nuls, version alternativo-tiers mondiste. Un nombre incalculable de chapitres s'ouvre sur, qui les chiffres de la délinquance à Cape Town comparés à ceux de Johannesburg, qui les statistiques d'implantation des noirs dans telle région, qui un cours de géographie, qui un cours d'histoire afrikaner. A la longue c'est lassant, d'autant que ces données ne s'articulent pas particulièrement à l'histoire, leur vocation est didactique.
Pour le reste, Férey fait du Férey avec ce que ça a de plus détestable. Pour attirer le chaland, lecteur-consommateur, il fait appel au voyeurisme, le même qui pousse les gens à regarder un accident survenu au bord de route, à la fois fascinés et horrifiés. Faut que coule le raisin, que les membres soient découpés, qu'ils grillent sur des barbecues, surtout ceux d'un personnage un peu attachant, vous savez, celui qui a deux enfants et dont la femme a un cancer.
Il y a quelques années, lors d'un "chat" avec l'auteur, je m'étais engueulé avec lui, lui reprochant cette attitude putassière (c'était pour "Utu") qui consiste à montrer par le détail, de façon outrancière et gore ce qui fait horreur afin, soit disant, de le dénoncer. Non seulement, Férey n'a rien changé à cela, je dirais même qu'il en fait son fond de commerce.
Le style est celui d'un journaliste qui écrit un roman et qui utilise quelques formules branchées pour faire style (savez vous ce qu'est "un sourire en bois" ?).
Si ses romans sont peu intéressants, le cas Férey m'interpelle comme un reflet de l'époque; voilà un auteur qui a des prétentions politiques de gauche et altermondialistes, qui utilise abondamment tous les poncifs du genre (les méchants labos pharmaceutiques, le racisme c'est mal) mais n'hésite pas à utiliser, sans souci apparent d'éthique, toute la vulgarité des arguments de ce qui fait marketing avec un seul objectif, la vente. Au regard de ma trésorerie, peut être a t il raison, au final, il a bien compris son temps.
Allez Caryl, il y a un vol pour Bogota, tu vas bien nous concocter un roman bien glauque mâtiné de FARC et de coke. Peut être, y croiseras tu Manu Ciao pour un duo très alter.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par limbes le Sam 8 Mai - 16:40

Pour une plongée noire, sombre et subtile dans l’Afrique du Sud post-apartheid, un des plus beaux romans que j’ai lus, c’est Disgrâce, de J.M Coetzee. C’est aussi un roman très fort sur la culpabilité (celle qu’on porte personnellement, et celle qu’on porte pour les autres quand on est issu d’un peuple oppresseur)

limbes

Messages : 640
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par Ernest Kurtz le Dim 9 Mai - 11:43

Et ben, ajouté à ce qui en a été dit ailleurs dans le bazar à propos de Haka, le v'là habillé pour l'hiver, le Ferey !
Est-ce que quelqu'un a lu son bouquin La jambe gauche de Joe Strummer ? Parce que j'ai beau ne pas avoir aimé ce que j'ai lu de Férey jusqu'à présent, un tel titre m'attire ! Des avis, pour savoir si je dois ou pas céder.
Sinon, j'abonde pleinement dans le sens de limbes à propos du Coetzee. Disgrâce est plutôt du genre à secouer les idées toutes faites et les a priori. Et puis, question écriture, on a affaire à un écrivain. Moi aussi, je le conseille fortement donc.

Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par txoa le Dim 9 Mai - 12:45

La jambe gauche de Joe Strummer est une fumisterie. Voilà le Férey, il attire le gogo (que j'ai été, alléché par le titre), à chaque chapitre il donne un titre d'un morceau des Clash (élégant !) puis il pond un roman nul, creux sans rapport avec ce qu'annonçait la tête de gondole. Je précise que ce truc est sorti en inédit en folio polar. Evite, colonel, évite !....
En effet, en écrivant la chronique de "Zulu", j'avais l'impression de tirer sur une ambulance mais je n'ai écrit que ce que je pensais. A sa sortie, j'avais bien aimé "Haka", je trouvais ça assez nouveau pour l'époque, j'étais attiré par la Nouvelle-Zélande... Ce bouquin m'avait laissé l'impression de brouillon, pas abouti mais en aucun cas de malhonnêteté. C'est à la lecture de "Utu", deuxième volet néo-Z que le malaise s'est immiscé et que j'ai eu des doutes sur les objectifs de l'auteur.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par Ernest Kurtz le Dim 9 Mai - 13:27

OK, je me fie à ton avis de clashophile averti. De toute façon, j'ai pris plusieurs fois ce bouquin en mains dans des librairies, relu X fois le 4ème de couv' mais impossible de franchir le pas. A juste titre il semble.
Cela dit, quant à "tirer sur une ambulance", il me semble à vue de nez que la situation de Ferey dans le monde du polar français est telle qu'il n'est pas le plus à plaindre; donc pas à s'en faire à mon avis si l'on a envie de dire honnêtement qu'on aime pas ses bouquins.

Ernest Kurtz

Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Banlieusard

Voir le profil de l'utilisateur http://onemoreblogintheghetto.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par stalker le Dim 9 Mai - 14:56

Ernest Kurtz a écrit:Et ben, ajouté à ce qui en a été dit ailleurs dans le bazar à propos de Haka, le v'là habillé pour l'hiver, le Ferey !
La Série noire aussi.

Avant de lire Ferey, le ton global des chroniques que j'avais lues sur Internet m'avaient tenté. Je m'étais dit : tiens, voilà un nouvel auteur, peut-être une nouvelle écriture ; une matière pertinente qui déboule sur le territoire du roman noir en France. Illusion courte. Haka m'est apparu comme une soupe commerciale, usant de toutes les ficelles commodes, ne procédant d'aucun choix de point de vue, d'aucune vigilance au niveau de la forme. Je me suis dit ensuite que j'avais commencé par le moins bon, alors j'avais prévu de lire Zulu. Mais je ne le lirai sans doute pas.
On me l'avait recommandé, pourtant. Mais l'argument principal qui revenait était : l'intrigue est prenante. (La belle affaire...) Les personnages bien ficelés et la chute bien menée, aussi ? Certainement. L'auteur a capté le jeu de ficelles. Ça fonctionne. Le lectorat est là.

J'ai trouvé Chainas nettement au-dessus, avec Anaisthêsia, malgré son style beaucoup trop souligné, à mon sens.

stalker
Admin

Messages : 3379
Date d'inscription : 03/06/2008
Localisation : un hameau paumé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par txoa le Dim 9 Mai - 15:41

On peut mettre ça au crédit de Férey, il sait ficeler maintenant ses intrigues (contrairement à Haka et son côté un peu brouillon pour peu que je m'en souvienne). Tout est calibré, trois parties d'égale quantité, un rebondissement sanguinolent à la fin de chacune d'entre elles, ça marche comme une formule mathématique. Il peut transposer cette formule à n'importe quel cadre géo-politique puisque c'est son truc et le tiroir caisse fonctionnera.

txoa

Messages : 1108
Date d'inscription : 11/06/2008
Localisation : To lose ou presque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par edmond Gropl le Mar 11 Mai - 0:26

Bon, ben je crois que je ne lirai jamais de Caryl Ferey.

edmond Gropl

Messages : 1434
Date d'inscription : 04/06/2008
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/edmond-gropl

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zulu - Caryl Férey (2008)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum